Christopher Kraft

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Christopher Kraft en 1979.

Christopher « Chris » Columbus Kraft, Jr., né le à Phoebus, est un ingénieur et responsable de la National Aeronautics and Space Administration (NASA).

Il a joué un rôle important dans la gestion du centre de contrôle de mission de la NASA. Après ses études à Virginia Tech en 1944, Kraft a été embauché par le National Advisory Committee for Aeronautics (NACA), le prédécesseur de la National Aeronautics and Space Administration (NASA). Il a travaillé pendant plus d'une décennie dans la recherche aéronautique avant de rejoindre en 1958 le Space Task Group, une petite équipe chargée d'envoyer le premier américain dans l'espace. Affecté à la division des opérations de vol, Kraft est devenu directeur de vol de la NASA. Il était en service au cours de ces missions historiques comme celles du premier américain dans l'espace, du premier vol orbital américain et de la première sortie extravéhiculaire.

Au début du programme Apollo, Kraft pris sa retraite comme directeur de vol pour se concentrer sur la gestion et la planification des missions. En 1972, il devient directeur de ce qui deviendra le centre spatial Lyndon B. Johnson, en suivant les traces de son mentor Robert Gilruth. Il a occupé le poste jusqu'à sa retraite de la NASA en 1982. Pendant sa retraite, Kraft a été consultant pour de nombreuses entreprises, dont IBM et Rockwell, et il a publié une autobiographie intitulée Flight: My Life in Mission Control (2001).

Plus que toute autre personne, Kraft a été responsable de la formation de l'organisation du centre de contrôle de mission de la NASA. Comme son protégé Glynn S. Lunney l'a commenté, « aujourd'hui le centre de contrôle [de mission] … est le reflet de Chris Kraft »[1]. Lorsque Kraft a reçu le National Space Trophy du Rotary Club en 1999, l'organisation l'a décrit comme « une force motrice dans le programme américain de vol spatial habité depuis ses débuts jusqu'à l'ère de la navette spatiale, un homme dont les réalisations sont devenues légendaires »[2]. Le centre de contrôle de mission du centre spatial Lyndon B. Johnson de Houston a été baptisé en l'honneur de Kraft le [3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Chris Kraft (assis) lors de Mercury-Atlas 9.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lunney, Oral History (PDF), March 9, 1998, Johnson Space Center Oral History Project, p. 23.
  2. Nystrom, Kraft selected 2002 Ruffner Medal recipient.
  3. (en) « NASA Names Mission Control for Legendary Flight Director Christopher Kraft », sur nasa.gov (consulté le 16 avril 2011)