Christina Nielsen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nielsen.
Christina Nielsen
Description de cette image, également commentée ci-après
Christina Nielsen à Zandvoort en 2012
Biographie
Date de naissance (27 ans)
Lieu de naissance Hørsholm, Frederiksborg
Nationalité Drapeau du Danemark Danoise
Carrière
Années d'activité Depuis 2007
Qualité Pilote automobile en WeatherTech SportsCar Championship
Parcours
AnnéesÉcurie0C.0(V.)
Wright Motorsports

Christina Nielsen, née le à Hørsholm, est une pilote automobile danoise qui est la première femme à remporter un titre de la série WeatherTech SportsCar Championship. Elle est la fille du pilote automobile Lars-Erik Nielsen, qui a participé aux 24 Heures du Mans dans les années 2000[1].

Carrière sportive[modifier | modifier le code]

Karting[modifier | modifier le code]

Christina Nielsen commence sa carrière de karting en 2007. Après quelques saisons de karting, elle passe à la compétition officielle en 2010.

Formule Ford Danemark & ADAC Formel Masters[modifier | modifier le code]

Après le karting de 2007 à 2009, Christina Nielsen fait ses débuts en 2010 dans le Championnat Danois de Formule Ford et termine neuvième du classement. Après avoir disputé deux manches individuelles dans le cadre des ADAC Formel Masters (en) en 2010, Nielsen participe à la saison complète en 2011.

Course GT[modifier | modifier le code]

En 2012, Christina Nielsen opte pour la Porsche Carrera Cup Allemagne en catégorie B et se classe cinquième de sa classe. En 2013, elle concourt dans le championnat de l'ADAC GT Masters. En 2014, NGT Motorsport l'engage pour participer au Tudor SportsCar Championship.

En 2015, Christina Nielsen participe à l'ensemble du championnat IMSA Tudor SportsCar Championship dans la classe GTD avec une Aston Martin V12 Vantage sous la bannière de l'écurie TRG-AMR North America avec comme co-pilotes Kuno Wittmer et James Davison[2]. Elle signe quatre deuxièmes places et une troisième place, terminant ainsi deuxième à deux points derrière Townsend Bell et Bill Sweedler.

La Danoise continue dans le WeatherTech SportsCar Championship en 2016, rejoignant l'écurie Scuderia Corsa pour rouler aux côtés d'Alessandro Balzan (en) avec une Ferrari 488 GT3 dans la classe GTD[3]. Elle remporte les 12 Heures de Sebring avec Jeff Segal comme troisième co-pilote. Avec une autre victoire aux 6 Heures de Watkins Glen et quatre podiums supplémentaires tout au long de la saison, Christina Nielsen et Alessandro Balzan (en) remportent le WeatherTech SportsCar Championship 2016, avec un total de 299 points pour l'année. La Danoise devient la première femme à remporter un grand championnat professionnel de voitures de sport en Amérique du Nord[4],[5],[1]. Elle participe également aux 24 Heures du Mans avec l'écurie Formula Racing dans la catégorie GTE-Am, partageant le volant d'une Ferrari 458 Italia GT2 avec ses compatriotes Johnny Laursen et Mikkel Mac (en). L'équipage, parti de la quarante-septième position sur la grille termine trente-cinquième au classement général et sixième de la classe GTE-Am avec 319 tours bouclés.

Photo d'une voiture blanche et rouge sur une piste de course.
Christina Nielsen au 24 Heures du Mans 2016 à bord de la Ferrari 458 Italia GT2 de Formula Racing.

Pour 2017, Christina Nielsen continue dans le WeatherTech SportsCar Championship avec l'écurie Scuderia Corsa pour rouler aux côtés d'Alessandro Balzan (en) avec une Ferrari 488 GT3 dans la classe GTD[6]. Avec une victoire au Continental Tire Monterey Grand Prix, quatre deuxièmes places et deux troisièmes place tout au long de la saison, Christina Nielsen et Alessandro Balzan remportent de nouveau le WeatherTech SportsCar Championship, avec un total de 340 points pour l'année[7]. Pour la seconde année consécutive, elle participe aux 24 Heures du Mans mais cette fois-ci avec l'écurie Scuderia Corsa dans la catégorie GTE-Am[8]. Elle partage le volant d'une Ferrari 488 GTE avec Alessandro Balzan (en) et Bret Curtis (en). Les qualifications ne se passent pas bien et l'équipage doit partir de la dernière position sur la grille. En course, ils terminent à la quarante-quatrième place au classement général et à la quatorzième de la classe GTE-Am avec 314 tours bouclés.

En 2018, Christina Nielsen quitte l'écurie Scuderia Corsa pour rejoindre le Wright Motorsports et piloter une Porsche 911 GT3 R (991) afin de participer au WeatherTech SportsCar Championship[9]. Elle rejoint également l'écurie italienne Ebimotors afin de participer aux 24 Heures du Mans sur une Porsche 911 RSR.

Résultats sportifs[modifier | modifier le code]

Résultats de la série WeatherTech SportsCar Championship[modifier | modifier le code]

Tableau détaillé des résultats de Christina Nielsen en WeatherTech SportsCar Championship
Année Écurie Constructeur Moteur Classe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Classement Points
2014 NGT Motorsport Porsche 911 GT America Porsche 4,0 l Flat-6 GTD DAY
9
SIR
DNF
LBH LS DET S6H
6
MSP LRP ELK VIR AUS PET 34e 73
TRG-AMR North America Aston Martin Vantage GT3 Aston Martin 6,0 l V12 GTD DAY SIR LBH LS DET S6H MSP LRP ELK VIR AUS PET
10
2015 TRG-AMR North America Aston Martin Vantage GT3 Aston Martin 6,0 l V12 GTD DAY
13
SIR
2
LBH LS
5
DET
2
S6H
DNF
MSP LRP
3
ELK
2
VIR
2
AUS
8
PET
9
2e 279
2016 Scuderia Corsa Ferrari 488 GT3 Ferrari F154CB 3,9 l Turbo V8 GTD DAY
6
SIR
1
LBH LS
2
DET
3
S6H
1
MSP
4
LRP
11
ELK
3
VIR
7
AUS
3
PET
2
1re 299
2017 Scuderia Corsa Ferrari 488 GT3 Ferrari F154CB 3,9 l Turbo V8 GTD DAY
16
SIR
2
LBH
3
AUS
2
DET
2
S6H
2
MSP
3
LRP
6
ELK
5
VIR
12
LS
1
PET
9
1re 340

Résultats des 24 Heures du Mans[modifier | modifier le code]

Tableau détaillé des résultats de Christina Nielsen aux 24 Heures du Mans
Année Écurie Co-Pilotes Voiture Classe Tours Pos. Pos.
Class.
2016 Drapeau : Danemark Formula Racing Drapeau : Danemark Johnny Laursen
Drapeau : Danemark Mikkel Mac (en)
Ferrari 458 Italia GT2 GTE Am 319 35e 6e
2017 Drapeau : États-Unis Scuderia Corsa Drapeau : Italie Alessandro Balzan (en)
Drapeau : États-Unis Bret Curtis (en)
Ferrari 488 GTE GTE Am 314 44e 14e
2018 Drapeau de l'Italie Ebimotors Drapeau de l'Italie Fabio Babini

Drapeau de la France Érik Maris

Porsche 911 RSR GTE Am 332 31e 6e

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Christina Nielsen, Alessandro Balzan clinch GTD championship », sur foxsports.com, (consulté le 1er octobre 2016)
  2. Laurent Mercier, « TRG AMR signe son 1er équipage et lorgne sur un retour au Mans en 2015 », sur endurance-info.com, (consulté le 1er octobre 2016)
  3. Laurent Mercier, « Scuderia Corsa présent en GTLM et GTD en 2016 avec Ferrari et Alex Prémat », sur endurance-info.com, (consulté le 1er octobre 2016)
  4. (en) Marshall Pruett, « IMSA: Nielsen, Balzan clinch GTD championship », sur racer.com, (consulté le 9 mars 2018)
  5. (en) « Weathertech SportsCar Championship standings for 2016 », sur racing-reference.info, (consulté le 9 mars 2018)
  6. Laurent Mercier, « Matteo Cressoni chez Scuderia Corsa sur les courses longues », sur endurance-info.com, (consulté le 1er octobre 2016)
  7. Laurent Mercier, « Et les champions 2017 sont… », sur endurance-info.com, (consulté le 1er octobre 2016)
  8. Claude Foubert, « La Scuderia Corsa confirme deux Ferrari 488 en GTE-Am », sur endurance-info.com, (consulté le 1er octobre 2016)
  9. Laurent Mercier, « Christina Nielsen et Patrick Long chez Wright Motorsports », sur endurance-info.com, (consulté le 1er octobre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :