Siphon hydraulique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le dispositif artificiel installé sur une canalisation. Pour la zone naturellement noyée d'un cours d'eau souterrain, voir Siphon (spéléologie). Pour les autres significations, voir Siphon.
Schéma d'un siphon hydraulique : une hauteur de 20 à 30 mm d'eau est suffisante pour bloquer les gaz, si le siphon est correctement placé à l'horizontale.
Exemples de siphons.

Un siphon est un dispositif installé sur une canalisation empêchant l'air de circuler entre ses deux extrémités en raison de l'immersion permanente d'une partie de la conduite. Le siphon est utilisé dans les canalisations d'évacuation d'eau pour empêcher les odeurs de remonter vers l'orifice d'évacuation.

Il est utilisé sur certaines latrines à fosse humide.

Dans les canalisations rarement utilisées, l'évaporation de l'eau du siphon peut au bout d'un certain temps laisser à nouveau passer l'air de la conduite. Un second dispositif, une amorce de siphon (en), peut y être attaché afin d'ajouter en continu une faible quantité d'eau au siphon. Pendant l'été, il peut suffire de verser une petite goutte d'huile alimentaire ou de glycérine dans le siphon pour empêcher l'eau de s'évaporer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :