Signatech Alpine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Signature Racing)
Signatech Alpine Elf
Logo
Localisation Drapeau : France Bourges
Dirigeants et pilotes
Président Drapeau : France Laurent Rossi
Directeur Drapeau : France Philippe Sinault
Directeur technique Drapeau : France Lionel Chevalier
Pilotes Drapeau : France Thomas Laurent
Drapeau : Brésil André Negrão
Drapeau : France Pierre Ragues
Caractéristiques techniques
Châssis Alpine A470
Moteurs Gibson
Pneumatiques Michelin
Championnat du monde d'endurance FIA (LMP2)
Début 2015
Titres constructeurs 2
Titres pilotes 2
Victoires 8
Podiums 11
la Courage-Oreca LC70E-Judd aux Mans en 2009
Jean-Karl Vernay à Hockenheim en 2009

Signatech Alpine, anciennement appelée Signature Team entre autres, est une écurie française de sport automobile engagée dans le Championnat du monde d'endurance FIA. Son siège est situé à Bourges dans le Cher.

Présente en catégorie LMP2 depuis 2011 avec Nissan puis Alpine, l'écurie Signatech a remporté trois fois les 24 Heures du Mans (2016, 2018 et 2019) et a été sacrée deux fois championne du monde (2016 et 2019).

Historique[modifier | modifier le code]

L'entreprise a été créée par Philippe Sinault dont le frère cadet Patrick Sinault est aussi promoteur de la Formula Renault 2.0 WEC depuis 2008[1] et de la Renault Clio Cup Elf[2].

L'écurie est aussi apparue sous le nom de ARTA-Signature en Formula Renault V6 et est associée à l'écurie britannique Ultimate Motorsport en World Series by Renault depuis 2008. Elle porte le nom de Signature-Plus en Formule 3 Euroseries en raison de l'implication de la société Textilot qui sponsorise l'équipe avec son enseigne "Plus".

Pour les 24 Heures du Mans 2010, Signature-Plus bénéficie d'un accord avec Aston Martin Racing pour utiliser une Lola-Aston Martin B09/60[3]. Les pilotes de cette voiture sont Vanina Ickx, Pierre Ragues et Franck Mailleux.

En 2011, Signature est associé à Nissan pour porter les couleurs de la marque, et engage le vainqueur de la GT Academy Lucas Ordóñez aux côtés de Franck Mailleux et Soheil Ayari. L'équipe termine 2e aux 24h du Mans en catégorie LMP2 (9e au général) et remporte le championnat ILMS LMP2.

2012 verra l'écurie engager au Mans deux voitures, toujours avec Nissan. La numéro 26 pilotée par le trio Pierre Ragues, Nelson Panciatici et Roman Rusinov termine 10e au général et 4e des LMP2. La 23 finit 16e au scratch et 9e LMP2 avec Jordan Tresson, Franck Mailleux et Olivier Lombard au volant.

En 2013, l'écurie engage l'Alpine A450 au 24 Heures du Mans avec comme pilotes Tristan Gommendy, Nelson Panciatici et Pierre Ragues sous la bannière "Signatech-Alpine". Paul-Loup Chatin est pilote suppléant pour les 24 heures mais participe à la journée d'essais préliminaires. En European Le Mans Series 2013, Pierre Ragues et Nelson Panciatici gagnent les 3 Heures de Budapest et apportent les titres pilotes et écurie en European Le Mans Series.

En 2014, l'écurie conserve son titre européen avec l'alpine A450B pilotée par Nelson Panciatici, Paul-Loup Chatin et Oliver Webb. La saison est marquée par une victoire au Red Bull Ring et une troisième place aux 24 heures du Mans en catégorie LMP2.

En 2015, Signatech-Alpine engage l'Alpine A450B au Championnat du monde d'endurance FIA avec l'équipage Nelson Panciatici, Paul-Loup Chatin et Vincent Capillaire, ce dernier sera remplacé par Tom Dillmann pour les deux dernières courses. L'équipe obtient la victoire aux 6 heures de Shanghai en catégorie LMP2.

