Piccadilly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Piccadilly
Image illustrative de l'article Piccadilly
Une plaque de la rue
Situation
Coordonnées 51° 30′ 25″ N 0° 08′ 32″ O / 51.50694, -0.14222 ()51° 30′ 25″ Nord 0° 08′ 32″ Ouest / 51.50694, -0.14222 ()  
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Ville Londres
Quartier Cité de Westminster (West End)
Tenant Hyde Park Corner
Aboutissant Piccadilly Circus
Morphologie
Type Rue
Longueur 1500 m

Géolocalisation sur la carte : Grand Londres

(Voir situation sur carte : Grand Londres)
Piccadilly

Piccadilly est une artère de Londres, dans le West End. Longue d'environ un kilomètre et demi, cette voie s'étend de Hyde Park Corner au sud-ouest à Piccadilly Circus au nord-est et sépare deux quartiers  : Mayfair au nord et St. James's au sud.

La rue est bordée de luxueux magasins, d'hôtels de prestige, d'agences de compagnies aériennes, de résidences cossues, souvent transformées en clubs, ce qui en fait une des promenades les plus courues de Londres. Il y a deux représentations diplomatiques ici aussi ; l'ambassade du Japon au Royaume-Uni au numéro 101, et le haut-commissariat de Malte au Royaume-Uni au numéro 36.

Origine présumée du nom « Piccadilly »[modifier | modifier le code]

Au XVIe siècle, le quartier (Piccadilly) était propriété de l'Eton College et de la Mercer's Company, quand un tailleur, Robert Baker, vint indirectement lui donner son nom actuel. Cet homme s'était enrichi dans le commerce des "piccadils", hauts cols empesés très en faveur auprès de la jeunesse frivole du temps des Stuarts. Avec cet argent, il achètera des terrains dans l'ouest de Londres, partie peu habitée à l'époque, et y fera construire une luxueuse maison en 1612, à l'extrémité sud de Great Windmill Street. Sa demeure sera vite surnommée "the Piccadilly Hall". Même si l'actuelle rue Piccadilly fut connue en 1692 sous le nom de Portugal Street, nom donné en l'honneur de Catherine de Bragance, princesse portugaise, épouse du roi Charles II d'Angleterre. Dès 1743, il est attesté que le nom utilisé pour désigner la rue était déjà celui qu'on lui connaît encore de nos jours.

Descriptif de Piccadilly[modifier | modifier le code]

Les paragraphes suivants décrivent les édifices de la rue Piccadilly et des lieux directement environnants.

L'hôtel Albany[modifier | modifier le code]

Cet hôtel particulier a un plan en forme de « H » possède une cour d'entrée donnant sur Piccadilly. Il fut construit par William Chambers pour le compte du deuxième fils de George III, Frédéric, duc d'York et d'Albany. C'est ce titre qui a d'ailleurs donné son nom au bâtiment et on aperçoit sa statue dans le Mall. Accablé de dettes, il le vendit à un promoteur qui divisa la demeure en 69 appartements luxueux. De nos jours, l'hôtel est célèbre pour avoir accueilli des pensionnaires de renommée : Lord Byron, Graham Greene, Thomas Babington Macaulay.

Burlington House[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Burlington House.

Burlington Arcade[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Burlington Arcade.

Old Bond Street[modifier | modifier le code]

Cette partie de Bond Street se distingue par les commerces de luxe qui la compose : magasins de porcelaine, de joaillerie et d'antiquités.

Albemarie Street[modifier | modifier le code]

Rosalie Duthé, ballerine et grande courtisane du XVIIIe siècle, favorite du comte d'Artois et du banquier londonien Perregaux y a habité un petit hôtel lors de son passage à Londres.

Les clubs[modifier | modifier le code]

Au nord de Piccadilly demeurent des maisons géorgiennes souvent reconverties en clubs. Ainsi au no 94, on trouve installé dans Cambridge House, le Naval and Military Club (connu aussi sous le nom In and Out Club). Cambridge House a été construite au XVIIIe siècle pour [[Charles Wyndham, 2e comte d'Egremont|Lord Egremont]] puis habitée par le prince Adolphus, duc de Cambridge de 1829 à 1850 et par Lord Palmerston de 1855 à 1860.

Au no 127, se trouve le Cavalry Club fréquenté par les cavaliers et au no 128, le Royal Air Force Club fréquenté par les aviateurs.

Fortnum & Mason[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Fortnum & Mason.

Ritz Hotel[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Hôtel Ritz (Londres).

Barclays Bank[modifier | modifier le code]

Au no 160 de la rue siège une somptueuse filiale de la banque Barclays. Son extérieur est dans le style néo-classique américain et son intérieur exotique est dans les tons noir, rouge et or.

L'édifice a été construit en 1922 et servait à l'origine comme salle d'exposition pour Wolseley Motors avant d'être racheté par Barclays et transformé sous la direction de l'architecte William Curtis-Green (1875-1960).

Apsley House[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Apsley House.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

  • Piccadilly : film sorti en 1929, ressorti en salle en 2004 au Royaume-Uni dans une version restaurée.

Liens externes[modifier | modifier le code]