Morgan Stanley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Morgan Stanley

Description de l'image  Logo Morgan Stanley.png.
Création 1935
Forme juridique société anonyme (NYSE : MS)
Slogan The world wise
Siège social Drapeau des États-Unis New York (États-Unis)
Activité Banque d'investissement
Produits Services financiers, banque d'investissement
Effectif 53 760 (août 2005)
Site web http://www.morganstanley.com

Morgan Stanley (NYSE : MS) est une multinationale américaine proposant des services financiers dont le siège social est le Morgan Stanley Building situé dans le quartier de Midtown Manhattan à New York[1]. Morgan Stanley opère dans 42 pays et dispose d'un réseau de 1300 bureaux employant 60 000 collaborateurs[2]. L'entreprise fait état d'un total de 1900 milliards de dollars d'actifs gérés pour le compte de clients fin 2013.

La firme, créée par les associés de J.P. Morgan & Co. Henry S. Morgan (petit-fils de John Pierpont Morgan), Harold Stanley et d'autres, vit le jour le 16 septembre 1935 en réaction au Glass-Steagall Act qui exigeait la séparation entre banques d'affaires et banques commerciales. La première année, l'entreprise atteint 24% de part de marchés (US$1.1 milliard) dans les introductions en bourse et placements privés.

La banque opère aujourd'hui dans trois grands domaines d'activité : la Banque privée, la Banque d'investissement et la Gestion d'actifs.

Histoire[modifier | modifier le code]

Morgan Stanley fut l'une des premières grandes banques d'investissement des États-Unis à réaliser une introduction en Bourse. Au début des années 2000, elle a subi un revers, étant l'une des dix grandes banques d'investissement à avoir signé un compromis à 1,4 milliard de dollars sur la question de l'indépendance de l'analyse financière, via l'accord amiable d'avril 2003, avec la SEC et[3], l'association des courtiers américains.

En août 2006, Morgan Stanley a racheté le Paris Saint-Germain à Canal+ avec le fonds d'investissement Butler et Colony Capital.

Morgan Stanley possède 4.06% de la société Ubisoft.

Le 2 septembre 2011, le gouvernement des États-Unis a commencé des poursuites judiciaires contre Morgan Stanley pour son rôle dans la crise des subprimes[4].

Description[modifier | modifier le code]

Données financières[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

  • En avril 2010, la banque d’affaires américaine enregistrait la plus grande perte jamais réalisée par un fonds spécialisé dans l’immobilier soit 8,8 milliards de dollars[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Contact Us". Morgan Stanley. Retrieved on August 28, 2009.
  2. « Morgan Stanley article in The Gateway » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), The Gateway Online. Consulté le 25 novembre 2009
  3. L'accord du 28 avril 2003 entre la Justice, dix grandes banques, la SEC et la Nasd
  4. François, « Scandale hypothécaire à Wall Street - Washington poursuit les banques : Bank of America, Morgan Stanley et Goldman Sachs sont du nombre », Le Devoir,‎ 3 septembre 2011 (lire en ligne)
  5. "Morgan Stanley victime d'investissements immobiliers hasardeux",

Lien externe[modifier | modifier le code]