Richard M. Daley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Daley.
Richard M. Daley
Image illustrative de l'article Richard M. Daley
Fonctions
54e Maire de Chicago
Prédécesseur Eugene Sawyer
Successeur Rahm Emanuel
Biographie
Nom de naissance Richard Michael Daley
Date de naissance (71 ans)
Lieu de naissance Chicago, Illinois
Drapeau des États-Unis États-Unis
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate
Diplômé de Université DePaul

Signature

Richard M. Daley
Maire de Chicago

Richard Michael Daley (né le 24 avril 1942 à Chicago) est un homme politique américain, membre du parti démocrate et ancien maire de Chicago. Richard M. Daley a été maire de la ville de Chicago pendant 22 ans, il a été élu pour la première fois en 1989 puis réélu en 1991, 1995, 1999, 2003 et 2007. Ayant annoncé en octobre 2010 qu'il ne se représenterait pas, son mandat s'est achevé le 16 mai 2011. Le 22 février 2011, Rahm Emanuel est élu maire de Chicago avec plus de 55 % des voix et prend ses fonctions le 16 mai 2011.

Biographie[modifier | modifier le code]

Richard Daley est le quatrième de sept enfants et le fils aîné de Richard J. Daley, ancien maire de Chicago et Eleanor Daley. Originaire de Bridgeport, le quartier irlandais de Chicago, Daley est diplômé de l'Institut de La Salle et a obtenu son baccalauréat et diplôme Juris Doctor à l'université DePaul. Avant l'obtention de son diplôme en droit, Daley sert dans la Marine Reserve.

Richard M. Daley est marié à Margaret Daley. Ils ont quatre enfants : Nora, Patrick, Elisabeth et Kevin. Kevin, son deuxième fils était âgé de trente-trois mois quand il est décédé de complications de spina bifida en 1981.

Daley est le frère de William M. Daley, ancien secrétaire du Commerce américain, sous le président Bill Clinton et actuel chef de cabinet de la Maison Blanche, et de John P. Daley, un commissaire du comté de Cook membre au Conseil des commissaires à laquelle il sert en tant que président des finances.

Daley est un fan des White Sox.

Maire de Chicago (1989-2011)[modifier | modifier le code]

Richard M. Daley durant un serment de loyauté

Son père, Richard Joseph Daley, est maire de Chicago entre 1955 et 1976.

Daley est choisi par le Time le 25 avril 2005 comme étant le meilleur maire des cinq plus grandes villes des États-Unis, et comme ayant du style et de la puissance, il connaît de telles réussites comme la résurgence dans le tourisme, la modernisation du Chicago Transit Authority, la construction du Millennium Park, le lancement de la construction de la Chicago Spire, la mise en place de structures pour la biodiversité et l'environnement ainsi que du développement rapide du North Side de la ville.

Il reçoit plus de 70 % des voix aux élections municipales de 1999, 2003 et 2007, sans grande opposition. Il joue un rôle important dans la sélection de la ville de Chicago pour les Jeux olympiques d'été de 2016.

Il annonce en septembre 2010, qu'il ne sera pas candidat à un nouveau mandat de maire en 2011[1].

Meigs Field[modifier | modifier le code]

Dans la nuit du 30 mars 2003, le maire Richard Michael Daley a ordonné la destruction de la piste unique de l'aéroport de Meigs Field par une entreprise privée en traçant de larges X au bouteur sur sa surface et ceci sans en avertir les autorités compétentes de l'aviation. Bien que l'excuse du maire Richard Michael Daley fût les attentats du 11 septembre 2001, il tentait de faire fermer l'aéroport depuis 1995 afin qu'il y soit remplacé par un parc public[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mayor Richard M. Daley biography. ; Chicago : Office of the Mayor, 1989. (OCLC 20832560)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Chicago abandonnée par son «homme de fer» , Le Figaro, Septembre 2010
  2. (en) « Daley Cries 'Uncle', Reaches Deal with FAA for Meigs Mess », Aero-News, 19 septembre 2006

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]