Niigata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Niigata-shi
新潟市
Drapeau de Niigata-shi
Drapeau
Image illustrative de l'article Niigata
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Chūbu
Préfecture Niigata
Maire Akira Shinoda
Code postal 〒951-8550
Démographie
Population 811 789 hab. (mai 2010)
Densité 1 118 hab./km2
Géographie
Coordonnées 37° 54′ 58″ N 139° 02′ 11″ E / 37.916111, 139.036389 ()37° 54′ 58″ Nord 139° 02′ 11″ Est / 37.916111, 139.036389 ()  
Superficie 72 609 ha = 726,09 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Japon

Voir la carte administrative du Japon2
City locator 12.svg
Niigata-shi

Géolocalisation sur la carte : Japon

Voir la carte topographique du Japon2
City locator 12.svg
Niigata-shi
Liens
Site web http://www.city.niigata.lg.jp/

Niigata (新潟市, Niigata-shi?) est le chef-lieu de la préfecture de Niigata au Japon. Dès 1858 à la fin du Bakufu, la ville est désignée pour devenir un port franc, mais la profondeur des eaux du port étant insuffisante, elle ne s'est effectivement ouverte au commerce avec l'étranger qu'en 1869. Elle a été municipalisée le 1er avril 1889.

Géographie[modifier | modifier le code]

Vue aérienne de Niigata

Niigata est aujourd'hui la plus grande ville le long de la côte de la mer du Japon (mer de l'Est).

En 2010, la ville comptait une population estimée à 811 789 personnes avec une densité de 1118 personnes par km². La superficie de la ville s'élève à 726,09 km2.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le site de Niigata est habité depuis la période Jōmon. Selon le Nihonshoki, une forteresse y a été construite vers 647. Cependant la ville de Niigata ne commence à se développer qu'au XVIe siècle, lorsqu'un port y est construit.

C'est en 1564 que l'on trouve la première mention du nom de Niigata pour désigner la ville portuaire à l'embouchure de la Shinano. La province d'Echigo (ancien nom de la région de Niigata) doit notamment son essor aux prouesses militaires de Uesugi Kenshin.

Niigata prospère et est l'une des cinq villes à être ouvertes au commerce international à la suite du Traité d'Amitié et de Commerce signé avec les États-Unis en 1858. En 1886, le premier pont Bandai est construit sur la rivière Shinano pour relier la rive est de la ville de Niigata à Nuttari sur la rive ouest et est depuis le centre de Niigata et de son agglomération.Cet édifice de bois mesurait alors 723 m de longueur, le pont le plus long du Japon pour l'époque. L'actuel pont qui est devenu un des symboles de la ville a été construit en 1929, ses six arches enjambent le fleuve sur une longueur de 306,9 mètres. Il a été reconnu Important Bien Culturel en 2004.

Niigata était l'une des quatre villes avec Hiroshima, Kokura et Nagasaki à avoir été choisies pour un raid atomique si le Japon ne capitulait pas durant la Seconde Guerre mondiale.

Jusqu'aux années 1950, Niigata avait pour particularité d'être parcourue de canaux, ce qui lui a valu le surnom "Ville de l'eau", mizu no machi 「水の都」 ou encore de "Petite Venise". Ces canaux étant bordés de saule (qui se dit yanagi ou ryû en japonais), de nombreux édifices de la ville portent un nom faisant allusion à cet arbre. Citons par exemple le théâtre de Ryûtopia ou bien encore le pont de Ryûtohashi.

Durant les années 1960, plusieurs cas de la maladie de Minamata se déclarèrent à Niigata.

Un important séisme d'une magnitude de 7.5 a lieu dans le département de Niigata le 16 juin 1964[1]. Il provoque l'affaissement de nombreux immeubles, et est notamment suivi d'un tsunami de 4 m pour la plus haute vague[1]. Ce tremblement de terre touche une agglomération déjà dévastée par l'important incendie du 1er novembre 1955. Récemment encore, la ville et ses environs ont été secoués le 23 octobre 2004 (voir l'article principal Séisme de 2004 de Chūetsu), et le 16 juillet 2007 par un séisme de magnitude 6,3 sur l'échelle de Richter (voir Séisme de 2007 de Chūetsu-oki).

Arrondissements[modifier | modifier le code]

Les arrondissements de Niigata
 

Transports[modifier | modifier le code]

L'aéroport de Niigata est situé à 15 km au nord du centre ville. Ouvert en 1973, avec une ligne reliant Niigata à Khabarovsk en Russie, de nos jours il dessert notamment Osaka (8 fois par jour), Sapporo (2 fois par jour), Fukuoka (une fois par jour), Naha (une fois par jour), Kōbe (3 fois par jour), Nagoya (7 fois par jour) et l'île de Sado (3 fois par jour). Les destinations internationales sont Khabarovsk (2 fois par semaine), Vladivostok (2 fois par semaine), Harbin (4 fois par semaine), Seoul (quotidiennement), Shanghai (3 fois par semaine) et Guam (deux fois par semaine).

Depuis 1982 la gare de Niigata est desservie par la ligne Shinkansen Jōetsu, à l'époque le terminus est à Omiya, la ligne est prolongée en 1985 jusqu'à Ueno, puis enfin jusqu'à Tokyo en 1991.

Éducation[modifier | modifier le code]

Le principal pôle éducatif de la ville est l'université de Niigata, fondée en 1949. Elle regroupe divers disciplines : droit, économie, médecine, sciences, agriculture, etc. On y trouve aussi d'autres universités privées (principalement pour la pharmacie et la santé). Niigata se distingue par la vigueur de ses écoles professionnelles (senmon-gakkô).

Tourisme[modifier | modifier le code]

Niigata n'est pas à proprement parler une ville touristique. Le voyageur pourra apprécier son aquarium Marinepia, prendre les eaux dans les spa de Iwamuro et goûter aux nombreux saké originaires de la région. Niigata est le premier producteur de riz du Japon, son riz et les poissons de la Mer du Japon sont délicieux. La ville de Niigata compte 9 musées d'art (dont le Musée Bandaijima), et 24 muséums (dont le musée du cerf-volant à Shirone, ou encore celui du pétrole). Mis à part l'ancien bâtiment ayant abrité en 1869 l'agence de taxe, les bâtiments historiques sont peu nombreux, mais le parc naturel de Fukushima-gata, le Musée des Cultures du Nord ou encore le Musée d'histoire de la ville de Niigata également appelé Minatopia et installé dans l'ancienne maison mère de la banque Daishi-ginkô ne sont pas dénués d'intérêt. Le matsuri de Niigata a lieu au début aout et en septembre le Sô-odori matsuri anime les rues de la ville de ses danses. Depuis 1965, Niigata a son champ de courses entièrement rénové en 2001. Niigata est par ailleurs le point de départ des bateaux allant vers l'île de Sado.

Galerie[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

La ville entretient aussi des relations avec :

Personnes célèbres nées à Niigata[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :