Championnat du monde d'endurance FIA 2017

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Championnat du monde d'endurance 2017
Description de cette image, également commentée ci-après
Le duel Toyota et Porsche.
Généralités
Sport compétition automobile
Organisateur(s) FIA, ACO
Édition 6e
Épreuves 9
Site web officiel www.fiawec.com
Palmarès
Champion pilote LMP :GT :LMP2 :LMGTE Am :
Champion constructeur LMP :GT :
Vainqueur LMP2 :LMGTE Pro :LMGTE Am :

Navigation

Le Championnat du monde d'endurance FIA 2017 est la sixième édition de cette compétition. Elle se déroule du au . Toyota et Porsche se disputent le championnat, remporté finalement par Porsche alors que Toyota a remporté cinq des neuf manches du calendrier, mais pas les 24 Heures du Mans[1]. Ferrari remporte quant à elle le championnat du monde GT.

Repères de débuts de saison[modifier | modifier le code]

La saison démarre par un prologue, sur l'Autodromo Nazionale di Monza, en Italie, les 1er et 2 avril[1].

Fin octobre 2016, le constructeur allemand Audi annonce la fin de son engagement dans le championnat[2] afin de concentrer ses ressources sur d'autres disciplines.

Calendrier[modifier | modifier le code]

Date Course Circuit Lieu État, Pays
1 16 avril 6 Heures de Silverstone Circuit de Silverstone Silverstone Drapeau de l'Angleterre Angleterre, Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
2 6 mai 6 Heures de Spa-Francorchamps Circuit de Spa-Francorchamps Francorchamps Drapeau de la Belgique Belgique
3 17 & 18 juin 24 Heures du Mans Circuit des 24 Heures Le Mans Drapeau de la France France
4 16 juillet 6 Heures du Nürburgring Nürburgring Nürburg Drapeau de l'Allemagne Allemagne
5 3 septembre 6 Heures de Mexico Autódromo Hermanos Rodríguez Mexico Drapeau du Mexique Mexique
6 16 septembre 6 Heures du circuit des Amériques Circuit des Amériques Austin Drapeau du Texas Texas, Drapeau des États-Unis États-Unis
7 15 octobre 6 Heures de Fuji Fuji Speedway Oyama Drapeau du Japon Japon
8 5 novembre 6 Heures de Shanghai Circuit international de Shanghai Shanghai Drapeau de la République populaire de Chine Chine
9 18 novembre 6 Heures de Bahreïn Circuit international de Sakhir Sakhir Drapeau de Bahreïn Bahreïn

Engagés[modifier | modifier le code]

Légende
Inscription pour toute la saison Inscription additionnelle Troisième voiture constructeur
Éligible pour tous les championnats Éligible uniquement pour le championnat pilote Éligible pour le championnat pilote
Éligible pour le championnat constructeur uniquement aux 24 Heures du Mans

ButtonYellow.svg : Champion 2016

No. Pays Écurie Voiture Pneu Pilote 1 Pilote 2 Pilote 3
LMP1
1 Porsche LMP Team Porsche 919 Hybrid M Neel Jani André Lotterer Nick Tandy
2 Porsche LMP Team Porsche 919 Hybrid M Timo Bernhard Brendon Hartley Earl Bamber
4 ByKolles Racing Enso CLM P1/01-Nismo D Oliver Webb Dominik Kraihamer James Rossiter
Marco Bonanomi
7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid M Mike Conway Kamui Kobayashi José María López
Drapeau de la France Stéphane Sarrazin
8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid M Sébastien Buemi Anthony Davidson Kazuki Nakajima
9 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid M Drapeau du Japon Yuji Kunimoto Nicolas Lapierre Drapeau de la France Stéphane Sarrazin
José María López
LMP2
13 Vaillante Rebellion Oreca 07-Gibson D Nelson Piquet Jr Mathias Beche David Heinemeier Hansson
22 G-Drive Racing Oreca 07-Gibson D Memo Rojas José Gutiérrez Ryō Hirakawa
24 CEFC Manor TRS Racing Oreca 07-Gibson D Tor Graves Jonathan Hirschi Jean-Éric Vergne
25 CEFC Manor TRS Racing Oreca 07-Gibson D Roberto González Simon Trummer Vitaly Petrov
26 G-Drive Racing Oreca 07-Gibson D Roman Rusinov Pierre Thiriet Alex Lynn
28 TDS Racing Oreca 07-Gibson D François Perrodo Emmanuel Collard Matthieu Vaxiviere
Drapeau du Royaume-Uni Ben Hanley
31 Vaillante Rebellion Oreca 07-Gibson D Nicolas Prost Bruno Senna Julien Canal
34 Tockwith Motorsports Ligier JS P217-Gibson D Nigel Moore Phil Hanson Karun Chandhok
35 Signatech Alpine Matmut Alpine A470-Gibson D Nelson Panciatici Pierre Ragues André Negrão
36 Signatech Alpine Matmut Alpine A470-Gibson D Nicolas Lapierre
Romain Dumas[3]
Gustavo Menezes Matthew Rao
37 Jackie Chan DC Racing Oreca 07-Gibson D Oliver Jarvis Ho-Pin Tung Thomas Laurent
38 Jackie Chan DC Racing Oreca 07-Gibson D Alex Brundle David Cheng Tristan Gommendy
LMGTE Pro
51 AF Corse Ferrari 488 GTE M James Calado Alessandro Pier Guidi Michele Rugolo
66 Ford Chip Ganassi Team UK Ford GT M Stefan Mücke Olivier Pla Billy Johnson
67 Ford Chip Ganassi Team UK Ford GT M Andy Priaulx Harry Tincknell Pipo Derani
71 AF Corse Ferrari 488 GTE M Sam Bird Davide Rigon Miguel Molina
91 Porsche GT Team Porsche 911 RSR M Richard Lietz Frédéric Makowiecki Patrick Pilet
92 Porsche GT Team Porsche 911 RSR M Michael Christensen Kévin Estre Dirk Werner
95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE D Nicki Thiim Marco Sørensen Richie Stanaway
97 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE D Darren Turner Jonathan Adam Daniel Serra
LMGTE Am
54 Spirit of Race Ferrari 488 GTE M Thomas Flohr Francesco Castellacci Miguel Molina
Olivier Beretta
55 Spirit of Race Ferrari 488 GTE M Duncan Cameron Aaron Scott Marco Cioci
60 Clearwater Racing Ferrari 488 GTE M Richard Wee Hiroki Katoh Álvaro Parente
61 Clearwater Racing Ferrari 488 GTE M Matthew Griffin Weng Sun Mok Keita Sawa
77 Dempsey-Proton Racing Porsche 911 RSR (2016) D Christian Ried Marvin Dienst (de) Matteo Cairoli
86 Gulf Racing UK Porsche 911 RSR (2016) D Michael Wainwright Ben Barker Nick Foster
98 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE D Paul Dalla Lana Pedro Lamy Mathias Lauda

Résumé[modifier | modifier le code]

6 Heures de Silverstone[modifier | modifier le code]

Parti depuis la pole position, Mike Conway laisse les commandes de la course à Sébastien Buemi mais un problème de barre anti-roulis sur la Toyota no 7 pilotée par Mike Conway a ensuite permis aux deux Porsche 919 Hybrid de le dépasser.

L’arrivée de la pluie par intermittence a ensuite perturbé la course, puis José María López est violemment sorti de piste.

Au fil des arrêts aux stands, les Porsche se retrouvèrent en tête de la course, mais Sébastien Buemi reprend la tête de la course dans les dernières minutes et la garde jusqu'à la ligne d'arrivée[4].

6 Heures de Spa-Francorchamps[modifier | modifier le code]

24 Heures du Mans[modifier | modifier le code]

Le départ a lieu à 15 h. Il est annoncé la veille que le départ sera donné par Chase Carey, récent président du Formula One Group[5].

Lucas di Grassi, qui était engagé sur la Ferrari no 51 du AF Corse et qui a dû déclarer forfait à cause d'une blessure à la cheville, est remplacé par le pilote italien Michele Rugolo.

La course se déroule sous des conditions de fortes chaleurs ; la pluie est absente de cette édition.

L'épreuve voit durant la nuit l'abandon de deux des trois Toyota engagées, suivi dans la matinée de la Porsche meneuse, permettant à la LMP2 no 38 du Jackie Chan DC Racing de mener la course à la 21e heures de course[6]. Peu avant la 23e heure de course, la Porsche no 2 reprend la tête de la course, et mène jusqu'à l'arrivée.

6 Heures du Nürburgring[modifier | modifier le code]

Départ de Porsche[modifier | modifier le code]

À la suite des 6 Heures du Nürburgring, Porsche annonce le quitter le championnat à la fin de la saison pour rejoindre la Formule E[7], laissant Toyota seul constructeur en prototype. L'une des conséquences de ce départ est de profonds changements en vue de la saison suivante. En effet, cette dernière se disputera dorénavant sur deux années civiles, avec une double participation aux 6 Heures de Spa et aux 24 Heures du Mans, et verra le retour des 12 Heures de Sebring au sein du championnat après cinq ans d'absence[8]. Concernant la réglementation, le niveau de performance des prototypes non-hybrides sera uniformisé avec la règlementation des LMP1 hybride[8].

6 Heures de Mexico[modifier | modifier le code]

6 Heures du circuit des Amériques[modifier | modifier le code]

6 Heures de Fuji[modifier | modifier le code]

La course est interrompue à plusieurs reprises à cause des conditions météorologiques.

6 Heures de Shanghai[modifier | modifier le code]

Porsche est titré pour la troisième fois d'affilée, Ferrari remporte le championnat des constructeurs GT.

6 Heures de Bahreïn[modifier | modifier le code]

Vaillante Rebellion remporte le titre en LMP2.

Résultats[modifier | modifier le code]

Équipes et Pilotes[modifier | modifier le code]

Les vainqueurs du classement général de chaque manche sont inscrits en caractères gras.

Course Circuit Équipe victorieuse LMP1 Équipe victorieuse LMP2 Équipe victorieuse GTE Pro Équipe victorieuse GTE Am Résultats
Pilotes victorieux LMP1 Pilotes victorieux LMP2 Pilotes victorieux GTE Pro Pilotes victorieux GTE Am
1 6 Heures de Silverstone
RAC Tourist Trophy
Circuit de Silverstone No. 8 Toyota Gazoo Racing No. 38 Jackie Chan DC Racing No. 67 Ford Chip Ganassi Team UK No. 61 Clearwater Racing résultats
Sébastien Buemi
Anthony Davidson
Kazuki Nakajima
Ho-Pin Tung
Thomas Laurent
Oliver Jarvis
Andy Priaulx
Harry Tincknell
Pipo Derani
Weng Sun Mok
Keita Sawa
Matt Griffin
2 6 Heures de Spa-Francorchamps Circuit de Spa-Francorchamps No. 8 Toyota Gazoo Racing No. 26 G-Drive Racing No. 71 AF Corse No. 98 Aston Martin Racing résultats
Sébastien Buemi
Anthony Davidson
Kazuki Nakajima
Roman Rusinov
Pierre Thiriet
Alex Lynn
Sam Bird
Davide Rigon
Paul Dalla Lana
Pedro Lamy
Mathias Lauda
3 24 Heures du Mans Circuit des 24 Heures No. 2 Porsche Team No. 38 Jackie Chan DC Racing No. 97 Aston Martin Racing No. 55 Spirit of Race[Note 1] résultats
Timo Bernhard
Brendon Hartley
Earl Bamber
Ho-Pin Tung
Thomas Laurent
Oliver Jarvis
Darren Turner
Jonathan Adam
Daniel Serra
Duncan Cameron
Aaron Scott
Marco Cioci
4 6 Heures du Nürburgring Nürburgring No. 2 Porsche Team No. 38 Jackie Chan DC Racing No. 51 AF Corse No. 77 Dempsey-Proton Racing résultats
Timo Bernhard
Brendon Hartley
Earl Bamber
Ho-Pin Tung
Thomas Laurent
Oliver Jarvis
James Calado
Alessandro Pier Guidi
Christian Ried
Marvin Dienst (de)
Matteo Cairoli
5 6 Heures de Mexico Autódromo Hermanos Rodríguez No. 2 Porsche Team No. 31 Vaillante Rebellion No. 95 Aston Martin Racing No. 77 Dempsey-Proton Racing résultats
Timo Bernhard
Brendon Hartley
Earl Bamber
Julien Canal
Nicolas Prost
Bruno Senna
Marco Sørensen
Nicki Thiim
Christian Ried
Marvin Dienst (de)
Matteo Cairoli
6 6 Heures du circuit des Amériques Circuit des Amériques No. 2 Porsche Team No. 36 Signatech Alpine Matmut No. 51 AF Corse No. 98 Aston Martin Racing résultats
Timo Bernhard
Brendon Hartley
Earl Bamber
Nicolas Lapierre
Gustavo Menezes
André Negrão
James Calado
Alessandro Pier Guidi
Paul Dalla Lana
Pedro Lamy
Mathias Lauda
7 6 Heures de Fuji Fuji Speedway No. 8 Toyota Gazoo Racing No. 31 Vaillante Rebellion No. 51 AF Corse No. 54 Spirit of Race résultats
Sébastien Buemi
Anthony Davidson
Kazuki Nakajima
Julien Canal
Nicolas Prost
Bruno Senna
James Calado
Alessandro Pier Guidi
Thomas Flohr
Francesco Castellacci
Miguel Molina
8 6 Heures de Shanghai Circuit international de Shanghai No. 8 Toyota Gazoo Racing No. 31 Vaillante Rebellion No. 67 Ford Chip Ganassi Team UK No. 98 Aston Martin Racing résultats
Sébastien Buemi
Anthony Davidson
Kazuki Nakajima
Julien Canal
Nicolas Prost
Bruno Senna
Andy Priaulx
Harry Tincknell
Paul Dalla Lana
Pedro Lamy
Mathias Lauda
9 6 Heures de Bahreïn Circuit international de Sakhir No. 8 Toyota Gazoo Racing No. 31 Vaillante Rebellion No. 71 AF Corse No. 98 Aston Martin Racing résultats
Sébastien Buemi
Anthony Davidson
Kazuki Nakajima
Julien Canal
Nicolas Prost
Bruno Senna
Sam Bird
Davide Rigon
Paul Dalla Lana
Pedro Lamy
Mathias Lauda

Constructeurs[modifier | modifier le code]

Course Constructeur victorieux LMP Constructeur victorieux GT Résultats
1 6 Heures de Silverstone Toyota Ford résultats
2 6 Heures de Spa-Francorchamps Toyota Ferrari ButtonYellow.svg résultats
3 24 Heures du Mans Porsche ButtonYellow.svg Aston Martin résultats
4 6 Heures du Nürburgring Porsche ButtonYellow.svg Ferrari ButtonYellow.svg résultats
5 6 Heures de Mexico Porsche ButtonYellow.svg Aston Martin résultats
6 6 Heures du circuit des Amériques Porsche ButtonYellow.svg Ferrari ButtonYellow.svg résultats
7 6 Heures de Fuji Toyota Ferrari ButtonYellow.svg résultats
8 6 Heures de Shanghai Toyota Ford résultats
9 6 Heures de Bahreïn Toyota Ferrari ButtonYellow.svg résultats
  • ButtonYellow.svg : Champion 2016

Classements[modifier | modifier le code]

Attribution des points[modifier | modifier le code]

Système des points
Position 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e Au-delà
Points 25 18 15 12 10 8 6 4 2 1 0.5

Les points sont doublés lors des 24 Heures du Mans. 1 point est délivré aux pilotes et teams obtenant la pole position dans chaque catégorie. Pour marquer des points, il faut parcourir au minimum 3 tours sous drapeau vert et accomplir au moins 70 % de la distance parcourue par le vainqueur.

Classement des pilotes[modifier | modifier le code]

Cette saison, 4 titres sont délivrés aux pilotes :

  • Le Championnat du monde est disputé uniquement par les pilotes LMP1 et LMP2.
  • Nouveauté cette année, les pilotes appartenant aux catégories LMGTE Pro et LMGTE Am se disputent eux aussi un Championnat du monde, alors que seule une Coupe du monde leur était proposée auparavant.
  • 2 Trophées Endurance FIA sont attribués aux pilotes appartenant aux catégories LMP2 et LMGTE Am.

Championnat du monde d'endurance FIA — Pilotes[modifier | modifier le code]

Pos. Pilote Equipe SIL
Drapeau du Royaume-Uni
SPA
Drapeau de la Belgique
LMS
Drapeau de la France
NÜR
Drapeau de l'Allemagne
MEX
Drapeau du Mexique
CDA
Drapeau des États-Unis
FUJ
Drapeau du Japon
SHA
Drapeau de la République populaire de Chine
BHR
Drapeau de Bahreïn
Points
1 Drapeau de l'Allemagne Timo Bernhard Drapeau de l'Allemagne Porsche LMP Team 2 3 1 1 1 1 4 2 2 208
1 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Earl Bamber Drapeau de l'Allemagne Porsche LMP Team 2 3 1 1 1 1 4 2 2 208
1 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Brendon Hartley Drapeau de l'Allemagne Porsche LMP Team 2 3 1 1 1 1 4 2 2 208
2 Drapeau de la Suisse Sébastien Buemi Drapeau du Japon Toyota Gazoo Racing 1 1 6 4 3 3 1 1 1 183
2 Drapeau du Japon Kazuki Nakajima Drapeau du Japon Toyota Gazoo Racing 1 1 6 4 3 3 1 1 1 183
3 Drapeau du Royaume-Uni Anthony Davidson Drapeau du Japon Toyota Gazoo Racing 1 1 6 4 3 1 1 1 168
4 Drapeau de la Suisse Neel Jani Drapeau de l'Allemagne Porsche LMP Team 3 4 Ret 2 2 2 3 3 3 113
4 Drapeau du Royaume-Uni Nick Tandy Drapeau de l'Allemagne Porsche LMP Team 3 4 Ret 2 2 2 3 3 3 113
4 Drapeau de l'Allemagne André Lotterer Drapeau de l'Allemagne Porsche LMP Team 3 4 Ret 2 2 2 3 3 3 113
5 Drapeau du Royaume-Uni Mike Conway Drapeau du Japon Toyota Gazoo Racing 13 2 Ret 3 4 4 2 4 4 91.5
5 Drapeau du Japon Kamui Kobayashi Drapeau du Japon Toyota Gazoo Racing 13 2 Ret 3 4 4 2 4 4 91.5
6 Drapeau de l'Argentine José María López Drapeau du Japon Toyota Gazoo Racing 13 Ret 3 4 4 2 4 4 84,5
7 Drapeau de la République populaire de Chine Ho-Pin Tung Drapeau de la République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing 4 9 2 5 13 8 7 8 6 82,5
7 Drapeau du Royaume-Uni Oliver Jarvis Drapeau de la République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing 4 9 2 5 13 8 7 8 6 82.5
7 Drapeau de la France Thomas Laurent Drapeau de la République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing 4 9 2 5 13 8 7 8 6 82.5
8 Drapeau du Brésil Bruno Senna Drapeau de la Suisse Vaillante Rebellion 5 8 8 6 5 7 5 5 5 76
8 Drapeau de la France Julien Canal Drapeau de la Suisse Vaillante Rebellion 5 8 8 6 5 7 5 5 5 76
9 Drapeau de la France Nicolas Prost Drapeau de la Suisse Vaillante Rebellion 5 8 8 5 7 5 5 5 68
10 Drapeau du Brésil André Negrão Drapeau de la France Signatech Alpine Matmut 12 4 Ret 6 5 6 6 8 62.5
11 Drapeau des États-Unis Gustavo Menezes Drapeau de la France Signatech Alpine Matmut 7 11 7 7 6 5 6 6 8 62.5
12 Drapeau de la France Nicolas Lapierre Drapeau de la France Signatech Alpine Matmut 7 7 6 5 6 6 8 60
Drapeau du Japon Toyota Gazoo Racing 5 Ret
13 Drapeau des États-Unis David Cheng Drapeau de la République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing 11 16 3 9 10 9 Ret 12 12 37
13 Drapeau du Royaume-Uni Alex Brundle Drapeau de la République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing 11 16 3 9 10 9 Ret 12 12 37
13 Drapeau de la France Tristan Gommendy Drapeau de la République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing 11 16 3 9 10 9 Ret 12 12 37
14 Drapeau du Royaume-Uni Matthew Rao Drapeau de la France Signatech Alpine Matmut 7 11 7 7 35
Drapeau de la République populaire de Chine CEFC Manor TRS Racing 7 10 9 13 10
15 Drapeau de la France Jean-Éric Vergne Drapeau de la République populaire de Chine CEFC Manor TRS Racing 9 13 5 7 10 9 13 10 31.5
16 Drapeau du Danemark David Heinemeier Hansson Drapeau de la Suisse Vaillante Rebellion 13 10 DSQ 8 9 6 DSQ 7 7 27.5
16 Drapeau de la Suisse Mathias Beche Drapeau de la Suisse Vaillante Rebellion 13 10 DSQ 8 9 6 DSQ 7 7 27.5
17 Drapeau de la France Stéphane Sarrazin Drapeau du Japon Toyota Gazoo Racing 5 Ret 3 26
18 Drapeau de la France Pierre Ragues Drapeau de la France Signatech Alpine Matmut 12 4 Ret 24.5
18 Drapeau de la France Nelson Panciatici Drapeau de la France Signatech Alpine Matmut 12 4 Ret 24.5
19 Drapeau du Brésil Nelson Piquet Jr. Drapeau de la Suisse Vaillante Rebellion 13 10 DSQ 9 6 DSQ 7 7 23.5
20 Drapeau de la Suisse Jonathan Hirschi Drapeau de la République populaire de Chine CEFC Manor TRS Racing 9 13 5 13 23
20 Drapeau de la Thaïlande Tor Graves Drapeau de la République populaire de Chine CEFC Manor TRS Racing 9 13 5 13 23
Pos. Pilote Equipe SIL
Drapeau du Royaume-Uni
SPA
Drapeau de la Belgique
LMS
Drapeau de la France
NÜR
Drapeau de l'Allemagne
MEX
Drapeau du Mexique
CDA
Drapeau des États-Unis
FUJ
Drapeau du Japon
SHA
Drapeau de la République populaire de Chine
BHR
Drapeau de Bahreïn
Points
Couleur Résultat
Or Vainqueur
Argent 2e place
Bronze 3e place
Vert Terminé, dans les points
Bleu Terminé, pas dans les points
Violet Abandon (Ab.)
Non classé (NC)
Rouge Pas qualifié (DNQ)
Noir Disqualifié (DSQ)
Blanc Pas au départ (DNS)
Blanc N'a pas participé
Blessé (INJ)
Exclu (EX)
Course annulée (C)

