Circuit Bugatti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Circuit Bugatti
Circuit Bugatti
Caractéristiques générales
Lieu Le Mans (Drapeau de la France France)
Coordonnées 47° 57′ 18″ nord, 0° 12′ 39″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Circuit Bugatti

Géolocalisation sur la carte : Le Mans

(Voir situation sur carte : Le Mans)
Circuit Bugatti
Événements
GP de France moto, 24 Heures Moto et DTM (en 2006 et 2008)
Dimensions
Nombre de virages Sept à droite et quatre à gauche
Longueur 4,185 km
Meilleur tour (2006)
Temps min 30 s 713[1]
Pilote Drapeau : Finlande Mika Häkkinen
Écurie Drapeau : Allemagne AMG-Mercedes et DTM

Le circuit Bugatti est un circuit permanent de sports mécaniques situé au sud de la ville du Mans en France. Bien qu'il accueille des courses de voitures et de camions, il est surtout connu pour ses épreuves motocyclistes. Il est également utilisé pour des épreuves d'endurance non mécaniques comme les 24 Heures Roller et les 24 Heures Vélo.

Il ne doit pas être confondu avec le circuit des 24 Heures, tracé temporaire avec lequel il partage les stands et environ un tiers de son tracé.

Histoire et description[modifier | modifier le code]

Evolution du tracé du circuit Bugatti du Mans de sa création en 1966 à nos jours (2015)

Construit en 1965 sous l'impulsion de Jacques Finance, Président de la commission sportive de l'Automobile Club de l'Ouest (ACO), et de Jean-Marie Lelièvre, Président de l'ACO, le circuit Bugatti connait de très nombreux aménagements, le « Garage Vert » est le premier virage à subir une légère modification à la fin des années 1970.

Les courbes Dunlop et du Chemin aux Bœufs sont transformées en chicane, la portion du « S » Bleu est totalement modifiée en 1988-1989 lors de la construction des nouveaux stands. Puis le virage du Musée est remodelé pour agrandir le bac à sable.

En 2002, à la demande de la Fédération internationale de motocyclisme, le « complexe » de la descente du Dunlop et du virage de la Chapelle subit le même sort pour des questions de sécurité. Durant l'hiver 2005-2006, le tracé de la courbe et de la chicane Dunlop est à nouveau modifié à la demande de la FIM sous peine de ne plus faire courir le Grand Prix de France au Mans. En 2008, le tracé du Garage Vert est modifié, allongeant ainsi la piste de 5 mètres. Le village est refait en 2007.

Long de 4185 mètres, le circuit présente une montée de 600 mètres de 3, 5% à 7 % entre les stands et la passerelle Dunlop suivie d'une descente de 1000 mètres à 2 %. Entièrement fermé il est complètement éclairé la nuit.

Formule 1[modifier | modifier le code]

Le circuit est utilisé en 1967 pour le Grand Prix de France de Formule 1. Ce sera la seule fois que ce tracé sera emprunté par des F1.

Saison Date Pilote vainqueur Nationalité Écurie Résultats
1967 2 juillet Jack Brabham Drapeau de l'Australie Australie Brabham-Repco Grand Prix automobile de France 1967

Usage actuel[modifier | modifier le code]

La courbe Dunlop et sa chicane (gauche) et le virage du musée (droite). La ligne de départ/Arrivée se trouve vers le bas et à droite et le MMArena est en arrière-plan.

Le circuit est utilisé pour le Grand Prix de France moto, les 24 Heures Moto, les 24 heures Camions, ainsi que pour des courses historiques telles que LM Story (Le Mans Classic ayant lieu sur le tracé de 13,629 km). Il ouvre également la saison du championnat de France de Superbike.

S'y déroule aussi une épreuve des World Series by Renault, Formule Renault 3,5 L, Formule Renault 2,0 L, et Mégane Trophy.

Le Bugatti comporte une partie commune avec le circuit des 24 Heures de 13,629 km utilisé pour les 24 Heures du Mans auto. Cette partie s'étend du virage du raccordement au virage de la Chapelle comprenant la ligne droite des tribunes et la chicane Dunlop.

Le circuit accueille une fois par an la course des 24 Heures Rollers, une épreuve d'endurance en rollers, seul, en duo ou par équipe.

Depuis 2009, tous les ans les 24 heures vélo Pearl Izumi rassemblent des cyclo-sportifs en solo ou en relais par équipe de deux, quatre, six ou huit[N 1],[N 2].

Plus couramment, il sert pour les initiations et stages de pilotage de l'ACO, par exemple sur prototypes Pescarolo.

Records du circuit actuel[modifier | modifier le code]

Pole aux World Series by Renault 2015 :

Poles aux World Series by Renault 2006 :

  • Formule Renault 2,0 L : min 36 s 171[3].
  • Mégane Trophy : min 42 s 389[4].

Pole Formule 3 Euro Series 2008 :

Pole MotoGP 2016 :

Pole Superkart 250 cm3, Championnat de France 2016 :

  • Emmanuel Vinuales : min 33 s 122[6].

Record du tour en rollers, aux 24 Heures Rollers 2015 :

  • Bart Swings (BEL) : min 32 s[7].

24 heures vélo

  • record du tour Maffeïs Dany : min 11 s en 2017[8]
  • record de distance en solo Stievenart Evens : 950 km parcourus en 24 heures en 2017 ce qui constitue un record du monde[N 3],[9],[10].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. une course cyclo-sportive est ouverte aux professionnels et aux amateurs licenciés ou non licenciés, des coureurs de niveau très différent se partagent donc la piste.
  2. L’excellent revêtement du circuit renouvelé fin 2016 le rend très apprécié des rollers et des cyclistes.
  3. Le record du monde enregistré est de 903 km par Barloh Marko 2010, sont discutés les notions de drafting et de dénivelé
  4. le départ type "Le Mans" en usage de 1925 et 1969 pour les voitures est maintenant réservé aux épreuves sans harnais: les 24 heures Motos, roller et Vélo

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :