Ligue de Bretagne de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ligue de Bretagne de football
Image illustrative de l'article Ligue de Bretagne de football

Sigle LBF
Nom précédent Ligue de l'Ouest de football
Sport(s) représenté(s) Football
Création 1918
Président Jean-Claude Hillion
Siège 17-19, rue du Sapeur Michel Jouan
35044 Rennes
Affiliation FFF
Site internet footbretagne.fff.fr

La Ligue de Bretagne de football est un organe fédéral dépendant de la Fédération française de football et chargée d'organiser les compétitions de football au niveau de la Bretagne.

La Ligue est fondée en juillet 1918 sous le nom de Ligue de l'Ouest de Football Association (LOFA) en remplacement du Comité régional de l'USFSA. À sa création, la LOFA déborde largement des frontières de la Bretagne, incluant notamment les départements de l'Orne, de la Sarthe, de la Vendée et même des Deux-Sèvres.

Avec le temps, la Ligue devient la plus importante de France en nombre de clubs et de licenciés, ainsi la fédération décide à plusieurs reprises de l'amputer de certains département. En 1967 par une directive du Ministère de la Jeunesse et des Sports, la Loire-Atlantique et le Maine-et-Loire quittent la ligue pour fonder la Ligue atlantique de football. En 1981 à la suite d'une autre directive du Ministère de la Jeunesse et des Sports, la Sarthe et la Mayenne quittent la ligue pour fonder la Ligue du Maine de football.

La LOF est alors calquée sur les limites administratives de la Région Bretagne et c'est en toute logique administrative que le 16 juin 1990, la Ligue de l'Ouest de Football devient la Ligue de Bretagne de Football (LBF).

La LBF, qui a son siège à Rennes, compte actuellement cinq districts calqués sur les départements des Côtes-d'Armor, d'Ille-et-Vilaine, du Morbihan et sur une subdivision du département du Finistère. Le président de la Ligue est Jean-Claude Hillion depuis le 8 avril 2009.

La principale compétition organisée par la Ligue est le championnat de Division d'Honneur de Bretagne qui donne le droit à son vainqueur de participer au championnat de France amateur. La Ligue s'occupe également d'organiser les premiers tours de la Coupe de France de football et de gérer le football féminin régional.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'époque USFSA[modifier | modifier le code]

Le Comité de Bretagne de l'USFSA est créé le 6 avril 1902[1]. Il a une vocation omnisports et prend en charge les affaires du football à partir de 1903 en mettant en place le premier championnat de Bretagne, qui comprend également le Stade lavallois. La compétition débute le 11 janvier 1903 et s'achève le 8 mars 1903, par une finale où le FC Rennais s'impose 4-3 face au Stade rennais[2]. La formule de coupe à élimination directe en usage en 1903 et 1904 est remplacée en 1904-1905 par une formule en poules, type championnat[3]. En 1911, l'USFSA met en place une compétition régionale, la Coupe Inghan, ancêtre de la Coupe des provinces françaises. La Bretagne s'impose en demi-finale face à la sélection USFSA de Paris (3-1) avant de remporter ce trophée en battant la sélection USFSA du Languedoc en finale par trois buts à un. Sept joueurs de l'US Sevrannaise et quatre du Stade rennais composent cette équipe de Bretagne victorieuse[4].

La Grande Guerre met le football entre parenthèses dès 1914, et le Stade rennais porte le coup de grâce au Comité de Bretagne de l'USFSA en juin 1918. Le club rennais décide en effet de quitter l'USFSA et de former une ligue indépendante, la LOFA, à la suite d'une décision prise à l'occasion de l'assemblée générale du club du 23 juin 1918[5]. L'USFSA n'a pas l'exclusivité du football en Bretagne comme partout ailleurs en France. Ainsi, la FGSPF qui fédère les patronages catholiques est particulièrement puissante en Bretagne. Plusieurs clubs actuels sont issus de ces patronages, La Tour-d'Auvergne de Rennes, les Cadets de Bretagne, les Korrigans de Vannes, la Stade Charles-de-Blois ou l'Armoricaine de Brest devenu Stade brestois[6].

La Ligue de l'Ouest de Football Association dans l'entre-deux-guerres[modifier | modifier le code]

La première assemblée générale de la LOFA se tient le 28 juillet 1918, les clubs présents à cette séance sont le Stade rennais, le Stade lavallois, le Stade dinanais, l'Hermitage-Club, le Cercle Paul-Bert et l'Union sportive des voyageurs de commerce[7]. Ernest Folliard, déjà président du Stade rennais, est élu président de la Ligue qui met en place un championnat réservé aux clubs qu'elle reconnait et une coupe ouverte aux clubs bretons de la FGSPF ou de l'USFSA[8]. En effet, tous les clubs n'ont pas suivi le Stade rennais dans l'aventure de la "Ligue" et il faut attendre 1919 pour voir se rallier la majorité des clubs Bretons. A cette date, la LOFA rejoint la FFF naissante, donnant ainsi accès à la Coupe de France 1918-1919 aux clubs de la LOFA.

La LOFA déborde largement des frontières de la Bretagne, s’étendant jusqu'à l'Orne, la Sarthe, la Vendée et même les Deux-Sèvres[9] ! Le territoire de la LOFA est divisé en six districts en 1920[10]. Au cours des années qui suivent, les règlements de la LOFA (devenu alors Ligue de l'Ouest de Football) sont élaborés et mis au point. En 1928, Ernest Folliard se retire et M. Cancel acceptent de prendre sa succession, qu'il conserve jusqu'en 1932, époque où, pour des raisons personnelles, il la transmet à M. Levacher. Ce dernier occupe la présidence de 1932 au 7 août 1944, date de son décès des suites d'une opération chirurgicale.

La Ligue de l'Ouest de Football durant la guerre[modifier | modifier le code]

Le 20 juin 1942, les instructions du Ministère des Sports du Gouvernement de Vichy, La Ligue de l'Ouest est scindée en deux Comités, le Comité de Bretagne, comprenant L'Ille-et-Vilaine, les Côtes-du-Nord (aujourd'hui Côtes-d'Armor), le Finistère et le Morbihan, et le Comité d'Anjou comprenant le département breton de Loire-Inférieure (aujourd'hui Loire-Atlantique), le Maine-et-Loire, la Mayenne et la Sarthe.

Dès avril 1942, le football breton s'était opposé au départ de la Loire Atlantique : « Le monde du football breton s’est fort ému à Rennes de la décision qui sépare la Loire-Inférieure de la Bretagne. Alors que le Maréchal Pétain a, à plusieurs reprises, affirmé que la Province de Bretagne serait rétablie dans son intégrité traditionnelle, on ne comprend pas que l’organisation sportive ampute, elle, cette province de façon aussi illogique. Si, à Rennes, cette sérieuse délimitation – qui n’est pas l’œuvre de la Fédération Française de Football placée devant le fait accompli – déçoit, à Nantes, elle a soulevé d’unanimes et véhémentes protestations. A l’heure où paraitront ces lignes, M. Borotra sera l’hôte du chef-lieu de la Loire-Inférieure. On espère que les sportifs nantais arracheront au Commissaire général aux sports la rectification qui s’impose[11]. »

En novembre 1944, la Ligue de l'Ouest est rétablie, en exécution de la décision d'abrogation de la Charte des Sports, et la décision du Bureau Fédéral de la FFF en date du 7 septembre 1944. Un conseil intérimaire est nommé jusqu'à la prochaine Assemblée Générale de la Ligue qui le 1er décembre 1945, désigne M. Cancel comme président de la Ligue de l'Ouest qui restera sous sa direction pendant 10 ans.

La première Ligue de France[modifier | modifier le code]

En juin 1958, Jean Noury, vice-président général, succède à Marcel Saupin, obligé de se retirer du conseil de la Ligue pour cause de maladie. En 1960, la LOF fête son 1 000e club affilié et son 40 000e licencié et reçoit de la FFF la grande plaquette fédérale portant l'inscription "A la Ligue de l'Ouest, première Ligue de France". Le développement constant de la LOF créé des besoins sur le plan administratif, Jean Noury soumet ainsi à l'approbation des dirigeants de la LOF, lors de l'Assemblée Générale de 1960, le déplacement du siège social dans des locaux plus grands et mieux adaptés.

En 1967, la ligue compte 1 462 clubs groupant 69 122 licenciés. L'Assemblée Générale du 28 mai 1967 voit siéger pour la dernière fois les représentants de la Loire-Atlantique et du Maine-et-Loire. En effet, peu de temps après, afin de se conformer à la décision politique et administrative de réorganisation des régions françaises, la Loire-Atlantique est détachée du reste de la Bretagne par décret, comme en 1942. Elle devra former, avec le Maine-et-Loire et la Vendée (cette dernière transfuge du Centre-Ouest), une entité nommée Ligue atlantique de football. Après ces départs, la LOF se compose de sept districts rassemblant 1 002 clubs et 45 660 licenciés.

Les amputations successives[modifier | modifier le code]

Malgré l'amputation de 1967, la LOF reste sur le plan statistique l'une des plus importantes ligue de France, elle est la première par le nombre de ses clubs, et la deuxième par son effectif de licenciés et par l'importance de son collège arbitral. Sur le plan matériel, grâce à une gestion saine, elle possède un siège à la mesure de son importance et est dotée d'un équipement moderne adapté à la multiplicité et à la complexité des tâches incombant à ses services administratifs. En outre, la LOF a installé à l'époque trois de ses districts dans ses propres murs.

En 1973, la Ligue de l'Ouest gagne le challenge de la FFF de l'indice du rayonnement et, en 1974, est première à l'indice de progression des effectifs. En 1974 que les première filiales de sports études sont créés, au lycée Bréquigny de Rennes, c'est une première en France et cela va se multiplier dans les années qui suivent sur tout le territoire. Le 27 novembre 1976, Gilbert Behier, vice-président général est appelé à prendre en mains la destinée de la LOF. Bien connu des sportifs de l'ouest, le nouveau président avait largement fait ses preuves avant son élection en tant qu'ancien arbitre d'excellente réputation, de membre du Conseil de le LOF de président du district de la Sarthe et depuis 1967, de membre de la commission centrale des statuts et règlements.

Fin 1980-1981, la LOF compte 153 124 licenciés et 1 722 clubs et le 1er juillet, à la suite d'une décision administrative, la Sarthe et la Mayenne sont placées dans l'obligation de quitter la Ligue pour former la Ligue du Maine. Le 7 décembre 1987, le football breton est sous le choc de la mort subite du président Guiard.

La Ligue de Bretagne de Football[modifier | modifier le code]

Le 25 juin 1988, Paul Le Hesran, ancien joueur puis président du Stade briochin, est élu président de la LOF. Lors de l'assemblée générale du 16 juin 1990, la Ligue de l'Ouest de Football devient la Ligue de Bretagne de Football (LBF), malgré l'absence de la Loire-Atlantique. Le 13 mars 1999, la Ligue de Bretagne fête son 80e anniversaire à Pontivy.

En 2005-2006, la LBF compte 154 329 licenciés (4e ligue en France derrière Paris, Rhône-Alpes et le Nord-Pas-de-Calais), dont 132 758 joueurs, 18 657 dirigeants, 1982 arbitres et 932 licences techniques (entraîneurs, notamment) [12]. Ses chiffres se répartissent pas district comme suit : Côtes-d'Armor 31 554 licenciés, Finistère nord 23 679, Finistère sud 18 260, Ille-et-Vilaine 44 750 et Morbihan 36 043[12].

Grandes figures footballistiques de la LOFA / LOF / LBF[modifier | modifier le code]

  • Henri Guérin : Il met en place la pratique du football à 7 en 1967-68, avec des premières expériences à Saint-Malo et Vannes. Le démarrage officiel eut lieu la saison suivante et, en novembre 1976, une commission régionale de football à 7 fut créée.
  • Roger Guerbignot : Il encadra le football à 7 dès les premières heures avec Henri Guérin. Décédé en 1981, il fut le premier Conseiller Technique Régional de la LOF en 1970. Un Challenge (compétition) de la LBF porte aujourd'hui son nom.
  • Jean Abautret : Il était le fondateur de l'école de football du jeudi, au Stade lesnevien, dans les années 1950. Il fut par la suite un pionnier et grand animateur du football à 7. Décédé en 1978, un Challenge de la LBF porte aujourd'hui son nom.
  • Chanoine Gelh : Responsable et entraîneur de l'équipe du collège Saint-Etienne de Rennes (où il est professeur de sciences et d'anglais), il est élu au conseil de la LOFA en 1934 et dont il sera le secrétaire général de 1944 à 1972. Membre de la commission centrale des jeunes de la FFF. Un Challenge de la LBF porte aujourd'hui son nom.
  • Léon Guiard : C'est sous l'impulsion de ce président de la LOF que, en mars 1982, la catégorie Débutant football à 5 est créée pour les enfants âgés de 5 ans et demi à 8 ans.
  • Joseph Gemain

Structures de la Ligue[modifier | modifier le code]

Organigramme[modifier | modifier le code]

Comité Directeur Administration
Président : Jean-Claude Hillion
Vice-Président Délégué : Alain Le Floch
Vice-Président : Rémy Femenia
Vice-Président : Philippe Le Yondre
Vice-Président : André Toulemont
Secrétaire général : Alain Le Galloudec
Trésorier général : Rémy Moulin
Directeur Administratif : Philippe Georges
Conseiller Technique Régional : Gérard Bousquet
Conseiller Technique Régional : Yann Kervella
Cadre Technique Féminine : Françoise Le Hazif
Responsable Pôle Espoirs Garçons : Patrick Papin
Responsable Pôle Espoirs Féminines : Sonia Haziraj
Conseiller Technique Régional Arbitrage : Lionel Dagorne

Compétitions organisées[modifier | modifier le code]

La LBF organise les compétitions entre clubs à l'échelon de la Bretagne, quelle que soit la catégorie d'âge.

Compétitions masculines
  • Coupe de France (tours régionaux) (Lien)
  • Division d'Honneur (Lien)
  • Division Supérieure Élite (Lien)
  • Division Supérieure Régionale (Lien)
  • Division d'Honneur Régionale (Lien)
  • Promotion d'Honneur (Lien)
  • Coupe de Bretagne (Lien)
  • Coupe Gambardella (tours régionaux) (Lien)
  • Division d'Honneur des -19 ans (Lien)
  • Division d'Honneur Régionale des -19 ans (Lien)
  • Promotion d'Honneur des -19 ans (Lien)
  • Coupe de Bretagne des -19 ans (Lien)
  • Division d'Honneur des -17 ans (Lien)
  • Division d'Honneur Régionale des -17 ans (Lien)
  • Promotion d'Honneur des -17 ans (Lien)
  • Coupe de Bretagne des -17 ans (Lien)
  • Division d'Honneur Élite des -15 ans (Lien)
  • Division d'Honneur des -15 ans (Lien)
  • Division d'Honneur Régionale des -15 ans (Lien)
  • Promotion d'Honneur des -15 ans (Lien)
  • Coupe de Bretagne des -15 ans (Lien)
Compétitions féminines
Autres types de compétitions
  • Coupe nationale de football d'entreprise (tours régionaux) (Lien)
  • Coupe de Bretagne de football d'entreprise (Lien)

Sièges sociaux successifs de la LOFA / LOF / LBF[modifier | modifier le code]

  • 1918-xxxx : Rennes, 1 quai Lamennais
  • xxxx-1931 : Rennes, 4 rue de Nemours
  • 1931-1938 : Rennes, 4 rue du Pré-Botté
  • 1938-1963 : Rennes, 11 boulevard de la Tour d'Auvergne
  • 1963-1985 : Rennes, 2 boulevard de la Tour d'Auvergne
  • Dep. 1985 : Rennes, 17-19 rue du Sapeur Michel Jouan

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès national des clubs de la Ligue[modifier | modifier le code]

Stade rennais FC

Coupe de France (2) : 1965, 1971

Finaliste (4) : 1922,1935,2009,2014

EA Guingamp

Coupe de France (2) : 2009, 2014

Finaliste (1) : 1997

FC Lorient

Coupe de France (1) : 2002

Domination de la Ligue de l'Ouest puis de la Ligue de Bretagne depuis 1902
  • De 1902 à 1914 : Champion de Bretagne (USFSA).
  • De 1914 à 1918 : Information non connue.
  • De 1918 à 1932 : Champion de la Division d'Honneur de l'Ouest.
  • De 1932 à 1939 : Club le mieux classé en division nationale.
  • De 1939 à 1941 et de 1943 à 1944 : Information non connue.
  • De 1941 à 1943 et de 1944 à 1945 : Club le mieux classé en championnat de guerre.
  • Depuis 1945 : Club le mieux classé en division nationale.


Stade rennais football club Football Club Lorient-Bretagne Sud Union sportive Saint-Malo Quimper Cornouaille Football Club Quimper Cornouaille Football Club Quimper Cornouaille Football Club Stade rennais football club Union sportive Saint-Malo Stade rennais football club Union sportive Saint-Malo Stade rennais football club Union sportive Saint-Malo Stade rennais football club Stade rennais football club
* CSJBA est l'abréviation de CSJB Angers.
Football Club de Nantes Stade rennais football club Angers sporting club de l'Ouest Stade rennais football club Le Mans Football Club Stade rennais football club Stade rennais football club

Stade rennais football club Stade brestois 29 Stade rennais football club Stade brestois 29 Stade lavallois Mayenne Football Club Stade rennais football club Football Club de Nantes
* La fin des dominations du FC Nantes et du Stade lavallois sont dues au différentes scissions de la Ligue de l'Ouest.
Football Club Lorient-Bretagne Sud Stade rennais football club Football Club Lorient-Bretagne Sud Stade rennais football club En Avant de Guingamp Stade rennais football club En Avant de Guingamp Stade rennais football club

Palmarès régional[modifier | modifier le code]

Saison Division d'Honneur Coupe de Bretagne Division d'Honneur
Féminine
Coupe de Bretagne Féminine
Comité USFSA de bretagne
1903 FC Rennes - - -
1904 Stade rennais - - -
1905 US Saint-Servan - - -
1906 US Saint-Servan - - -
1907 US Saint-Servan - - -
1908 Stade rennais - - -
1909 Stade rennais - - -
1910 US Saint-Servan - - -
1911 US Saint-Servan - - -
1912 US Saint-Servan - - -
1913 US Saint-Servan - - -
1914 US Saint-Servan - - -
1915 - - - -
1916 - - - -
1917 - - - -
1918 - - - -
Ligue de l'Ouest
1919 Stade rennais - - -
1920 Stade rennais - - -
1921 US Saint-Servan - - -
1922 US Saint-Servan - - -
1923 Stade rennais - - -
1924 Stade Quimpérois - Stade quimpérois -
1925 CSJB Angers - - -
1926 Stade quimpérois - - -
1927 CSJB Angers - - -
1928 Stade Quimpérois - Stade Quimpérois -
1929 US Saint-Servan - - -
1930 CSJB Angers - - -
1931 CSJB Angers - - -
1932 FC Lorient - - -
1933 Stade Quimpérois - Stade Quimpérois -
1934 SCO Angers - - -
1935 AS Brestoise - - -
1936 FC Lorient Stade lamballais - -
1937 US Saint-Servan Stade lamballais - -
1938 Stade quimpérois Stade rennais - -
1939 US Saint-Servan US Douarnenez - -
1940 - - - -
1941 - Angers SCO - -
1942 US Le Mans SC Saint-Nazaire - -
1943 - Stade Dinanais - -
1944 US Saint-Servan - - -
1945 FC Nantes FC Nantes - -
1946 SO Cholet Rostrenen - -
1947 SO Cholet RC Ancenis - -
1948 Stade rennais R CSJB Angers - -
1949 Stade quimpérois Stade lavallois - -
1950 US Saint-Malo FC Nantes - -
1951 SO Cholet Stade Morlaisien - -
1952 AS Brestoise SO Cholet - -
1953 CEP Lorient - - -
1954 FC Nantes R CEP Lorient - -
1955 SC Nazairien SO Cholet - -
1956 US Saint-Malo US Saint-Malo - -
1957 FC Lorient Stade rennais - -
1958 Voltigeurs de Châteaubriant FC Lorient - -
1959 Stade briochin - Stade Quimpérois -
1960 Stade rennais R AS Brestoise - -
1961 US Le Mans Olympique Saumur - -
1962 Stade Quimpérois UCK Vannes - -
1963 FC Nantes R US Le Mans - -
1964 Stade Lavallois Stade Lavallois - -
1965 US Le Mans AS Brestoise - -
1966 Stade brestois AS Brestoise - -
1967 SCO Angers R US Le Mans - -
1968 Stade briochin Rosporden - -
1969 US Concarneau Stade brestois - -
1970 UCK Vannes FC Lorient - -
1971 Stade rennais R - - -
1972 Stade brestois R US Berné - -
1973 US Berné - - -
1974 Stade briochin - - -
1975 CS Penmarc'h EA Guingamp - -
1976 EA Guingamp - - -
1977 Stade brestois R - - -
1978 Stade Quimpérois - - -
1979 Stade Léonard Kreisker EA Guingamp - -
1980 Stade rennais R - - -
1981 USSC Redon Stade lamballais - -
1982 Stade Lannionnais FC Lorient 56 - -
1983 FC Lorient - - Brest Bergot FC
1984 EA Guingamp R AS Brestoise - -
1985 US Pont-L'Abbé - - Brest Bergot FC
1986 US Saint-Malo DC Carhaix - -
1987 DC Carhaix Stade lamballais - -
1988 US Perros-Guirec - - -
1989 Stade Quimpérois Stade Léonard Kreisker - -
1990 Stade briochin - - -
Ligue de Bretagne
1991 AS Vitré Stade Dinanais - -
1992 Stade rennais R2 LSC Locminé - -
1993 Stade Plabennecois Stade Pontivyen - -
1994 GSI Pontivy - - -
1995 FC Lorient R Stade rennais - -
1996 Stade lamballais - - -
1997 Stade briochin R La Vitréenne FC - -
1998 Vannes OC R US Saint-Grégoire - -
1999 La Vitréenne ASC Léhon - -
2000 US Concarneau FC Lorient 56 - -
2001 LSC Locminé AS Trélivan - -
2002 Lannion FC FC Lorient - -
2003 US Montagnarde OC Cesson-Sévigné - -
2004 LSC Locminé LSC Locminé - -
2005 Stade brestois R US Saint-Malo - -
2006 La Vitréenne OC Cesson-Sévigné - -
2007 Stade Quimpérois TA Rennes - -
2008 TA Rennes Plaintel Sports - -
2009 US Saint-Malo US Montgermont - Stade Quimpérois
2010 Lannion FC AG Plouvorn - -
2011 LSC Locminé Stade Paimpolais US Saint Malo Brest Bergot FC
2012 Lannion FC TA Rennes Quimper Kerfeunteun FC FC Lorient
2013 Stade briochin AS Vitré R CPB Bréquigny US Saint Malo
2014 TA Rennes TA Rennes US Saint-Malo Guingamp
2015 - - - -
2016 - - - -
2017 - - - -
2018 - - - -
2019 - - - -
2020 - - - -

Compétitions[modifier | modifier le code]

Football masculin[modifier | modifier le code]

Clubs évoluant dans les divisions nationales 2014-2015[modifier | modifier le code]

Clubs évoluant dans les divisions nationales


Légende :
City locator 1.svg Ligue 1 : FC Lorient, EA Guingamp, Stade rennais.

City locator 2.svg Ligue 2 : Stade brestois.

City locator 3.svg National : Aucun.

City locator 4.svg CFA  : Stade plabennecois, US Concarneau, FC Lorient R, GSI Pontivy, US Saint-Malo, AS Vitré.

City locator 5.svg CFA 2 : Stade brestois R, Dinan-Léhon FC, EA Guingamp R, Stade briochin, TA Rennes, Lannion FC, Locminé-St Colomban, Stade rennais R.

Compétitions régionales[modifier | modifier le code]

Cinq divisions sont placées sous la responsabilité de la Ligue de Bretagne de football :

  • la Division d'Honneur (Division 6, 1 groupe de 14 clubs) : Le vainqueur du championnat de Division d'Honneur accède au CFA 2 (Division 5), le deuxième peut monter s'il fait partie des six meilleurs deuxièmes de la Ligue alors que les deux derniers sont relégués en Division Supérieure Élite.
  • la Division Supérieure Élite (Division 7, 2 groupe de 12 clubs) : Dans chaque groupe, le vainqueur accède à la Division d'Honneur alors que les deux derniers sont relégués en Division Supérieure Régionale.
  • la Division Supérieure Régionale (Division 8, 4 groupes de 12 clubs) : Dans chaque groupe, le vainqueur accède à la Division Supérieure Élite alors que le dernier ainsi que les deux moins bon avant dernier, sont relégués en Division d'Honneur Régionale.
  • la Division d'Honneur Régionale (Division 9, 6 groupes de 12 clubs) : Dans chaque groupe, le vainqueur accède à la Division Supérieure Régionale alors que le dernier ainsi que les quatre moins bon avant dernier, sont relégués en Promotion Honneur.
  • la Promotion Honneur (Division 10, 10 groupes de 12 clubs) : Dans chaque groupe, le vainqueur accède à la Division d'Honneur Régionale alors que les derniers sont relégués en Division 1 (Division 11) dans leurs districts respectifs.
La Division d'Honneur 2014-2015[modifier | modifier le code]
Bretagne-Loc.png
City locator 4.svg
Rannée-La Guerche
City locator 4.svg
AGL Drapeau Fougères
City locator 4.svg
Plouzané ACF
City locator 4.svg
FC Guichen
City locator 4.svg
Plouvorn AG
City locator 4.svg
OC Cesson Football
City locator 4.svg
Pontivy Stade
City locator 4.svg
Ploermel FC
Clubs évoluant en Division d'Honneur


Liste par département :
Côtes-d'Armor (0) : Aucun.

Finistère (4) : US Concarneau Res (P), Plouzané ACF, Plouvorn AG, FC Quimperlé(P).

Ille-et-Vilaine (5) : RC Rannée-La Guerche , OC Cesson Football, US Saint-Malo Res, AGL Drapeau Fougères, FC Guichen.

Morbihan (5) : Pontivy Stade, Vannes OC(R. Admin), US Montagnarde, Ploermel FC (P), .