Gras – Pole

Championnat du monde d'endurance FIA — Pilotes GT[modifier | modifier le code]

Pos. Pilote Équipe SIL
Drapeau du Royaume-Uni
SPA
Drapeau de la Belgique
LMS
Drapeau de la France
NÜR
Drapeau de l'Allemagne
MEX
Drapeau du Mexique
CDA
Drapeau des États-Unis
FUJ
Drapeau du Japon
SHA
Drapeau de la République populaire de Chine
BHR
Drapeau de Bahreïn
Total
points
1 Drapeau du Royaume-Uni James Calado Drapeau de l'Italie AF Corse 2 2 14 1 6 1 1 3 2 153
1 Drapeau de l'Italie Alessandro Pier Guidi Drapeau de l'Italie AF Corse 2 2 14 1 6 1 1 3 2 153
2 Drapeau de l'Autriche Richard Lietz Drapeau de l'Allemagne Porsche GT Team 3 5 3 2 3 6 2 2 4 145
2 Drapeau de la France Frédéric Makowiecki Drapeau de l'Allemagne Porsche GT Team 3 5 3 2 3 6 2 2 4 145
3 Drapeau du Royaume-Uni Andy Priaulx Drapeau des États-Unis Ford Chip Ganassi Team UK 1 4 2 5 4 7 13 1 3 142.5
3 Drapeau du Royaume-Uni Harry Tincknell Drapeau des États-Unis Ford Chip Ganassi Team UK 1 4 2 5 4 7 13 1 3 142.5
4 Drapeau de l'Italie Davide Rigon Drapeau de l'Italie AF Corse 5 1 4 11 2 3 5 6 1 139.5
5 Drapeau du Royaume-Uni Sam Bird Drapeau de l'Italie AF Corse 5 1 4 2 3 5 6 1 139
6 Drapeau du Danemark Nicki Thiim Drapeau du Royaume-Uni Aston Martin Racing 6 8 5 4 1 4 7 5 7 104
6 Drapeau du Danemark Marco Sørensen Drapeau du Royaume-Uni Aston Martin Racing 6 8 5 4 1 4 7 5 7 104
7 Drapeau du Royaume-Uni Darren Turner Drapeau du Royaume-Uni Aston Martin Racing 7 7 1 7 Ret 5 6 8 6 101
7 Drapeau du Royaume-Uni Jonathan Adam Drapeau du Royaume-Uni Aston Martin Racing 7 7 1 7 Ret 5 6 8 6 101
8 Drapeau de l'Allemagne Stefan Mücke Drapeau des États-Unis Ford Chip Ganassi Team UK 4 3 6 6 7 8 4 4 5 95
8 Drapeau de la France Olivier Pla Drapeau des États-Unis Ford Chip Ganassi Team UK 4 3 6 6 7 8 4 4 5 95
9 Drapeau du Brésil Daniel Serra Drapeau du Royaume-Uni Aston Martin Racing 7 7 1 7 Ret 5 79
10 Drapeau du Brésil Pipo Derani Drapeau des États-Unis Ford Chip Ganassi Team UK 1 4 2 74
11 Drapeau du Danemark Michael Christensen Drapeau de l'Allemagne Porsche GT Team Ret 6 Ret 3 5 2 3 Ret Ret 67
11 Drapeau de la France Kévin Estre Drapeau de l'Allemagne Porsche GT Team Ret 6 Ret 3 5 2 3 Ret Ret 67
12 Drapeau des États-Unis Billy Johnson Drapeau des États-Unis Ford Chip Ganassi Team UK 4 3 6 43
13 Drapeau de l'Espagne Miguel Molina Drapeau de la Suisse Spirit of Race Ret 12 9 11 11 8 Ret 10 32.5
Drapeau de l'Italie AF Corse 4
14 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Richie Stanaway Drapeau du Royaume-Uni Aston Martin Racing 6 8 5 32
15 Drapeau de la France Patrick Pilet Drapeau de l'Allemagne Porsche GT Team 3 30
16 Drapeau du Canada Paul Dalla Lana Drapeau du Royaume-Uni Aston Martin Racing 9 9 10 10 9 9 12 8 9 19.5
16 Drapeau du Portugal Pedro Lamy Drapeau du Royaume-Uni Aston Martin Racing 9 9 10 10 9 9 12 8 9 19.5
16 Drapeau de l'Autriche Mathias Lauda Drapeau du Royaume-Uni Aston Martin Racing 9 9 10 10 9 9 12 8 9 19.5
17 Drapeau de la Malaisie Weng Sun Mok Drapeau de Singapour Clearwater Racing 8 11 8 12 12 10 9 11 9 19
17 Drapeau du Japon Keita Sawa Drapeau de Singapour Clearwater Racing 8 11 8 12 12 10 9 11 9 19
17 Drapeau de l'Irlande Matt Griffin Drapeau de Singapour Clearwater Racing 8 11 8 12 12 10 9 11 9 19
18 Drapeau de l'Allemagne Christian Ried Drapeau de l'Allemagne Dempsey-Proton Racing 10 10 9 8 8 12 10 10 11 17
18 Drapeau de l'Allemagne Marvin Dienst Drapeau de l'Allemagne Dempsey-Proton Racing 10 10 9 8 8 12 10 10 11 17
18 Drapeau de l'Italie Matteo Cairoli Drapeau de l'Allemagne Dempsey-Proton Racing 10 10 9 8 8 12 10 10 11 17
Pos. Pilote Équipe SIL
Drapeau du Royaume-Uni
SPA
Drapeau de la Belgique
LMS
Drapeau de la France
NÜR
Drapeau de l'Allemagne
MEX
Drapeau du Mexique
CDA
Drapeau des États-Unis
FUJ
Drapeau du Japon
SHA
Drapeau de la République populaire de Chine
BHR
Drapeau de Bahreïn
Total
points

Trophée Endurance FIA pour les pilotes LMP2[modifier | modifier le code]

Pos. Pilote Équipe SIL
Drapeau du Royaume-Uni
SPA
Drapeau de la Belgique
LMS
Drapeau de la France
NÜR
Drapeau de l'Allemagne
MEX
Drapeau du Mexique
CDA
Drapeau des États-Unis
FUJ
Drapeau du Japon
SHA
Drapeau de la République populaire de Chine
BHR
Drapeau de Bahreïn
Total
points
1 Drapeau de la France Julien Canal Drapeau de la Suisse Vaillante Rebellion 2 2 6 2 1 3 1 1 1 186
1 Drapeau du Brésil Bruno Senna Drapeau de la Suisse Vaillante Rebellion 2 2 6 2 1 3 1 1 1 186
2 Drapeau de la République populaire de Chine Ho-Pin Tung Drapeau de la République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing 1 3 1 1 9 4 3 4 2 175
2 Drapeau du Royaume-Uni Oliver Jarvis Drapeau de la République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing 1 3 1 1 9 4 3 4 2 175
2 Drapeau de la France Thomas Laurent Drapeau de la République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing 1 3 1 1 9 4 3 4 2 175
3 Drapeau de la France Nicolas Prost Drapeau de la Suisse Vaillante Rebellion 2 2 6 1 3 1 1 1 168
4 Drapeau des États-Unis Gustavo Menezes Drapeau de la France Signatech Alpine Matmut 4 5 5 3 2 1 2 2 4 151
5 Drapeau du Brésil André Negrão Drapeau de la France Signatech Alpine Matmut 6 3 Ret 2 1 2 2 4 132
6 Drapeau de la France Nicolas Lapierre Drapeau de la France Signatech Alpine Matmut 4 3 2 1 2 2 4 121
7 Drapeau du Royaume-Uni Matthew Rao Drapeau de la France Signatech Alpine Matmut 4 5 5 3 100
Drapeau de la République populaire de Chine CEFC Manor TRS Racing 3 6 5 9 6
8 Drapeau de la Suisse Mathias Beche Drapeau de la Suisse Vaillante Rebellion 9 4 DSQ 4 5 2 DSQ 3 3 85
8 Drapeau du Danemark David Heinemeier Hansson Drapeau de la Suisse Vaillante Rebellion 9 4 DSQ 4 5 2 DSQ 3 3 85
9 Drapeau de la Russie Roman Rusinov Drapeau de la Russie G-Drive Racing 5 1 Ret 6 4 8 6 7 7 82
10 Drapeau de la France Jean-Éric Vergne Drapeau de la République populaire de Chine CEFC Manor TRS Racing 6 7 4 3 6 5 9 6 81
11 Drapeau des États-Unis David Cheng Drapeau de la République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing 8 10 2 5 6 5 Ret 8 8 77
11 Drapeau du Royaume-Uni Alex Brundle Drapeau de la République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing 8 10 2 5 6 5 Ret 8 8 77
11 Drapeau de la France Tristan Gommendy Drapeau de la République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing 8 10 2 5 6 5 Ret 8 8 77
12 Drapeau du Brésil Nelson Piquet Jr. Drapeau de la Suisse Vaillante Rebellion 9 4 DSQ 5 2 DSQ 3 3 73
13 Drapeau de la France Pierre Thiriet Drapeau de la Russie G-Drive Racing 5 1 Ret 6 4 8 6 70
14 Drapeau de la France François Perrodo Drapeau de la France TDS Racing 3 9 Ret 8 7 7 4 6 9 55
14 Drapeau de la France Emmanuel Collard Drapeau de la France TDS Racing 3 9 Ret 8 7 7 4 6 9 55
15 Drapeau du Royaume-Uni Alex Lynn Drapeau de la Russie G-Drive Racing 5 1 Ret 4 8 54
16 Drapeau de la France Matthieu Vaxiviere Drapeau de la France TDS Racing 3 Ret 8 7 7 4 6 9 53
17 Drapeau du Royaume-Uni Ben Hanley Drapeau de la France TDS Racing 9 53
Drapeau de la Russie G-Drive Racing 6
Drapeau de la République populaire de Chine CEFC Manor TRS Racing 3 6 5 9 6
18 Drapeau du Mexique Roberto González Drapeau de la République populaire de Chine CEFC Manor TRS Racing 7 8 Ret 7 8 Ret 7 5 5 46
18 Drapeau de la Suisse Simon Trummer Drapeau de la République populaire de Chine CEFC Manor TRS Racing 7 8 Ret 7 8 Ret 7 5 5 46
18 Drapeau de la Russie Vitaly Petrov Drapeau de la République populaire de Chine CEFC Manor TRS Racing 7 8 Ret 7 8 Ret 7 5 5 46
19 Drapeau de la Thaïlande Tor Graves Drapeau de la République populaire de Chine CEFC Manor TRS Racing 6 7 4 9 40
19 Drapeau de la Suisse Jonathan Hirschi Drapeau de la République populaire de Chine CEFC Manor TRS Racing 6 7 4 9 40
20 Drapeau de la France Nelson Panciatici Drapeau de la France Signatech Alpine Matmut 6 3 Ret 38
20 Drapeau de la France Pierre Ragues Drapeau de la France Signatech Alpine Matmut 6 3 Ret 38

Trophée Endurance FIA pour les pilotes GT Am[modifier | modifier le code]

Pos. Pilote Équipe SIL
Drapeau du Royaume-Uni
SPA
Drapeau de la Belgique
LMS
Drapeau de la France
NÜR
Drapeau de l'Allemagne
MEX
Drapeau du Mexique
CDA
Drapeau des États-Unis
FUJ
Drapeau du Japon
SHA
Drapeau de la République populaire de Chine
BHR
Drapeau de Bahreïn
Total
points
1 Drapeau du Canada Paul Dalla Lana Drapeau du Royaume-Uni Aston Martin Racing 2 1 4 3 2 1 5 1 1 192
1 Drapeau du Portugal Pedro Lamy Drapeau du Royaume-Uni Aston Martin Racing 2 1 4 3 2 1 5 1 1 192
1 Drapeau de l'Autriche Mathias Lauda Drapeau du Royaume-Uni Aston Martin Racing 2 1 4 3 2 1 5 1 1 192
2 Drapeau de l'Allemagne Christian Ried Drapeau de l'Allemagne Dempsey-Proton Racing 3 2 3 1 1 4 3 3 4 168
2 Drapeau de l'Allemagne Marvin Dienst Drapeau de l'Allemagne Dempsey-Proton Racing 3 2 3 1 1 4 3 3 4 168
2 Drapeau de l'Italie Matteo Cairoli Drapeau de l'Allemagne Dempsey-Proton Racing 3 2 3 1 1 4 3 3 4 168
3 Drapeau de la Malaisie Weng Sun Mok Drapeau de Singapour Clearwater Racing 1 3 2 4 5 2 2 4 2 165
3 Drapeau du Japon Keita Sawa Drapeau de Singapour Clearwater Racing 1 3 2 4 5 2 2 4 2 165
3 Drapeau de l'Irlande Matt Griffin Drapeau de Singapour Clearwater Racing 1 3 2 4 5 2 2 4 2 165
4 Drapeau de la Suisse Thomas Flohr Drapeau de la Suisse Spirit of Race Ret 4 7 2 4 3 1 Ret 3 109
4 Drapeau de l'Italie Francesco Castellacci Drapeau de la Suisse Spirit of Race Ret 4 7 2 4 3 1 Ret 3 109
5 Drapeau de l'Espagne Miguel Molina Drapeau de la Suisse Spirit of Race Ret 4 2 4 3 1 Ret 3 97
6 Drapeau du Royaume-Uni Ben Barker Drapeau du Royaume-Uni Gulf Racing 4 Ret 5 5 3 Ret 4 2 5 97
6 Drapeau de l'Australie Nick Foster Drapeau du Royaume-Uni Gulf Racing 4 Ret 5 5 3 Ret 4 2 5 97
7 Drapeau du Royaume-Uni Michael Wainwright Drapeau du Royaume-Uni Gulf Racing 4 Ret 5 5 3 Ret 5 67
8 Drapeau du Royaume-Uni Duncan Cameron Drapeau de la Suisse Spirit of Race 1 50
8 Drapeau du Royaume-Uni Aaron Scott Drapeau de la Suisse Spirit of Race 1 50
8 Drapeau de l'Italie Marco Cioci Drapeau de la Suisse Spirit of Race 1 50
9 Drapeau des Émirats arabes unis Khaled Al Qubaisi Drapeau du Royaume-Uni Gulf Racing 2 18
10 Drapeau de Singapour Richard Wee Drapeau de Singapour Clearwater Racing 6 16
10 Drapeau du Japon Hiroki Katoh Drapeau de Singapour Clearwater Racing 6 16
10 Drapeau du Portugal Álvaro Parente Drapeau de Singapour Clearwater Racing 6 16
11 Drapeau des États-Unis Mike Hedlund Drapeau du Royaume-Uni Gulf Racing 4 12
12 Drapeau de Monaco Olivier Beretta Drapeau de la Suisse Spirit of Race 7 12

Championnat des Constructeurs[modifier | modifier le code]

2 championnats constructeurs distincts sont présents dans ce championnat. L'un est destiné aux Sport-prototypes alors que l'autre est réservé aux voitures Grand tourisme.

Le Championnat du Monde des Constructeurs est destiné uniquement aux constructeurs engagés en LMP1, et les points proviennent seulement du meilleur score enregistré par le constructeur lors de chaque manche. Concernant l'attribution des points, chaque constructeur cumule les points obtenus par ses 2 meilleures voitures et cela lors de chaque manche, sauf pour les 24 Heures du Mans où 3 voitures peuvent inscrire des points.

Championnat du monde d'endurance FIA — Constructeurs[modifier | modifier le code]

Pos. Constructeur SIL
Drapeau du Royaume-Uni
SPA
Drapeau de la Belgique
LMS
Drapeau de la France
NÜR
Drapeau de l'Allemagne
MEX
Drapeau du Mexique
CDA
Drapeau des États-Unis
FUJ
Drapeau du Japon
SHA
Drapeau de la République populaire de Chine
BHR
Drapeau de Bahreïn
Total
points
1 Drapeau de l'Allemagne Porsche 2 3 1 1 1 1 3 2 2 337
3 4 Ret 2 2 2 4 3 3
2 Drapeau du Japon Toyota 1 1 6 4 3 3 1 1 1 286.5
23 2 Ret 3 4 4 2 4 4

Championnat du monde d'endurance FIA — Constructeurs GT[modifier | modifier le code]

Pos. Constructeur SIL
Drapeau du Royaume-Uni
SPA
Drapeau de la Belgique
LMS
Drapeau de la France
NÜR
Drapeau de l'Allemagne
MEX
Drapeau du Mexique
CDA
Drapeau des États-Unis
FUJ
Drapeau du Japon
SHA
Drapeau de la République populaire de Chine
BHR
Drapeau de Bahreïn
Total
points
1 Drapeau de l'Italie Ferrari 2 2 7 1 6 1 1 3 2 305
5 1 4 8 2 3 5 6 1
2 Drapeau des États-Unis Ford 1 4 2 5 4 7 8 1 3 237.5
4 3 6 6 7 8 4 4 5
3 Drapeau de l'Allemagne Porsche 3 5 3 2 3 6 2 2 4 223,5
Ret 6 Ret 3 5 2 3 Ret Ret
4 Drapeau du Royaume-Uni Aston Martin 6 8 5 4 1 4 7 5 7 207
7 7 1 7 Ret 5 6 7 6

Championnat des Équipes[modifier | modifier le code]

Toutes les équipes des 4 catégories de ce championnat sont représentées pour le Trophée Endurance FIA, sachant que chaque voiture marque ses propres points.

