Anne Jolivet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Anne Jolivet
Description de l'image Image manquante.jpg.
Nom de naissance Anne Giovanelli
Nationalité Drapeau de la France française
Profession Actrice
Séries notables Noële aux quatre vents

Anne Jolivet est une actrice et scénariste française, née à Metz.

Interprète à l'écran, elle a été l'héroïne principale du feuilleton télévisé Noële aux quatre vents (1970). Active également dans le doublage, elle a notamment prêté plusieurs fois sa voix à Demi Moore et Kathleen Turner[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Anne Jolivet suit un cursus d'art dramatique en suivant une formation au Cours Simon[2].

À la fin des années 1960, elle commence sa carrière d'actrice par le doublage en participant au film Duffy, le renard de Tanger et Easy Rider (1968 et 1969). Elle poursuit à l'écran et tourne dans le film Les Cracks d'Alex Joffé, aux côtés de Bourvil, Patrick Préjean ou Francis Lax, entre autres[2],[3].

En 1970, elle décroche alors le rôle principal du feuilleton télévisé Noële aux quatre vents[2]. Durant une dizaine d'année environ, elle met de côté le doublage pour se consacrer pleinement au cinéma et la télévision. Elle joue alors dans La Punition, Autopsie d'un complot, les séries L'Aéropostale, courrier du ciel, Médecins de nuit ou encore La Vie des autres[4].

Au début des années 1980, elle revient au doublage et devient la voix française régulière de Kathleen Turner (dont À la poursuite du diamant vert, Scoop, La Guerre des Rose[1]etc.) et une voix récurrente de Demi Moore (dont 'Proposition indécente, La Jurée[1]etc.). Pour la télévision, elle double Tanya Roberts dans Drôles de dames, Melanie Chartoff (la principale Grace Musso dans Parker Lewis ne perd jamais, Lorraine Toussaint dans Preuve à l'appui, Julia Louis-Dreyfus dans Seinfeldetc.

Elle est aussi une voix de l'animation comme le personnage Rachel Lambert dans Nicky Larson ou encore Miss Kitty dans Fievel au Far West.

Fin des années 1990, elle ralenti son activité dans le doublage afin de se consacrer à l'écriture pour le théâtre[5],[2]. Elle signe sa première pièce Sammy Doc et Fifi en 1999, avec Gérard Berner, Jacques Ebner et Serge Sauvion[2]. Cette pièce, créée à Paris, montée à Villeneuve en Suisse, est ensuite jouée dans ces même villes, ainsi qu'après avoir été traduit en espagnol, à Malaga et à Madrid[5],[2]. Elle poursuit avec Le mac a mangé mon mec, Je viens d'un pays de neige, Le Café de la dernière chance ou encore Sexy Dancing[5]. Puis, elle écrit des pièces radiophoniques comme Tu leur diras que j'étais belle, J'ai commandé du sable blanc, Help un bébé peut en cacher un autre[2]etc.

En 2001, elle obtient le prix « Nouveau talent auteur » décerné par la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD)[2]. Puis, elle reçoit une bourse de la Fondation Beaumarchais pour Louise, la Vierge Rouge[2].

En parallèle de son activité d'actrice, elle fait aussi de la chanson et enregistre notamment plusieurs disques, dont un duo avec le chanteur Gilles Dreu, dans les années 1970[6].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Au début des années 1970, elle a été en couple avec le chanteur Gilles Dreu[7].

Puis, elle s'est mariée avec l'acteur Gérard Berner.[réf. nécessaire]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Films d'animation[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Séries d'animation[modifier | modifier le code]

Jeu vidéo[modifier | modifier le code]

Chanson[modifier | modifier le code]

  • 1972 : Jamais deux sans toi / Chante petite[17]. (Single deux titres - 45 tours Barclay 61 672)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c François Justamand, « DVD Scoop - La version française », sur Objectif-cinema.com.
  2. a, b, c, d, e, f, g, h et i « Anne Jolivet », sur Theatreonline.com.
  3. Extraits sur la carrière d'Anne Jolivet sur YouTube.
  4. « Anne Jolivet », sur Bnf.fr.
  5. a, b et c « Anne Jolivet » sur Librairiedeslivresetvous.fr.
  6. Gilles Dreu - La Conversation (avec Anne Jolivet) sur YouTube.
  7. Télé 7 jours no 554, semaine du 5 au , p. 88 à 91 : « Le vrai roman d'amour de Noële aux Quatre Vents ».
  8. « Fiche du doublage français du film Virgin Suicides » sur Voxofilm
  9. Le film a été doublé en 2004.
  10. « Fiche du doublage français du film Nicholas Nickleby (2002) » sur Voxofilm, article du 25 mars 2005
  11. « Fiche du doublage français du film Star Trek : Nemesis » sur Voxofilm, article du 14 décembre 2004
  12. « Fiche du doublage français du film Dumb and Dumberer » sur Voxofilm, article du 21 juin 2006
  13. « Fiche du doublage français du film Good Bye, Lenin! » sur Voxofilm
  14. « Fiche du doublage français du film Spider-Man 2 » sur Voxofilm
  15. « Fiche du doublage français du film Nanny McPhee » sur Voxofilm, article du 16 mai 2007
  16. a et b Carton du doublage français lors de la diffusion télévisuelle.
  17. Anne Jolivet - Jamais deux sans toi (1972) sur YouTube.

Liens externes[modifier | modifier le code]