24 Heures du Mans 1965

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
24 Heures du Mans 1965
Description de cette image, également commentée ci-après
Tracé du circuit en 1965.
Généralités
Sport Endurance automobile
Organisateur(s) FIA, ACO
Édition 33e
Lieu(x) Le Mans
Drapeau de la France France
Date et
Participants 51
Affluence 280 000 spectateurs[1]
Site(s) Circuit des 24 Heures
Site web officiel www.24h-lemans.com

Palmarès
Tenant du titre SpA Ferrari SEFAC
Vainqueur North American Racing Team
Deuxième Ecurie Georges Marquet
Troisième Écurie Francorchamps

Navigation

Les 24 Heures du Mans 1965 sont la 33e édition de l'épreuve et se déroulent les 19 et 20 juin 1965 sur le circuit de la Sarthe.

Cette course fait partie de la deuxième manche du Championnat du monde des voitures de sport 1965 (WSC - World Sportscar Championship).

Pilotes qualifiés par nationalités[modifier | modifier le code]

Nombre de pilotes par nationalité
25 Français 21 Britanniques 11 Américains 11 Italiens 9 Allemands
8 Belges 5 Suisses 2 Finlandais 2 Néerlandais 2 Néo-Zélandais
1 Australien 1 Autrichien 1 Irlandais 1 Luxembourgeois 1 Mexicain
1 Suédois

Classement final de la course[modifier | modifier le code]

Ferrari LM n°21 victorieuse
La Ferrari LM n°21 de Gregory et Rindt, dernière Ferrari victorieuse au Mans en 1965.
Classement final de la course (vainqueurs de catégorie sur fond jauni)
Pos. Catégorie no  Écurie Pilotes Châssis Moteur Pneus Tours
1 P
5.0
21 North American Racing Team Masten Gregory
Jochen Rindt
Ferrari 250 LM Ferrari 3.3L V12 G 348
2 P
5.0
26 Ecurie Georges Marquet Pierre Dumay
Gustave Gosselin
Ferrari 250 LM Ferrari 3.3L V12 D 343
3 GT
5.0
24 Écurie Francorchamps Willy Mairesse
Jean Blaton
Ferrari 275 GTB Ferrari 3.3L V12 D 340
4 P
2.0
32 Porsche System Engineering Herbert Linge
Peter Nöcker
Porsche 904/6 Porsche 2.0L Flat-6 D 336
5 GT
2.0
36 Porsche System Engineering Gerhard Koch
Anton Fischhaber
Porsche 904/4 GTS Porsche 2.0L Flat-4 D 325
6 P
5.0
27 Scuderia Filipinetti Dieter Spoerry (pl)
Armand Boller
Ferrari 250 LM Ferrari 3.3L V12 G 324
7 P
5.0
18 North American Racing Team Pedro Rodríguez
Nino Vaccarella
Ferrari 365 P1/P2 Spyder Ferrari 4.4L V12 D 320
8 GT
5.0
11 AC Cars Ltd. Jack Sears
Dick Thompson
Shelby Cobra Daytona Ford 4.7L V8 G 304
9 P
+5.0
3 ISO Prototip Bizzarrini Régis Fraissinet
Jean de Mortemart
Iso Grifo A3C Chevrolet 5.4L V8 D 303
10 P
2.0
31 Owen Racing Organisation Graham Hill
Jackie Stewart
Rover-BRM Rover 2.0L Turbine D 284
11 GT
2.0
39 British Motor Corporation Paddy Hopkirk
Andrew Hedges
MG B Hardtop MG 1.8L I4 D 283
12 P
1.3
49 Donald Healey Motor Company Paul Hawkins
John Rhodes
Austin-Healey Sprite Sebring BMC 1.3L I4 D 278
13 GT
1.3
60 Standard Triumph Ltd. Jean-Jacques Thuner (pl)
Simo Lampinen
Triumph Spitfire Triumph 1.1L I4 D 274
14 GT
1.3
54 Standard Triumph Ltd. Claude Dubois
Jean-François Piot
Triumph Spitfire Triumph 1.1L I4 D 263
Abd. P
5.0
20 SpA Ferrari SEFAC Mike Parkes
Jean Guichet
Ferrari 330 P2 Spyder Ferrari 4.0L V12 D 315
Abd. P
1.3
48 Donald Healey Motor Company Rauno Aaltonen
Clive Baker
Austin-Healey Sprite Sebring BMC 1.3L I4 D 256
Abd. P
5.0
19 SpA Ferrari SEFAC John Surtees
Ludovico Scarfiotti
Ferrari 330 P2 Spyder Ferrari 4.0L V12 D 225
Abd. GT
2.0
37 Auguste Veuillet Robert Buchet
Ben Pon
Porsche 904/4 GTS Porsche 2.0L Flat-4 D 224
Abd. P
5.0
22 SpA Ferrari SEFAC Lorenzo Bandini
Giampiero Biscaldi
Ferrari 275 P2 Ferrari 3.3L V12 D 221
Abd. GT
2.0
44 Equipe Grand Ducale Luxembourgeoise Nicholas Koob
Alain Finkelstein
Alfa Romeo Giulia TZ/1 Alfa Romeo 1.6L I4 D 218
Abd. GT
2.0
41 Autodelta SpA Roberto Bussinello
Jean Rolland
Alfa Romeo Giulia TZ/2 Alfa Romeo 1.6L I4 D 217
Abd. GT
5.0
9 Shelby American Inc. Jerry Grant
Dan Gurney
Shelby Cobra Daytona Ford 4.7L V8 G 204
Abd. P
2.0
35 Porsche System Engineering Günter Klass
Dieter Glemser
Porsche 904/6 Porsche 2.0L Flat-6 D 202
Abd. P
1.3
47 Société Automobiles Alpine Roger de Lageneste
Jean Vinatier
Alpine M65 Renault-Gordini 1.3L I4 D 196
Abd. GT
1.3
55 Société Automobiles Alpine Jacques Cheinisse
Jean-Pierre Hanrioud
Alpine A110 GT Renault-Gordini 1.1L I4 D 196
Abd. P
1.15
61 Société Automobiles Alpine Pierre Monneret
Robert Bouharde
Alpine M63B Renault-Gordini 1.0L I4 D 187
Abd. GT
5.0
10 Shelby American Inc. Bob Johnson
Tom Payne
Shelby Cobra Daytona Ford 4.7L V8 G 158
Abd. P
1.15
51 Société Automobiles Alpine Roger Masson
Guy Verrier
Alpine M64 Renault-Gordini 1.1L I4 D 148
Abd. P
5.0
25 Écurie Francorchamps Gerhard Langlois van Ophem
Léon Dernier
Ferrari 250 LM Ferrari 3.3L V12 D 146
Abd. GT
2.0
38 « Franc » Jacques Dewez
Jean Kerguen
Porsche 904/4 GTS Porsche 2.0L Flat-4 D 130
Abd. GT
5.0
59 Scuderia Filipinetti Peter Harper
Peter Sutcliffe
Shelby Cobra Daytona Ford 4.7L V8 G 126
Abd. P
1.15
50 Société Automobiles Alpine Philippe Vidal
Peter Revson
Alpine M64 Renault-Gordini 1.1L I4 D 116
Abd. GT
5.0
12 Ford France S.A. Jo Schlesser
Allen Grant
Shelby Cobra Daytona Ford 4.7L V8 G 111
Abd. P
5.0
17 Maranello Concessionaires Ltd. David Piper
Jo Bonnier
Ferrari 365 P2 Ferrari 4.4L V12 D 101
Abd. P
5.0
23 Maranello Concessionaires Ltd. Lucien Bianchi
Michael Salmon
Ferrari 250 LM Ferrari 3.3L V12 D 99
Abd. P
+5.0
2 Shelby-American Inc. Phil Hill
Chris Amon
Ford GT40 Mk II Ford 7.0L V8 G 89
Abd. GT
5.0
14 Ford Advanced Vehicles / Alan Mann John Whitmore
Innes Ireland
Ford GT40 Mk I Ford 4.7L V8 D 72
Abd. GT
1.3
52 Standard Triumph Ltd. David Hobbs
Rob Slotemaker
Triumph Spitfire Triumph 1.1L I4 D 71
Abd. P
+5.0
1 Shelby American Inc. Ken Miles
Bruce McLaren
Ford GT40 Mk II Ford 7.0L V8 G 45
Abd. P
1.3
46 Société Automobiles Alpine Marco Bianchi
Henri Grandsire
Alpine M65 Renault-Gordini 1.3L I4 D 32
Abd. P
+5.0
6 Scuderia Filipinetti
Shelby American Inc.
Herbert Müller
Ronnie Bucknum
Ford GT40 Mk I Ford 5.3L V8 G 29
Abd. P
5.0
7 R.R.C. Walker Racing Team
Shelby American Inc.
Bob Bondurant
Umberto Maglioli
Ford GT40 Mk I Ford 4.7L V8 G 29
Abd. P
2.0
30 Anglian Racing Developments Richard Wrottesley
Tony Lanfranchi
Elva GT160 BMW 2.0L I4 G 29
Abd. GT
2.0
42 Autodelta SpA Giacomo Russi
Carlo Zuccoli
Alfa Romeo Giulia TZ/2 Alfa Romeo 1.6L I4 D 22
Abd. P
2.0
33 Porsche System Engineering Colin Davis
Gerhard Mitter
Porsche 904/8 Porsche 2.0L Flat-8 D 20
Abd. GT
2.0
62 Christian Poirot Christian Poirot (de)
Rolf Stommelen
Porsche 904/4 GTS Porsche 2.0L Flat-4 D 13
Abd. P
5.0
15 Ford France S.A. Maurice Trintignant
Guy Ligier
Ford GT40 Roadster Ford 4.7L V8 G 11
Abd. GT
1.3
53 Standard Triumph Ltd. Peter Bolton (de)
William Bradley
Triumph Spitfire Triumph 1.1L I4 D 6
Abd. P
+5.0
8 J.H. Simone Jo Siffert
Jochen Neerpasch
Maserati Tipo 65 Maserati 5.0L V8 D 3
Abd. P
1.6
40 SpA Dino SEFAC Giancarlo Baghetti
Mario Casoni
Ferrari Dino 166P Dino 1.6L V6 D 2
Abd. GT
2.0
43 Autodelta SpA Teodoro Zeccoli
José Rosinski
Alfa Romeo Giulia TZ/2 Alfa Romeo 1.6L I4 D 1

Note :

  • Dans la colonne Pneus[2] apparaît l'initiale du fournisseur, il suffit de placer le pointeur au-dessus du modèle pour connaître le manufacturier de pneumatiques.

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Prix et trophées[modifier | modifier le code]

  • Prix de l'efficacité énergétique : Porsche System Engineering (no 36, Porsche 904)
  • Prix de la Performance : Porsche System Engineering (no 32, Porsche 904/6)

Heures en tête[modifier | modifier le code]

Tableau synthétiques des leaders de la course par heure[3]
no  Voiture Écurie Pilotes Heures Total
1 Ford Mark II Shelby-American Inc. Ken Miles
Bruce McLaren
1re à 2e 2 heures
20 Ferrari 330 P2 SpA Ferrari SEFAC Mike Parkes
Jean Guichet
3e
7e à 9e
4 heures
19 Ferrari 330 P2 SpA Ferrari SEFAC John Surtees
Ludovico Scarfiotti
4e à 6e
10e
4 heures
26 Ferrari 250 LM Pierre Dumay Pierre Dumay
Gustave Gosselin
11e à 20e 10 heures
21 Ferrari 250 LM North American Racing Team Masten Gregory
Jochen Rindt
21e à 24e 4 heures

À noter[modifier | modifier le code]

  • Longueur du circuit : 13,461 km
  • Le pilote américain Ed Hugus, inscrit en tant que pilote de réserve sur la voiture victorieuse, affirmera jusqu'à la fin de sa vie avoir piloté pendant deux heures durant la nuit. Il aurait relayé son compatriote Masten Gregory (gêné par le brouillard à cause de ses épaisses lunettes de vue) en raison de l'indisponibilité temporaire de Jochen Rindt. Aucun commissaire n'ayant pris note de ce relais et, aucun témoignage n'étant venu corroborer la version d'Hugus, il ne figure pas au classement officiel de l'épreuve[4]. Il convient de signaler que lorsque le pilote de réserve prenait le volant, l'un des deux titulaires n'avait plus le droit d'effectuer un autre relais. Dans l'hypothèse où Hugus aurait pris un relais, le fait que Rindt et Gregory aient tous les deux repris le volant dans la deuxième moitié de l'épreuve auraient donc dû entraîner la disqualification de l'équipage. Ceci peut expliquer la discrétion de l'équipe quant au relais pris par Hugus.
  • Distance parcourue : 4 677,110 km
  • Vitesse moyenne : 194,880 km/h
  • Écart avec le 2e : 74,510 km
  • 280 000 spectateurs

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Il y a 50 ans, les 24 Heures du Mans 1965 (vidéo) », sur 24h-lemans.com, (consulté le ).
  2. (en) Quentin Spurring, Le Mans : The Official History of the World's Greatest Motor Race 1960-69, Haynes Publishing, , 352 p. (ISBN 978-0-9928209-5-4), p. 1965 Entry list
  3. Christian Moity, Les 24 Heures du Mans 1949-1973, Editions EDITA SA,
  4. Christian Moity, Jean-Marc Teissedre et Alain Bienvenu, 24 Heures du Mans, t. 2 : 1960-1985, Éditions Le Mans Racing, , 1 536 p. (ISBN 978-2-9518737-8-0 et 2-9518737-8-6)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christian Moity, Jean-Marc Teissèdre et Alain Bienvenu, Les 24 Heures du Mans 1923-1992, éditions J.P. Barthélémy (ISBN 978-2-909413-06-8)

Lien externe[modifier | modifier le code]