6 Heures de Silverstone 2017

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
6 Heures de Silverstone 2017
Description de l'image Silverstone circuit.svg.
Généralités
Sport Compétition automobile
Édition 30e
Lieu(x) Silverstone
Northamptonshire
Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Date
Site(s) Circuit de Silverstone
Site web officiel www.fiawec.com/courses/6-heures-de-silverstone.html

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Allemagne Porsche LMP Team
Vainqueur Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing
Deuxième Drapeau : Allemagne Porsche LMP Team
Troisième Drapeau : Allemagne Porsche LMP Team
Plus titré(s) -Pilote:
Drapeau : Royaume-Uni Allan McNish
Drapeau : Allemagne Jochen Mass
Drapeau : Belgique Jacky Ickx
-Écurie:
Drapeau : Royaume-Uni Silk Cut Jaguar
-Constructeur:
Drapeau : Allemagne Porsche

Navigation

Les 6 Heures de Silverstone 2017 est la première manche du championnat du monde d'endurance FIA 2017 et la 30e édition de l'épreuve. La course est remportée par la Toyota TS050 Hybrid no 8 pilotée par Anthony Davidson, Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima.

Circuit[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Circuit de Silverstone.

Les 6 Heures de Silverstone 2017 se déroulent sur le Circuit de Silverstone, en Angleterre. Il est caractérisé par ses courbes rapides, comme l'enchaînement Maggots-Becketts-Chapel très sélectif, suivi d'une longue ligne droite jusqu'au virage Stowe. Ce site est ancré dans la compétition automobile, néanmoins il a connu plus de dix modifications de son tracé, la dernière datant de 2010. Ce circuit est célèbre car il accueille la Formule 1, dont la première manche s'est déroulée sur ce circuit.

Qualifications[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous présente les résultats provisoires des qualifications[1]. Le premier de chaque catégorie est signalé par un fond jaune.

Pos Classe Équipe Temps moyen Écart Grille
1 LMP1 No 7 Toyota Gazoo Racing 1 min 37 s 304 1
3 LMP1 No 1 Porsche LMP Team 1 min 38 s 615 +1 s 311 3
4 LMP1 No 2 Porsche LMP Team 1 min 39 s 063 +1 s 759 4
5 LMP2 No 26 G-Drive Racing 1 min 44 s 387 +7 s 083 5
6 LMP2 No 36 Signatech Alpine Matmut 1 min 44 s 433 +7 s 129 6
7 LMP2 No 38 Jackie Chan DC Racing 1 min 44 s 591 +7 s 287 7
8 LMP2 No 31 Vaillante Rebellion 1 min 45 s 194 +7 s 890 8
9 LMP1 No 4 ByKolles Racing 1 min 45 s 235 +7 s 931 9
10 LMP2 No 13 Vaillante Rebellion 1 min 45 s 323 +8 s 019 10
11 LMP2 No 24 CEFC Manor TRS Racing 1 min 46 s 102 +8 s 798 11
12 LMP2 No 28 TDS Racing 1 min 46 s 183 +8 s 879 12
13 LMP2 No 25 CEFC Manor TRS Racing 1 min 46 s 494 +9 s 190 13
14 LMP2 No 37 Jackie Chan DC Racing 1 min 47 s 250 +9 s 946 14
15 LMGTE Pro No 67 Ford Chip Ganassi Racing 1 min 56 s 202 +18 s 898 15
16 LMGTE Pro No 71 AF Corse 1 min 57 s 011 +19 s 707 16
17 LMGTE Pro No 95 Aston Martin Racing 1 min 57 s 117 +19 s 813 17
18 LMGTE Pro No 66 Ford Chip Ganassi Team UK 1 min 57 s 269 +19 s 965 18
19 LMGTE Pro No 97 Aston Martin Racing 1 min 57 s 414 +20 s 110 19
20 LMGTE Pro No 51 AF Corse 1 min 57 s 466 +20 s 162 20
21 LMGTE Pro No 91 Porsche GT Team 1 min 58 s 003 +20 s 699 21
22 LMGTE Pro No 92 Porsche GT Team 1 min 58 s 066 +20 s 762 22
23 LMGTE Am No 98 Aston Martin Racing 1 min 59 s 562 +22 s 258 23
24 LMGTE Am No 54 Spirit of Race 2 min 00 s 608 +23 s 304 24
25 LMGTE Am No 77 Dempsey-Proton Racing 2 min 01 s 347 +24 s 043 25
26 LMGTE Am No 61 Clearwater Racing 2 min 01 s 621 +24 s 317 26
27 LMGTE Am No 86 Gulf Racing 2 min 01 s 925 +24 s 621 27

La course[modifier | modifier le code]

Parti depuis la pole position au volant de la #7, Mike Conway laissa les commandes de la course à Sébastien Buemi, au volant de la voiture sœur dans le sixième tour de course. Mais un problème de barre anti-roulis sur la Toyota #7 pilotée par Mike Conway a ensuite permis au deux Porsche 919 Hybrid de rattraper leur retard, de le dépasser et par la même occasion de monter sur les deuxième et troisième marche du podium provisoire.

L’arrivée de la pluie par intermittence a ensuite perturbé la stratégie de la #8, qui a perdu du temps dans les stands suite à une erreur dans le choix des pneumatiques Michelin. Sébastien Buemi gardant ses pneus sliks alors que les Porsche optaient pour des pneus intermédiaires.

Un problème de barre anti-roulis sur la Toyota #7 pilotée par Mike Conway a ensuite permis au deux Porsche de rattraper leur retard, de le dépasser et par la même occasion de monter sur les deuxième et troisième marche du podium provisoire.

Alors qu’il venait de prendre son premier relais en milieu de course, José María López est violemment sorti de piste dans le virage de Copse où il est venu percuter le mur de pneus. La Toyota TS050 Hybrid #7 était chaussée de pneus slicks alors que la pluie venait de faire son retour. Une combinaisons de facteurs mêlant problème de barre anti-roulis et de pluie qui a ruiné la course de la Toyota.

Les commissaires de piste ont remis la Toyota sur le bord de la piste et José María López a pu regagner son garage au ralenti. Après plus d’une heure de réparation, la voiture a pu reprendre la piste entre les mains de Mike Conway qui sortait des stands en 26e place. Le pilote argentin se rendant au centre médicale du circuit puis au centre hospitalier pour des examens complémentaires, qui n’ont fort heureusement décelé aucune séquelles.

Au fil des arrêts aux stands, les Porsche se retrouvèrent en tête de la course avec un « splash and dash » de la #2 qui a permis à Brendon Hartley de reprendre la piste en leader de la course, à 30 minutes de l’arrivée.

Mais c’était sans compter sur le suisse Sébastien Buemi qui a tout donné dans cette dernière demi-heure pour combler le retard de 7 secondes sur la Porsche et reprendre la tête de la course dans les dernières minutes et de la garder jusqu'à la ligne d'arrivée[2].

Résultats[modifier | modifier le code]

Voici le classement officiel au terme de la course[3].