Trophée Endurance FIA pour les Équipes LMP2[modifier | modifier le code]

Pos. Voiture Équipe SIL
Drapeau du Royaume-Uni
SPA
Drapeau de la Belgique
LMS
Drapeau de la France
NÜR
Drapeau de l'Allemagne
MEX
Drapeau du Mexique
CDA
Drapeau des États-Unis
FUJ
Drapeau du Japon
SHA
Drapeau de la République populaire de Chine
BHR
Drapeau de Bahreïn
Total
points
1 31 Drapeau de la Suisse Vaillante Rebellion 2 2 6 2 1 3 1 1 1 186
2 38 Drapeau de la République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing 1 3 1 1 9 4 3 4 2 175
3 36 Drapeau de la France Signatech Alpine Matmut 4 5 5 3 2 1 2 2 4 151
4 13 Drapeau de la Suisse Vaillante Rebellion 9 4 DSQ 4 5 2 DSQ 3 3 85
5 24 Drapeau de la République populaire de Chine CEFC Manor TRS Racing 6 7 4 9 3 6 5 9 6 83
6 26 Drapeau de la Russie G-Drive Racing 5 1 Ret 6 4 8 6 7 7 82
7 37 Drapeau de la République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing 8 10 2 5 6 5 Ret 8 8 77
8 28 Drapeau de la France TDS Racing 3 9 Ret 8 7 7 4 6 9 55
9 25 Drapeau de la République populaire de Chine CEFC Manor TRS Racing 7 8 Ret 7 8 Ret 7 5 5 46
10 35 Drapeau de la France Signatech Alpine Matmut 6 3 Ret 38

Trophée Endurance FIA pour les Équipes LMGTE Pro[modifier | modifier le code]

Pos. Voiture Équipe SIL
Drapeau du Royaume-Uni
SPA
Drapeau de la Belgique
LMS
Drapeau de la France
NÜR
Drapeau de l'Allemagne
MEX
Drapeau du Mexique
CDA
Drapeau des États-Unis
FUJ
Drapeau du Japon
SHA
Drapeau de la République populaire de Chine
BHR
Drapeau de Bahreïn
Total
points
1 51 Drapeau de l'Italie AF Corse 2 2 7 1 6 1 1 3 2 164
2 67 Drapeau des États-Unis Ford Chip Ganassi Team UK 1 4 2 5 4 7 8 1 3 146
3 91 Drapeau de l'Allemagne Porsche GT Team 3 5 3 2 3 6 2 2 4 145
4 71 Drapeau de l'Italie AF Corse 5 1 4 8 2 3 5 6 1 143
5 95 Drapeau du Royaume-Uni Aston Martin Racing 6 8 5 4 1 4 7 5 7 104
6 97 Drapeau du Royaume-Uni Aston Martin Racing 7 7 1 7 Ret 5 6 7 6 101
7 66 Drapeau des États-Unis Ford Chip Ganassi Team UK 4 3 6 6 7 8 4 4 5 95
8 92 Drapeau de l'Allemagne Porsche GT Team Ret 6 Ret 3 5 2 3 Ret Ret 67

Trophée Endurance FIA pour les Équipes LMGTE Am[modifier | modifier le code]

Pos. Voiture Équipe SIL
Drapeau du Royaume-Uni
SPA
Drapeau de la Belgique
LMS
Drapeau de la France
NÜR
Drapeau de l'Allemagne
MEX
Drapeau du Mexique
CDA
Drapeau des États-Unis
FUJ
Drapeau du Japon
SHA
Drapeau de la République populaire de Chine
BHR
Drapeau de Bahreïn
Total
points
1 98 Drapeau du Royaume-Uni Aston Martin Racing 2 1 3 3 2 1 5 1 1 198
2 61 Drapeau de Singapour Clearwater Racing 1 3 1 4 5 2 2 4 2 179
3 77 Drapeau de l'Allemagne Dempsey-Proton Racing 3 2 2 1 1 4 3 3 4 174
4 54 Drapeau de la Suisse Spirit of Race Ret 4 5 2 4 3 1 Ret 3 117
5 86 Drapeau du Royaume-Uni Gulf Racing 4 Ret 4 5 3 Ret 4 2 5 101

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Sur ce tableau, l'équipage inscrit au championnat le mieux classé est répertorié étant victorieux, cependant aux 24 Heures du Mans l'équipage de la Ferrari 488 No. 84 de JMW Motorsport étant non-inscrit au championnat a remporté l'épreuve en catégorie LMGTE Am.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Calendrier WEC 2017 », sur fiawec.com, (consulté le ).
  2. Basile Davoine, « Audi annonce son retrait de l'Endurance dès la fin de saison », sur fr.motorsport.com, (consulté le ).
  3. « Alpine annonce la nouvelle A470 et ses équipages avec de très bonnes nouvelles pour le FIA WEC 2017 - Les Alpinistes », sur Les Alpinistes (consulté le ).
  4. « La victoire pour Toyota à Silverstone dans une course à suspense »
  5. « Chase Carey va donner le départ des 24 Heures du Mans », sur fr.motorsport.com, (consulté le )
  6. FIA, « Race 85e Edition des 24 Heures du Mans FIA WEC Classification (Hour 21) », sur fiawec.alkamelsystems.com, (consulté le )
  7. Basile Davoine, « Porsche officialise son retrait du LMP1 pour la Formule E », sur fr.motorsport.com, (consulté le )
  8. a et b Basile Davoine, « Calendrier, LMP1, équivalences : le WEC change tout ! », sur fr.motorsport.com, (consulté le ).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]