(R)0 Équipe relégué de CFA 2

(P)0 Équipe promu de Division Supérieure Élite

La Division Supérieure Élite 2011-2012[modifier | modifier le code]
Poule A (Zone Ouest)
Carnac FC
US Concarnoise R
US Les Goelands Larmor Plage
Landerneau FC
Lannion FC R
Ker Pluvigner
Quimper Kerfeunteun FC R
EA Saint-Renan
Stade brestois R2 (R)
Stade briochin (R)
Stade plabennecois R
Stade pontivyen

Légende :
(R) Équipe relégué de Division d'Honneur
Poule B (Zone Est)
AS Chantepie
E Chartres de Bretagne
AGL Drapeau Fougères
US Frémur-Fresnaye
FC Guichen (R)
US Langueusienne (R)
US Montgermont
BO Questembert
CPBB Rennes
US Saint-Malo R
Vannes OC R2
AS Vitré R
Bretagne-Loc.png
City locator 4.svg
Lannion FC R
City locator 4.svg
Carnac FC
City locator 4.svg
US Les Goelands Larmor-Plage
City locator 4.svg
Landerneau FC
City locator 4.svg
Ker Pluvigner
City locator 4.svg
I
EA Saint-Renan
City locator 4.svg
Stade pontivyen
Clubs évoluant en DSE Poule A
Bretagne-Loc.png
City locator 4.svg
AS Chantepie
City locator 4.svg
E Chartres de Bretagne
City locator 4.svg
AGL Drapeau Fougères
City locator 4.svg
US Frémur-Fresnaye
City locator 4.svg
FC Guichen
City locator 4.svg
US Langueusienne
City locator 4.svg
US Montgermont
City locator 4.svg
BO Questembert
Clubs évoluant en DSE Poule B

Compétitions des districts départementaux[modifier | modifier le code]

Districts départementaux Division 11 Division 12 Division 13 Division 14 Division 15
Côtes-d'Armor 1re Division 2e Division 3e Division 4e Division Challenge
Finistère-Nord (Finistère) 1re Division 2e Division 3e Division 4e Division
Finistère-Sud (Finistère) 1re Division 2e Division 3e Division 4e Division
Ille-et-Vilaine 1re Division 2e Division 3e Division 4e Division 5e Division
Morbihan 1re Division 2e Division 3e Division 4e Division

Football féminin[modifier | modifier le code]

Principaux clubs féminins de Bretagne


Légende :
City locator 1.svg Division 1 : EA Guingamp.

City locator 2.svg Division 2 : US Saint-Malo, Quimper Kerfeunteun FC.

City locator 4.svg Division d'Honneur : Stade Brestois, EA Guingamp Res, Hermitage AC, Ploermel FC, FC Bergot, FC Stephanais Bricois, CPBB Rennes, FC Lorient.

City locator 5.svg Promotion d'Honneur : Quimper Kerfeunteun FC Res, Plédéliac AS, Ploermel FC Res, FC Lorient Res

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Ligue de Basse-Normandie de football Rose des vents
N Ligue du Maine de football
O    Ligue de Bretagne de football    E
S
Ligue Atlantique de football

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Claude Loire, Le Stade rennais fleuron du football breton 1901-1991, Rennes, Apogée, 1994, p. 14.
  2. Georges Cadiou, La grande histoire du football en Bretagne, Le Faouet, Liv'éqitions, 1998, p.15
  3. Georges Cadiou, op. cit., p.16
  4. Georges Cadiou, op. cit., p.19-20
  5. Claude Loire, op. cit., p.73
  6. Georges Cadiou, op. cit., p.24
  7. Claude Loire, op. cit., p.74
  8. Claude Loire, op. cit., p.75.
  9. Georges Cadiou, op. cit., p.27
  10. Claude Loire, op. cit., p.84
  11. André Maussion, in: Football (hebdomadaire), 16 avril 1942.
  12. a et b Source : FFF (PDF)