  • Les premiers de chaque catégorie du championnat du monde sont signalés par un fond jaune.
  • Pour la colonne Pneus, il faut passer le curseur au-dessus du modèle pour connaître le manufacturier de pneumatiques.
Résultats de la course
Pos Cat Équipe Pilotes Châssis Pneus Tours
Moteur
1 LMP1 8 Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing Drapeau : Royaume-Uni Anthony Davidson
Drapeau : République tchèque Sébastien Buemi
Drapeau : Japon Kazuki Nakajima
Toyota TS050 Hybrid M 197
Toyota 2,4 L Turbo V6
2 LMP1 2 Drapeau : Allemagne Porsche LMP Team Drapeau : Allemagne Timo Bernhard
Drapeau : Nouvelle-Zélande Earl Bamber
Drapeau : Nouvelle-Zélande Brendon Hartley
Porsche 919 Hybrid M 197
Porsche 2,0 L Turbo V4
3 LMP1 1 Drapeau : Allemagne Porsche LMP Team Drapeau : République tchèque Neel Jani
Drapeau : Royaume-Uni Nick Tandy
Drapeau : Allemagne André Lotterer
Porsche 919 Hybrid M 197
Porsche 2,0 L Turbo V4
4 LMP2 38 Drapeau : République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing Drapeau : Pays-Bas Ho-Pin Tung
Drapeau : Royaume-Uni Oliver Jarvis
Drapeau : France Thomas Laurent
Oreca 07 D 184
Gibson GK428 4.2 L V8
5 LMP2 31 Drapeau : République tchèque Vaillante Rebellion Drapeau : France Julien Canal
Drapeau : France Nicolas Prost
Drapeau : Brésil Bruno Senna
Oreca 07 D 184
Gibson GK428 4.2 L V8
6 LMP2 28 Drapeau : France TDS Racing Drapeau : France François Perrodo
Drapeau : France Matthieu Vaxiviere
Drapeau : France Emmanuel Collard
Oreca 07 D 184
Gibson GK428 4.2 L V8
7 LMP2 36 Drapeau : France Signatech Alpine Matmut Drapeau : France Nicolas Lapierre
Drapeau : États-Unis Gustavo Menezes
Drapeau : Royaume-Uni Matt Rao (en)
Alpine A470 D 183
Gibson GK428 4.2 L V8
8 LMP2 26 Drapeau : Russie G-Drive Racing Drapeau : Russie Roman Rusinov
Drapeau : France Pierre Thiriet
Drapeau : Royaume-Uni Alex Lynn
Oreca 07 D 183
Gibson GK428 4.2 L V8
9 LMP2 24 Drapeau : République populaire de Chine CEFC Manor TRS Racing Drapeau : Thaïlande Tor Graves
Drapeau : République tchèque Jonathan Hirschi
Drapeau : France Jean-Éric Vergne
Oreca 07 D 183
Gibson GK428 4.2 L V8
10 LMP2 25 Drapeau : République populaire de Chine CEFC Manor TRS Racing Drapeau : Mexique Roberto González
Drapeau : République tchèque Simon Trummer
Drapeau : Russie Vitaly Petrov
Oreca 07 D 182
Gibson GK428 4.2 L V8
11 LMP2 37 Drapeau : République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing Drapeau : République populaire de Chine David Cheng
Drapeau : Royaume-Uni Alex Brundle
Drapeau : France Tristan Gommendy
Oreca 07 D 182
Gibson GK428 4.2 L V8
12 LMP2 13 Drapeau : République tchèque Vaillante Rebellion Drapeau : République tchèque Mathias Beche
Drapeau : Danemark David Heinemeier Hansson
Drapeau : Brésil Nelson Piquet Jr
Oreca 07 D 172
Gibson GK428 4.2 L V8
13 LMGTE
Pro
67 Drapeau : États-Unis Ford Chip Ganassi Team UK Drapeau : Royaume-Uni Andy Priaulx
Drapeau : Royaume-Uni Harry Tincknell
Drapeau : Brésil Pipo Derani
Ford GT GTE M 171
Ford EcoBoost 3,5 L Turbo V6
14 LMGTE
Pro
51 Drapeau : Italie AF Corse Drapeau : Royaume-Uni James Calado
Drapeau : Italie Alessandro Pier Guidi
Ferrari 488 GTE M 171
Ferrari F154CB 3,9 L Turbo V8
15 LMGTE
Pro
91 Drapeau : Allemagne Porsche GT Team Drapeau : Autriche Richard Lietz
Drapeau : France Frédéric Makowiecki
Porsche 911 RSR M 171
Porsche 4,0 L Flat-6
16 LMGTE
Pro
66 Drapeau : États-Unis Ford Chip Ganassi Team UK Drapeau : Allemagne Stefan Mücke
Drapeau : France Olivier Pla
Drapeau : États-Unis Billy Johnson
Ford GT GTE M 171
Ford EcoBoost 3,5 L Turbo V6
17 LMGTE
Pro
71 Drapeau : Italie AF Corse Drapeau : Italie Davide Rigon
Drapeau : Royaume-Uni Sam Bird
Ferrari 488 GTE M 170
Ferrari F154CB 3,9 L Turbo V8
18 LMGTE
Pro
95 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Drapeau : Danemark Nicki Thiim
Drapeau : Danemark Marco Sørensen
Drapeau : Nouvelle-Zélande Richie Stanaway
Aston Martin V8 Vantage GTE D 170
Aston Martin 4,5 L V8
19 LMGTE
Pro
97 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Drapeau : Royaume-Uni Darren Turner
Drapeau : Royaume-Uni Jonathan Adam
Drapeau : Brésil Daniel Serra
Aston Martin V8 Vantage GTE D 168
Aston Martin 4,5 L V8
20 LMGTE
Am
61 Drapeau : Singapour Clearwater Racing Drapeau : Singapour Weng Sun Mok
Drapeau : Japon Keita Sawa
Drapeau : Irlande Matthew Griffin
Ferrari 488 GTE M 166
Ferrari F154CB 3,9 L Turbo V8
21 LMGTE
Am
98 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Drapeau : Canada Paul Dalla Lana
Drapeau : Portugal Pedro Lamy
Drapeau : Autriche Mathias Lauda
Aston Martin V8 Vantage GTE D 166
Aston Martin 4,5 L V8
22 LMGTE
Am
77 Drapeau : Allemagne Dempsey-Proton Racing Drapeau : Allemagne Christian Ried
Drapeau : Italie Matteo Cairoli
Drapeau : Allemagne Marvin Dienst
Porsche 911 RSR D 166
Porsche 4,0 L Flat-6
23 LMP1 7 Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing Drapeau : Royaume-Uni Mike Conway
Drapeau : Japon Kamui Kobayashi
Drapeau : Argentine José María López
Toyota TS050 Hybrid M 159
Toyota 2,4 L Turbo V6
24 LMGTE
Am
86 Drapeau : Royaume-Uni Gulf Racing Drapeau : Royaume-Uni Michael Wainwright
Drapeau : Royaume-Uni Ben Barker
Drapeau : Australie Nick Foster
Porsche 911 RSR D 143
Porsche 4,0 L Flat-6
Abd LMGTE
Am
54 Drapeau : République tchèque Spirit of Race Drapeau : République tchèque Thomas Flohr
Drapeau : Italie Francesco Castellacci
Drapeau : Espagne Miguel Molina
Ferrari 488 GTE M 165
Ferrari F154CB 3,9 L Turbo V8
Abd LMP1 4 Drapeau : Autriche ByKolles Racing Drapeau : Royaume-Uni Oliver Webb
Drapeau : Autriche Dominik Kraihamer
Drapeau : Royaume-Uni James Rossiter
Enso CLM P1/01 M 155
Nismo VRX30A 3.0 L Turbo V6
Abd LMGTE
Pro
92 Drapeau : Allemagne Porsche GT Team Drapeau : Danemark Michael Christensen
Drapeau : France Kévin Estre
Porsche 911 RSR M 95
Porsche 4,0 L Flat-6

Classements[modifier | modifier le code]

Attribution des points[modifier | modifier le code]

Système des points
Position 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e Au-delà
Points 25 18 15 12 10 8 6 4 2 1 0.5

Les points sont doublés lors des 24 Heures du Mans. 1 point est délivré aux pilotes et teams obtenant la pole position dans chaque catégorie. Pour marquer des points, il faut parcourir au minimum 3 tours sous drapeau vert et accomplir au moins 70 % de la distance parcourue par le vainqueur.

Classement pilotes[modifier | modifier le code]

Cette saison, 4 titres sont délivrés aux pilotes :

  • Le Championnat du monde est disputé uniquement par les pilotes LMP 1 et LMP 2.
  • Les pilotes appartenant aux catégories GT Pro et GT Am se disputent quant à eux une Coupe du monde.
  • 2 Trophées Endurance FIA sont attribués aux pilotes appartenant aux catégories LMP 2 et GT Am.

Championnat du monde d'endurance FIA — Pilotes[modifier | modifier le code]

Pos. Pilote Équipe SIL
Drapeau : Royaume-Uni
SPA
Drapeau : Belgique
LMS
Drapeau : France
NÜR
Drapeau : Allemagne
MEX
Drapeau : Mexique
CDA
Drapeau : États-Unis
FUJ
Drapeau : Japon
SHA
Drapeau : République populaire de Chine
BHR
Drapeau : Bahreïn
Total
points
1 Drapeau : Royaume-Uni Anthony Davidson Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing 1 25
1 Drapeau : Japon Kazuki Nakajima Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing 1 25
1 Drapeau : République tchèque Sébastien Buemi Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing 1 25
2 Drapeau : Nouvelle-Zélande Brendon Hartley Drapeau : Allemagne Porsche LMP Team 2 18
2 Drapeau : Nouvelle-Zélande Earl Bamber Drapeau : Allemagne Porsche LMP Team 2 18
2 Drapeau : Allemagne Timo Bernhard Drapeau : Allemagne Porsche LMP Team 2 18
3 Drapeau : Allemagne André Lotterer Drapeau : Allemagne Porsche LMP Team 3 15
3 Drapeau : Suisse Neel Jani ButtonYellow Drapeau : Allemagne Porsche LMP Team 3 15
3 Drapeau : Royaume-Uni Nick Tandy Drapeau : Allemagne Porsche LMP Team 3 15
4 Drapeau : République populaire de Chine Ho-Pin Tung Drapeau : République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing 4 12
4 Drapeau : Royaume-Uni Oliver Jarvis Drapeau : République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing 4 12
4 Drapeau : France Thomas Laurent Drapeau : République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing 4 12
5 Drapeau : Brésil Bruno Senna Drapeau : Suisse Vaillante Rebellion 5 10
5 Drapeau : France Julien Canal Drapeau : Suisse Vaillante Rebellion 5 10
5 Drapeau : France Nicolas Prost Drapeau : Suisse Vaillante Rebellion 5 10
6 Drapeau : France Emmanuel Collard Drapeau : France TDS Racing 6 8
6 Drapeau : France François Perrodo Drapeau : France TDS Racing 6 8
6 Drapeau : France Matthieu Vaxiviere Drapeau : France TDS Racing 6 8
7 Drapeau : États-Unis Gustavo Menezes Drapeau : France Signatech Alpine Matmut 7 6
7 Drapeau : Royaume-Uni Matthew Rao (de) Drapeau : France Signatech Alpine Matmut 7 6
7 Drapeau : France Nicolas Lapierre Drapeau : France Signatech Alpine Matmut 7 6
8 Drapeau : Royaume-Uni Alex Lynn Drapeau : Russie G-Drive Racing 8 4
8 Drapeau : France Pierre Thiriet Drapeau : Russie G-Drive Racing 8 4
8 Drapeau : Russie Roman Rusinov Drapeau : Russie G-Drive Racing 8 4
9 Drapeau : France Jean-Éric Vergne Drapeau : République populaire de Chine CEFC Manor TRS Racing 9 2
9 Drapeau : Suisse Jonathan Hirschi Drapeau : République populaire de Chine CEFC Manor TRS Racing 9 2
9 Drapeau : Thaïlande Tor Graves Drapeau : République populaire de Chine CEFC Manor TRS Racing 9 2
10 Drapeau : Argentine José María López Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing 23 1,5
10 Drapeau : Japon Kamui Kobayashi Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing 23 1,5
10 Drapeau : Royaume-Uni Mike Conway Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing 23 1,5
11 Drapeau : Mexique Roberto González Drapeau : République populaire de Chine CEFC Manor TRS Racing 10 1
11 Drapeau : Suisse Simon Trummer Drapeau : République populaire de Chine CEFC Manor TRS Racing 10 1
11 Drapeau : Russie Vitaly Petrov Drapeau : République populaire de Chine CEFC Manor TRS Racing 10 1
12 Drapeau : Royaume-Uni Alex Brundle Drapeau : République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing 11 0,5
12 Drapeau : République populaire de Chine David Cheng Drapeau : République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing 11 0,5
12 Drapeau : France Tristan Gommendy Drapeau : République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing 11 0,5
12 Drapeau : Danemark David Heinemeier Hansson Drapeau : Suisse Vaillante Rebellion 12 0,5
12 Drapeau : Suisse Mathias Beche Drapeau : Suisse Vaillante Rebellion 12 0,5
12 Drapeau : Brésil Nelson Piquet Jr Drapeau : Suisse Vaillante Rebellion 12 0,5
13 Drapeau : Autriche Dominik Kraihamer Drapeau : Autriche ByKolles Racing Ret 0
13 Drapeau : Royaume-Uni James Rossiter Drapeau : Autriche ByKolles Racing Ret 0
13 Drapeau : Royaume-Uni Oliver Webb Drapeau : Autriche ByKolles Racing Ret 0
Pos. Pilote Équipe SIL
Drapeau : Royaume-Uni
SPA
Drapeau : Belgique
LMS
Drapeau : France
NÜR
Drapeau : Allemagne
MEX
Drapeau : Mexique
CDA
Drapeau : États-Unis
FUJ
Drapeau : Japon
SHA
Drapeau : République populaire de Chine
BHR
Drapeau : Bahreïn
Total
points
Couleur Résultat
Or Vainqueur
Argent 2e place
Bronze 3e place
Vert Terminé, dans les points
Bleu Terminé, pas dans les points
Violet Abandon (Ab.)
Non classé (NC)
Rouge Pas qualifié (DNQ)
Noir Disqualifié (DSQ)
Blanc Pas au départ (DNS)
Blanc N'a pas participé
Blessé (INJ)
Exclu (EX)
Course annulée (C)

Gras - Pole position

Coupe du monde d'endurance FIA pour les pilotes GT[modifier | modifier le code]

Pos. Pilote Équipe Voiture SIL
Drapeau : Royaume-Uni
SPA
Drapeau : Belgique
LMS
Drapeau : France
NÜR
Drapeau : Allemagne
MEX
Drapeau : Mexique
CDA
Drapeau : États-Unis
FUJ
Drapeau : Japon
SHA
Drapeau : République populaire de Chine
BHR
Drapeau : Bahreïn
Total
points
1 Drapeau : Royaume-Uni Andy Priaulx Drapeau : États-Unis Ford Chip Ganassi Team UK Ford GT GTE Ecoboost 1 26
1 Drapeau : Royaume-Uni Harry Tincknell Drapeau : États-Unis Ford Chip Ganassi Team UK Ford GT GTE Ecoboost 1 26
1 Drapeau : Brésil Pipo Derani Drapeau : États-Unis Ford Chip Ganassi Team UK Ford GT GTE Ecoboost 1 26
2 Drapeau : Royaume-Uni James Calado Drapeau : Italie AF Corse Ferrari 488 GTE 2 18
2 Drapeau : Italie Alessandro Pier Guidi Drapeau : Italie AF Corse Ferrari 488 GTE 2 18
3 Drapeau : Autriche Richard Lietz Drapeau : Allemagne Porsche GT Team Porsche 911 RSR 3 15
3 Drapeau : France Frédéric Makowiecki Drapeau : Allemagne Porsche GT Team Porsche 911 RSR 3 15
4 Drapeau : Allemagne Stefan Mücke Drapeau : États-Unis Ford Chip Ganassi Team UK Ford GT GTE Ecoboost 4 12
4 Drapeau : France Olivier Pla Drapeau : États-Unis Ford Chip Ganassi Team UK Ford GT GTE Ecoboost 4 12
4 Drapeau : États-Unis Billy Johnson Drapeau : États-Unis Ford Chip Ganassi Team UK Ford GT GTE Ecoboost 4 12
5 Drapeau : Royaume-Uni Sam Bird Drapeau : Italie AF Corse Ferrari 488 GTE 5 10
5 Drapeau : Italie Davide Rigon Drapeau : Italie AF Corse Ferrari 488 GTE 5 10
6 Drapeau : Danemark Nicki Thiim ButtonYellow Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE 6 8
6 Drapeau : Danemark Marco Sørensen ButtonYellow Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE 6 8
6 Drapeau : Nouvelle-Zélande Richie Stanaway Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE 6 8
7 Drapeau : Royaume-Uni Darren Turner Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE 7 6
7 Drapeau : Royaume-Uni Jonathan Adam Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE 7 6
7 Drapeau : Brésil Daniel Serra Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE 7 6
8 Drapeau : Irlande Matthew Griffin Drapeau : Singapour Clearwater Racing Ferrari 488 GTE 8 4
8 Drapeau : Singapour Weng Sun Mok Drapeau : Singapour Clearwater Racing Ferrari 488 GTE 8 4
8 Drapeau : Japon Keita Sawa Drapeau : Singapour Clearwater Racing Ferrari 488 GTE 8 4
9 Drapeau : Canada Paul Dalla Lana Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE 9 2
9 Drapeau : Portugal Pedro Lamy Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE 9 2
9 Drapeau : Autriche Mathias Lauda Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE 9 2
10 Drapeau : Allemagne Christian Ried Drapeau : Allemagne Dempsey-Proton Racing Porsche 911 RSR 10 1
10 Drapeau : Allemagne Marvin Dienst (en) Drapeau : Allemagne Dempsey-Proton Racing Porsche 911 RSR 10 1
10 Drapeau : Italie Matteo Cairoli Drapeau : Allemagne Dempsey-Proton Racing Porsche 911 RSR 10 1
11 Drapeau : Royaume-Uni Michael Wainwright Drapeau : Royaume-Uni Gulf Racing Porsche 911 RSR 11 0,5
11 Drapeau : Royaume-Uni Ben Barker (en) Drapeau : Royaume-Uni Gulf Racing Porsche 911 RSR 11 0,5
11 Drapeau : Australie Nick Foster (en) Drapeau : Royaume-Uni Gulf Racing Porsche 911 RSR 11 0,5
12 Drapeau : Suisse Thomas Flohr Drapeau : Suisse Spirit of Race Ferrari 488 GTE Ret 0
12 Drapeau : Italie Francesco Castellacci Drapeau : Suisse Spirit of Race Ferrari 488 GTE Ret 0
12 Drapeau : Espagne Miguel Molina Drapeau : Suisse Spirit of Race Ferrari 488 GTE Ret 0
12 Drapeau : Danemark Michael Christensen Drapeau : Allemagne Porsche GT Team Porsche 911 RSR Ret 0
12 Drapeau : France Kévin Estre Drapeau : Allemagne Porsche GT Team Porsche 911 RSR Ret 0
Pos. Pilote Équipe SIL
Drapeau : Royaume-Uni
SPA
Drapeau : Belgique
LMS
Drapeau : France
NÜR
Drapeau : Allemagne
MEX
Drapeau : Mexique
CDA
Drapeau : États-Unis
FUJ
Drapeau : Japon
SHA
Drapeau : République populaire de Chine
BHR
Drapeau : Bahreïn
Total
points

