Enid Blyton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Enid Blyton

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Plaque commémorative à Southwark

Nom de naissance Enid Mary Blyton
Autres noms Enid Blyton (1897-1968),
Mary Pollock (1940-1943)
Activités Écrivain
Naissance 11 août 1897
Dulwich, Londres, Angleterre
Décès 28 novembre 1968 (à 71 ans)
Hampstead, dans la banlieue nord de Londres, Angleterre
Langue d'écriture Anglais
Genres Littérature d'enfance et de jeunesse

Œuvres principales

Série Oui-Oui
Série Jojo Lapin
Série Le Club des Cinq
SérieLe Clan des Sept

Signature

Signature de Enid Blyton
Ancienne maison d'Enid Blyton, dans le Buckinghamshire.

Enid Mary Blyton (1897-1968) est une romancière anglaise spécialisée dans la littérature d'enfance et de jeunesse. On lui doit entre autres les séries Le Club des Cinq (The Famous Five), Le Clan des Sept (The Secret Seven), Oui-Oui (Noddy). Ses romans, connus dans le monde entier, ont été vendus à plus de quatre cents millions d'exemplaires. En 2011, Enid Blyton est le quatrième auteur le plus traduit[1] avec près de trois mille huit cents traductions dans plus de quarante langues. Elle se situe derrière William Shakespeare et Agatha Christie, mais avant Lénine. Elle a également publié sous le pseudonyme de Mary Pollock.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enid Mary Blyton naît le 11 août 1897 dans le faubourg d'East Dulwich, à Londres. Elle est la fille aînée de Thomas Carey Blyton (1870–1920), coutelier de son état, et de Theresa Mary, née Harrison (1874–1950). De 1907 à 1915, elle fréquente St. Christopher's School à Beckenham, où elle est toujours la première de sa classe. Elle affectionne le sport et la littérature mais pas les mathématiques. Elle apprend à jouer du piano et y montre de bonnes dispositions, mais abandonne ses études musicales pour suivre une formation d'enseignante.

Nommée pendant cinq ans institutrice à Bickley et Surbiton, elle consacre ses loisirs à l'écriture. Elle publie son premier livre, un recueil de poèmes intitulé Murmures d'enfant (Child Whispers) en 1922. Après la Première Guerre mondiale, elle épouse en 1924 Hugh Alexander Pollock (1888–1971), un héros de la guerre. Dans le civil, celui-ci était responsable de collection dans une maison d'édition fondée par George Newnes. Le couple déménage dans le Buckinghamshire et finalement acquiert une propriété nommée Green Hedges à Beaconsfield. Enid a eu deux filles : Gillian Mary Baverstock (1931-2007) et Imogen Mary Smallwood (née en 1935).

Au milieu des années 1930, Enid Blyton est tentée de se convertir à la foi catholique, mais y renonce car elle y voit trop de contraintes. Bien qu'elle aille rarement à l'église, elle veille à donner à ses filles une éducation religieuse.

Au début de l'année 1938, son mari, atteint de pneumonie, doit être hospitalisé pendant plusieurs mois. Enid Blyton fait la connaissance d'un chirurgien, Kenneth Fraser Darrell Waters (1892–1967) et divorce de Hugh Pollock en 1942, et se remarie en 1943. Elle fait d'ailleurs prendre à ses deux enfants le nom de Darrell Waters. Pollock, mobilisé dès 1940, s'était remarié de son côté. C'est au cours des vingt-cinq années qui suivent qu'elle compose ses romans les plus célèbres.

Après la mort de son second mari, la santé d'Enid Blyton se dégrade très vite. Atteinte de la maladie d'Alzheimer, elle est internée à la clinique de Greenways (à Hampstead), dans la banlieue nord de Londres, et meurt trois mois plus tard, le 28 novembre 1968.

Principales œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

Enid Blyton a écrit plus de huit cents romans en quarante ans. Au Royaume-Uni, les droits quant à ses ouvrages sont détenus par l’éditeur londonien Chorion PLC. En France, l’œuvre de l’auteur a été éditée par Hachette, et l’essentiel des romans sont parus dans la Bibliothèque rose. Certaines séries ont également (partiellement) paru dans la collection Idéal-Bibliothèque et La Galaxie. Quelques titres du Club des Cinq ont également paru aux éditions ODEJ dans la collection J[2], sous un titre légèrement différent.

Série Oui-Oui[modifier | modifier le code]

La série Oui-Oui (Noddy en VO) est destinée plus particulièrement aux tout-petits. Elle comporte vingt-quatre titres écrits entre 1949 et 1963 en Angleterre et à partir de 1962 en France[3]. Le premier livre a été édité le 29 octobre 1949. La version filmée est célèbre de par ses nombreuses adaptations et la vente de licences pour différents jouets et jeux.

Série Boum[modifier | modifier le code]

La série vise un très jeune public. Elle comprend huit titres narrant les aventures et tribulations d'un petit tambour (au sens de « joueur de tambour ») nommé Boum.

Série Le Club des Cinq[modifier | modifier le code]

La série Le Club des Cinq (Famous Five en VO) comprend vingt et une histoires, publiées entre 1942 et 1963, et en France de 1955 à 1967. Elle relate les aventures d’un groupe de quatre enfants (Claude, Annie, Mick et François, dans la version française) et de leur chien Dagobert. C’est Claude Voilier qui rédige, depuis 1971, de nouvelles aventures du Club des Cinq. L’ensemble a été publié en France dans la Bibliothèque rose.

Note : la 1re date est celle de la 1re édition française.

  • 1955 : Le Club des cinq (Five Go Adventuring Again, 1943)
  • 1955 : Le Club des cinq contre-attaque (Five Run Away Together, 1944)
  • 1956 : Le Club des cinq en vacances (Five Go to Smuggler's Top, 1945)
  • 1956 : Le Club des cinq joue et gagne (Five on Kirrin Island Again, 1947)
  • 1957 : Le Club des cinq va camper (Five Go Off to Camp, 1947)
  • 1957 : Le Club des cinq en péril (Five Get into Trouble, 1949)
  • 1958 : Le Club des cinq en randonnée (Five on a Hike Together, 1951)
  • 1959 : Le Club des cinq au bord de la mer (Five Go Down to the Sea, 1953)
  • 1960 : Le Club des cinq et les Gitans (Five Fall into Adventure, 1950)
  • 1960 : Le Club des cinq en roulotte (Five Have a Wonderful Time, 1952)
  • 1961 : La Locomotive du club des cinq (Five Go to Mystery Moor, 1954)
  • 1961 : Enlèvement au club des cinq (Five Have Plenty of Fun, 1955)
  • 1961 : Le Club des cinq se distingue(Five on a Secret Trail, 1956)
  • 1962 : Le Club des cinq et les Papillons (Five go to Billycock Hill, 1957)
  • 1962 : Le Club des cinq et le Coffre aux merveilles (Five on Finniston Farm, 1960)
  • 1962 : Le Club des cinq et le Trésor de l'île (Five on a Treasure Island, 1942)
  • 1963 : La Boussole du club des cinq (Five Go to Demon's Rock, 1961)
  • 1964 : Le Club des cinq aux sports d'hiver (Five Get into a Fix, 1958)
  • 1965 : Le Club des cinq et les Saltimbanques (Five Go Off in a Caravan, 1946)
  • 1966 : Le Club des cinq et le Vieux Puits (Five Have a Mystery to Solve, 1962)
  • 1967 : Le Club des cinq en embuscade (Five Are Together Again, 1963)

À noter que les romans ont été également publiés dans la collection Nouvelle Collection Ségur (nombreux titres), dans la collection Idéal-Bibliothèque (Le Club des Cinq se distingue et Le Club des Cinq en péril), trois titres ont été publiés en grand format dans la collection La Galaxie (Le Club des Cinq, Le Club des Cinq en embuscade et Le Club des Cinq et le coffre aux merveilles) ou dans la collection Vermeille (Le Club des Cinq, Le Club des Cinq et le trésor de l’île, Le Club des Cinq en vacances, Le Club des Cinq aux sports d'hiver, Le Club des Cinq en embuscade et Le Club des Cinq et les gitans). Plusieurs romans ont également été publiés chez ODEJ dans la collection J (3 titres) et Junior de poche (2 titres).

Série Le Clan des Sept[modifier | modifier le code]

La série Le Clan des Sept (The Secret Seven en VO) comporte quinze histoires rédigées entre 1949 et 1963, et en France de 1958 à 1974. Elle raconte les aventures d’un groupe de sept enfants et de leur chien, Moustique. Elle présente plus un caractère de roman policier que Le Club des Cinq et est destinée à un public un peu moins âgé. La série est publiée dans la collection Bibliothèque rose.

Note : la 1re date est celle de la 1re édition française.

  • 1958 : Bien joué, Clan des Sept (Well Done Secret Seven, 1951)
  • 1959 : Un exploit du Clan des Sept (Go Ahead Secret Seven, 1953)
  • 1960 : Le Carnaval du Clan des Sept (Good Work Secret Seven, 1954)
  • 1961 : Le Clan des Sept et l'homme de paille (Secret Seven Win Through, 1955)
  • 1961 : Le Clan des Sept à la rescousse (Secret Seven Mystery, 1957)
  • 1962 : Le Télescope du Clan des Sept (Good Old Secret Seven, 1960)
  • 1963 : : Le Violon du Clan des Sept (Puzzle for the Secret Seven, 1958)
  • 1964 : L'Avion du Clan des Sept (Three Cheers Secret Seven, 1956)
  • 1964 : Surprise au Clan des Sept (Shock for the Secret Seven, 1961)
  • 1965 : Le Cheval du Clan des Sept (Fun for the Secret Seven, 1963)
  • 1966 : Le Clan des Sept va au cirque (Secret Seven Adventure, 1950)
  • 1969 : La Médaille du Clan des Sept' (Look Out Secret Seven, 1962)
  • 1969 : Le Clan des Sept et les bonshommes de neige (The Secret Seven, 1949)
  • 1970 : Le Feu de joie du Clan des Sept (Secret Seven Fireworks, 1959)
  • 1974 : Le Clan des Sept à la grange aux loups (Secret Seven on the Trail, 1952)

Série Jojo Lapin[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Jojo Lapin.

La série est inspirée des Contes de l'Oncle Rémus de Joel Chandler Harris.

Série Malory School[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Malory School.

La série Malory School (Malory Towers en VO) relate la vie de jeunes filles dans un pensionnat. L’ensemble a été publié en France dans la Bibliothèque rose.

Note : la 1re date est celle de la 1re édition française.

  • 1971 : Les Filles de Malory school (First Term at Malory Towers, 1946); (nouveau titre français en 2012 : Malory School: La rentrée)
  • 1971 : Sauvetage à Malory school (Second Form at Malory Towers, 1947); (nouveau titre français en 2012 : Malory School: La tempête)
  • 1972 : Un cheval à Malory school (Third Year at Malory Towers, 1948); (nouveau titre français en 2013 : Malory School: Un pur-sang en danger)
  • 1974 : Réveillon à Malory School (Upper Fourth at Malory towers, 1949); (nouveau titre français en 1993 : Folle soirée à Malory School et en 2013: Malory school: La fête secrète)
  • 1974 : Du théâtre à Malory School (In the Fifth at Malory towers, 1950); (nouveau titre français en 2014 : Malory School: La pièce de théâtre)
  • 1975 : Adieu à Malory School (Last Term at Malory Towers, 1951). (nouveau titre français en 2014 : Malory School: Les adieux)

Série Deux jumelles[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Deux jumelles (romans).

La série Deux jumelles (St. Clare's en VO) compte six romans publiés entre 1941 et 1945, et en France de 1964 à 1965 dans la collection Idéal-Bibliothèque chez Hachette. Elle raconte la vie quotidienne d’un pensionnat de jeunes filles. Elle a commencé à être rééditée en 2014.

Note : la 1re date est celle de la 1re édition française.

  • 1964 : Deux jumelles en pension (The Twins at St. Clare's, 1941); (nouveau titre français en 2014 : Les jumelles à Saint-Clair)
  • 1964 : Deux jumelles et trois camarades (The O'Sullivan Twins, 1942); (nouveau titre français en 2014 : Les jumelles ne sont pas des anges)
  • 1965 : Deux jumelles et une écuyère (Summer Term at St. Clare's, 1943); (nouveau titre français en 2014 : Les jumelles et la mystérieuse cavalière)
  • 1965 : Hourra pour les jumelles (Second Form at St. Clare's, 1944) .
  • 1966 : Claudine et les deux jumelles (Claudine at St.Clare's, 1944);
  • 1966 : Deux jumelles et deux somnambules (Fifth Formers at St. Clare's, 1945).

Série Six cousins[modifier | modifier le code]

La série Six cousins (Six Cousins en VO) Site sur la série Les Six cousins. Deux titres seulement ont été écrits. La série a été publiée dans la collection Idéal-Bibliothèque, et n'a pas été rééditée.

Note : la 1re date est celle de la 1re édition française.

  • 1967 : Les Six cousins (Six Cousins at Mistletoe Farm, 1948);
  • 1968 : les Six Cousins en famille (Six Cousins Again, 1950).

Série Betty[modifier | modifier le code]

Trois titres sur quatre de la série Betty (The Naughtiest Girl en VO) a été publiée en France dans la collection Idéal-Bibliothèque et n'a pas été rééditée.

Note : la 1re date est celle de la 1re édition française.

  • 1971 : Betty la mauvaise tête (The Naughtiest Girl in the School, 1940);
  • 1972 : Betty s'en va en guerre (The Naughtiest Girl again, 1942);
  • 1973 : Hourra pour Betty ! (The Naughtiest Girl is a Monitor!, 1945).

Série Mystères[modifier | modifier le code]

Les publications Hachette ont fait une erreur en appelant toute la série Série Mystère : il y a eu en effet un mélange des titres, car tous ne comportent pas les mêmes personnages. Il y a la Barney Mystery Series et ensuite la Secret Series mais aussi celle des Cinq Détectives, Arthur & Cie, Le cirque Galliano et d'autres titres n'appartenant à aucune série en Angleterre . Cette série devrait donc être constituée de plusieurs sous-séries:

Les Cinq Détectives (Five Find Outers en V.O.)[modifier | modifier le code]

La série raconte les histoires de cinq amis : Fatty, Larry, Pip, Daisy, Betsy et leur chien Foxy. Elle est d'abord parue sous le titre de Série Mystère dans la collection Idéal-Bibliothèque. À partir des années 1990, les livres sont réédités sous le nom de Cinq détectives.

  • Le Mystère du pavillon rose (The Mystery of the Burn Cottage, 1943),
  • Le Mystère du chat siamois (The Mystery of the Disappearing Cat, 1944),
  • Le Mystère de la maison vide (The Mystery of the Secret Room, 1945),
  • Le Mystère des enveloppes mauves (The Mystery of the Spiteful Letters, 1946),
  • Le Mystère du collier de perles (The Mystery of the Missing Necklace, 1947),
  • Le Mystère de la maison des bois (The Mystery of the Hidden House, 1948),
  • Le Mystère du chat botté (The Mystery of the Pantomime Cat, 1949),
  • Le Mystère du voleur invisible (The Mystery of the Invisible Thief, 1950),
  • Le Mystère du camp de vacances (The Mystery of the Vanished Prince, 1951),
  • Le Mystère du sac magique (The Mystery of the Strange Bundle, 1952),
  • Le Mystère du camion fantôme (The Mystery of Holly Lane, 1953),
  • Le Mystère du caniche blanc (The Mystery of Tally-Ho Cottage, 1954),
  • Le Mystère de la fête foraine (The Mystery of the Missing Man, 1956),
  • Le Mystère de l'ennemi sans nom (The Mystery of the Strange Messages, 1957),
  • Le Mystère de la chaloupe verte (The Mystery of Banshee Towers, 1961).

Arthur & Cie (Adventure series en V.O.)[modifier | modifier le code]

Les personnages sont : Jacques, Henri, Denise, Lucette et leur perroquet Kiki (retrouvés aussi dans certains titres de la série Mystères de la Bibliothèque rose tels que Le Mystère du nid d'aigle ou encore, Le Mystère de l'île aux mouettes, première aventure de ce groupe)

  • Le Mystère de l'île aux mouettes (The Island of Adventure, 1944),
  • Le Mystère du nid d'aigle (The Castle of Adventure, 1946),
  • Le Mystère de la cascade (The Valley of Adventure, 1947),
  • Le Mystère du golfe bleu (The Sea of Adventure, 1948),
  • Le Mystère de l'hélicoptère (The Mountain of Adventure, 1949),
  • Le Mystère du vaisseau perdu (The Ship of Adventure, 1950),
  • Le Mystère du mondial-circus (The Circus of Adventure, 1952),
  • Le Mystère de la rivière noire (The River of Adventure, 1955).

Série Barney (Barney Mysteries series en V.O.)[modifier | modifier le code]

Appelée série Barney en version originale, elle ne compte que six titres. Elle comprend les aventures de Sylvain (Barney en VO) le vagabond, et de ses amis Eric, dit Toufou (Peter dit Snubby en VO), orphelin, des deux cousins de Toufou Roger (Roger en VO) et Nelly (Diana en VO), accompagnés du chien de Toufou, Crac (Loony en VO) et de la guenon de Sylvain, Virginie (Miranda en VO). Seuls les livres suivants sont dans la série originale Barney Mystery Series, aussi appelés les 6 R car leur titre en anglais contient toujours un mot commençant par la lettre R :

  • Le Mystère du vieux manoir (The Rockingdown Mystery, 1949),
  • Le Mystère des gants verts (The Rilloby Fair Mystery, 1950),
  • Le Mystère du carillon (The Ring O'Bells Mystery, 1951),
  • Le Mystère de la roche percée (The Rubadub Mystery, 1952),
  • Le Mystère de monsieur personne (The Rat-a-tat Mystery, 1956),
  • Le Mystère des voleurs volés (The Ragamuffin Mystery, 1959),

Série Secret (Secret series en V.O.)[modifier | modifier le code]

Cette série est constituée de 5 titres. Les personnages sont : Guy, Linette et Nicole Arnaud qui sont frère et soeurs et Jean, orphelin adopté par les parents de Guy, Linette et Nicole après le premier tome. À partir du deuxième tome un autre personnage central est le prince Paul, originaire du royaume de Varanie.

  • Le Mystère de l'île verte (The Secret Island, 1938),
  • Le Mystère de la tour du guet (The Secret of Spiggy Holes, 1940),
  • Le Mystère de la montagne jaune (The Secret Mountain, 1941),
  • Le Mystère de la forêt bleue (The Secret of Killimooin, 1943),
  • Le Mystère du donjon noir (The Secret of Moon Castle, 1953).

Série Le Cirque Galliano (Galliano's circus series en V.O.)[modifier | modifier le code]

Cette série est constituée de 4 titres (3 en Angleterre). Le quatrième, un titre indépendant en Angleterre, a été ajouté à la série par Hachette pour faire partie de la série. Toutes les histoires ont pour thème le cirque. Les personnages princiapaux sont Jimmy et son amie Lotta, la petite ecuyère.

  • Le Mystère de l'éléphant bleu (Mr Galliano's Circus, 1938),
  • Le Mystère du chien savant (Hurrah for the Circus!, 1939),
  • Le Mystère du chapeau pointu (Circus days again, 1942),
  • Le Mystère des singes verts (Come to the Circus!, 1948).

Titres indépendants n'appartenant à aucune série[modifier | modifier le code]

Autres titres publiés en France dans la Série Mystère n'appartiennent pas à une série précise en Angleterre. Les personnages sont différents dans chaque livre.

  • Le Mystère du flambeau d'argent (The Tresor Hunters, 1940),
  • Le Mystère des sept coffres (The Secret of Cliff Castle, 1943),
  • Le Mystère de la grotte aux sirènes (Smuggler Ben, 1943),
  • Le Mystère de la péniche (The Boy next door, 1944),
  • Le Mystère des voisins terribles, (Those Dreadful children, 1949),
  • Le Mystère du message secret (The Mystery that never was, 1961).

Les Robinsons (The adventurous four series en V.O.)[modifier | modifier le code]

Il n'y a que deux titres dans cette série. Les personnages sont les frère et soeurs Tom, Mary et Jill et leur ami pêcheur Andy.

  • Les Robinsons de l'île perdue (The Adventurous Four, 1941),
  • Une nouvelle aventure des Robinsons (The Adventurous Four again, 1947).

La Famille Tant-Mieux[modifier | modifier le code]

Article détaillé : La Famille Tant-Mieux.

La série La Famille Tant-Mieux (The Caravan Family en VO)[4] est constituée de six histoires rédigées entre 1945 et 1951, et en France de 1963 à 1968 dans la Bibliothèque rose. Elle raconte la vie d’une famille composée du père, de la mère et de leurs trois enfants : Nicolas, Elisabeth et Marijo. Toujours joyeuse, cette famille voit toujours le bon côté des choses.

Note : la 1re date est celle de la 1re édition française.

  • 1963 : La Famille Tant-Mieux (The Caravan Family, 1945)
  • 1964 : La Famille Tant-Mieux en péniche (The Saucy Jane Family, 1947)
  • 1967 : La Famille Tant-Mieux prend des vacances (The Seaside Family, 1950)
  • 1966 : La Famille Tant-Mieux à la campagne (The Buttercup Farm Family, 1951)
  • 1965 : La Famille Tant-Mieux en croisière (The Pole Star Family, 1950)
  • 1968 : La Famille Tant-Mieux en Amérique (The Queen Elisabeth Family, 1951)

Belles Histoires[modifier | modifier le code]

Cette série a d'abord été publiée dans la collection Nouvelle Bibliothèque rose.

  • Fido, chien de berger (Shadow, the sheep-dog, 1942),
  • Bonjour les amis !,
  • Histoires des quatre saisons,
  • Histoires de la lune bleue,
  • Deux enfants dans un sapin,
  • Histoires du coin du feu,
  • Histoires de la vieille horloge,
  • Histoires du bout du banc,
  • Histoires du fauteuil à bascule.

Adaptation télévisée de la vie de Enid Blyton[modifier | modifier le code]

En 2009, un téléfilm, Le roman d'Enid Blyton, retrace sa vie. Enid y est incarnée par Helena Bonham Carter. En 2011, un tapuscrit inédit est révélé au cours d'une vente aux enchères[5].

Récompense posthume[modifier | modifier le code]

Dans un sondage publié en août 2008, Enid Blyton est l'auteur le plus populaire du Royaume-Uni, devant J. K. Rowling, J. R. R. Tolkien ou William Shakespeare[6].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon l'Index Translationum.
  2. Livres d'enfant: site de fan
  3. Cf. Bibliothèque nationale de France (Notice n° : FRBNF32926855)
  4. (en) The Enid Blyton Society
  5. « Un manuscrit inédit de l'auteure de "Oui-Oui" découvert », Le Monde, 23 février 2011.
  6. « Famous Five creator Enid Blyton beats Tolkien and Shakespeare as best-loved author of all time (en), Daily Mail, 18 août 2008

Sources[modifier | modifier le code]

site internet
ouvrages
  • Marie-Pierre et Michel Mathieu-Colas, Le Dossier Club des Cinq : "The Famous Five" d'Enid Blyton (1983), éd. Magnard-L'École [présentation en ligne]
  • F. Rivière, Souvenir d'Enid Blyton (2002), éd. Le Publieur
  • F. Rivière, Enid Blyton & le Club des cinq (2005), éd. des Quatre chemins
  • La revue Le Rocambole a consacré en 2003 un numéro complet (n° double 24-25) à la célèbre romancière
  • (en) Enid Blyton : The Story of My Life (1952)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]