Coupe de France de football 1987-1988

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Coupe de France 1987-1988 était la 71e édition de la coupe de France, et a vu le FC Metz l'emporter sur le FC Sochaux en finale, le 11 juin 1988.

Ce fut la deuxième Coupe de France remportée par les joueurs messins.

Trente-deuxièmes de finale[modifier | modifier le code]

Nantes (D1) 1-1(4-3 tab) Girondins de Bordeaux (D1)

SEC Bastia (D2) 1-0 Olympique de Marseille (D1)

Toulouse FC (D1)2-0 Stade Lavallois (D1)

SC Toulon (D1) 1-0 Nimes Olympique (D2)

RC Strasbourg( D2) 6-0 SR Saint-Dié (D3)

FC Sochaux (D2) 2-1 FC Tours (D2)

Stade Reims (D2) 3-2 FC Bourges (D3)

Quimper FC (D2) 4-1 Stade Rennais (D2)

Paris-SG (D1) 1-0 AS Libourne (D3)

Matra Racing Paris( D1) 1-0 Ancenis (D4)

OGC nice (D1) 1-0 GFC Ajaccio (D2)

Mulhouse (D2) 0-0(4-1 tab) St-Étienne (D1)

AS Monaco (D1) 2-1 St-dizier (D2)

FC Metz (D1) 1-0 Montceau (D2)

Endoume Catalans (DH) 2-1(a.p) Cannes (D1)

Châtellerault (D2) 1-0 Limoges (D4)

Lille OSC (D1) 3-1 Brest FC (D1)

RC Lens (D1) 1-0 AS Beauvais (D2)

Le Havre AC (D1) 1-0 Dijon (D2)

AJ Auxerre (D1) 2-0 Valenciennes (D2)

La R-sur-Yon (D2) 2-1(a.p.) St Brieuc (D4)

Évreux (D3) 2-1 Melun-Fontainebleau (D2)

Dunkerque (D2) 2-1 Niort (D1)

US Créteil (D3) 2-1 Chaumont AC (D3)

AS Nancy (D2) 5-2(a.p.)Paris FC 83 (DH)

OL.Lyonnais (D2) 5-0 FC Gernoble (D2)

Stade Vallauris (D4) 3-1(a.p.) Hyeres FC (D3)

SC Abbeville (D2) 2-1 US Fécamp (D3)

FC Séte (D2) 1-0(a.p.) Istres (D2)

Cholet (D3) 0-0(4-2 tab) Lisieux (D3)

Montpellier (D1) 3-0 AFC Aurillac (D4)

SM Caen (D2) 2-0 Locminé (DH)

Seizièmes de finale[modifier | modifier le code]

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco (D1) 1 - 3 OGC Nice (D1) 1 - 1 0 - 2
AJ Auxerre (D1) 1 - 0 FC Nantes (D1) 1 - 0 0 - 0
RC Strasbourg (D2) 3 - 4 Montpellier HSC (D1) 1 - 1 2 - 3
Toulouse FC (D1) 3 - 2 Olympique lyonnais (D2) 3 - 1 0 - 1
FC Sète (D2) 2 - 2 Sporting Toulon Var (D1) 2 - 0 0 - 2 *
AS Nancy-Lorraine (D2) 1 - 2 FC Metz (D1) 1 - 0 0 - 2
Paris SG (D1) 1 - 6 FC Sochaux (D2) 1 - 3 0 - 3
SC Abbeville (D2) 2 - 4 Lille OSC (D1) 2 - 2 0 - 2
USL Dunkerque (D2) 0 - 5 RC Lens (D1) 0 - 2 0 - 3
US Créteil-Lusitanos (D3) 2 - 0 Matra Racing (D1) 1 - 0 1 - 0
Évreux AC (D3) 2 - 6 Le Havre AC (D1) 1 - 1 1 - 5
Stade de Reims (D2) 3 - 2 SC Bastia (D2) 2 - 2 1 - 0
SO Châtellerault (D2) 3 - 3 SM Caen (D2) 1 - 0 2 - 3
Stade Quimpérois (D2) 4 - 1 SO Cholet (D3) 2 - 1 2 - 0
Stade de Vallauris (D4) 2 - 5 FC Mulhouse (D2) 1 - 3 1 - 2
AEP Bourg sous la Roche (D2) 6 - 3 US Endoume (D2) 4 - 1 2 - 2