En 2016, Signatech-Alpine engage deux A460 au Championnat du monde d'endurance FIA avec la N°35 pilotée par David Cheng, Ho-Pin Tung et Nelson Panciatici pour l'écurie Baxi DC Racing, ainsi que la N°36, sous ses propres couleurs, pilotée par Nicolas Lapierre, Gustavo Menezes et Stéphane Richelmi. L'équipe signe sa première victoire avec la N°36 aux 6 heures de Spa en catégorie LMP2 et récidive aux 24 heures du Mans le mois suivant avec la même N°36. Cet équipage sera également vainqueur des 6 heures du Nurburgring ainsi que des 6 heures du Circuit des Amériques. Avec 4 victoires et 3 podiums à la fin de la saison, l'équipage N° 36 décroche le titre mondial de la catégorie LMP2.

En 2017 devenue Signatech-Alpine-Matmut, du nom de son partenaire titre, l'écurie engage 2 Alpine A470 sous son propre nom en FIA WEC. La N° 35 est confiée à Nelson Panciatici, Pierre Ragues et André Negrao. La N° 36 est toujours aux mains de Nicolas Lapierre et Gustavo Menezes épaulés de Matt Rao, Romain Dumas suppléera Nicolas Lapierre aux 6 heures de Spa ainsi qu'aux 24 heures du Mans[4].

En , Alpine annonce l'engagement de l'écurie Signatech Alpine en LMP1, la catégorie-reine de l'endurance automobile, pour la saison 2021[5]. Sous la bannière Alpine Endurance Team, l'écurie engagera une LMP1 non hybride, un prototype Oreca basé sur la Rebellion R13[6].

Identité visuelle (logo)[modifier | modifier le code]

Pilotes[modifier | modifier le code]

Pilotes actuels[modifier | modifier le code]

Anciens pilotes[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres en championnat[modifier | modifier le code]

Autres victoires[modifier | modifier le code]

Résultats[modifier | modifier le code]

Catégorie LMP2[modifier | modifier le code]

Intercontinental Le Mans Cup (ILMC)[modifier | modifier le code]

Tableau des résultats de Signatech en ILMC catégorie LMP2
Saison Écurie Châssis Moteur Pneu Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7
2011 Signatech Nissan Oreca 03 Nissan VK45DE 4.5 L V8 D 26 Franck Mailleux
Lucas Ordóñez
Soheil Ayari
Jean-Karl Vernay
SEB SPA LMS IMO SIL ATL ZHU 95 Champion
2e 5e 2e 2e 7e 3e 1er

European Le Mans Series (ELMS)[modifier | modifier le code]

Tableau des résultats de Signatech en ELMS catégorie LMP2
Saison Écurie Châssis Moteur Pneu Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5
2013 Signatech Alpine Alpine A450 Nissan VK45DE 4.5 L V8 M 36 Nelson Panciatici
Pierre Ragues
SIL IMO RBR HUN CAS 85 Champion
4e 2e 2e 1er 4e
2014 Signatech Alpine Alpine A450b Nissan VK45DE 4.5 L V8 M
D
36 Paul-Loup Chatin
Nelson Panciatici
Oliver Webb
SIL IMO RBR CAS EST 78 Champion
5e 3e 1er 2e 5e

Championnat du monde d'endurance FIA (WEC)[modifier | modifier le code]

Tableau des résultats de Signatech en WEC catégorie LMP2
Saison Écurie Châssis Moteur Pneu Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9
2012 Signatech Nissan Oreca 03 Nissan VK45DE 4.5 L V8 D 23 Olivier Lombard
Franck Mailleux
Jordan Tresson
SEB SPA LMS SIL SÃO BAH FUJ SHA 60 6e
Abd. 7e 5e Abd. Abd. 2e 7e 5e
26 Nelson Panciatici
Pierre Ragues
Roman Rusinov
11e 4e 3e 7e 5e Ex. 7e
2015 Signatech Alpine Alpine A450b Nissan VK45DE 4.5 L V8 D 36 Paul-Loup Chatin
Vincent Capillaire
Nelson Panciatici
Tom Dillmann[Note 1]
SIL SPA LMS NÜR CDA FUJ SHA BAH 86 4e
Abd. 4e Abd. 5e 6e 2e 1er 4e
2016 Signatech Alpine Alpine A460 Nissan VK45DE 4.5 L V8 D 36 Nicolas Lapierre
Gustavo Menezes
Stéphane Richelmi
SIL SPA LMS NÜR MEX CDA FUJ SHA BAH 199 Champion
4e 1er 1er 1er 2e 1er 3e 4e 3e
2017 Signatech Alpine Matmut Alpine A470 Gibson GK428 4.2 L V8 D 35 Nelson Panciatici
Pierre Ragues
André Negrão
SIL SPA LMS NÜR MEX CDA FUJ SHA BAH 38 10e
6e 3e Abd.
36 Nicolas Lapierre
Gustavo Menezes
Matthew Rao
Romain Dumas[Note 2]
4e 5e 5e 3e 2e 1er 2e 2e 4e 151 3e
2018-19 Signatech Alpine Matmut Alpine A470 Gibson GK428 4.2 L V8 D
M
36 Nicolas Lapierre
André Negrão
Pierre Thiriet
SPA LMS SIL FUJ SHA SEB SPA LMS 181 Champion
2e 1er 3e 3e 3e 2e 2e 1er
2019-20 Signatech Alpine Elf Alpine A470 Gibson GK428 4.2 L V8 M 36 André Negrão
Pierre Ragues
Thomas Laurent
SIL FUJ SHA BAH CAM SPA LMS BAH 94 6e
2e 6e 4e 4e 6e Abd. 3e

