Pierre Ragues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pierre Ragues
Description de cette image, également commentée ci-après
Pierre Ragues aux 24 Heures du Mans 2012.
Biographie
Date de naissance (35 ans)
Lieu de naissance Caen
Nationalité Drapeau de France Français
Site web www.pierreragues.com

Carrière
Qualité Pilote automobile


Pierre Ragues, né à Caen le , est un pilote automobile français. Il a participé à onze reprises aux 24 Heures du Mans.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts en karting[modifier | modifier le code]

Il débute en karting en 1994 et obtient son premier titre de champion de Normandie l'année suivante en minime. En cadet, il obtient les titres de vice-champion de Normandie en 1996 puis de champion de Normandie en 1997. Cette même année il termine 2e du Trophée de France.

Habitué des places d'honneur, il est ensuite vice-champion d'Ile-de-France junior en 1998, vice-champion de Normandie espoir l'année suivante, puis vice-champion de France espoir en 2000.

Pour sa première saison en élite en 2001, il est 3e du Championnat de France, 2e de la Monaco Kart Cup en Formule A et participe à la Speedy World Cup Indoor au Palais omnisports de Paris-Bercy (équipe de France N1 avec Julien Poncelet et Franck Perera). Il obtient en 2002 une 2e place aux 24 Heures du Mans karting.

Alors qu'il débute en sport automobile en 2003, il continue sa carrière en karting et s'engage dans la catégorie super ICC en 2005 et 2006 avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans karting en 2005 et des places d'honneur en coupe du monde, en championnat d'Europe et en championnat du monde.

Débuts en monoplace[modifier | modifier le code]

C'est donc en 2003 que Pierre Ragues accède au sport automobile par l'intermédiaire de la Formule Campus. Il décroche une victoire, huit podiums ainsi que trois pole positions, et termine vice-champion derrière Laurent Groppi. L'Équipe SG Formula lui permet de débuter en 2004 en Eurocup Formule Renault et en championnat de France de Formule Renault, mais il change d'écurie l’année suivante pour Epsilon Sport.

Carrière en endurance[modifier | modifier le code]

En 2006, sa carrière s'oriente vers l’endurance avec un engagement en Le Mans Series au sein de l’équipe Paul Belmondo Racing. Il connaît de plus sa première participation aux 24 Heures du Mans qui se solde par un abandon[1].

L’équipe Paul Belmondo Racing cesse ses activités en 2007. Pierre Ragues fait alors son retour en monoplace en s'alignant en International Formula Master avec l'écurie Euronova Racing.

Pierre Ragues au volant d'une Pescarolo 01 lors des qualifications pour le Petit Le Mans 2011.

Il signe en 2008 avec l'équipe Saulnier Racing pour disputer les Le Mans Series et les 24 Heures du Mans. Il termine dix-huitième de la classique mancelle et monte sur la dernière marche du podium de la catégorie LMP2[2]. Il passe ensuite deux saisons avec Signature puis revient courir pour le OAK Racing en 2011.

En 2013, il pilote pour Alpine en European Le Mans Series et aux 24 Heures du Mans[1]. Avec Nelson Panciatici, ils remportent les 3 Heures de l'Hungaroring puis sont sacrés champions au terme de la saison.

En 2016, à l'occasion de sa dixième participation aux 24 Heures du Mans, il rejoint l'équipe Larbre Compétition[3].

En 2017, il retourne chez Signatech Alpine et termine à nouveau troisième de la catégorie LMP2 aux 24 Heures du Mans tout en étant classé quatrième au général[2]. Il change d'écurie l'année suivante en rejoignant le Duqueine Engineering pour piloter en European Le Mans Series.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats aux 24 Heures du Mans[modifier | modifier le code]

Pierre Ragues lors des 24 Heures du Mans 2012.
Année Équipe Équipiers Voiture Classe Tours Pos. Class
Pos.
2006 Drapeau de la France Paul Belmondo Racing Drapeau de la France Claude-Yves Gosselin
Drapeau de l'Arabie saoudite Karim Ojjeh
Courage C65-Ford LMP2 84 Abd Abd
2008 Drapeau de la France Saulnier Racing Drapeau de la République populaire de Chine Cheng Congfu
Drapeau de la France Matthieu Lahaye
Pescarolo 01-Judd LMP2 333 18e 3e
2009 Drapeau de la France Signature-Plus Drapeau de la France Franck Mailleux
Drapeau de la France Didier André
Courage-Oreca LC70E-Judd LMP1 344 11e 10e
2010 Drapeau de la France Signature-Plus Drapeau de la France Franck Mailleux
Drapeau de la Belgique Vanina Ickx
Lola-Aston Martin B09/60 LMP1 302 Abd Abd
2011 Drapeau de la France OAK Racing Drapeau de la France Guillaume Moreau
Drapeau du Portugal Tiago Monteiro
OAK Pescarolo 01 Evo-Judd LMP1 80 Abd Abd
2012 Drapeau de la France Signatech-Nissan Drapeau de la France Nelson Panciatici
Drapeau de la Russie Roman Rusinov
Oreca 03-Nissan LMP2 351 10e 4e
2013 Drapeau de la France Signatech-Alpine Drapeau de la France Nelson Panciatici
Drapeau de la France Tristan Gommendy
Alpine A450-Nissan LMP2 317 14e 8e
2014 Drapeau de la France Larbre Compétition Drapeau du Japon Keiko Ihara
Drapeau des États-Unis Ricky Taylor
Morgan LMP2-Judd LMP2 341 14e 9e
2015 Drapeau de la Suisse Team SARD-Morand Drapeau du Royaume-Uni Oliver Webb
Drapeau de la Suisse Zoël Amberg
Morgan LMP2 Evo-SARD LMP2 162 Abd Abd
2016 Drapeau de la France Larbre Compétition Drapeau de la France Jean-Philippe Belloc
Drapeau du Japon Yutaka Yamagishi
Chevrolet Corvette C7.R GTE
Am
316 37e 8e
2017 Drapeau de la France Signatech Alpine Matmut Drapeau de la France Nelson Panciatici
Drapeau du Brésil André Negrão
Alpine A470-Gibson LMP2 362 4e 3e
2019 Drapeau de la France Duqueine Engineering Drapeau de la France Nicolas Jamin

Drapeau de la France Romain Dumas

Oreca 07 LMP2 363 12e 7e

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Pierre Ragues - Participations aux 24 heures du Mans », sur 24h-en-piste.com (consulté le 19 mars 2019).
  2. a et b « Palmarès de Pierre Ragues », sur les24heures.fr (consulté le 19 mars 2019).
  3. Arnaud Moine, « Pierre Ragues : Le GT m'attire depuis longtemps », France Racing,‎ (lire en ligne, consulté le 26 novembre 2017)

Lien externe[modifier | modifier le code]