24 Heures du Mans 2014

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
24 Heures du Mans 2014
Description de l'image Logo-24-heures-du-mans-2014-date.jpg.
Généralités
Sport Endurance automobile
Organisateur(s) Automobile Club de l'Ouest
Édition 82e
Lieu(x) Le Mans
Drapeau de la France France
Date et
Participants 55
Affluence 263 300 spectateurs[1]
Site(s) Circuit des 24 Heures
Site web officiel 24h-lemans.com

Palmarès
Tenant du titre Audi Sport Team Joest
Vainqueur Audi Sport Team Joest
Deuxième Audi Sport Team Joest
Troisième Toyota Racing

Navigation

Les 24 Heures du Mans 2014 sont la 82e édition des 24 Heures du Mans a eu lieu du samedi 14 au dimanche sur le circuit de la Sarthe. Elle était la troisième manche du Championnat du monde d'endurance FIA 2014. C'est Fernando Alonso (pilote pour la Scuderia Ferrari) qui, en tant qu'invité, a donné le départ de la course à 15 heures.

Les empreintes des vainqueurs de l'édition 2014 sur le "Walk of fame" du Mans

Contexte avant la course[modifier | modifier le code]

Le , l'ACO met à jour la liste d'engagées : cinq écuries déclarant forfait sont remplacées par autant de repêchés ; il n'y a plus de réservistes, le prochain désistement amputera la course d'un concurrent[2].

Engagés[modifier | modifier le code]

L'édition 2014 marque le retour officiel de Porsche dans la catégorie LMP1 avec la Porsche 919 Hybrid, seize ans après sa dernière victoire lors des 24 Heures du Mans 1998, avec un ancien Pilote de Formule 1, Mark Webber.

La marque Ligier est également de retour avec deux voitures de l'écurie OAK Racing et une voiture engagée par TDS Racing.

Durant une conférence de presse, Nissan annonce son grand retour au Mans en 2015 avec 3 voitures.

56e stand[modifier | modifier le code]

L'auto du 56e stand sera la Nissan ZEOD RC conçue par Ben Bowlby comme la DeltaWing dont elle reprend un châssis similaire[3],[4].

Invitations automatiques[modifier | modifier le code]

Des invitations automatiques sont distribuées aux équipes récompensées lors de la saison 2013 dans les compétitions associées aux 24 Heures du Mans. Une écurie ne peut cumuler plus de deux invitations[5],[6].

Motif de l'invitation LM P1 LM P2 LM GTE Pro LM GTE Am
1er 24 Heures du Mans 2013 Audi Sport Team Joest OAK Racing Porsche AG Team Manthey IMSA Performance Matmut
1er European Le Mans Series 2013 Signatech Alpine RAM Racing
2e European Le Mans Series 2013 Proton Competition
1er de la catégorie LMPC European Le Mans Series 2013 Team Endurance Challenge
American Le Mans Series 2013 Muscle Milk Pickett Racing Risi Competizione
1er Asian Le Mans Series 2013 OAK Racing AF Corse
2e Asian Le Mans Series 2013 Craft Racing AMR

Liste officielle[modifier | modifier le code]

Liste des engagés
No. Pays Équipe Voiture Pneu Pilote 1 Pilote 2 Pilote 3
LMP1-H
1 Audi Sport Team Joest Audi R18 e-tron quattro M Lucas di Grassi Marc Gené Tom Kristensen
2 Audi Sport Team Joest Audi R18 e-tron quattro M Marcel Fässler André Lotterer Benoît Tréluyer
3 Audi Sport Team Joest Audi R18 e-tron quattro M Filipe Albuquerque Marco Bonanomi Oliver Jarvis
7 Toyota Racing Toyota TS040 Hybrid M Alexander Wurz Stéphane Sarrazin Kazuki Nakajima
8 Toyota Racing Toyota TS040 Hybrid M Anthony Davidson Nicolas Lapierre Sébastien Buemi
14 Porsche Team Porsche 919 Hybrid M Romain Dumas Neel Jani Marc Lieb
20 Porsche Team Porsche 919 Hybrid M Timo Bernhard Mark Webber Brendon Hartley
LMP1-L
12 Rebellion Racing Rebellion R-One-Toyota M Nicolas Prost Nick Heidfeld Mathias Beche
13 Rebellion Racing Rebellion R-One-Toyota M Dominik Kraihamer Andrea Belicchi Fabio Leimer
LMP2
24 Sébastien Loeb Racing Oreca 03R-Nissan M René Rast Jan Charouz Vincent Capillaire
26 G-Drive Racing Morgan LMP2-Nissan D Roman Rusinov Olivier Pla Julien Canal
27 SMP Racing Oreca 03R-Nissan M Sergey Zlobin Mika Salo Anton Ladygin (de)
29 Pegasus Racing Morgan LMP2-Nissan D Julien Schell Nicolas Leutwiler Léo Roussel
33 OAK Racing-Team Asia Ligier JS P2-Honda M David Cheng Ho-Pin Tung Adderly Fong
34 Race Performance Oreca 03R-Judd D Michel Frey Franck Mailleux Jon Lancaster
35 OAK Racing Ligier JS P2-Nissan D Alex Brundle Jann Mardenborough Mark Shulzhitskiy (en)
36 Signatech Alpine Alpine A450b-Nissan D Paul-Loup Chatin Nelson Panciatici Oliver Webb
37 SMP Racing Oreca 03R-Nissan M Kirill Ladygin Nicolas Minassian Maurizio Mediani
38 Jota Sport Zytek Z11SN-Nissan D Simon Dolan Harry Tincknell Oliver Turvey
41 Greaves Motorsport Zytek Z11SN-Nissan D Michael Munemann Alessandro Latif (en) James Winslow
42 Caterham Racing Zytek Z11SN-Nissan D Tom Kimber-Smith Matthew McMurry Chris Dyson
43 Newblood by Morand Racing Morgan LMP2-Judd D Christian Klien Gary Hirsch Romain Brandela
46 Thiriet by TDS Racing Ligier JS P2-Nissan D Pierre Thiriet Ludovic Badey Tristan Gommendy
47 KCMG Oreca 03R-Nissan D Matthew Howson Richard Bradley Alexandre Imperatori
48 Murphy Prototypes Oreca 03R-Nissan D Nathanaël Berthon Rodolfo González Karun Chandhok
50 Larbre Compétition Morgan LMP2-Judd M Pierre Ragues Ricky Taylor Keiko Ihara (en)
LMGTE Pro
51 AF Corse Ferrari 458 Italia GT2 M Gianmaria Bruni Toni Vilander Giancarlo Fisichella
52 RAM Racing Ferrari 458 Italia GT2 M Matt Griffin Álvaro Parente Federico Leo
71 AF Corse Ferrari 458 Italia GT2 M Davide Rigon Pierre Kaffer Olivier Beretta
73 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7.R M Jan Magnussen Antonio García Jordan Taylor
74 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7.R M Oliver Gavin Tommy Milner Richard Westbrook
79 Prospeed Competition Porsche 911 GT3 RSR (997) M Cooper MacNeil Jeroen Bleekemolen
91 Porsche Team Manthey Porsche 911 RSR (991) M Patrick Pilet Jörg Bergmeister Nick Tandy
92 Porsche Team Manthey Porsche 911 RSR (991) M Marco Holzer Frédéric Makowiecki Richard Lietz
97 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE M Darren Turner Stefan Mücke Bruno Senna
99 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE M Alex MacDowall Darryl O'Young Fernando Rees
LMGTE Am
53 RAM Racing Ferrari 458 Italia GT2 M Johnny Mowlem Mark Patterson Archie Hamilton
57 Krohn Racing Ferrari 458 Italia GT2 M Tracy Krohn Niclas Jönsson Ben Collins
58 Team Sofrev-ASP Ferrari 458 Italia GT2 M Fabien Barthez Anthony Pons Soheil Ayari
60 AF Corse Ferrari 458 Italia GT2 M Peter Ashley-Mann Lorenzo Casè (pl) Raffaele Giammaria (en)
61 AF Corse Ferrari 458 Italia GT2 M Luís Pérez Companc Marco Cioci Mirko Venturi
62 AF Corse Ferrari 458 Italia GT2 M Yannick Mallégol (pl) Jean-Marc Bachelier (pl) Howard Blank
66 JMW Motorsport Ferrari 458 Italia GT2 M Abdulaziz Al Faisal Seth Neiman Spencer Pumpelly
67 IMSA Performance Matmut Porsche 911 GT3 RSR (997) M Erik Maris Jean-Marc Merlin Éric Hélary
70 Team Taisan Ferrari 458 Italia GT2 M Shinji Nakano Pierre Ehret Martin Rich
72 SMP Racing Ferrari 458 Italia GT2 M Andrea Bertolini Viktor Shaytar Aleksey Basov (en)
75 Prospeed Competition Porsche 911 GT3 RSR (997) M François Perrodo Emmanuel Collard Markus Palttala
76 IMSA Performance Matmut Porsche 911 GT3 RSR (997) M Raymond Narac Nicolas Armindo David Hallyday
77 Dempsey Racing-Proton Porsche 911 RSR (991) M Patrick Dempsey Joe Foster (pl) Patrick Long
81 AF Corse Ferrari 458 Italia GT2 M Stephen Wyatt Michele Rugolo Sam Bird
88 Proton Competition Porsche 911 RSR (991) M Christian Ried Klaus Bachler Khaled Al Qubaisi
90 8Star Motorsports Ferrari 458 Italia GT2 M Frankie Montecalvo Gianluca Roda Paolo Ruberti
95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE M Kristian Poulsen David Heinemeier Hansson Nicki Thiim
98 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE M Paul Dalla Lana Pedro Lamy Christoffer Nygaard
56e stand
0 Nissan Motorsports Global Nissan ZEOD RC M Lucas Ordóñez Wolfgang Reip Satoshi Motoyama

Essais Libres[modifier | modifier le code]

Séances de qualifications[modifier | modifier le code]

Classement[modifier | modifier le code]

Le leader de chaque catégorie et le meilleur temps au tour de chaque jour sont inscrits en gras. Le meilleur temps au tour de chaque voiture est inscrit sur fond grisé.

Pos Écurie Cat. Session 1
11/06/2014
22h / 24h
Session 2
12/06/2014
19h / 21h 21h30 / 24h
1 7 Toyota Racing LMP1 3 min 25 s 313 3 min 22 s 589 3 min 21 s 789
2 14 Porsche Team LMP1 3 min 23 s 928 3 min 22 s 708 3 min 22 s 146
3 8 Toyota Racing LMP1 3 min 25 s 410 3 min 23 s 661 3 min 22 s 523
4 20 Porsche Team LMP1 3 min 23 s 157 3 min 22 s 908 3 min 24 s 136
5 3 Audi Sport Team Joest LMP1 3 min 26 s 445 3 min 23 s 271 3 min 23 s 364
6 2 Audi Sport Team Joest LMP1 3 min 26 s 388 3 min 24 s 276 3 min 24 s 729
7 1 Audi Sport Team Joest LMP1 3 min 26 s 490 3 min 25 s 814
8 12 Rebellion Racing LMP1 3 min 34 s 922 3 min 31 s 180 3 min 29 s 763
9 13 Rebellion Racing LMP1 3 min 33 s 117 3 min 31 s 608 3 min 33 s 050
10 46 Thiriet By TDS Racing LMP2 3 min 42 s 730 3 min 38 s 094 3 min 37 s 609
11 38 Jota Sport LMP2 3 min 45 s 928 3 min 44 s 842 3 min 37 s 674
12 35 OAK Racing LMP2 3 min 39 s 822 3 min 39 s 523 3 min 37 s 892
13 26 G-Drive Racing LMP2 3 min 38 s 843 3 min 41 s 446 3 min 38 s 000
14 36 Signatech Alpine LMP2 3 min 39 s 490 3 min 38 s 769 3 min 38 s 089
15 48 Murphy Prototypes LMP2 3 min 41 s 502 3 min 38 s 207 3 min 39 s 091
16 47 KCMG LMP2 3 min 39 s 586 3 min 40 s 476 3 min 38 s 689
17 43 Newblood By Morand Racing LMP2 3 min 46 s 018 3 min 39 s 135 3 min 41 s 066
18 34 Race Performance LMP2 3 min 39 s 993 3 min 44 s 486 3 min 40 s 819
19 42 Caterham Racing LMP2 3 min 41 s 847 3 min 47 s 255 3 min 40 s 035
20 24 Sebastien Loeb Racing LMP2 3 min 43 s 507 3 min 40 s 407 3 min 44 s 022
21 37 SMP Racing LMP2 3 min 46 s 940 3 min 44 s 395 3 min 41 s 297
22 27 SMP Racing LMP2 3 min 43 s 618 3 min 42 s 527 3 min 42 s 131
23 29 Pegasus Racing LMP2 3 min 49 s 046 3 min 42 s 438
24 33 OAK Racing - Team Asia LMP2 3 min 42 s 988 3 min 48 s 325 3 min 43 s 158
25 50 Larbre Competition LMP2 3 min 53 s 948 3 min 47 s 015 3 min 43 s 843
26 41 Greaves Motorsport LMP2 3 min 44 s 293 3 min 44 s 437
27 0 Nissan Motorsports Global Nissan CDNT 3 min 57 s 096 3 min 50 s 185
28 51 AF Corse GTE Pro 3 min 53 s 700
29 81 AF Corse GTE Am 4 min 02 s 452 3 min 57 s 665 3 min 54 s 665
30 73 Corvette Racing GTE Pro 3 min 56 s 443 3 min 55 s 038 3 min 54 s 777
31 97 Aston Martin Racing GTE Pro 3 min 55 s 067 3 min 56 s 516 3 min 54 s 891
32 74 Corvette Racing GTE Pro 3 min 59 s 445 3 min 57 s 160 3 min 55 s 190
33 52 RAM Racing GTE Pro 3 min 57 s 793 3 min 56 s 642 3 min 55 s 347
34 92 Porsche Team Manthey GTE Pro 3 min 55 s 516 3 min 57 s 356 3 min 55 s 694
35 98 Aston Martin Racing GTE Am 4 min 00 s 017 3 min 57 s 455 3 min 55 s 644
36 91 Porsche Team Manthey GTE Pro 3 min 56 s 584 3 min 57 s 682 3 min 55 s 745
37 95 Aston Martin Racing GTE Am 4 min 06 s 464 3 min 56 s 994 3 min 55 s 944
38 61 AF Corse GTE Am 3 min 55 s 977
39 72 SMP Racing GTE Am 3 min 56 s 787 3 min 58 s 778 3 min 56 s 063
40 88 Proton Competition GTE Am 3 min 59 s 291 3 min 59 s 920 3 min 56 s 974
41 77 Dempsey Racing - Proton GTE Am 3 min 57 s 004 3 min 58 s 373 3 min 57 s 230
42 90 8Star Motorsports GTE Am 3 min 57 s 217
43 99 Aston Martin Racing GTE Pro 3 min 57 s 258
44 60 AF Corse GTE Am 3 min 57 s 274
45 66 JMW Motorsport GTE Am 4 min 05 s 046 3 min 58 s 512 3 min 57 s 757
46 53 RAM Racing GTE Am 3 min 59 s 794 4 min 02 s 175 3 min 57 s 958
47 71 AF Corse GTE Pro 3 min 58 s 330 3 min 58 s 086
48 76 IMSA Performance Matmut GTE Am 4 min 06 s 021 3 min 58 s 398
49 79 Prospeed Competition GTE Am 4 min 01 s 226 3 min 59 s 012
50 75 Prospeed Competition GTE Am 3 min 59 s 394 3 min 59 s 604 4 min 05 s 147
51 58 Team Sofrev ASP GTE Am 3 min 59 s 837 4 min 07 s 434 4 min 03 s 947
52 57 Krohn Racing GTE Am 4 min 03 s 789 4 min 01 s 686 4 min 01 s 006
53 70 Team Taisan GTE Am 4 min 03 s 066 4 min 01 s 446 4 min 04 s 512
54 67 IMSA Performance Matmut GTE Am 4 min 03 s 903 4 min 03 s 277
55 62 AF Corse GTE Am 4 min 11 s 533 4 min 20 s 025 4 min 10 s 354

Pilotes qualifiés par nationalités[modifier | modifier le code]

Nombre de pilotes par nationalité
35 Français 25 Britanniques 16 Américains 16 Italiens 11 Allemands
9 Suisses 6 Danois 6 Russes 5 Autrichiens 4 Japonais
3 Brésiliens 3 Chinois 3 Espagnols 3 Finlandais 3 Portugais
2 Australiens 1 Argentin 1 Belge 1 Canadien 1 Émirati
1 Hongkongais 1 Indien 1 Irlandais 1 Monégasque 1 Néerlandais
1 Néo-Zélandais 1 Saoudien 1 Suédois 1 Tchèque 1 Vénézuélien

Course[modifier | modifier le code]

Classements intermédiaires[modifier | modifier le code]

Pos. Après la 1re heure Après 6 heures Après 12 heures Après 18 heures
Voiture / Pilotes Voiture / Pilotes Voiture / Pilotes Voiture / Pilotes
1 7 Toyota Racing
Toyota TS040 Hybrid (LMP1)
Wurz - Sarrazin - Nakajima
7 Toyota Racing
Toyota TS040 Hybrid (LMP1)
Wurz - Sarrazin - Nakajima
7 Toyota Racing
Toyota TS040 Hybrid (LMP1)
Wurz - Sarrazin - Nakajima
1 Audi Sport Team Joest
Audi R18 e-tron quattro (LMP1)
Kristensen - Gené - di Grassi
2 2 Audi Sport Team Joest
Audi R18 e-tron quattro (LMP1)
Lotterer - Treluyer - Fassler
2 Audi Sport Team Joest
Audi R18 e-tron quattro (LMP1)
Lotterer - Treluyer - Fassler
2 Audi Sport Team Joest
Audi R18 e-tron quattro (LMP1)
Lotterer - Treluyer - Fassler
20 Porsche Team
Porsche 919 Hybrid (LMP1)
Bernhard - Webber - Hartley
3 3 Audi Sport Team Joest
Audi R18 e-tron quattro (LMP1)
Albuquerque - Bonanomi - Jarvis
1 Audi Sport Team Joest
Audi R18 e-tron quattro (LMP1)
Kristensen - Gené - di Grassi
1 Audi Sport Team Joest
Audi R18 e-tron quattro (LMP1)
Kristensen - Gené - di Grassi
2 Audi Sport Team Joest
Audi R18 e-tron quattro (LMP1)
Lotterer - Treluyer - Fassler
4 8 Toyota Racing
Toyota TS040 Hybrid (LMP1)
Davidson - Sébastien Buemi - Lapierre
20 Porsche Team
Porsche 919 Hybrid (LMP1)
Bernhard - Webber - Hartley
20 Porsche Team
Porsche 919 Hybrid (LMP1)
Bernhard - Webber - Hartley
8 Toyota Racing
Toyota TS040 Hybrid (LMP1)
Davidson - Sébastien Buemi - Lapierre
5 1 Audi Sport Team Joest
Audi R18 e-tron quattro (LMP1)
Kristensen - Gené - di Grassi
12 Rebellion Racing
Rebellion R-One (LMP1)
Prost - Heidfeld - Beche
14 Porsche Team
Porsche 919 Hybrid (LMP1)
Dumas - Jani - Lieb
14 Porsche Team
Porsche 919 Hybrid (LMP1)
Dumas - Jani - Lieb


Classement final de la course[modifier | modifier le code]

Pos Class Équipe Pilotes Châssis Pneus Tours
Moteur
1 LMP1-H 2 Drapeau de l'Allemagne Audi Sport Team Joest Drapeau de l'Allemagne André Lotterer
Drapeau de la Suisse Marcel Fässler
Drapeau de la France Benoît Tréluyer
Audi R18 e-tron quattro M 379
Audi TDI 4,0 L Turbo V6
(Diesel)
2 LMP1-H 1 Drapeau de l'Allemagne Audi Sport Team Joest Drapeau du Danemark Tom Kristensen
Drapeau de l'Espagne Marc Gené
Drapeau du Brésil Lucas Di Grassi
Audi R18 e-tron quattro M 376
Audi TDI 4,0 L Turbo V6
(Diesel)
3 LMP1-H 8 Drapeau du Japon Toyota Racing Drapeau du Royaume-Uni Anthony Davidson
Drapeau de la Suisse Sébastien Buemi
Drapeau de la France Nicolas Lapierre
Toyota TS040 Hybrid M 374
Toyota 3,7 L V8
4 LMP1-L 12 Drapeau de la Suisse Rebellion Racing Drapeau de la France Nicolas Prost
Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld
Drapeau de la Suisse Mathias Beche
Rebellion R-One M 360
Toyota RV8KLM 3,4 L V8
5 LMP2 38 Drapeau du Royaume-Uni Jota Sport Drapeau du Royaume-Uni Simon Dolan
Drapeau du Royaume-Uni Harry Tincknell
Drapeau du Royaume-Uni Oliver Turvey
Zytek Z11SN D 356
Nissan VK45DE 4,5 L V8
6 LMP2 46 Drapeau de la France Thiriet by TDS Racing Drapeau de la France Pierre Thiriet
Drapeau de la France Ludovic Badey
Drapeau de la France Tristan Gommendy
Ligier JS P2 D 355
Nissan VK45DE 4,5 L V8
7 LMP2 36 Drapeau de la France Signatech Alpine Drapeau de la France Paul-Loup Chatin
Drapeau de la France Nelson Panciatici
Drapeau du Royaume-Uni Oliver Webb
Alpine A450b D 355
Nissan VK45DE 4,5 L V8
8 LMP2 24 Drapeau de la France Sébastien Loeb Racing Drapeau de l'Allemagne René Rast
Drapeau de la Tchéquie Jan Charouz
Drapeau de la France Vincent Capillaire
Oreca 03R M 354
Nissan VK45DE 4,5 L V8
9 LMP2 35 Drapeau de la France Oak Racing Drapeau du Royaume-Uni Alex Brundle
Drapeau du Royaume-Uni Jann Mardenborough
Drapeau de la Russie Mark Shulzhitskiy (en)
Ligier JS P2 D 354
Nissan VK45DE 4,5 L V8
10 LMP2 43 Drapeau de la Suisse Newblood by Morand Racing Drapeau de la France Gary Hirsch
Drapeau de la France Romain Brandela
Drapeau de l'Autriche Christian Klien
Morgan LMP2 D 352
Judd HK 3,6 L V8
11 LMP1-H 14 Drapeau de l'Allemagne Porsche Team Drapeau de l'Allemagne Marc Lieb
Drapeau de la France Romain Dumas
Drapeau de la Suisse Neel Jani
Porsche 919 Hybrid M 348
Porsche 2,0 L Turbo V4
12 LMP2 33 Drapeau de la France Oak Racing Team Asia Drapeau de la République populaire de Chine David Cheng
Drapeau de la République populaire de Chine Ho-Pin Tung
Drapeau de la République populaire de Chine Adderly Fong
Ligier JS P2 M 347
Honda HR28TT 2,8 L Turbo V6
13 LMP2 34 Drapeau de la Suisse Race Performance Drapeau de la Suisse Michel Frey
Drapeau de la France Franck Mailleux
Drapeau du Royaume-Uni Jon Lancaster
Oreca 03R D 342
Judd HK 3,6 L V8
14 LMP2 50 Drapeau de la France Larbre Compétition Drapeau de la France Pierre Ragues
Drapeau du Japon Keiko Ihara (en)
Drapeau des États-Unis Ricky Taylor
Morgan LMP2 M 341
Judd HK 3,6 L V8
15 LMGTE
Pro
51 Drapeau de l'Italie AF Corse Drapeau de l'Italie Gianmaria Bruni
Drapeau de l'Italie Giancarlo Fisichella
Drapeau de la Finlande Toni Vilander
Ferrari 458 Italia GT2 M 339
Ferrari 4,5 L V8
16 LMGTE
Pro
73 Drapeau des États-Unis Corvette Racing Drapeau du Danemark Jan Magnussen
Antonio García
Drapeau des États-Unis Jordan Taylor
Chevrolet Corvette C7.R M 338
Chevrolet 5,5 L V8
17 LMGTE
Pro
92 Drapeau de l'Allemagne Porsche Team Manthey Drapeau de l'Allemagne Marco Holzer
Drapeau de la France Frédéric Makowiecki
Drapeau de l'Autriche Richard Lietz
Porsche 911 RSR (991) M 337
Porsche 4,0 L Flat-6
18 LMP2 29 Drapeau de l'Allemagne Pegasus Racing Drapeau de la France Julien Schell
Drapeau de la France Stéphane Raffin
Drapeau de la Suisse Nicolas Leutwiler
Morgan LMP2 D 336
Nissan VK45DE 4,5 L V8
19 LMGTE
Am
95 Drapeau du Royaume-Uni Aston Martin Racing Drapeau du Danemark David Heinemeier Hansson
Drapeau du Danemark Kristian Poulsen
Drapeau du Danemark Nicki Thiim
Aston Martin V8 Vantage GTE M 334
Aston Martin 4,5 L V8
20 LMGTE
Pro
74 Drapeau des États-Unis Corvette Racing Drapeau des États-Unis Tommy Milner
Drapeau du Royaume-Uni Oliver Gavin
Drapeau du Royaume-Uni Richard Westbrook
Chevrolet Corvette C7.R M 333
Chevrolet 5,5 L V8
21 LMGTE
Am
88 Drapeau de l'Allemagne Proton Competition Drapeau de l'Allemagne Christian Ried
Drapeau de l'Autriche Klaus Bachler
Drapeau des Émirats arabes unis Khaled Al Qubaisi
Porsche 911 RSR (991) M 332
Porsche 4,0 L Flat-6
22 LMGTE
Am
61 Drapeau de l'Italie AF Corse Drapeau de l'Argentine Luís Pérez Companc
Drapeau de l'Italie Marco Cioci
Drapeau de l'Italie Mirko Venturi
Ferrari 458 Italia GT2 M 331
Ferrari 4,5 L V8
23 LMGTE
Am
90 Drapeau des États-Unis 8Star Motorsports Drapeau des États-Unis Frankie Montecalvo
Drapeau de l'Italie Paolo Ruberti
Drapeau de l'Italie Gianluca Roda
Ferrari 458 Italia GT2 M 330
Ferrari 4,5 L V8
24 LMGTE
Am
77 Drapeau des États-Unis Dempsey Racing-Proton Drapeau des États-Unis Patrick Dempsey
Drapeau des États-Unis Joe Foster
Drapeau des États-Unis Patrick Long
Porsche 911 RSR (991) M 329
Porsche 4,0 L Flat-6
25 LMP2 42 Drapeau du Royaume-Uni Caterham Racing Drapeau du Royaume-Uni Tom Kimber-Smith
Drapeau des États-Unis Chris Dyson
Drapeau des États-Unis Matthew McMurry
Zytek Z11SN D 329
Nissan VK45DE 4,5 L V8
26 LMGTE
Am
98 Drapeau du Royaume-Uni Aston Martin Racing Drapeau du Canada Paul Dalla Lana
Drapeau du Portugal Pedro Lamy
Drapeau du Danemark Christoffer Nygaard
Aston Martin V8 Vantage GTE M 329
Aston Martin 4,5 L V8
27 LMGTE
Am
66 Drapeau du Royaume-Uni JMW Motorsport Abdulaziz Al Faisal
Drapeau des États-Unis Seth Neiman
Drapeau des États-Unis Spencer Pumpelly
Ferrari 458 Italia GT2 M 327
Ferrari 4,5 L V8
28 LMGTE
Am
70 Drapeau du Japon Team Taisan Drapeau du Japon Shinji Nakano
Drapeau du Royaume-Uni Martin Rich
Drapeau de l'Allemagne Pierre Ehret
Ferrari 458 Italia GT2 M 327
Ferrari 4,5 L V8
29 LMGTE
Am
58 Drapeau de la France Team Sofrev ASP Drapeau de la France Anthony Pons
Drapeau de la France Soheil Ayari
Drapeau de la France Fabien Barthez
Ferrari 458 Italia GT2 M 325
Ferrari 4,5 L V8
30 LMGTE
Am
57 Drapeau des États-Unis Krohn Racing Drapeau des États-Unis Tracy Krohn
Drapeau de la Suède Niclas Jönsson
Ben Collins
Ferrari 458 Italia GT2 M 324
Ferrari 4,5 L V8
31 LMGTE
Am
76 Drapeau de la France IMSA Performance Matmut Raymond Narac
Drapeau de la France Nicolas Armindo
Drapeau de la France David Hallyday
Porsche 911 GT3 RSR (997) M 323
Porsche 4,0 L Flat-6
32 LMGTE
Am
53 RAM Racing Drapeau du Royaume-Uni Johnny Mowlem
Drapeau du Royaume-Uni Archie Hamilton
Drapeau des États-Unis Mark Patterson
Ferrari 458 Italia GT2 M 319
Ferrari 4,5 L V8
33 LMGTE
Pro
79 Drapeau de la Belgique Prospeed Competition[7]. Drapeau des Pays-Bas Jeroen Bleekemolen
Drapeau des États-Unis Cooper MacNeil
Porsche 911 GT3 RSR (997) M 319
Porsche 4,0 L Flat-6
34 LMGTE
Am
67 Drapeau de la France IMSA Performance Matmut Drapeau de la France Erik Maris
Drapeau de la France Jean-Marc Merlin
Drapeau de la France Éric Hélary
Porsche 911 GT3 RSR (997) M 317
Porsche 4,0 L Flat-6
35 LMGTE
Pro
97 Drapeau du Royaume-Uni Aston Martin Racing Drapeau du Royaume-Uni Darren Turner
Drapeau de l'Allemagne Stefan Mücke
Drapeau du Brésil Bruno Senna
Aston Martin V8 Vantage GTE M 310
Aston Martin 4,5 L V8
36 LMGTE
Pro
91 Drapeau de l'Allemagne Porsche Team Manthey Drapeau de la France Patrick Pilet
Drapeau du Royaume-Uni Nick Tandy
Drapeau de l'Allemagne Jörg Bergmeister
Porsche 911 RSR (991) M 309
Porsche 4,0 L Flat-6
37 LMP2 27 Drapeau de la Russie SMP Racing Drapeau de la Russie Sergey Zlobin
Drapeau de la Russie Anton Ladygin
Drapeau de la Finlande Mika Salo
Oreca 03R M 303
Nissan VK45DE 4,5 L V8
38 LMGTE
Am
62 Drapeau de l'Italie AF Corse Drapeau de la France Yannick Mollégol
Drapeau de la France Jean-Marc Bachelier
Drapeau des États-Unis Howard Blank
Ferrari 458 Italia GT2 M 295
Ferrari 4,5 L V8
N. c. LMP1-H 20 Drapeau de l'Allemagne Porsche Team Drapeau de l'Allemagne Timo Bernhard
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Brendon Hartley
Drapeau de l'Australie Mark Webber
Porsche 919 Hybrid M 346
Porsche 2,0 L Turbo V4
Abd. LMP1-H 7 Drapeau du Japon Toyota Racing Drapeau de l'Autriche Alexander Wurz
Drapeau de la France Stéphane Sarrazin
Drapeau du Japon Kazuki Nakajima
Toyota TS040 Hybrid M 219
Toyota 3,7 L V8
Abd. LMGTE
Am
72 Drapeau de la Russie SMP Racing Drapeau de l'Italie Andrea Bertolini
Drapeau de la Russie Viktor Shaytar
Drapeau de la Russie Alexsey Basov
Ferrari 458 Italia GT2 M 196
Ferrari 4,5 L V8
Abd. LMGTE
Am
75 Drapeau de la Belgique Prospeed Competition Drapeau de la France François Perrodo
Drapeau de la France Emmanuel Collard
Drapeau de la Finlande Markus Palttala
Porsche 911 GT3 RSR (997) M 194
Porsche 4,0 L Flat-6
Abd. LMGTE
Pro
52 RAM Racing Drapeau de l'Irlande Matt Griffin
Drapeau du Portugal Álvaro Parente
Drapeau de l'Italie Federico Leo
Ferrari 458 Italia GT2 M 140
Ferrari 4,5 L V8
Abd. LMP2 26 Drapeau de la Russie G-Drive Racing Drapeau de la Russie Roman Rusinov
Drapeau de la France Olivier Pla
Drapeau de la France Julien Canal
Morgan LMP2 D 120
Nissan VK45DE 4,5 L V8
Abd. LMGTE
Am
60 Drapeau de l'Italie AF Corse Drapeau des États-Unis Peter Ashley Mann
Drapeau de l'Italie Lorenzo Casè
Drapeau de l'Italie Raffaele Giammaria (en)
Ferrari 458 Italia GT2 M 115
Ferrari 4,5 L V8
Abd. LMP2 47 Drapeau de Hong Kong KCMG Drapeau du Royaume-Uni Matthew Howson
Richard Bradley
Drapeau de la Suisse Alexandre Imperatori
Oreca 03R D 87
Nissan VK45DE 4,5 L V8
Abd. LMP1-L 13 Drapeau de la Suisse Rebellion Racing Drapeau de l'Italie Andrea Belicchi
Drapeau de la Suisse Fabio Leimer
Drapeau de l'Autriche Dominik Kraihamer
Rebellion R-One M 73
Toyota RV8KLM 3,4 L V8
Abd. LMP2 48 Drapeau de l'Irlande Murphy Prototypes Drapeau de la France Nathanaël Berthon
Drapeau de l'Inde Karun Chandhok
Drapeau du Venezuela Rodolfo González
Oreca 03R D 73
Nissan VK45DE 4,5 L V8
Abd. LMP2 41 Drapeau du Royaume-Uni Greaves Motorsport Drapeau du Royaume-Uni Michael Munemann
Drapeau du Royaume-Uni Alessandro Latif (en)
Drapeau du Royaume-Uni James Winslow
Zytek Z11SN D 31
Nissan VK45DE 4,5 L V8
Abd. LMGTE
Pro
71 Drapeau de l'Italie AF Corse Drapeau de l'Italie Davide Rigon
Drapeau de l'Allemagne Pierre Kaffer[8]
Drapeau de Monaco Olivier Beretta
Ferrari 458 Italia GT2 M 28
Ferrari 4,5 L V8
Abd. LMP1-H 3 Drapeau de l'Allemagne Audi Sport Team Joest Drapeau du Portugal Filipe Albuquerque
Drapeau de l'Italie Marco Bonanomi
Drapeau du Royaume-Uni Oliver Jarvis
Audi R18 e-tron quattro M 25
Audi TDI 4,0 L Turbo V6
(Diesel)
Abd. LMGTE
Am
81 Drapeau de l'Italie AF Corse Drapeau de l'Australie Stephen Wyatt
Drapeau de l'Italie Michele Rugolo
Drapeau du Royaume-Uni Sam Bird
Ferrari 458 Italia GT2 M 22
Ferrari 4,5 L V8
Abd. LMP2 37 Drapeau de la Russie SMP Racing Drapeau de la Russie Kirill Ladygin
Drapeau de l'Italie Maurizio Mediani
Drapeau de la France Nicolas Minassian
Oreca 03R M 9
Nissan VK45DE 4,5 L V8
Abd. 0 Drapeau du Japon Nissan Motorsports Global Drapeau de l'Espagne Lucas Ordóñez
Drapeau de la Belgique Wolfgang Reip
Drapeau du Japon Satoshi Motoyama
Nissan ZEOD RC M 5
Nissan 1,5 L Turbo I3
N. p. LMGTE
Pro
99 Drapeau du Royaume-Uni Aston Martin Racing Drapeau de Hong Kong Darryl O'Young
Drapeau du Royaume-Uni Alex MacDowall
Drapeau du Brésil Fernando Rees
Aston Martin V8 Vantage GTE M
Aston Martin 4,5 L V8

Record du tour[modifier | modifier le code]

  • Meilleur tour en course : André Lotterer sur Audi R18 e-tron quattro en 3 min 22 s 567 (242, 213 km/h) au 317e tour[9].

Classements généraux à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

Statistiques et informations diverses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Mans 2014 - La 82e édition en 24 chiffres », sur 24h-lemans.com, (consulté le ).
  2. Rédaction AUTOhebdo, « Le Mans ? Cinq forfaits pour autant de repêchés », Auto Hebdo (France),‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. Le Mans 2013 : Nissan révèle la ZEOD RC pour Le Mans 2014
  4. Première sortie officielle de la Nissan électrique
  5. Seize invitations pour les 24 Heures du Mans 2014.
  6. 24 Heures du Mans 2014 - Douze équipes invitées sur 24h-lemans.com
  7. Gary Watkins, « Le Mans 24 Hours: ProSpeed Porsche allowed to race with two drivers », Autosport.com, Haymarket Publications,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. Laurent Mercier, « Châssis détruit pour la Ferrari/AF Corse #71, Pierre Kaffer remplace James Calado » [« New chassis for AF Corse Ferrari #71, Pierre Kaffer replaces James Calado »], Endurance-Info, (consulté le )
  9. Revue Auto Hebdo no 1965 - 18 juin 2014

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]