Ligue de la Méditerranée de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ligue de la Méditerranée de football
Image illustrative de l'article Ligue de la Méditerranée de football

Sigle LMF
Nom précédent Ligue du Sud-Est de football (1920-1976)
Sport(s) représenté(s) Football
Création 13 juin 1920
Président Alain Porcu
Siège Europole de l'Arbois
390, rue Denis Papin
13592 Aix-en-Provence
Affiliation FFF
Site internet ligue-mediterranee.fff.fr

La Ligue de la Méditerranée de football est un organe fédéral dépendant de la Fédération française de football créé en 1920 et chargé d'organiser les compétitions de football au niveau de Provence-Alpes-Côte d'Azur.

La Ligue de la Méditerranée est créé en 1920 sous le nom de Ligue du Sud-Est de football, regroupant alors la Ligue du Sud et la Ligue de Provence. Ce n'est qu'en 1976, que la Ligue adopte son nom actuel avant de voir en 1980, les clubs des départements du Languedoc-Roussillon quitter la Ligue pour fonder la Ligue du Languedoc-Roussillon de football.

La LMF qui a son siège à Aix-en-Provence, compte actuellement cinq districts calqués sur les départements des Alpes-Maritimes, des Bouches-du-Rhône, du Vaucluse, du Var et sur le regroupement des départements des Alpes-de-Haute-Provence et des Hautes-Alpes. Le président de la Ligue est Alain Porcu depuis le 12 octobre 2010.

La principale compétition organisée par la Ligue est le championnat de Division d'Honneur de la Méditerranée qui donne le droit à son vainqueur de participer au championnat de France amateur. La Ligue s'occupe également d'organiser les premiers tours de la Coupe de France de football et de gérer le football féminin régional.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette Ligue a été fondée le 13 juin 1920, sous le nom de Ligue du Sud-Est, après la fusion des Ligues de Provence (créée le 10 août 1919) et du Sud (créée en 1919). Elle comprenait à l'origine 3 districts : Languedoc (Hérault, Gard, Lozère, Ardèche), Provence (Bouches du Rhônes, Vaucluse, Basses-Alpes, arrondissement de Toulon) et Côte d'Azur (Alpes Martimes et Draguignan).

Le 6 novembre 1976, la Ligue change de nom et devient la Ligue de la Méditerranée de football.

Le 1er juin 1980, les départements des Pyrénées-Orientales, de l'Aude, de l'Hérault, du Gard et de la Lozère s'en détachent pour former la Ligue du Languedoc-Roussillon.

Structures de la Ligue[modifier | modifier le code]

La Ligue du Sud-Est, devenue Ligue de la Méditerranée à la suite de la décision de l’Assemblée Générale Extraordinaire du 6 novembre 1976, fondée le 13 juin 1920 à la suite de la fusion de la Ligue de Provence, créée le 10 août 1919 et de la Ligue du Sud, groupe des associations affiliées à la Fédération française de football. Elle est régie par les dispositions de la loi du 1er juillet 1901, par les lois et règlements en vigueur. Elle respecte les règles déontologiques du sport établies par le Comité national olympique et sportif français[1].

Extrait des principaux statuts de la Ligue 

« Art. 4 — La Ligue de la Méditerranée de Football a pour but, dans le cadre des Statuts et Règlements de la Fédération Française de Football :

  • d’organiser, de développer et de réglementer la pratique du football, sous toutes ses formes, sur le territoire défini à l’article ci-dessous ;
  • d’organiser, d’entretenir et de réglementer la liaison administrative indispensable entre elle-même, ses Districts et ses clubs.
  • d’organiser des stages divers (formation, perfectionnement, sélections etc. ...) ;
  • d’entretenir tous rapports avec la F.F.F, les autres Ligues et les groupements qui sont, ou seront, affiliés ou reconnus par la F.F.F. et enfin avec les pouvoirs publics.

La Ligue exerce son activité par tous moyens de nature à lui permettre de développer la pratique du football et d’encourager les clubs qui y contribuent, notamment par l’organisation d’épreuves dont elle fixe les modalités et les règlements dans le cadre de la F.F.F. Ces règlements doivent être homologués par la F.F.F.

La Ligue de la Méditerranée s’interdit toute activité d’ordre politique, religieux, syndical ou professionnel. »

— Statuts de la LMF[1]

« Art. 12 — La Ligue est administrée par :

  • les Assemblées Générales des clubs ;
  • le Comité de Direction et son bureau ;
  • les Commissions régionales dont les membres sont désignés par le Comité de Direction et qui agissent par délégation de ce dernier. »

— Statuts de la LMF[1]

Comité de Direction[modifier | modifier le code]

Comité de Direction élu le 29 septembre 2012[2]
Président : Alain Porcu
Vice-Président : Robert Blanc (Rhône-Durance)
Vice-Président : Eric Borghini (Côte d'Azur)
Vice-Président : Gérard Capello (Alpes)
Vice-Président : Michel Gau (Provence)
Vice-Président : Pierre Guibert (Var)
Vice-Président élu : Christian Espinosa
Secrétaire Général : Jean-Hervé Syr
Trésorier Général : Alain Abellan

Les pouvoirs de direction au sein de la Ligue sont exercés par un Comité de Direction dont les membres sont élus pour une durée de 4 ans par l’Assemblée Générale comme prévu à l’article 30 des statuts et qui expire au plus tard le 31 décembre qui suit les Jeux olympiques d'été[1].

Le Comité de Direction est composé de 20 membres[1] :

  • les 5 présidents de district élus par l’Assemblée Générale de ceux-ci (Membres de droit) ;
  • onze membres n’appartenant pas au Comité de Direction d’un District ;
  • un arbitre ;
  • un éducateur ;
  • une licenciée ;
  • un médecin licencié.

Compétitions organisées[modifier | modifier le code]

La LMF organise les compétitions entre clubs à l'échelon de la Provence-Alpes-Côte d'Azur, quelle que soit la catégorie d'âge[3].

Compétitions masculines
  • Coupe de France (tours régionaux)
  • Division d'Honneur
  • Division d'Honneur Régionale
  • Coupe Gambardella (tours régionaux)
  • Division d'Honneur des -19 ans
  • Division d'Honneur Régionale des -19 ans
  • Division d'Honneur des -17 ans
  • Division d'Honneur Régionale des -17 ans
  • Division d'Honneur des -15 ans
  • Division d'Honneur Régionale des -15 ans
Compétitions féminines
  • Coupe de France (tours régionaux)
  • Senior Ligue
  • Coupe de Méditerranée
  • Coupe de Méditerranée des -18 ans
Autres types de compétitions
  • Coupe nationale de football d'entreprise (tours régionaux)
  • Division d'Honneur de football d'entreprise
  • Coupe nationale de foot en salle (tours régionaux)
  • Championnat de football en salle

Équipe de la Méditerranée de football[modifier | modifier le code]

La Ligue, comme toutes ses homologues, comprend également des sélections régionales (séniors, jeunes, féminines) regroupant les meilleurs joueurs licenciés dans des clubs méditerranéens. L'équipe senior a d'ailleurs disputé la Coupe des Régions de l'UEFA en 2000-2001 (en ayant remporté la Coupe des Régions nationale) où elle a été éliminée en phase préliminaire en prenant la troisième place du groupe 4 composé des équipes de Madrid, du Sud Belgique et de Zurich.

Les clubs de la Ligue au niveau national[modifier | modifier le code]

Palmarès principal des clubs de la LMF[modifier | modifier le code]

Parmi les clubs de la LMF, de onze clubs ont déjà évolué en première division.

Seulement trois d'entre-eux ont cependant réussi à décrocher des titres nationaux, l'Olympique de Marseille qui remporte pas moins de neuf titres de champion de France, dix coupes de France, trois coupes de la Ligue, trois trophées des champions et une coupe Charles Drago, l'AS Monaco qui remporte sept titres de champion de France, cinq coupes de France, une coupe de la Ligue, deux trophées des champions et une coupe Charles Drago, et l'OGC Nice qui remporte quatre titres de champion de France, troiscoupes de France, un trophée des champions et une coupe Charles Drago.

En 2012, l'Olympique de Marseille est le deuxième club français à avoir participé le plus grand nombre de fois au championnat de France avec 62 participations sur 74 possible.

Les huit autres clubs passés par la première division sont l'AS Cannes (22 saisons), le SC Toulon (12), le FC Antibes (7), le FC Martigues (3), le FC Istres (1), l'Avignon F84 (1), l'AS Aixoise (1) et l'AC Arles-Avignon (1).

Olympique de Marseille

Championnat de France (9)[n 1],[n 2] :
1937, 1948, 1971, 1972, 1989, 1990, 1991, 1992 et 2010
Coupe de France (10) :
1924, 1926, 1927, 1935, 1938, 1943, 1969, 1972, 1976 et 1989
Coupe de la Ligue (3) : 2010, 2011 et 2012
Trophée des champions (3) : 1971[n 3], 2010 et 2011
Coupe Charles Drago (1) : 1957

AS Monaco

Championnat de France (7) :
1961, 1963, 1978, 1982, 1988, 1997 et 2000
Coupe de France (5) : 1960, 1963, 1980, 1985 et 1991
Coupe de la Ligue (1) : 2003
Trophée des champions (2) : 1961, 1985, 1997
Coupe Charles Drago (1) : 1961

OGC Nice

Championnat de France (4) :
1951, 1952, 1956 et 1959
Coupe de France (3) : 1952, 1954 et 1997
Challenge des champions (1) : 1970
Coupe Charles Drago (1) : 1958

Domination en Provence-Alpes-Côte d'Azur depuis 1919
  • De 1919 à 1932 : Club le mieux classé en Division d'Honneur du Sud-Est.
  • De 1932 à 1939 : Club le mieux classé en division nationale.
  • De 1940 à 1943 et de 1944 à 1945 : Club le mieux classé en championnat de guerre.
  • De 1943 à 1944 : Club le mieux classé en Championnat de France amateur, poule du Comité de Provence.
  • Depuis 1945 : Club le mieux classé en division nationale.


