Richard Rhodes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rhodes (homonymie).
Richard Rhodes

Richard Rhodes (né le 4 juillet 1937 à Kansas City au Missouri, États-Unis) est un écrivain, journaliste et historien américain. Il est l'auteur de plusieurs livres-documentaires, dont le plus connu est The Making of the Atomic Bomb (1986) qui a valu à son auteur le prix Pulitzer de l'essai en 1988. Il publie en 2002 Masters of Death , un ouvrage sur les Einsatzgruppen.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1987, Richard Rhodes publie The Making of the Atomic Bomb qui relate l'histoire du Projet Manhattan durant la Seconde Guerre mondiale et les bombardements atomiques d'Hiroshima et Nagasaki en 1945. Plusieurs centaines de milliers de copies furent vendues, rien que pour la version originale. Le livre a été traduit dans plus d'une dizaine de langues. Pour cet ouvrage, l'auteur a reçu (1) le National Book Award pour une oeuvre qui n'est pas une fiction en 1987[1], (2) le National Book Critics Circle Award pour une oeuvre qui n'est pas une fiction en 1987[2] et (3) le prix Pulitzer de l'essai en 1988[3].

En 2002, Rhodes publie Masters of Death qui raconte l'extermination par les Einsatzgruppen, des groupes d'action spéciaux, d'un million et demi de juifs des régions allant de l'Estonie à la mer Noire. Il décrit d'une part les massacres perpétrés tels que le massacre de Babi Yar ou le massacre de Ponary et la logique des bourreaux d'autre part.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]