Trophée Endurance FIA pour les pilotes LMP2[modifier | modifier le code]

Pos. Pilote Équipe SIL
Drapeau : Royaume-Uni
SPA
Drapeau : Belgique
LMS
Drapeau : France
NÜR
Drapeau : Allemagne
MEX
Drapeau : Mexique
CDA
Drapeau : États-Unis
FUJ
Drapeau : Japon
SHA
Drapeau : République populaire de Chine
BHR
Drapeau : Bahreïn
Total
points
1 Drapeau : République populaire de Chine Ho-Pin Tung Drapeau : République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing 1 25
1 Drapeau : Royaume-Uni Oliver Jarvis Drapeau : République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing 1 25
1 Drapeau : France Thomas Laurent Drapeau : République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing 1 25
2 Drapeau : Brésil Bruno Senna Drapeau : Suisse Vaillante Rebellion 2 18
2 Drapeau : France Julien Canal Drapeau : Suisse Vaillante Rebellion 2 18
2 Drapeau : France Nicolas Prost Drapeau : Suisse Vaillante Rebellion 2 18
3 Drapeau : France Emmanuel Collard Drapeau : France TDS Racing 3 15
3 Drapeau : France François Perrodo Drapeau : France TDS Racing 3 15
3 Drapeau : France Matthieu Vaxiviere Drapeau : France TDS Racing 3 15
4 Drapeau : États-Unis Gustavo Menezes ButtonYellow Drapeau : France Signatech Alpine Matmut 4 12
4 Drapeau : Royaume-Uni Matthew Rao (de) Drapeau : France Signatech Alpine Matmut 4 12
4 Drapeau : France Nicolas Lapierre ButtonYellow Drapeau : France Signatech Alpine Matmut 4 12
5 Drapeau : Royaume-Uni Alex Lynn Drapeau : Russie G-Drive Racing 5 11
5 Drapeau : France Pierre Thiriet Drapeau : Russie G-Drive Racing 5 11
5 Drapeau : Russie Roman Rusinov Drapeau : Russie G-Drive Racing 5 11
6 Drapeau : France Jean-Éric Vergne Drapeau : République populaire de Chine CEFC Manor TRS Racing 6 8
6 Drapeau : Suisse Jonathan Hirschi Drapeau : République populaire de Chine CEFC Manor TRS Racing 6 8
6 Drapeau : Thaïlande Tor Graves Drapeau : République populaire de Chine CEFC Manor TRS Racing 6 8
7 Drapeau : Mexique Roberto González Drapeau : République populaire de Chine CEFC Manor TRS Racing 7 6
7 Drapeau : Suisse Simon Trummer Drapeau : République populaire de Chine CEFC Manor TRS Racing 7 6
7 Drapeau : Russie Vitaly Petrov Drapeau : République populaire de Chine CEFC Manor TRS Racing 7 6
8 Drapeau : Royaume-Uni Alex Brundle Drapeau : République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing 8 4
8 Drapeau : République populaire de Chine David Cheng Drapeau : République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing 8 4
8 Drapeau : France Tristan Gommendy Drapeau : République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing 8 4
9 Drapeau : Danemark David Heinemeier Hansson Drapeau : Suisse Vaillante Rebellion 9 2
9 Drapeau : Suisse Mathias Beche Drapeau : Suisse Vaillante Rebellion 9 2
9 Drapeau : Brésil Nelson Piquet Jr Drapeau : Suisse Vaillante Rebellion 9 2
Pos. Pilote Équipe SIL
Drapeau : Royaume-Uni
SPA
Drapeau : Belgique
LMS
Drapeau : France
NÜR
Drapeau : Allemagne
MEX
Drapeau : Mexique
CDA
Drapeau : États-Unis
FUJ
Drapeau : Japon
SHA
Drapeau : République populaire de Chine
BHR
Drapeau : Bahreïn
Total
points

Trophée Endurance FIA pour les pilotes GT Am[modifier | modifier le code]

Pos. Pilote Équipe Voiture SIL
Drapeau : Royaume-Uni
SPA
Drapeau : Belgique
LMS
Drapeau : France
NÜR
Drapeau : Allemagne
MEX
Drapeau : Mexique
CDA
Drapeau : États-Unis
FUJ
Drapeau : Japon
SHA
Drapeau : République populaire de Chine
BHR
Drapeau : Bahreïn
Total
points
1 Drapeau : Irlande Matthew Griffin Drapeau : Singapour Clearwater Racing Ferrari 488 GTE 1 25
1 Drapeau : Singapour Weng Sun Mok Drapeau : Singapour Clearwater Racing Ferrari 488 GTE 1 25
1 Drapeau : Japon Keita Sawa Drapeau : Singapour Clearwater Racing Ferrari 488 GTE 1 25
2 Drapeau : Canada Paul Dalla Lana Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE 2 19
2 Drapeau : Portugal Pedro Lamy Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE 2 19
2 Drapeau : Autriche Mathias Lauda Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE 2 19
3 Drapeau : Allemagne Christian Ried Drapeau : Allemagne Dempsey-Proton Racing Porsche 911 RSR 3 15
3 Drapeau : Allemagne Marvin Dienst (en) Drapeau : Allemagne Dempsey-Proton Racing Porsche 911 RSR 3 15
3 Drapeau : Italie Matteo Cairoli Drapeau : Allemagne Dempsey-Proton Racing Porsche 911 RSR 3 15
4 Drapeau : Royaume-Uni Michael Wainwright Drapeau : Royaume-Uni Gulf Racing Porsche 911 RSR 4 12
4 Drapeau : Royaume-Uni Ben Barker Drapeau : Royaume-Uni Gulf Racing Porsche 911 RSR 4 12
4 Drapeau : Australie Nick Foster (en) Drapeau : Royaume-Uni Gulf Racing Porsche 911 RSR 4 12
5 Drapeau : Suisse Thomas Flohr Drapeau : Suisse Spirit of Race Ferrari 488 GTE Ret 0
5 Drapeau : Italie Francesco Castellacci Drapeau : Suisse Spirit of Race Ferrari 488 GTE Ret 0
6 Drapeau : Espagne Miguel Molina Drapeau : Suisse Spirit of Race Ferrari 488 GTE Ret 0

Championnat des Constructeurs[modifier | modifier le code]

2 championnats constructeurs distincts sont présents dans ce championnat. L'un est destiné aux Sport-prototypes alors que l'autre est réservé aux voitures Grand tourisme. Le Championnat du Monde des Constructeurs est destiné seulement aux constructeurs engagés en LMP1, et les points proviennent seulement du meilleur score enregistré par le constructeur lors de chaque manche. Concernant le barème des points, chaque constructeur cumule les points obtenus par ses 2 meilleures voitures et cela lors de chaque manche.

Championnat du monde d'endurance FIA — Constructeurs[modifier | modifier le code]

Pos. Constructeur SIL
Drapeau : Royaume-Uni
SPA
Drapeau : Belgique
LMS
Drapeau : France
NÜR
Drapeau : Allemagne
MEX
Drapeau : Mexique
CDA
Drapeau : États-Unis
FUJ
Drapeau : Japon
SHA
Drapeau : République populaire de Chine
BHR
Drapeau : Bahreïn
Total
points
1 Drapeau : Allemagne Porsche ButtonYellow 2 33
3
2 Drapeau : Japon Toyota 1 26,5
4

Coupe du Monde d'Endurance FIA pour les Constructeurs GT[modifier | modifier le code]

Pos. Constructeur SIL
Drapeau : Royaume-Uni
SPA
Drapeau : Belgique
LMS
Drapeau : France
NÜR
Drapeau : Allemagne
MEX
Drapeau : Mexique
CDA
Drapeau : États-Unis
FUJ
Drapeau : Japon
SHA
Drapeau : République populaire de Chine
BHR
Drapeau : Bahreïn
Total
points
1 Drapeau : États-Unis Ford 1 37
4
2 Drapeau : Italie Ferrari ButtonYellow 2 28
5
3 Drapeau : Allemagne Porsche 3 16
Ret
4 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin 6 14
7

Championnat des Équipes[modifier | modifier le code]

Toutes les équipes des 4 catégories de ce championnat sont représentées pour le Trophée Endurance FIA, sachant que chaque voiture marque ses propres points.

Trophée Endurance FIA pour les Équipes LMP2[modifier | modifier le code]

Pos. Voiture Équipe SIL
Drapeau : Royaume-Uni
SPA
Drapeau : Belgique
LMS
Drapeau : France
NÜR
Drapeau : Allemagne
MEX
Drapeau : Mexique
CDA
Drapeau : États-Unis
FUJ
Drapeau : Japon
SHA
Drapeau : République populaire de Chine
BHR
Drapeau : Bahreïn
Total
points
1 37 Drapeau : République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing 1 25
2 31 Drapeau : Suisse Vaillante Rebellion 2 18
3 28 Drapeau : France TDS Racing 3 15
4 36 Drapeau : France Signatech Alpine Matmut ButtonYellow 4 12
5 26 Drapeau : Russie G-Drive Racing 5 11
6 24 Drapeau : République populaire de Chine CEFC Manor TRS Racing 6 8
7 25 Drapeau : République populaire de Chine CEFC Manor TRS Racing 7 6
8 38 Drapeau : République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing 8 4
9 13 Drapeau : Suisse Vaillante Rebellion 9 2
Pos. Pilote Équipe SIL
Drapeau : Royaume-Uni
SPA
Drapeau : Belgique
LMS
Drapeau : France
NÜR
Drapeau : Allemagne
MEX
Drapeau : Mexique
CDA
Drapeau : États-Unis
FUJ
Drapeau : Japon
SHA
Drapeau : République populaire de Chine
BHR
Drapeau : Bahreïn
Total
points

Trophée Endurance FIA pour les Équipes GT Pro[modifier | modifier le code]

Pos. Voiture Équipe SIL
Drapeau : Royaume-Uni
SPA
Drapeau : Belgique
LMS
Drapeau : France
NÜR
Drapeau : Allemagne
MEX
Drapeau : Mexique
CDA
Drapeau : États-Unis
FUJ
Drapeau : Japon
SHA
Drapeau : République populaire de Chine
BHR
Drapeau : Bahreïn
Total
points
1 67 Drapeau : États-Unis Ford Chip Ganassi Team UK 1 26
2 51 Drapeau : Italie AF Corse 2 18
3 91 Drapeau : Allemagne Porsche GT Team 3 15
4 66 Drapeau : États-Unis Ford Chip Ganassi Team UK 4 12
5 71 Drapeau : Italie AF Corse 5 10
6 95 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing ButtonYellow 6 8
7 97 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing 7 6
8 9 Drapeau : Allemagne Porsche GT Team Ret 0
Pos. Pilote Équipe SIL
Drapeau : Royaume-Uni
SPA
Drapeau : Belgique
LMS
Drapeau : France
NÜR
Drapeau : Allemagne
MEX
Drapeau : Mexique
CDA
Drapeau : États-Unis
FUJ
Drapeau : Japon
SHA
Drapeau : République populaire de Chine
BHR
Drapeau : Bahreïn
Total
points

Trophée Endurance FIA pour les Équipes GT Am[modifier | modifier le code]

Pos. Voiture Équipe SIL
Drapeau : Royaume-Uni
SPA
Drapeau : Belgique
LMS
Drapeau : France
NÜR
Drapeau : Allemagne
MEX
Drapeau : Mexique
CDA
Drapeau : États-Unis
FUJ
Drapeau : Japon
SHA
Drapeau : République populaire de Chine
BHR
Drapeau : Bahreïn
Total
points
1 61 Drapeau : Singapour Clearwater Racing 1 25
2 98 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing 2 18
3 77 Drapeau : Allemagne Dempsey-Proton Racing 3 15
4 86 Drapeau : Royaume-Uni Gulf Racing 4 12
5 54 Drapeau : Suisse Spirit of Race Ret 0
Pos. Pilote Équipe SIL
Drapeau : Royaume-Uni
SPA
Drapeau : Belgique
LMS
Drapeau : France
NÜR
Drapeau : Allemagne
MEX
Drapeau : Mexique
CDA
Drapeau : États-Unis
FUJ
Drapeau : Japon
SHA
Drapeau : République populaire de Chine
BHR
Drapeau : Bahreïn
Total
points

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] (en) FIA, « 6 Hours of Silverstone Qualifying - Final Classification », sur fiawec.alkamelsystems.com, (consulté le 17 avril 2017).
  2. « La victoire pour Toyota à Silverstone dans une course à suspense »
  3. [PDF] (en) FIA, « FIA WEC 6 Hours of Silverstone Race Final Classification », sur fiawec.alkamelsystems.com, (consulté le 17 avril 2017).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]