ARC Bratislava

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
ARC Bratislava
Logo
Discipline Porsche Supercup (2003)
GT4 European Series (2005-2009)
Blancpain Endurance Series (2012-2013)
European Autocross Championship (2014-)
Asian Le Mans Series (2015-)
Localisation Drapeau : Slovénie Bratislava
Dirigeants et pilotes
Directeur Drapeau : Slovénie Miro Konôpka
Team Manager Drapeau : Slovénie Michaela Anová
Pilotes Drapeau : Slovénie Miro Konôpka
Drapeau : Royaume-Uni Darren Burke
Drapeau : Royaume-Uni Mike Simpson
Drapeau : Australie Neale Muston
Drapeau : Lettonie Konstantīns Calko
Drapeau : Pays-Bas Rik Breukers
Caractéristiques techniques
Châssis Ligier JS P217
Ligier JS P3
Audi R8 LMS
Moteurs Gibson GK428 4.2 L V8
Nissan VK50 5.0L V8
Pneumatiques Dunlop
Résultats

ARC Bratislava, en forme longue Auto Racing Club Bratislava est une écurie slovaque de course automobile.

Histoire[modifier | modifier le code]

Origine et création[modifier | modifier le code]

L'histoire de l'écurie ARC commence en 1997 lorsqu'elle est formée par ses deux membres fondateurs, Miro Konôpka (ou Miroslav Konopka) et Dusan Vyslozil. Ils décident d’intégrer le nom de la ville où est basée l'écurie dans le patronyme de la structure.

Au début, l’équipe dispute beaucoup d’épreuves dans son pays avant d’aller voir au-delà de ses frontières. Ils font leurs premiers pas en Porsche Supercup en 2003 puis en championnat FIA GT, dans la catégorie N-GT, avec une Porsche 911 GT3 RSR (996) en 2005, avec Miro Konôpka au volant. L’écurie va ensuite s’engager à tour de rôle en American Le Mans Series (12 Heures de Sebring), en championnat FIA GT avec une Saleen S7-R, Le Mans Series en 2009 (une seule course toujours avec la Saleen S7-R) et en 24H Series (24 Heures de Dubaï, 12 Heures de Sepang, 24 Heures de Barcelone,…). Championnat qu’elle dispute toujours.

En parallèle, Miro Konôpka participe à deux reprises aux 24 Heures du Mans. Sa première apparition remonte à 2006 avec l’équipe T2M Motorsport du regretté Ietoshi Kaneko, en compagnie de Jean René De Fournoux et Yutaka Yamagishi, où ils seront contraints à l’abandon. En 2010, avec le Team Felbermayr Proton et les Felbermayr père et fils comme coéquipiers, Mirko Konopka prend de nouveau le départ. Le trio terminera vingt-quatrième du classement général et huitième en catégorie GT2 sur une Porsche 911 GT3 RSR (997).

En 2012, l’équipe s’engage pour la première fois en Blancpain Endurance Series avec une Porsche 911 GT3 R (997) (Miroslav Konopka, Zdena Mikulasko, Stefano Cortti et Christoff Corten). Il poursuit en 2013 avec la même auto mais dans une catégorie différente (Gentlemen Trophy) et avec un équipage modifié : Miroslav Konopka, Ahmad Al Harthy, Jan Raska, Marco Schelp.

Pendant l’hiver 2015 / 2016, ARC Bratislava dispute l’Asian Le Mans Series en catégorie GT avec une Audi R8 LMS Ultra et termine septième.

En 2016, ARC Bratislava effectue son retour en Blancpain Endurance Series et termine quatrième de la catégorie Pro Am, avec une Lamborghini Huracán GT3. On retrouve ensuite de nouveau l’équipe en Asian Le Mans Series où elle engage deux autos, des Ginetta LM P3. La première est principalement confiée à Mirko Konopka, Darren Burke et Mike Simpson (n°4). La seconde est pilotée par Neal Muston, Konstantins Calko (n°7). Au final, ARC Bratislava termine à la cinquième place grâce à la voiture n°7, et décroche le titre honorifique de vice-champion de la catégorie LM P3, avec 61 points et une victoire (4 Heures de Buriram, Thaïlande) avec la n°4.

En 2017, ARC Bratislava n’est pas engagé dans un championnat particulier. Cependant, la Ligier JS P217 jaune fluo de l’équipe est au départ des 24 Heures du Mans. Mirko Konopka et Konstantins Calko sont à son volant. Le second nommé est âgé de vingt-trois ans et d’origine lettone. Il a été sacré champion en Radical European Masters Series en 2012 et s’est classé troisième du championnat pilotes dans la catégorie LMP3 en European Le Mans Series en 2015. Les deux hommes épaulent l’un des benjamins de l’épreuve, Rik Breukers. Ce jeune néerlandais de dix-huit ans a déjà une solide expérience en sport automobile car il a pris part à différentes séries de tourisme, à la catégorie LM P3 (vingtième du championnat pilotes LM P3 en 2016), GT3 ou encore Lamborghini Super Trofeo. La structure Lanan Racing apporte un support technique à l'écurie de Mirko Konopka pour l’engagement aux 24 Heures du Mans. En dehors du propriétaire, ses deux coéquipiers et toute la structure effectuent leurs débuts dans la Sarthe[1]. Miro Konôpka envisage un passage en LMP1 pour le Championnat du monde d'endurance FIA 2018-2019 avec Ginetta[2].

Résultats en compétition automobile[modifier | modifier le code]

Résultats en championnat Asian Le Mans Series[modifier | modifier le code]

Année Équipe Voiture FUJ
Drapeau du Japon
SEP
Drapeau de la Malaisie
BUR
Drapeau de la Thaïlande
SEP
Drapeau de la Malaisie
Points Classement
2015-2016 Drapeau de la Slovaquie No.7 ARC Bratislava Audi R8 LMS 4 8 6 8 28 7e
Année Équipe Voiture ZHU
Drapeau de la République populaire de Chine
FUJ
Drapeau du Japon
BUR
Drapeau de la Thaïlande
SEP
Drapeau de la Malaisie
Points Classement
2016-2017 Drapeau de la Slovaquie No.4 ARC Bratislava Ligier JS P3 4 2 1 6 63 2e
2016-2017 Drapeau de la Slovaquie No.7 ARC Bratislava Ligier JS P3 5 4 2 7 46 5e

Résultats en Championnat du monde d'endurance[modifier | modifier le code]

Année Équipe Voiture SIL
Drapeau du Royaume-Uni
SPA
Drapeau de la Belgique
LMS
Drapeau de la France
NÜR
Drapeau de l'Allemagne
MEX
Drapeau du Mexique
CDA
Drapeau des États-Unis
FUJ
Drapeau du Japon
SHA
Drapeau de la République populaire de Chine
BHR
Drapeau de Bahreïn
Points Classement
2017 No.49 ARC Bratislava Ligier JS P217 20 0

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Thierry Chargé, « 24h du Mans 2017 ARC Bratislava Ligier 49 », sur les24heures.fr, (consulté le 22 novembre 2017).
  2. Basile Davoine, « Deux équipes intéressées par le châssis Ginetta LMP1 », sur fr.motorsport.com, (consulté le 22 octobre 2017)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :