Tinian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tinian
Géographie
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Archipel Îles Mariannes
Localisation Océan Pacifique et mer des Philippines
Coordonnées 15° 00′ 00″ N 145° 38′ 00″ E / 15, 145.633333 ()15° 00′ 00″ N 145° 38′ 00″ E / 15, 145.633333 ()  
Superficie 101,01 km2
Géologie Île volcanique
Administration
Territoire non-incorporé organisé Îles Mariannes du Nord
Démographie
Population 3 540 hab.
Densité 35,05 hab./km2
Autres informations
Fuseau horaire UTC+10

Géolocalisation sur la carte : Îles Mariannes du Nord

(Voir situation sur carte : Îles Mariannes du Nord)
Tinian
Tinian
Îles des États-Unis
Saipan-Tinian.jpg

Tinian (Code International : MP.TI), l'une des trois principales îles du Commonwealth des Mariannes du Nord dans l'archipel des Mariannes, est une île d'une centaine de kilomètres carrés située à environ huit kilomètres au sud-ouest de son île sœur (Saipan) et à cent trente kilomètres au nord de Guam.

Un quart de siècle après George Anson, John Byron passe sept semaines sur l'île en 1765, le temps de soigner lui aussi son équipage atteint du scorbut.

Tinian est surtout connue pour avoir été conquise par les forces américaines en juillet 1944 – après la bataille de Tinian – et pour avoir été utilisée ensuite comme base pour les bombardements du Japon, notamment pour les bombardements nucléaires des villes d'Hiroshima (par Enola Gay avec la bombe à l'uranium Little Boy le 6 août 1945) et de Nagasaki (par Bock's Car avec la bombe au plutonium Fat Man le 9 août 1945).

Base aérienne pendant la Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Après la conquête des îles Mariannes et notamment de Tinian par les États-Unis dans le cadre de la Guerre du Pacifique pendant la Seconde Guerre mondiale, Tinian devint une base importante pour le reste de la Campagne du Pacifique. Tinian abritait, au moment de sa conquête, trois aéroports et un quatrième en construction.

Tinian devint la plus grande base aérienne du monde. Elle était en mesure d'abriter cinquante mille hommes et un millier de B-29.

Le 26 juillet 1945, le croiseur USS Indianapolis livra à Tinian les éléments des deux bombes atomiques qui furent lâchées sur Hiroshima et Nagasaki les 6 et 9 août 1945.

Tinian aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Les aérodromes de Tinian sont aujourd'hui désaffectés quoique la marine des États-Unis y maintienne une activité.

Tinian est aujourd'hui la seconde île la plus peuplée des Mariannes du Nord.