James C. Fletcher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

James C. Fletcher

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait officiel de la NASA

Naissance 5 juin 1919
Millburn (New Jersey)
Décès 22 décembre 1991
Washington
Profession Physicien
Activité principale NASA
Université de l'Utah

James Chipman Fletcher (5 juin 1919 - 22 décembre 1991) est un physicien américain, président de l'université de l'Utah de 1964 à 1971, 4e et 7eadministrateur de la NASA, du 27 avril 1971 au 1er mai 1977 et du 12 mai 1986 au 8 avril 1989.

Biographie[modifier | modifier le code]

James C. Fletcher, né à Millburn au New Jersey, étudia la physique à l'université Columbia, et décrocha en 1948 une doctorat en physique au California Institute of Technology[1]. Après avoir occupé des postes d'enseignant-chercheur à Harvard et Princeton, il rejoignit en 1948 Hughes Aircraft, où il finit par travailler sur la Division des missiles guidés de la Ramo-Wooldridge Corporation. En 1958, il cofonda la Space Electronics Corporation à Glendale en Californie, qui devint Space General Corporation après une fusion. Il fut ensuite nommé vice-président de Aerojet General Corporation à Sacramento (Californie). En 1964, il devint président de l'université d'Utah, poste qu'il occupa jusqu'à sa nomination comme administrateur de la NASA en 1971.

Durant son premier mandat, Fletcher participa au début du programme de la navette spatiale américaine, ainsi qu'au programme Viking qui envoya des sondes sur Mars. Il supervisa les missions Skylab, approuva les programme Voyager ainsi que la rencontre Apollo-Soyouz.

Lorsqu'il quitta la NASA en 1977, Fletcher devint un consultant à McLean en Virginie et servit à l'université de Pittsburgh. Durant les neuf ans qui se sont écoulés entre ses deux mandats à la NASA, Fletcher fut un conseiller pour certains hommes d'états étrangers au sujet de leurs programmes spatiaux nationaux. Il fait aussi partie à cette époque du groupe de consultants qui travailla sur le projet d'initiative de défense stratégique américain.

Durant son second mandat d'administrateur de la NASA, Fletcher fut principalement impliqué dans les modifications apportés à la navette spatiale américaine consécutifs à l'accident de la navette spatiale Challenger : après sa destruction au décollage, les vols des navettes furent arrêtés durant deux ans, le temps que la NASA revoie la conception des navettes et ses méthodes de gestion. Fletcher poussa la NASA à améliorer la sécurité et la fiabilité du programme spatial, restructura l'organisation interne pour l'améliorer. Il était toujours à son poste lors du premier vol postérieur à la catastrophe, le 2 septembre 1988. Il approuva aussi le programme du télescope spatial Hubble.

Fletcher mourut en décembre 1991 d'un cancer du poumon chez lui en banlieue de Washington, D.C..

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Ian Fisher, « Décès de James Fletcher », The New York Times,‎ 24 décembre 1991 (lire en ligne)

Sources[modifier | modifier le code]