Coupe de France de football 1987-1988

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Coupe de France 1987-1988 était la 71e édition de la coupe de France, et a vu le FC Metz l'emporter sur le FC Sochaux en finale, le 11 juin 1988.

Ce fut la deuxième Coupe de France remportée par les joueurs messins.

Trente-deuxièmes de finale[modifier | modifier le code]

Nantes (D1) 1-1(4-3 tab) Girondins de Bordeaux (D1)

SEC Bastia (D2) 1-0 Olympique de Marseille (D1)

Toulouse FC (D1)2-0 Stade Lavallois (D1)

SC Toulon (D1) 1-0 Nimes Olympique (D2)

RC Strasbourg( D2) 6-0 SR Saint-Dié (D3)

FC Sochaux (D2) 2-1 FC Tours (D2)

Stade Reims (D2) 3-2 FC Bourges (D3)

Quimper FC (D2) 4-1 Stade Rennais (D2)

Paris-SG (D1) 1-0 AS Libourne (D3)

Matra Racing Paris( D1) 1-0 Ancenis (D4)

OGC nice (D1) 1-0 GFC Ajaccio (D2)

Mulhouse (D2) 0-0(4-1 tab) St-Étienne (D1)

AS Monaco (D1) 2-1 St-dizier (D2)

FC Metz (D1) 1-0 Montceau (D2)

Endoume Catalans (DH) 2-1(a.p) Cannes (D1)

Châtellerault (D2) 1-0 Limoges (D4)

Lille OSC (D1) 3-1 Brest FC (D1)

RC Lens (D1) 1-0 AS Beauvais (D2)

Le Havre AC (D1) 1-0 Dijon (D2)

AJ Auxerre (D1) 2-0 Valenciennes (D2)

La R-sur-Yon (D2) 2-1(a.p.) St Brieuc (D4)

Évreux (D3) 2-1 Melun-Fontainebleau (D2)

Dunkerque (D2) 2-1 Niort (D1)

US Créteil (D3) 2-1 Chaumont AC (D3)

AS Nancy (D2) 5-2(a.p.)Paris FC 83 (DH)

OL.Lyonnais (D2) 5-0 FC Gernoble (D2)

Stade Vallauris (D4) 3-1(a.p.) Hyeres FC (D3)

SC Abbeville (D2) 2-1 US Fécamp (D3)

FC Séte (D2) 1-0(a.p.) Istres (D2)

Cholet (D3) 0-0(4-2 tab) Lisieux (D3)

Montpellier (D1) 3-0 AFC Aurillac (D4)

SM Caen (D2) 2-0 Locminé (DH)

Seizièmes de finale[modifier | modifier le code]

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco (D1) 1 - 3 OGC Nice (D1) 1 - 1 0 - 2
AJ Auxerre (D1) 1 - 0 FC Nantes (D1) 1 - 0 0 - 0
RC Strasbourg (D2) 3 - 4 Montpellier HSC (D1) 1 - 1 2 - 3
Toulouse FC (D1) 3 - 2 Olympique lyonnais (D2) 3 - 1 0 - 1
FC Sète (D2) 2 - 2 Sporting Toulon Var (D1) 2 - 0 0 - 2 *
AS Nancy-Lorraine (D2) 1 - 2 FC Metz (D1) 1 - 0 0 - 2
Paris SG (D1) 1 - 6 FC Sochaux (D2) 1 - 3 0 - 3
SC Abbeville (D2) 2 - 4 Lille OSC (D1) 2 - 2 0 - 2
USL Dunkerque (D2) 0 - 5 RC Lens (D1) 0 - 2 0 - 3
US Créteil-Lusitanos (D3) 2 - 0 Matra Racing (D1) 1 - 0 1 - 0
Évreux AC (D3) 2 - 6 Le Havre AC (D1) 1 - 1 1 - 5
Stade de Reims (D2) 3 - 2 SC Bastia (D2) 2 - 2 1 - 0
SO Châtellerault (D2) 3 - 3 SM Caen (D2) 1 - 0 2 - 3
Stade Quimpérois (D2) 4 - 1 SO Cholet (D3) 2 - 1 2 - 0
Stade de Vallauris (D4) 2 - 5 FC Mulhouse (D2) 1 - 3 1 - 2
AEP Bourg sous la Roche (D2) 6 - 3 US Endoume (D2) 4 - 1 2 - 2

* - Sète s'impose 11-10 aux tirs au but

Huitièmes de finale[modifier | modifier le code]

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Toulouse FC (D1) 2 - 2 OGC Nice (D1) 1 - 1 1 - 1 a.p. 1-4 **
Lille OSC (D1) 2 - 2 AJ Auxerre (D1) 1 - 0 1 - 2 a.p. *
Montpellier HSC (D1) 2 - 3 FC Sochaux (D2) 2 - 2 0 - 1
Stade de Reims (D2) 2 - 1 Le Havre AC (D1) 2 - 0 0 - 1
FC Metz (D1) 3 - 0 FC Mulhouse (D2) 1 - 0 2 - 0
FC Sète (D2) 0 - 1 RC Lens (D1) 0 - 0 0 - 1 a.p.
La Roche Vendée Football (D2) 3 - 5 Stade Quimpérois (D2) 1 - 3 2 - 2
SO Châtellerault (D2) 0 - 0 US Créteil-Lusitanos (D3) 0 - 0 0 - 0 a.p. 5-4 **

* - aux buts à l'extérieur ** - aux tirs au but

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
OGC Nice (D1) 4 - 0 Lille OSC (D1) 3 - 0 1 - 0
RC Lens (D1) 2 - 3 FC Sochaux (D2) 2 - 2 0 - 1
Stade Quimpérois (D2) 1 - 5 FC Metz (D1) 1 - 0 0 - 5
Stade de Reims (D2) 6 - 1 SO Châtellerault (D2) 3 - 0 3 - 1

Demi-finales[modifier | modifier le code]

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
OGC Nice (D1) 2 - 3 FC Sochaux (D2) 2 - 1 0 - 2
FC Metz (D1) 5 - 3 Stade de Reims (D2) 4 - 0 1 - 3

Finale[modifier | modifier le code]

Après l'ouverture du score à la 36e minute par Stéphane Paille, le FC Metz égalise à quelques secondes de la fin de la première mi-temps. Aucun autre but n'est marqué dans le reste du temps réglementaire, ni au cours des prolongations. Le FC Metz l'emporte finalement aux tirs au but 5-4 face au FC Sochaux, Mickaël Madar, pas encore 20 ans, ratant le dernier penalty de la série de 5.

Quant au FC Metz, il devient le premier club (à ce jour le seul) à gagner une coupe de France en ne rencontrant que des clubs de division inférieure.

11 juin 1988
FC Metz 1-1 a.p.
(1-1)
FC Sochaux Parc des Princes, Paris
Spectateurs : 44 531
Arbitrage : Drapeau : France Claude Bouillet

Black But inscrit après 45 minutes 45e

But inscrit après 36 minutes 36e Paille

Zénier Réussi
Hinschberger Réussi
Zanon Réussi
Bracconi Réussi
Kastendeuch Réussi

Tirs au but

5-4

Réussi Hadžibegić
Réussi Sauzée
Réussi Paille
Réussi Rousset
Manqué Madar

Michel Ettore - Philippe Gaillot, Albert Cartier puis Carlos Lopez (78'), Sylvain Kastendeuch, Frédéric Pons - Thierry Pauk puis Christian Bracconi (106'), Jean-Louis Zanon - Philippe Hinschberger Capitaine, Bernard Zénier, Carmelo Micciche, Eric Black
Entraîneur : Marcel Husson
Équipes
Gilles Rousset - Laurent Croci, Franck Silvestre, Faruk Hadžibegić, Francis Peltier - Jean-Christophe Thomas puis Jacky Colin (97'), Franck Sauzée, Fabrice Henry, Mehmed Bazdarevic - Philippe Morin puis Mickaël Madar (65') , Stéphane Paille Capitaine
Entraîneur : Silvester Takač

Liens externes[modifier | modifier le code]