Whiteman Air Force Base

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Whiteman Air Force Base
Image illustrative de l'article Whiteman Air Force Base
Cocarde
Localisation
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Date d'ouverture 6 août 1942
Coordonnées 38° 43′ 49″ N 93° 32′ 53″ O / 38.730351, -93.547983 ()38° 43′ 49″ Nord 93° 32′ 53″ Ouest / 38.730351, -93.547983 ()  
Superficie 13,4 km²
Altitude 265 m (870 ft)

Géolocalisation sur la carte : Missouri

(Voir situation sur carte : Missouri)
Whiteman Air Force Base

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Whiteman Air Force Base
Pistes
Direction Longueur Surface
01/19 3 789 m (12 431 ft) béton
Informations aéronautiques
Code AITA SZL
Code OACI KSZL
Type d'aéroport Militaire
Gestionnaire United States Air Force

Whiteman Air Force Base est une base de l'United States Air Force située dans le Missouri à une centaine de kilomètres au sud-est de Kansas City.

Unités[modifier | modifier le code]

Whiteman AFB abrite en 2009 les unités suivantes :

Historique[modifier | modifier le code]

Minuteman III dans son silo en 1980
Retour de mission d'un B-2 pendant l'Opération libération de l'Irak après un vol de trente heures en 2003

La base est créée le 6 août 1942 en tant que Sedalia Glider Base. En août 1951, le Strategic Air Command décide la construction de la nouvelle base de Sedalia Air Force Base, les travaux commençant début 1952. Le 340th Bombardment Wing, sur B-47 et KC-97, est activé à Sedalia AFB en octobre 1952.

Sedalia AFB est renommée Whiteman AFB le 3 décembre 1955 en l'honneur du lieutenant George A. Whiteman, natif de Sedalia, qui fut l'un des premiers pilotes américains tués au combat pendant la seconde guerre mondiale, alors que son Curtiss P-40 Warhawk s'est fait descendre alors qu'il tentait de décoller de Pear Harbor le 7 décembre 1941.

Le 340th BW quitte Whiteman AFB en 1960 pour Bergstrom Air Force Base.

En février 1962, le 351st Strategic Wing, une escadre équipée de missiles balistique intercontinentaux Minuteman est activée à Whiteman. Le 351st SMW assure sa mission stratégique jusqu'à sa dissolution le 31 juillet 1995.
Le 509th Bomb Wing est activé sur la base de Whiteman le 30 septembre 1990. Avec le 442nd Fighter Wing de l'Air Force Reserve Command, c'est, en 2007, l'unité principale de Whiteman AFB.
Selon la Federation of American Scientists[1], la base contiendrait en 2006 un total de 136 bombes nucléaires réparties en 35 bombes B61-7, 41 B61-11 et 60 B83-0/B-831. Elles sont toutes destinées aux B-2.

Whiteman AFB en 1996

Références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] (en) Localisation des d'armes nucléaires des États-Unis en 2006

Liens externes[modifier | modifier le code]