David Heinemeier Hansson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hansson et DHH.
image illustrant l’endurance automobile image illustrant une personnalité
image illustrant danois image illustrant la sécurité informatique
Cet article est une ébauche concernant l’endurance automobile, une personnalité danoise et la sécurité informatique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

David Heinemeier Hansson
David Heinemeier Hansson.jpg

David Heinemeier Hansson

Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Équipe
Sharp-Dalziel-Hansson (d) (avril - )Voir et modifier les données sur Wikidata
A participé à
2012 Drivers' World Endurance Championship (d)
2013 FIA World Endurance Drivers' Championship (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

David Heinemeier Hansson, né le à Copenhague au Danemark, est un programmeur danois et le créateur du framework web Ruby on Rails et du wiki Instiki. Il est aussi l'un des associés de la société américaine 37signals, basée à Chicago.

En 1999, David a fondé et créé un site d'actualités sur les jeux en ligne et communautés appelé Daily Rush. Il le dirigea jusqu'en 2001. En 2005, il a été récompensé hacker de l'année par Google et O'Reilly. Il a déménagé du Danemark vers Chicago en novembre 2005.

David a coécrit le livre (en) Agile Web Development with Rails: A Pragmatic Guide, Pragmatic Bookshelf, (ISBN 097669400X) avec Dave Thomas dans la série The Pragmatic Programmers.

David est apparu sur la couverture du Linux Journal de juillet 2006 à l'occasion d'une interview. Le même mois le magazine Business 2.0 l'a placé 34e sur les « 50 personnes qui comptent aujourd'hui[1] ».

En 2012, il participe à ses premières 24 Heures du Mans au volant d'une Morgan LMP2-Nissan du OAK Racing[2]. Il remporte la catégorie LMP2 pour la première fois à Mosport lors des American Le Mans Series 2012.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]