David Scott

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Scott.
David Scott
Image illustrative de l'article David Scott

Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Naissance 6 juin 1932 (82 ans)
San Antonio, Texas
Durée cumulée des missions 23 j 4 h 54 min
Sélection Groupe 3 de la NASA, 1963
Mission(s) Gemini 8
Apollo 9
Apollo 15
Insigne Ge08Patch orig.png Apollo-9-patch.png Apollo 15-insignia.png

David Randolph Scott est un astronaute américain né le 6 juin 1932 et le septième des douze hommes ayant foulé le sol lunaire à ce jour.

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

David Scott est né le 6 juin 1932 à Randolph Field près de San Antonio au Texas. Il suit les cours du Texas Military Institute, de la Riverside Polytech High School à Riverside, Californie et enfin de la Western High School à Washington. Après une année à l'Université du Michigan, il est sélectionné par l'école de formation des officiers américains West Point dont il sort 5e sur 653 en 1954. Il choisit d'intégrer l'Armée de l'Air. En 1959 il épouse sa première femme Ann. Il décroche une maitrise en Aéronautique/Astronautique puis un diplôme d'ingénieur au Massachusetts Institute of Technology en 1962.

Carrière à la NASA[modifier | modifier le code]

Scott fait partie du troisième groupe d'astronautes sélectionné par la NASA en octobre 1963. Contrairement aux deux sélections précédentes il n'était plus nécessaire d'être pilote d'essais pour devenir astronaute.

Vols réalisés[modifier | modifier le code]

Gemini 8[modifier | modifier le code]

Dans le cadre du programme Gemini, Scott est sélectionné pour faire partie de l'équipage de Gemini 8 avec Neil Armstrong qui fait office de commandant. Le vaisseau spatial est lancé le 16 mars 1966 et les deux hommes parviennent à s’amarrer à l'étage de fusée Agena dans le cadre d'une manœuvre destinée à mettre au point les techniques de rendez-vous. Mais une défaillance d'un moteur-fusée utilisé pour le contrôle d'attitude nécessite l'interruption prématurée de la mission. David Scott n'a pas pu réaliser la sortie extravéhiculaire planifiée.

Apollo 9[modifier | modifier le code]

Scott est sélectionné comme pilote du module de commande et de service Apollo pour la mission Apollo 9 qui est lancée le 3 mars 1969 et doit durer 10 jours. Cette troisième mission du programme Apollo a pour objectif de tester en orbite terrestre les deux vaisseaux (module lunaire Apollo et module de commande et de service Apollo) utilisés par les futures missions lunaires qui sont pour la première fois disponibles dans une configuration opérationnelle. Au cours de la mission, l'équipage simule avec succès un rendez-vous en orbite lunaire entre module de service et module lunaire et vérifie la faisabilité d'un transfert de l'équipage d'un module à l'autre en réalisant une sortie extravéhiculaire.

Apollo 15[modifier | modifier le code]

La mission Apollo 15 est la quatrième mission à atterrir sur la Lune. Durant cette mission, lancée le 26 juillet 1971, une nouvelle version du module lunaire est utilisée qui permet de doubler le temps de séjour sur la Lune et d'emporter des équipements supplémentaires dont le rover lunaire. Scott est le commandant de la mission qui comprend par ailleurs Alfred M. Worden, pilote du module de commande et James B. Irwin pilote du module lunaire.

Scott devient le premier « automobiliste lunaire ». Lors d’une première EVA de près de quatre heures, Scott et Irwin parcourront 7,5 km à bord de la jeep lunaire. Les jours suivants, les 1er et 2 août, ils cumuleront près de 28 km.

Scott sera également le premier à réaliser une expérience pédagogique en direct de la Lune ; lâchant simultanément un marteau et une plume qu’il tenait dans chaque main, ceux-ci touchent le sol en même temps, démontrant qu’en l’absence d’atmosphère, la gravité agit de façon égale sur tous les corps.

Au cours de cette mission, il déposera ce qui est toujours aujourd’hui la seule œuvre d’art à la surface de la Lune : une petite statuette en aluminium baptisée Fallen Astronaut (littéralement l'« Astronaute tombé »), réalisée par le sculpteur belge Paul Van Hoeydonck, au côté de laquelle est laissée une plaque où sont gravés les noms des spationautes ou aspirants décédés en mission, en entraînement, ou dans d’autres circonstances. Ces quatorze noms sont les suivants :

Carrière postérieure[modifier | modifier le code]

Scott, avec la complicité du reste de l'équipage, avait emporté à l'insu de la NASA 398 timbres dont il comptait revendre une partie à un marchand allemand spécialisé dans la philatélie pour financer les études des enfants des astronautes. Ce type de trafic avait jusque là été tacitement autorisé par l'agence spatiale, mais celle-ci décida d'y mettre fin à compter de cette mission. Les trois hommes furent exclus du corps des astronautes.

En mars 1975 Scott prend sa retraite de l'Armée de l'Air avec le grade de colonel après avoir effectué 5 600 heures de vol. Scott est nommé le 18 avril 1975 directeur du Centre de recherche aéronautique de la NASA poste qu'il occupera jusqu'au 30 octobre 1977. En 1977 il quitte la NASA et fonde sa propre société.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :