Raze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Raze
Raze
Le cœur du village et son clocher comtois.
Blason de Raze
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement Arrondissement de Vesoul
Canton Canton de Scey-sur-Saône-et-Saint-Albin
Intercommunalité Communauté de communes des Combes
Maire
Mandat
Yves Jeanney
2014-2020
Code postal 70000
Code commune 70439
Démographie
Population
municipale
348 hab. (2016 en augmentation de 2,35 % par rapport à 2011)
Densité 35 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 35′ 04″ nord, 6° 00′ 44″ est
Altitude Min. 217 m
Max. 260 m
Superficie 10,02 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte administrative de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Raze

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte topographique de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Raze

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Raze

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Raze

Raze est une commune française située dans le département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Raze
Traves Aroz Clans
Vy-le-Ferroux
Noidans-le-Ferroux
Raze Baignes
Neuvelle-lès-la-Charité Rosey

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

La commune fait partie de l'arrondissement de Vesoul du département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté. Pour l'élection des députés, elle dépend de la première circonscription de la Haute-Saône.

Elle fait partie depuis 1801 du canton de Scey-sur-Saône-et-Saint-Albin[1]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, le territoire de ce canton s'est étendu de 17 à 46 communes.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune est l'un des fondateurs de la Communauté de communes des Combes, créée le .

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1983 mars 2008 Gérard Pelletier DVG Professeur de chimie (enseignement supérieur)
Président de la CC des Combes (1995 → 2008)
Président de l'association des maires ruraux de France (1999 → 2008)
mars 2008 décembre 2010 Joël Jeanniot   démissionnaire
mars 2011[2] En cours
(au 11 septembre 2016)
Yves Jeanney   Réélu pour le mandat 2014-2020[3],[4]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[6].

En 2016, la commune comptait 348 habitants[Note 1], en augmentation de 2,35 % par rapport à 2011 (Haute-Saône : -1,02 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
588580640616630615590569581
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
524506485448433405395351315
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
315328299250223220211215262
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
264242232320351354318340348
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Château.
  • École.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Gérard Pelletier, ancien maire de Raze.
  • Roux de Raze (1758-1834), député du bailliage d'Amont.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Raze.svg Description : Divisé à un chevron d'or, au premier d'azur à deux étoiles d'or aussi, au deuxième de gueules au croissant d'argent. Les armoiries du Conventionnel Roux de Raze ont largement inspiré le blason de la commune.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. « Le maire connaît la boutique », L'Est républicain, édition de Haute-Saône,‎ (lire en ligne) « Trois mois après la démission du maire, Joël Jeanniot, Raze a officiellement retrouvé un chef de file. Depuis le 17 mars, en la personne d’Yves Jeanney, 55 ans, qui n’est autre que l’ancien premier adjoint du sortant. En se retirant le 15 décembre 2010, ce dernier avait adressé un courrier à la population, dans lequel il se disait « fatigué », notamment « par de pénibles affaires et de fréquents litiges » ».
  3. « Le maire à nouveau candidat », L'Est républicain,‎ (lire en ligne) « Élu en 2011, suite à la démission de M. Jeanniot, Yves Jeanney est candidat pour un deuxième mandat avec une équipe reconduite à 100 % ».
  4. « Liste des maires de la Haute-Saône » [PDF], Liste des maires de la Haute-Saône et des présidents de communautés de communes, Préfecture de la Haute-Saône, (consulté le 20 septembre 2016).
  5. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.