Welter Racing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Welter.
L'un des Prototypes LMP2 WR au Mans en 2006

Welter Racing, également dénommée WR est une écurie française de sport automobile fondée en 1990. Ses fondateurs, Rachel & Gérard Welter, engagent des prototypes aux 24 Heures du Mans depuis 1976 sous le nom de WM[1] jusqu'en 1989, puis WR. Les ateliers se situent dans la ville de Thorigny-sur-Marne, en Seine-et-Marne.

Historique[modifier | modifier le code]

Peugeot WM P80
Projet WR Bio-Méthane - 24H du Mans - Garage 56

L'écurie trouve sa source par l'association de deux amis, Gérard Welter et Michel Meunier, tous deux employés au service design de Peugeot, qui s'associent pour construire une voiture de course dès 1969. Les modèles prendront des appellations « WM P.. » (pour Welter Meunier Peugeot et année), la série commence donc avec la WM P69.

En 1988, WM met en place le « projet 400 ». Ce projet prévoit la fabrication d'une voiture capable d'atteindre les 400 km/h lors de l'épreuve mancelle. Ce record est signé par Roger Dorchy lorsque le prototype WM P88 à moteur Peugeot atteint 405 km/h. Ce record ne sera probablement jamais battu, du fait de la construction de chicanes au milieu des Hunaudières en 1990.

WM s'arrête à la fin de la saison 1989 et Gérard Welter continue la compétition avec sa femme Rachel en fondant Welter Racing en 1990.

L'autre heure de gloire de WR arrive en 1995 lorsque WR, malgré son « petit » prototype LMP2 basé sur la Peugeot 905 Spider, signe la pole position ainsi que le record du tour.

De 2000 à 2006, WR est présent à chaque éditions des 24H du Mans en catégorie LM675 qui deviendra LMP2,en motorisation PEUGEOT 4 cylindres Turbo ou 6 cylindres en V.

Longtemps motorisé par Peugeot, WR a construit en 2008 un nouveau prototype motorisé cette fois par Zytek, connu sous le nom de WR2008.

En 2009 et 2010 l'équipe WR Salini - Zytek participe à l'Européen LeMans Serie.

En 2010, WR retrouve le circuit sarthois pour les 24H du Mans 2010.

En 2012, l'équipe WR participe à la conception de la base roulante de la Green GT H2 à pile à combustible.

Depuis 2013 l'équipe travaille sur un projet de prototype utilisant du Bio-Méthane (CH4) comme carburant[2]. Ce projet a été retenu par l'ACO pour participer aux 24 heures du Mans 2017 dans le cadre du "garage 56"[3] et il a été présenté au Mondial de L'automobile de Paris 2016 (Hall3 - Stand AFG). Cependant quelques mois plus tard, l'équipe annonce que la voiture ne sera pas au départ car le projet n'a pas réuni suffisamment de partenaires pour pouvoir le mener à son terme dans des délais suffisants. Le projet n'est toutefois pas abandonné mais différé, WR souhaite ainsi une participation de la WR Bio-Méthane aux 24 Heures du Mans dans les trois prochaines années.[4]

Palmarès[modifier | modifier le code]

WR Zytek à Silverstone 2009
Année Résultat aux 24 Heures du Mans
1992 N°58 - Abandon (Artzet / Gonin / Petit)
1993 N°33 - 24e au général / 1er Cat. 3 (Gonin / Santal / Lamouille)
1994 N°21 - Abandon (Petit / Rosatn / Gonin)

N°22 - Abandon (Yvon / Regout / Libert)

1995 N°8 - Record du tour - Abandon (Gonin / Rostan / Petit)

N°9 - Pole Position - Abandon (Balandras / Bouvet / David)

1996 N°14 - Abandon (Gonin / Rostan / Petit)

N°15 - Abandon (David / Enjolras / Trevisiol)

2000 N°35 - Abandon (Pompidou / Daoudi / Bouvet)

N°36 - 26e au général / 2e Cat. LMP675 (Balandras / Boulay / Terada)

2001 N°30 - 19e au général / 2e Cat. LMP675 (Daoudi / De Fournoux / Terada)
2002 N°25 - 20e au général / 2e Cat. LMP675 (Bouvet / Daoudi / De Fournoux)
2003 N°24 - Non Classé (Pickering / Porta / Terada)

N°25 - Abandon (Briere / Daoudi / De Fournoux)

2004 N°24 - 26e au général / 2e Cat. LMP2 (Porta / Roussel / Terada)

N°36 - Abandon (Bouvet / Briere / Gommendy)

2005 N°23 - Abandon (Boulay / Bouvet / Julien)

N° 24 - Non Classé (Binnie / Roussel / Terada)

2006 N°30 - Abandon (Briche / Hauchard / Roussel)
2010 N°37 - 23e au général / 8e Cat. LMP2 (Salini P. / Salini S. / Gommendy)


Année Résultat en Le Mans Series Points
2004 4e au classement général LMP2 14

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]