24 Heures du Mans[modifier | modifier le code]

Tableau des résultats de Signatech aux 24 Heures du Mans
Année Équipe Voiture Pneu Catégorie Pilotes Tours Pos. Cat.
pos.
2009 Signature Plus Courage-Oreca LC70E-Judd M LMP1 12 Drapeau : France Pierre Ragues
Drapeau : France Franck Mailleux
Drapeau : France Didier André
344 11e 10e
2010 Signature Plus Lola B09/60-Aston Martin D LMP1 008 Drapeau : France Pierre Ragues
Drapeau : Belgique Vanina Ickx
Drapeau : France Franck Mailleux
302 Abandon
2011 Signatech Nissan Oreca 03-Nissan D LMP2 26 Drapeau : France Soheil Ayari
Drapeau : France Franck Mailleux
Drapeau : Espagne Lucas Ordóñez
320 9e 2e
2012 Signatech Nissan Oreca 03-Nissan D LMP2 23 Drapeau : France Jordan Tresson
Drapeau : France Franck Mailleux
Drapeau : France Olivier Lombard
340 16e 10e
26 Drapeau : France Pierre Ragues
Drapeau : France Nelson Panciatici
Drapeau : Russie Roman Rusinov
351 10e 4e
2013 Signatech Alpine Alpine A450-Nissan M LMP2 36 Drapeau : France Pierre Ragues
Drapeau : France Nelson Panciatici
Drapeau : France Tristan Gommendy
317 14e 8e
2014 Signatech Alpine Alpine A450b-Nissan D LMP2 36 Drapeau : France Paul-Loup Chatin
Drapeau : France Nelson Panciatici
Drapeau : Royaume-Uni Oliver Webb
355 7e 3e
2015 Signatech Alpine Alpine A450b-Nissan D LMP2 36 Drapeau : France Nelson Panciatici
Drapeau : France Paul-Loup Chatin
Drapeau : France Vincent Capillaire
110 Abandon
2016 Signatech Alpine Alpine A460-Nissan D LMP2 36 Drapeau : France Nicolas Lapierre
Drapeau : États-Unis Gustavo Menezes
Drapeau : Monaco Stéphane Richelmi
357 5e 1er
2017 Signatech Alpine Matmut Alpine A470-Gibson D LMP2 35 Drapeau : France Nelson Panciatici
Drapeau : France Pierre Ragues
Drapeau : Brésil André Negrão
362 4e 3e
36 Drapeau : France Romain Dumas
Drapeau : États-Unis Gustavo Menezes
Drapeau : Royaume-Uni Matthew Rao
362 10e 8e
2018 Signatech Alpine Matmut Alpine A470-Gibson D LMP2 36 Drapeau : France Nicolas Lapierre
Drapeau : Brésil André Negrão
Drapeau : France Pierre Thiriet
367 5e 1er
2019 Signatech Alpine Matmut Alpine A470-Gibson M LMP2 36 Drapeau : France Nicolas Lapierre
Drapeau : Brésil André Negrão
Drapeau : France Pierre Thiriet
368 6e 1er
2020 Signatech Alpine Elf Alpine A470-Gibson M LMP2 36 Drapeau : France Thomas Laurent
Drapeau : Brésil André Negrão
Drapeau : France Pierre Ragues
367 8e 4e

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Tom Dillmann remplace Vincent Capillaire pour les deux dernières courses.
  2. Romain Dumas remplace Nicolas Lapierre aux 6 heures de Spa et aux 24 heures du Mans.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Signature (Officiel)
  2. (fr) Alpine Planet - Tout l'actualité de Signatech-Alpine