Centre de contrôle de mission

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir MCC.
Mission Control Center moderne du Lyndon B. Johnson Space Center de Houston.

Le centre de contrôle de mission (en anglais Mission Control Center ou MCC) est une structure qui rassemble les moyens nécessaires à la gestion opérationnelle de la charge utile d'un satellite ou l'accomplissement de la mission d'un vol habité. Un Centre de contrôle de mission fait souvent partie d'une agence aérospatiale lorsqu'il s'agit de vols habités : il existe plusieurs de ces organismes dans le monde, les trois plus importantes étant la National Aeronautics and Space Administration (NASA), l'Agence spatiale fédérale russe (FKA) et l'Agence spatiale européenne (ESA).

La principale tâche d'un centre de contrôle de mission est de gérer le déroulement des missions spatiales, le plus souvent du décollage jusqu'à l'atterrissage ou à la fin de la mission.

Une équipe de contrôleurs de vol ainsi que d'autres membres du personnel en soutien, ont charge de surveiller tous les aspects de la mission en utilisant la télémétrie.

Principaux lieux des centres de contrôles[modifier | modifier le code]

Responsabilités[modifier | modifier le code]

Responsabilités durant le Programme Apollo[modifier | modifier le code]

Il y avait 12 secteurs de responsabilités.

Photo prise le 14 novembre 1969 à Houston.
  • Booster : responsable de la propulsion de moteurs de poussées.
  • Officier de contrôle : responsable du module lunaire.
  • Environnement électrique et gestion du combustible.
  • Officier d'activité : responsable de la gestion du travail des astronautes.
  • Officier de la dynamique : responsable du positionnement des modules lors des contacts entre modules.
  • Officier de trajectoire : contrôle de trajectoire des modules.
  • Officier de navigation : contrôle la navigation dans l'espace.
  • Officier des instruments et de la communication.
  • Superviseur du Network : contrôle du système informatique.
  • Officier de procédure : contrôle les procédures.
  • Officier des retrofire : Au cours des missions lunaires, les manœuvres était gérées de la terre, comme le moment où module de service Apollo a allumé son moteur pour retourner à de la lune à la terre.
  • Officier de télémétrie.

Personnalités ayant travaillées comme directeur de centre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :