Paul Tibbets

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tibbets saluant des photographes et des militaires depuis la cabine d'Enola Gay, peu avant le départ de Tinian[1].
Tibbets en 2003

Paul Warfield Tibbets Jr, ( à Quincy, Illinois, États-Unis - à Columbus, Ohio, États-Unis) est le pilote militaire américain qui a été chargé de lancer la première bombe atomique sur Hiroshima le 6 août 1945.

Biographie[modifier | modifier le code]

Paul Warfield Tibbets Jr. est le fils de Paul Warfield Tibbets Sr. (1889-1968) et d'Enola Gay Hazard Tibbets (1893-1983).

Le , Tibbets s'engage comme élève pilote dans l'United States Army Air Corps à Fort Thomas (en) dans le Kentucky. Il devient second lieutenant en 1938. Après l'entrée en guerre des États-Unis, il est nommé en mars 1942, commandant du 340e escadron de bombardiers (97e groupe de bombardiers lourds) qui vole sur des Boeing B-17 Flying Fortress. Basé dans un camp de la Royal Air Force à Polebrook (en), il pilote le bombardier de tête de la première mission du 8th USAAF sur l'Europe le . Plus tard il participe à des missions sur le théâtre méditerranéen avant de retourner aux États-Unis pour tester le nouveau Boeing B-29 Superfortress. Tibbets est considéré comme « le meilleur aviateur » de l'Air Force[2]. Eisenhower lui-même confirmera cette réputation, Tibbets lui ayant servi de pilote personnel durant la guerre.

En septembre 1944, il est choisi pour commander un projet qui se déroule au Wendover Army Air Field (en) dans l'Utah, et qui deviendra le 509th Composite Group directement lié au Projet Alberta (en) du Projet Manhattan.

C'est en tant que colonel qu'il prend les commandes du bombardier B-29 Enola Gay qui largua la première bombe atomique offensive sur Hiroshima au Japon, le . Enola Gay était le prénom de la mère de Tibbets. Le 6 août 1945 à h 45 du matin, Enola Gay embarqua la bombe Little Boy qui fut larguée sur Hiroshima vers h 15.

Il reçoit la Distinguished Service Cross. Il se marie avec Andrea durant les années 1950. En 1959, Tibbets est promu au grade de Brigadier Général. Le film Le Grand Secret (Above and Beyond, 1952) décrit l'histoire de Tibbets (interprété par Robert Taylor) et de sa première femme Lucy durant la guerre. En 1980, un téléfilm avec Patrick Duffy (Tibbets) et Kim Darby (Lucy), Enola Gay: The Men, the Mission, the Atomic Bomb, retrace la vie du pilote. Tibbets fut aussi représenté dans les films Day One et The Beginning or the End.

Durant les années 1960, Tibbets est envoyé comme attaché militaire en Inde mais il devra quitter le pays suite à des protestations. Il part à la retraite le après presque 30 ans de carrière militaire.

Son état de santé s'est détérioré en septembre 2007 et il meurt le 1er novembre 2007 à Columbus, dans l'Ohio. Avant son décès, il a fait savoir qu’il ne voulait ni funérailles ni pierre tombale, par peur de déclencher des manifestations de protestations[3].

Décorations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. En réalité, dans une interview accordée pour un documentaire, il affirma qu'il faisait signe aux photographes de pousser leurs éclairages situés trop près des hélices et qui risquaient d'empêcher le décollage, lorsque cette photo a été réalisée.
  2. Stephen Ambrose. The Victors, page 40
  3. Hiroshima : le pilote qui a largué la bombe est mort dans Le Figaro du 1er novembre 2007.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) Biographie