Olympique gymnaste club Nice Côte d'Azur Olympique de Marseille Association sportive de Cannes Football Olympique de Marseille Olympique gymnaste club Nice Côte d'Azur Olympique de Marseille Association sportive de Cannes Football Olympique de Marseille Association sportive de Cannes Football Olympique de Marseille Stade raphaëlois Olympique de Marseille Association sportive de Cannes Football Olympique de Marseille

Association sportive de Monaco football club Olympique gymnaste club Nice Côte d'Azur Olympique de Marseille Olympique gymnaste club Nice Côte d'Azur Olympique de Marseille Olympique gymnaste club Nice Côte d'Azur Association sportive de Monaco football club Olympique gymnaste club Nice Côte d'Azur Association sportive de Monaco football club Olympique gymnaste club Nice Côte d'Azur Olympique de Marseille Olympique gymnaste club Nice Côte d'Azur

Olympique de Marseille Association sportive de Monaco football club Olympique de Marseille Association sportive de Monaco football club Olympique de Marseille Association sportive de Monaco football club Olympique de Marseille Association sportive de Monaco football club Olympique de Marseille Olympique gymnaste club Nice Côte d'Azur Association sportive de Monaco football club

Association sportive de Monaco football club Olympique de Marseille

Clubs évoluant dans les divisions nationales[modifier | modifier le code]

Quatorze clubs et quatre réserves professionnelles de la région évolueront à un niveau national lors de la prochaine saison.

L'AS Monaco qui évoluera en Ligue 1 pour la deuxième saison consécutive. Le club de la principauté participera également à la Ligue des champions grâce à sa seconde place au classement de la saison passée.

L'Olympique de Marseille et l'OGC Nice entameront quant à eux leurs dix-neuvième et treizième saison consécutive en Ligue 1 après avoir terminé respectivement à la 6e et à la 17e place du dernier championnat.

L'AC Arles-Avignon entamera sa quatrième saison consécutive en Ligue 2 après une saison moyenne dans le ventre mou du classement.

L'EFC Fréjus Saint-Raphaël, entamera sa sixième saison en National et sera rejoint par le FC Istres, relégué de Ligue 2 et par le GS Consolat qui a terminé en tête du groupe C de CFA la saison passée.

En CFA, le FC Martigues entamera sa troisième saison consécutive à ce niveau en compagnie de l'AS Cannes, du Hyères FC, de l'US Le Pontet et de l'US Marignane qui entameront respectivement leur quatrième, cinquième, sixième et huitième saison consécutive à ce niveau, et des équipes réserves de l'AS Monaco et de l'OGC Nice qui sont présentes à se niveau pour la dix-huitième et la deuxième saison consécutive.

Le SC Toulon, champion de la Méditerranée, rejoindra en CFA 2 le SC Toulon-Le Las qui évoluent à ce niveau pour la cinquième saison consécutive, ainsi que les réserves de l'Olympique de Marseille, présente à ce niveau depuis plusieurs saisons et de l'AC Arles-Avignon qui entame sa deuxième saison à ce niveau.

Football féminin national[modifier | modifier le code]

Clubs féminins évoluant dans des divisions nationales.

Six clubs féminins de la LMF ont déjà atteint un niveau national, Division 1 ou Division 2, depuis leur création en 1974.

Le FAF Marseille et l'Olympique de Marseille, qui évoluent actuellement en Division 2 mais qui ont connu par le passée la Division 1.

Le FCF Monteux qui évolue en Division 2 depuis de nombreuses saisons.

Le PF Cavaillon et l'AS Monaco qui évolue en divisions régionales ont également connu la première division tout comme l'AS Saint-Rémy qui n'existe plus aujourd'hui.

Palmarès national des clubs régionaux

FAF Marseille
Championnat de France de D3 (1) : 2004

Les clubs de la Ligue au niveau régional[modifier | modifier le code]

Palmarès des compétitions régionales[modifier | modifier le code]

Il existe depuis 1920 un championnat de la Méditerranée organisé par la LMF et ses ancêtres.

Les palmarès de ces compétitions sont listés ci-dessous :

Saison Division d'Honneur Division d'Honneur Régionale Division d'Honneur
Féminine
Ligue du Sud-Est
1920 FC Cette - -
1921 FC Cette - -
1922 FC Cette - -
1923 FC Cette - -
1924 FC Cette - -
1925 FC Cette - -
1926 FC Cette - -
1927 Olympique de Marseille - -
1928 SO Montpelliérains - -
1929 Olympique de Marseille - -
1930 Olympique de Marseille - -
1931 Olympique de Marseille - -
1932 SO Montpelliérains - -
1933 AS Monaco - -
1934 FC Salin-de-Giraud - -
1944 AS Aixoise - -
1945 AS Aixoise - -
1947 Etoile Sportive La Ciotat - -
1948 AS Monaco - -
1949 Hyères FC - -
1950 SC Draguignan - -
1951 US La Seyne - -
1952 Rapid de Menton - -
1953 OGC Nice R - -
1954 AC Arles - -
1955 OGC Nice R - -
1956 Nîmes Olympique R - -
1957 OGC Nice R - -
1958 Olympique de Marseille R - -
1959 AS Monaco R - -
1960 Hyères FC - -
1961 ES Port Saint-Louis - -
1962 SSMC Miramas - -
1963 Olympique avignonnais - -
1964 Hyères FC - -
1965 AC Arles - -
1966 Olympique de Marseille R - -
1967 Nîmes Olympique R - -
1968 FC Sète - -
1969 US Marignane - -
1970 FC Martigues - -
1971 SC Saint-Cyr - -
1972 AS Brignoles - -
1973 FC Carpentras - -
1974 AS Mazargues - -
1975 Olympique avignonnais - -
Ligue de la Méditerranée
1976 Montpellier PSC - -
1977 SSMC Miramas - -
1978 AS Monaco R - -
1979 CA Digne - -
1980 Stade raphaëlois - -
1981 AS Cannes R - -
1982 FC Istres - -
1983 RC Grasse - -
1984 US Cagnes - -
1985 FC Puget - -
1986 ES Fréjus - -
1987 AS Cannes R2 - -
1988 US Endoume - -
1989 FC Martigues R - -
1990 FC Istres R - -
1991 AS Cannes R2 - -
1992 RC Grasse - -
1993 FC Antibes - -
1994 ES Vitrolles - -
1995 SCO Avignonnais - -
1996 SC Draguignan - -
1997 SC Orange - -
1998 Sporting Toulon Var R Biver Sports
EP Manosque
-
1999 EP Manosque GS Consolat
AS Carnoux
-
2000 US Cagnes AS Gardannais
ES Fosséenne
-
2001 Gap HAFC Etoile Sportive La Ciotat
Rapid de Menton
-
2002 Sporting Toulon Var AS Saint-Cyr
AC Port-de-Bouc
-
2003 SC Orange FC Rousset
ES Fosséenne
-
2004 US Marignane SCO Avignonnais
Rapid de Menton
-
2005 ES Fosséenne AS Aixoise
Trinité SFC
-
2006 GS Consolat SCO Avignonnais
AJ Bosquet Nereides
-
2007 AS Gardannais AS Roquebrune Cap Martin
ES Cannet Rocheville
-
2008 Trinité SFC SC Orange
FC Martigues R
-
2009 RC Grasse Aubagne FC
SO Cassis-Carnoux R
-
2010 SC Toulon-Le Las AC ArlesR
JS Saint-Jean de Beaulieu
-
2011 Olympique de Marseille R UGA Ardziv
SO Lavandou
-
2012 ES Pennoise AS Saint-rémoise
FC Antibes-Juan les Pins
Étoile Aubune
2013 AC Arles-Avignon R ES Fosséenne
US Marignane R
Olympique de Marseille
2014 SC Toulon FC Côte Bleue
Salon Bel Air Foot
Olympique de Marseille
2015
Nombre de victoires par club
Club Champ.
FC Sète 8
Olympique de Marseille[n 4] 7
AS Monaco[n 5] 4
AC Arles-Avignon[n 6] 3
SCO Avignonnais 3
AS Cannes[n 7] 3
RC Grasse 3
Hyères FC 3
Montpellier PSC 3
OGC Nice[n 8] 3
Sporting Toulon Var[n 9] 3
AS Aixoise 2
US Cagnes 2
SC Draguignan 2
FC Istres[n 10] 2
US Marignane 2
FC Martigues[n 11] 2
SSMC Miramas 2
Nîmes Olympique[n 12] 2
SC Orange 2
FC Antibes 1
AS Brignoles 1
FC Carpentras 1
GS Consolat 1
CA Digne 1
US Endoume 1
ES Fosséenne 1
ES Fréjus 1
Gap HAFC 1
AS Gardannais 1
Etoile Sportive La Ciotat 1
US La Seyne 1
FC Le Puget 1
EP Manosque 1
AS Mazargues 1
Rapid de Menton 1
ES Pennoise 1
ES Port Saint-Louis 1
Stade raphaëlois 1
SC Saint-Cyr 1
FC Salin-de-Giraud 1
SC Toulon-Le Las 1
Trinité SFC 1
ES Vitrolles 1
Bilan par département
Département Champ.
Bouches-du-Rhône 29
Alpes-Maritimes 17
Var 17
Hérault 11
Vaucluse 6
Alpes-de-Haute-Provence 2
Gard 2
Hautes-Alpes 1

