Bégard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Béguard.
Bégard
L'église Saint-Méen.
L'église Saint-Méen.
Blason de Bégard
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Côtes-d'Armor
Arrondissement Guingamp
Canton Bégard
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Bégard
Maire
Mandat
Gérard Le Caër
2014-2020
Code postal 22140
Code commune 22004
Démographie
Gentilé Bégarrois
Population
municipale
4 751 hab. (2011)
Densité 130 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 37′ 43″ N 3° 17′ 59″ O / 48.6286111111, -3.2997222222248° 37′ 43″ Nord 3° 17′ 59″ Ouest / 48.6286111111, -3.29972222222  
Altitude Min. 45 m – Max. 176 m
Superficie 36,41 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Côtes-d'Armor

Voir sur la carte administrative des Côtes-d'Armor
City locator 14.svg
Bégard

Géolocalisation sur la carte : Côtes-d'Armor

Voir sur la carte topographique des Côtes-d'Armor
City locator 14.svg
Bégard

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bégard

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bégard
Liens
Site web Le site officiel de la ville de Bégard

Bégard [begaʁ], est une commune bretonne, située dans le Grand-Trégor, département des Côtes-d'Armor en Région Bretagne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Bégard se trouve à égale distance de Guingamp et de Lannion (18 km)[1]. C'est une commune de grande superficie née à la Révolution de la nationalisation des biens de l'abbaye de Bégard.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Son nom vient du breton beg-ar-c'ha qui signifie le sommet de la côte.[réf. nécessaire]

Histoire[modifier | modifier le code]

Les monuments mégalithiques autour de Bégard laissent à penser que le secteur était déjà habité à la période néolithique

Alain de Bretagne ou Alain le Noir et parfois Alain de Penthièvre ou Alain III le Noir (vers 1107 – 15 septembre 1146) fut inhumé à Bégard.

À la Révolution les cinq paroisses de Botlézan (Bodlezan), Guénézan (Gwenezhan), Lanneven, Saint-Norvez (Sant-Norvez et Trézélan (Trezelan) furent érigées en communes. En 1792, il fut procédé à une fusion en une seule paroisse puis en 1793 en une seule commune appelée alors Bégard. C'est donc artificiellement, que cette commune a été créée, au moment de la départementalisation, pendant la première année de la Révolution française.

Économie[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1800 1808 Vincent Le Tiec    
1944 1973 François Clec'h    
1973 mars 1983 Yves Le Pichouron PS  
mars 1983 mars 2008 Noël Bernard PCF Conseiller général du canton de Bégard (1976-2001).
mars 2008 en cours Gérard Le Caër PCF Conseiller général du canton de Bégard depuis 2008.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants depuis 1793 est connue à travers les recensements de la population effectués à Bégard depuis cette date :

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
528 2 394 3 417 3 727 3 768 3 503 3 821 4 180 4 053
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
3 960 4 182 3 281 4 518 4 758 4 715 4 713 4 924 4 919
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
4 915 5 053 4 777 4 311 4 555 4 464 4 773 4 285 4 431
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010
4 719 4 976 5 152 5 180 4 906 4 474 4 428 4 471 4 707
2011 - - - - - - - -
4 751 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Bégard en 2007 en pourcentage[4].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,3 
90  ans ou +
1,5 
8,9 
75 à 89 ans
15,5 
15,3 
60 à 74 ans
17,6 
24,7 
45 à 59 ans
21,3 
19,8 
30 à 44 ans
16,8 
14,7 
15 à 29 ans
12,5 
16,3 
0 à 14 ans
14,8 
Pyramide des âges du département des Côtes-d'Armor en 2007 en pourcentage[5].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,4 
90  ans ou +
1,3 
7,9 
75 à 89 ans
12,6 
15,7 
60 à 74 ans
17,0 
21,6 
45 à 59 ans
20,5 
19,7 
30 à 44 ans
18,1 
16,2 
15 à 29 ans
14,1 
18,6 
0 à 14 ans
16,5 

Langue bretonne[modifier | modifier le code]

Le nom breton de la commune est Bear.

L’adhésion à la charte Ya d’ar brezhoneg a été votée par le conseil municipal le 26 octobre 2004.

À la rentrée 2013, 105 élèves étaient scolarisés dans la filière bilingue (soit 16,7% des enfants de la commune inscrits dans le primaire)[6].

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La commune compte cinq sites inscrits ou classés monuments historiques :

La commune abrite également :

  • L'abbaye de Bégard, sauvée de la ruine suite à l’arrivée des religieuses du Bon-Sauveur de Caen, en 1857.
  • Les manoirs de Salguen, Coatgouray (site inscrit) et de Trévourec (XVIe-XVIIIe siècles).
  • Le colombier de l'ancien manoir de Kernaudour, dans le parc de loisirs Armoripark.
  • Le bois de Gwerun et son festival biennal (années impaires), la Java dans les Bois, créé en 1998[9]..

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
Écartelé : au premier et au quatrième d'argent plain, au deuxième et au troisième d'azur à la quintefeuille d'or.

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Lagadou, Bégard d'hier à aujourd'hui, éd. Association pour le bicentenaire de la commune, 1993 (ISBN 295075340X)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :