Tristan Gommendy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tristan Gommendy
2002 Gommendy.jpg
Tristan Gommendy (2002)
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Site web

Tristan Gommendy, né le au Chesnay (Yvelines), est un pilote automobile français. Champion de France de F3 et vainqueur du Grand Prix de Macao. Actuellement, il est pilote officiel dans le championnat European Le Mans Series.

Biographie[modifier | modifier le code]

Révélé sur la scène internationale par sa victoire au GP de Macao de Formule 3 en 2002 (en devançant notamment le Finlandais Heikki Kovalainen), quelques semaines seulement après avoir décroché le titre de champion de France de Formule 3, Gommendy est par la suite passé dans le championnat de Formule Renault V6 en 2003 et participe la même année au 24 Heures du Mans au volant du prototype LMP1 officiel Dome (Constructeur Japonais). Il remportera les prix du "Rookie of the year" et le Prix Jean Rondeau. Il est encore à ce jour le seul pilote ayant remporté ces deux distinctions.

En parallèle, Gommendy est sélectionné quatre années consécutives de 2003 à 2006 par la Fédération française du sport automobile[1] pour faire partie de l'équipe de France circuit dirigée par Jean Alesi.

Après un passage dans le championnat GP2 Series, Gommendy traverse l'Atlantique pour s'engager dans le championnat Champ Car en 2007. À la suite de tests concluant sur le circuit de Long Beach, il rejoint l'équipe KV Racing Technology et fera équipe avec le Suisse Neel Jani.

En 2008 et 2009, Tristan pilote dans la Superleague Formula, sous les couleurs du FC Porto. En 2009 et 2010, on le retrouve également au volant de la WR-Zytek LMP2 en Le Mans Series et aux 24 Heures du Mans.

En 2010, il pilote dans la Superleague Formula, sous les couleurs du Galatasaray puis de l'Olympique lyonnais pour les 4 derniers meetings.

En 2011, il est de nouveau appelé pour représenter la France dans la Superleague Formula, sous les couleurs des Girondins de Bordeaux.

En 2013, il court pour Alpine en European Le Mans Series et aux 24 Heures du Mans.

En 2014, il rejoint l'équipe TDS Racing engagée en European Le Mans Series et aux 24 Heures du Mans où il décroche la pôle position des LMP2 avec sa TDS Racing-Ligier-Nissan. Il termine à la deuxième place en LMP2 (6e au général) avec ses coéquipiers Ludovic Badey et Pierre Thiriet.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats aux 24 Heures du Mans[modifier | modifier le code]

Année Ecurie Coéquipiers Voiture Catégorie Tours Class. Class
Cat.
2003 Drapeau des Pays-Bas Racing for Holland Drapeau de la Bolivie Felipe Ortiz
Drapeau de l'Italie Beppe Gabbiani
Dome S101-Judd LMP900 316 DNF DNF
2004 Drapeau de la France Gerard Welter Drapeau de la France Jean-Bernard Bouvet
Drapeau de la France Bastien Brière
WR LM2004-Peugeot LMP2 137 DNF DNF
2010 Drapeau de la France Gerard Welter Drapeau de la France Philippe Salini
Drapeau de la France Stéphane Salini
WR LMP2008-Zytek LMP2 308 23e 8e
2013 Drapeau de la France Signatech-Alpine Drapeau de la France Pierre Ragues
Drapeau de la France Nelson Panciatici
Alpine A450-Nissan LMP2 317 14e 8e
2014 Drapeau de la France Thiriet by TDS Racing Drapeau de la France Pierre Thiriet
Drapeau de la France Ludovic Badey
Ligier JS P2-Nissan LMP2 355 6e 2e
2015 Drapeau de la France Thiriet by TDS Racing Drapeau de la France Pierre Thiriet
Drapeau de la France Ludovic Badey
Oreca 05-Nissan LMP2 204 DNF DNF
2016 Drapeau des Philippines Eurasia Motorsport Drapeau des Pays-Bas Nick de Bruijn (en)
Drapeau de la République populaire de Chine Pu Jun Jin (en)
Oreca 05-Nissan LMP2 348 9e 5e
2017 Drapeau de la République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing Drapeau des États-Unis David Cheng
Drapeau du Royaume-Uni Alex Brundle
Oreca 07-Gibson LMP2 363 3e 2e
2018 Drapeau de la France Graff-SO24 Drapeau de la France Vincent Capillaire
Drapeau : Suisse Jonathan Hirschi
Oreca 07-Gibson LMP2 366 6e 2e

Résultats en GP2 Series[modifier | modifier le code]

Saison Écurie Courses disputées Pole positions Victoires Points inscrits Classement
2006 iSport International 9 0 0 6 20e

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]