NetJets

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

NetJets est une compagnie aérienne américaine (code IATA 1T, code ICAO EJA), filiale du groupe Berkshire Hathaway et qui propose de la propriété partagée et de la location de jets privés.

La compagnie a été refondée en 1986 par Richard Santulli. Le milliardaire Warren Buffett l'a racheté en 1998. La société est le leader mondial sur son marché. Elle possède ou gère environ 650 avions et son siège se trouve à Colombus (Ohio).

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondée en 1964 sous le nom de Executive Jet Aviation, Netsjets Inc. est l'une des premières entreprise privée de charter sur jets d'affaires et de gestion de jets. Parmi les membres fondateurs du conseil d'administration, on trouve les généraux de l'Air Force Curtis E. LeMay et Paul Tibbets, un avocat de Washington et ancien pilote militaire Bruce Sundlun (en) et les célébrités James Stewart et Arthur Godfrey. Le président du conseil d'administration initial est le général de brigade de l'Air Force à la retraite Olbert F. (« Dick ») Lassiter[1], [2]. Executive Jet Aviation effectue ses premiers vols en 1964 avec une flotte de dix Learjet 23[3]. Bruce Sundlun devient président de Executive Jet Aviation en 1970 et Paul Tibbets en 1976[4]. À la fin des années 1970, Executive Jet Aviation avait  doing business with approximately 250 contract flying customers  ⇔  des contrats avec environ 250 clients et enregistrait plus de trois millions de miles par an.

En 1984, un ancien cadre de Goldman Sachs, Richard Santulli (en) rachète Executive Jet Aviation Corporation et en devient le président directeur général. En 1986, il crée le programme Netjets, le premier programme de propriété partagée d'avion. En 1998, client depuis trois ans de Netjets et président directeur général de Berkshire Hathaway, Warren Buffett achète Netjets Inc.[3].

En aout 2009, Richard Santulli démissionne de son poste de directeur général et est remplacé par David Sokol (en)[5]. Après le départ de Richard Santulli, Netjets Inc. déménage son siège social du New Jersey à sa ville d'origine, Columbus dans l'Ohio[6].

Le 30 mars 2011, Sokol démissionne de façon inattendue et est remplacé par le vice-président Jordan Hansell (en).

Services[modifier | modifier le code]

NetJets vend une partie d'un avion choisi entre différents types d'avion disponibles lors de l'achat. L'acheteur de cette partie d'avion est considéré comme un « propriétaire ». Le client a accès au confort, au gain de temps du vol point à point en jet privé. Ce type de vol permet d'accéder à plus d'aéroport, souvent plus petits permettant de réduire le temps de trajet total. Pour chaque vol, le client peut choisir le lieu de départ et d'arrivée et l'heure de départ. Ce type de voyage coûte plus cher qu'une compagnie aérienne « classique » mais moins que de posséder, gérer et affréter un jet privé du même type.

NetJets propose deux moyens de voler sur ses avions :

  • la propriété partagée : le prix est un pourcentage du prix d'achat de l'avion complet sur le marché. Les propriétaires ont un accès garanti à leur avion demandé, dans les dix heures, pour un nombre d'heure de vol dépendant de la part acheté, entre 50 et 400 heures. Si l'avion acheté n'est pas disponible quelle qu'en soit la raison, un autre avion du même type ou plus gros est proposé. Chaque mois, les propriétaires payent des frais de maintenance et des heures de vol effectuées[7]. Ces heures de vol ne sont compatibilisées que lorsque le client ou un invité est à bord de l'avion pas lors de vol de convoyage vers l'aéroport de départ ;
  • la Private JetCard : ce service vise les personnes volant moins de 50 heures par an, nécessaire pour accéder à l'offre de propriété partagée ou ne voulant pas s'engager pour cinq ans. Tous les coûts sont compris et vendus par 25h[8].

Flotte[modifier | modifier le code]

La flotte de Netjets est composée d'environ 340 jets d'affaires. Les avions sont classés par taille de cabine :

Light Cabin

Midsized Cabin

Large Cabin

Références[modifier | modifier le code]

  1. p. 58, U.S. Congress, House Committee on Banking and Currency. (1972). The Penn Central Failure and the Role of Financial Institutions, U.S. Government Printing Office, Washington, D.C. 336pp.
  2. (en) « Homage to Dick Lassiter », International Air Bahama Crew Association (consulté le 10 juillet 2009)
  3. a et b (en) « Netjets History » (consulté le 5 juin 2009)
  4. (en) « Paul Tibbets: A Rendezvous with History by Di Freeze », Airport Journals (consulté le 5 juin 2009)
  5. (en) « Cuts at NetJets delay expansion plans in Ohio » (consulté le 3 octobre 2009)
  6. (en) « Netjets History » (consulté le 3 novembre 2009)
  7. http://www.netjetseurope.com/fr/How-does-it-work/Fractional-Ownership/
  8. http://www.netjetseurope.com/fr/How-does-it-work/Card-Ownership/
  9. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j (en) « Name Inquiry Results », FAA (consulté en 2010-05-12)

Liens externes[modifier | modifier le code]