Coupe de Provence[modifier | modifier le code]

La Coupe de Provence est une compétition qui se déroule durant les championnats régionaux locaux depuis 1924 et qui fait participer l'ensemble des clubs du district de Provence. Le club ayant le plus remporté de fois cette compétition est l'OM avec 11 victoires.

Palmarès :

Clubs évoluant dans les divisions régionales[modifier | modifier le code]

Deux divisions sont placées sous la responsabilité de la Ligue de la Méditerranée de football[4] :

  • la Division d'Honneur (Division 6, 1 groupe de 14 clubs) : Le vainqueur du championnat de Division d'Honneur accède au CFA 2 (Division 5) alors que les quatre derniers sont relégués en Division d'Honneur Régionale.
  • la Division d'Honneur Régionale (Division 7, 2 groupes de 14 clubs) : Dans chaque groupe, le vainqueur et son dauphin accède à la Division d'Honneur alors que les trois derniers sont relégués en Promotion d'Honneur (Division 8) dans leur district respectif.

Il faut noter que le nombre de promotions/relégations dépend tout de même du nombre de clubs régionaux relégués depuis la CFA 2 :

Relégués en DH Promus en CFA 2 Relégués en DHR Promus en DH Relégués en district Promu en DHR
0 1 3 4 5 6
1 1 4 4 6 6
2 1 5 4 7 6
3 1 6 4 8 6

Clubs évoluant en Division d'Honneur[modifier | modifier le code]

Lors de cette saison 2013-2014, quatorze équipes évoluent en Division d'Honneur : trois équipes maralpines, le FC Antibes-Juan les Pins, l'AS Cagnes-Le Cros et l'ES Le Cannet-Rocheville, trois équipes bucco-rhodaniennes, l'AS Gardannais, l'EUGA Ardziv et la réserve du FC Martigues, une équipe varoise, le SC Toulon et une équipe vauclusienne, l'Espérance pernoise qui entament toutes une nouvelle saison à ce niveau.

Elles sont rejointes par l'ES Fosséenne, le FC Rousset Sainte-Victoire, la réserve de l'US Marignane et l'Olympique rovenain qui ont terminés aux deux premières places de leurs groupes respectifs de Division d'Honneur Régionale ainsi que par a réserve de l'EFC Fréjus Saint-Raphaël et le RC Grasse relégués depuis le CFA 2.

Classement de Division d'Honneur 2013-2014[5]
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Sporting Toulon Var 84 26 17 8 1 50 18 +32
2 ES Le Cannet-Rocheville 84 26 18 3 5 56 25 +31
3 RC Grasse R 71 26 13 7 6 46 37 +9
4 Espérance pernoise 66 26 10 10 6 41 27 +14
5 AS Cagnes-Le Cros 65 26 12 5 9 34 37 -3
6 EFC Fréjus Saint-Raphaël Rés R 65 26 10 10 6 38 31 +7
7 FC Martigues Rés 63 26 11 5 10 38 36 +2
8 EUGA Ardziv 62 26 11 5 10 41 41 0
9 FC Rousset Sainte-Victoire P 61 26 10 6 10 46 42 +4
10 ES Fosséenne P 55 26 7 9 10 24 27 -3
11 US Marignane Rés P 52 26 7 5 14 30 41 -11
12 Olympique rovenain P 49 26 6 5 15 25 41 -16
13 AS Gardannais 48 26 6 5 15 38 44 -6
14 FC Antibes-Juan les Pins 33 26 2 1 23 19 79 -60
  •      Promu en CFA 2
  •      Relégation sous conditions[n 13]
  •      Relégué en DHR
Provence-Alpes-Cote d'azur region location map.svg
City locator 4.svg
EUGA Ardziv
City locator 4.svg
ES Fosséenne
City locator 4.svg
I
Olympique rovenain
City locator 4.svg
FC Rousset Sainte-Victoire
City locator 4.svg
ES Le Cannet-Rocheville
City locator 4.svg
Espérance pernoise
Clubs évoluant en Division d'Honneur.

Clubs évoluant en Division d'Honneur Régionale[modifier | modifier le code]

La Division d'Honneur Régionale est divisée en deux groupes distincts au sein desquels les équipes sont réparties aléatoirement.

Groupe A[modifier | modifier le code]

Le groupe A de DHR regroupe quatorze équipes issues des départements des Alpes-de-Haute-Provence (1 équipe), des Alpes-Maritimes (6), des Bouches-du-Rhône (2), du Vaucluse (2) et du Var (3). Aux neuf équipes qui entament une nouvelle saison dans ce groupe : l'AS Roquebrune-Cap-Martin, la réserve du Hyères FC, le JS Saint-Jean-Beaulieu, la réserve de l'US Le Pontet, le Rapid de Menton, le SC Dracenie, le Stade laurentin, le Trinité Sport FC et l'US Carqueiranne La Crau, s'ajoutent le SC Courthezon, le FC Côte Bleue et le FC Sisteron respectivement champion de Rhône-Durance, de district Alpes, de Provence et des Alpes, ainsi que la réserve de l'AS Cannes et la réserve du FC Istres, relégués de Division d'Honneur la saison précédente.

Classement du groupe A 2013-2014[6]
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 FC Côte Bleue P 81 26 17 5 4 59 21 +38
2 US Le Pontet Rés 81 26 17 5 4 58 30 +28
3 Stade laurentin 79 26 15 8 3 45 20 +25
4 JS Saint-Jean-Beaulieu 66 26 10 10 6 38 27 +11
5 US Carqueiranne La Crau 62 26 11 4 11 44 34 +10
6 Rapid de Menton 62 26 12 4 9 38 52 -14
7 FC Istres Rés R 62 26 11 4 11 57 47 +10
8 SC Courthezon P 60 26 9 7 10 43 36 +7
9 Hyères FC Rés 56 26 8 7 11 26 29 -3
10 AS Cannes Rés R 54 26 9 2 15 44 52 -8
11 SC Dracenie 52 26 6 10 10 24 29 -5
12 FC Sisteron P 45 26 4 9 13 27 47 -20
13 Trinité Sport FC 44 26 4 10 12 38 71 -33
14 AS Roquebrune-Cap-Martin 41 26 4 5 17 30 76 -46
  •      Promu en Division d'Honneur
  •      Relégué en district
Provence-Alpes-Cote d'azur region location map.svg
1 : Rapid de Menton
2 : JS Saint-Jean-Beaulieu
City locator 4.svg
AS Roquebrune-Cap-Martin
City locator 4.svg
SC Courthezon
City locator 4.svg
FC Côte Bleue
City locator 4.svg
FC Sisteron
City locator 4.svg
2
City locator 4.svg
1
City locator 4.svg
SC Dracenie
City locator 4.svg
Stade laurentin
City locator 4.svg
Trinité Sport FC
City locator 4.svg
US Carqueiranne La Crau
Clubs évoluant dans le groupe A.
Groupe B[modifier | modifier le code]

Le groupe B de DHR regroupe quatorze équipes issues des départements des Alpes-Maritimes (3 équipes), des Bouches-du-Rhône (8), du Vaucluse (1) et du Var (2). Aux neuf équipes qui entament une nouvelle saison dans ce groupe : l'AS Aixoise, l'AS Gemenosienne, l'AS La Cayolle, le Berre SC, la réserve du GS Consolat, l'US Endoume, l'US Mandelieu-La Napoule, le SC Orange et l'US Cannes Bocca, s'ajoutent l'AS Fontonne Antibes, l'AS Maximoise et le Salon Bel Air Foot respectivement champion de la Côte d'Azur, champion du Var et Vice-champion de Provence, ainsi que l'UA Valettoise et l'AS Saint-Rémoise, relégués de Division d'Honneur la saison précédente.

Classement du groupe B 2013-2014[7]
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Salon Bel Air Foot P 80 26 17 4 5 49 23 +26
2 US Endoume 79 26 17 5 4 47 17 +30
3 AS La Cayolle 74 25 16 5 4 43 24 +19
4 UA Valettoise R 69 26 12 8 6 33 23 +10
5 AS Saint-Rémoise R 68 26 12 7 7 36 21 +15
6 AS Gemenosienne 66 25 12 6 7 45 27 +18
7 AS Fontonne Antibes P 56 26 10 4 12 24 37 -13
8 AS Maximoise P 54 25 8 7 10 38 37 +1
9 Berre SC 52 26 7 8 11 30 38 -8
10 GS Consolat Rés 51 26 6 7 13 29 40 -11
11 US Cannes Bocca 46 26 6 4 16 24 55 -31
12 US Mandelieu-La Napoule 44 25 4 6 15 15 47 -32
13 AS Aixoise 41 22 5 5 12 16 29 -13
14 SC Orange 39 26 6 4 16 29 40 -11
  •      Promu en Division d'Honneur
  •      Relégué en district
Provence-Alpes-Cote d'azur region location map.svg
City locator 4.svg
AS Fontonne Antibes
City locator 4.svg
AS Gemenosienne
City locator 4.svg
AS Maximoise
City locator 4.svg
AS La Cayolle
City locator 4.svg
Berre SC
City locator 4.svg
US Mandelieu-La Napoule
City locator 4.svg
AS Saint-Rémoise
City locator 4.svg
I
US Cannes Bocca
Clubs évoluant dans le groupe B.

Bilan Promotions/Relégations[modifier | modifier le code]

Les promotions et relégations à l'issue de la saison 2013-2014 sont présentées dans le tableau ci-dessous :

Championnat de France Amateurs 2 ↔ Division d'Honneur
Remplacé Aubagne FC (12e Groupe E)
Remplacé ES Pennoise (13e Groupe E)
Entré  SC Toulon (Champion de la Méditerranée)
Division d'Honneur ↔ Division d'Honneur Régionale
Remplacé ES Fosséenne (10e de DH)
Remplacé US Marignane Rés (11e de DH)
Remplacé Olympique rovenain (12e de DH)
Remplacé AS Gardannais (13e de DH)
Remplacé FC Antibes-Juan les Pins (14e de DH)
Entré  FC Côte Bleue (1er Groupe A)
Entré  Salon Bel Air Foot (1er Groupe B)
Entré  US Le Pontet Rés (2e Groupe A)
Entré  US Endoume (2e Groupe B)
Division d'Honneur Régionale ↔ District
Remplacé US Cannes Bocca (11e Groupe B)
Remplacé FC Sisteron (12e Groupe A)
Remplacé US Mandelieu-La Napoule (12e Groupe B)
Remplacé Trinité Sport FC (13e Groupe A)
Remplacé AS Aixoise (13e Groupe B)
Remplacé AS Roquebrune-Cap-Martin (14e Groupe A)
Remplacé SC Orange (14e Groupe B)
Entré  EP Manosque (Champion des Alpes)
Entré  SC Mouans Sartoux (Champion de Côte d'Azur)
Entré  AC Arles-Avignon Rés 2 (Champion de Provence)
Entré  FC Carpentras (Champion de Rhône-Durance)
Entré  Gardia Club (Champion du Var)
Entré  (Meilleur second des districts)

Football féminin régional[modifier | modifier le code]

Une seule division est placée sous la responsabilité de la Ligue de la Méditerranée de football[8] :

  • la Division d'Honneur (Division 3, 1 groupe de 12 clubs) : Le vainqueur du championnat de Division d'Honneur accède au championnat inter-régional face aux meilleures équipes des autres ligues alors que les deux derniers sont relégués en District.

Il faut noter que le nombre de promotions/relégations dépend tout de même du nombre de clubs régionaux relégués depuis la Division 2. Lors de la saison 2013-2014, seule deux équipes pouvaient potentiellement être relégué en Division d'Honneur mais n'ont pas été relégué.

Division d'Honneur[modifier | modifier le code]

La Division d'Honneur rassemble les douze meilleures équipes de la région :

  • le FC Rousset Sainte-Victoire, deuxième de division d'honneur ;
  • la réserve du FCF Monteux, troisième de division d'honneur ;
  • l'Etoile Aubune, quatrième de division d'honneur ;
  • le SC Mouans Sartoux, cinquième de division d'honneur ;
  • US Cannes Bocca, sixième de division d'honneur ;
  • l'OGC Nice, septième de division d'honneur ;
  • le SC Toulon, huitième de division d'honneur ;
  • la réserve du FAF Marseille, neuvième de division d'honneur ;
  • le Six Fours Le Brusc FC, dixième de division d'honneur ;
  • l'AS Cagnes-Le Cros, issue du championnat inter-district  ;
  • la réserve de l'Olympique de Marseille, issue du championnat inter-district  ;
  • l'US Méenne, issue du championnat inter-district .
Classement de Division d'Honneur 2013-2014[9]
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Olympique de Marseille Rés P 9 3 2 0 1 15 6 +9
2 FCF Monteux Rés 9 3 2 0 1 4 3 +1
3 SC Toulon 9 3 2 0 1 9 1 +8
4 Etoile Aubune 9 3 2 0 1 10 8 +2
5 SC Mouans Sartoux 9 3 2 0 1 7 6 +1
6 OGC Nice 9 3 2 0 1 6 2 +4
7 US Cannes Bocca 9 3 2 0 1 6 3 +3
8 FAF Marseille Rés 7 3 1 1 1 3 3 0
9 FC Rousset Sainte-Victoire 6 3 1 0 2 7 5 +2
10 Six Fours Le Brusc FC 6 3 1 0 2 8 15 -7
11 AS Cagnes-Le Cros P 4 3 0 1 2 0 7 -7
12 US Méenne P 3 3 0 0 3 1 17 -16
  •      Qualifié pour le CIR
  •      Relégué en District
  • P : Promu de District
  • FG : Forfait général
Provence-Alpes-Cote d'azur region location map.svg
City locator 5.svg
FC Rousset Sainte-Victoire
City locator 5.svg
Etoile Aubune
City locator 5.svg
Six Fours Le Brusc FC
City locator 5.svg
SC Mouans Sartoux
City locator 5.svg
OGC Nice
City locator 5.svg
US Cannes Bocca
City locator 5.svg
SC Toulon
City locator 5.svg
AS Cagnes-Le Cros
Clubs évoluant en Division d'Honneur.


Bilan Promotions/Relégations[modifier | modifier le code]

Les promotions et relégations à l'issue de la saison 2014-2015 sont présentées dans le tableau ci-dessous :

Division 2 ↔ Division d'Honneur
Remplacé Entré 
Division d'Honneur ↔ District
Remplacé Entré 

Compétitions des districts départementaux de la Ligue[modifier | modifier le code]

La LMF est composée de cinq districts calqués sur les départements des Alpes-Maritimes, des Bouches-du-Rhône, du Vaucluse, du Var et sur le regroupement des départements des Alpes-de-Haute-Provence et des Hautes-Alpes.

La pyramide des compétitions de ces districts est la suivante :

Districts départementaux Division 8 Division 9 Division 10 Division 11 Division 12 Division 13
Alpes
(Alpes-de-Haute-Provence)
(Hautes-Alpes)
Promotion d'Honneur A Promotion d'Honneur B 1re Division
Côte d'Azur
(Alpes-Maritimes)
(Principauté de Monaco)
Promotion d'Honneur A Promotion d'Honneur B 1re Division Promotion
1re Division
2e Division
Provence
(Bouches-du-Rhône)
Promotion d'Honneur A Promotion d'Honneur B 1re Division Promotion
1re Division
Rhône-Durance
(Vaucluse)
Promotion d'Honneur A Promotion d'Honneur B 1re Division Promotion
1re Division
2e Division Promotion
2e Division
Var Promotion d'Honneur A Promotion d'Honneur B 1re Division Promotion
1re Division

Statistiques diverses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. L'OM a également terminé en tête du championnat de France en 1993 mais s'est vu retirer son titre suite à l'affaire VA-OM.
  2. Le titre de champion de France Zone Libre 1941 n'est pas comptabilisé, comme tous les championnats de guerre.
  3. L'Olympique de Marseille dispute le Challenge des champions face au Stade rennais. Le score étant nul à l'issue du temps réglementaire, il est prévu de faire jouer une séance de tirs au but, mais le public l'ignorant, il envahit le terrain empêchant le dénouement de la rencontre. A posteriori, l'UNFP attribue le titre conjointement aux deux clubs.
  4. L'équipe réserve de l'Olympique de Marseille a remporté trois des sept titres du club.
  5. L'équipe réserve de l'AS Monaco a remporté deux des quatre titres du club.
  6. L'équipe réserve de l'AC Arles-Avignon a remporté un des trois titres du club.
  7. Les équipes réserves de l'AS Cannes ont remporté les trois titres du club.
  8. L'équipe réserve de l'OGC Nice a remporté les trois titres du club.
  9. L'équipe réserve du Sporting Toulon Var a remporté un des trois titres du club.
  10. L'équipe réserve du FC Istres a remporté un des deux titres du club.
  11. L'équipe réserve du FC Martigues a remporté un des deux titres du club.
  12. L'équipe réserve du Nîmes Olympique a remporté les deux titres du club.
  13. En fonction du nombre de clubs relégués depuis le CFA 2, les 10e et 11e places peuvent être relégables.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Statuts de la Ligue, sur ligue-mediterranee.fff.fr
  2. Réunion du 9 Octobre 2012, sur ligue-mediterranee.fff.fr
  3. Site officiel de la Ligue sections championnats et coupes, sur ligue-mediterranee.fff.fr
  4. Réglements des championnats seniors, sur languedoc-roussillon.fff.fr
  5. Classement de Division d'Honneur, sur ligue-mediterranee.fff.fr
  6. Classement du groupe A de Division d'Honneur Régionale, sur ligue-mediterranee.fff.fr
  7. Classement du groupe B de Division d'Honneur Régionale, sur ligue-mediterranee.fff.fr
  8. Réglements championnats féminins, sur ligue-mediterranee.fff.fr
  9. Classement de Division d'Honneur, sur ligue-mediterranee.fff.fr

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Ligue Rhône-Alpes de football Rose des vents
Ligue du Languedoc-Roussillon de football N
O    Ligue de la Méditerranée de football    E
S