* - Sète s'impose 11-10 aux tirs au but

Huitièmes de finale[modifier | modifier le code]

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Toulouse FC (D1) 2 - 2 OGC Nice (D1) 1 - 1 1 - 1 a.p. 1-4 **
Lille OSC (D1) 2 - 2 AJ Auxerre (D1) 1 - 0 1 - 2 a.p. *
Montpellier HSC (D1) 2 - 3 FC Sochaux (D2) 2 - 2 0 - 1
Stade de Reims (D2) 2 - 1 Le Havre AC (D1) 2 - 0 0 - 1
FC Metz (D1) 3 - 0 FC Mulhouse (D2) 1 - 0 2 - 0
FC Sète (D2) 0 - 1 RC Lens (D1) 0 - 0 0 - 1 a.p.
La Roche Vendée Football (D2) 3 - 5 Stade Quimpérois (D2) 1 - 3 2 - 2
SO Châtellerault (D2) 0 - 0 US Créteil-Lusitanos (D3) 0 - 0 0 - 0 a.p. 5-4 **

* - aux buts à l'extérieur ** - aux tirs au but

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
OGC Nice (D1) 4 - 0 Lille OSC (D1) 3 - 0 1 - 0
RC Lens (D1) 2 - 3 FC Sochaux (D2) 2 - 2 0 - 1
Stade Quimpérois (D2) 1 - 5 FC Metz (D1) 1 - 0 0 - 5
Stade de Reims (D2) 6 - 1 SO Châtellerault (D2) 3 - 0 3 - 1

Demi-finales[modifier | modifier le code]

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
OGC Nice (D1) 2 - 3 FC Sochaux (D2) 2 - 1 0 - 2
FC Metz (D1) 5 - 3 Stade de Reims (D2) 4 - 0 1 - 3

Finale[modifier | modifier le code]

Après l'ouverture du score à la 36e minute par Stéphane Paille, le FC Metz égalise à quelques secondes de la fin de la première mi-temps. Aucun autre but n'est marqué dans le reste du temps réglementaire, ni au cours des prolongations. Le FC Metz l'emporte finalement aux tirs au but 5-4 face au FC Sochaux, Mickaël Madar, pas encore 20 ans, ratant le dernier penalty de la série de 5.

Le FC Sochaux saison 1987-88 restera probablement la plus belle équipe de seconde division de tous les temps. Quant au FC Metz, il devient le premier club (à ce jour le seul) à gagner une coupe de France en ne rencontrant que des clubs de division inférieure.

11 juin 1988
FC Metz 1-1 a.p.
(1-1)
FC Sochaux Parc des Princes, Paris
Spectateurs : 44 531
Arbitrage : Drapeau : France Claude Bouillet

Black But inscrit après 45 minutes 45e

But inscrit après 36 minutes 36e Paille

Zénier Réussi
Hinschberger Réussi
Zanon Réussi
Bracconi Réussi
Kastendeuch Réussi

Tirs au but

5-4

Réussi Hadžibegić
Réussi Sauzée
Réussi Paille
Réussi Rousset
Manqué Madar

Michel Ettore - Philippe Gaillot, Albert Cartier puis Carlos Lopez (78'), Sylvain Kastendeuch, Frédéric Pons - Thierry Pauk puis Christian Bracconi (106'), Jean-Louis Zanon - Philippe Hinschberger Capitaine, Bernard Zénier, Carmelo Micciche, Eric Black
Entraîneur : Marcel Husson
Équipes
Gilles Rousset - Laurent Croci, Franck Silvestre, Faruk Hadžibegić, Francis Peltier - Jean-Christophe Thomas puis Jacky Colin (97'), Franck Sauzée, Fabrice Henry, Mehmed Bazdarevic - Philippe Morin puis Mickaël Madar (65') , Stéphane Paille Capitaine
Entraîneur : Silvester Takač

Liens externes[modifier | modifier le code]