Neuvelle-lès-la-Charité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Neuvelle-lès-la-Charité
Neuvelle-lès-la-Charité
L'abbaye.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement Vesoul
Canton Scey-sur-Saône-et-Saint-Albin
Intercommunalité Communauté de communes des Combes
Maire
Mandat
Patrick Le Garf
2014-2020
Code postal 70130
Code commune 70384
Démographie
Population
municipale
226 hab. (2015 en diminution de 0,44 % par rapport à 2010)
Densité 17 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 32′ 19″ nord, 5° 57′ 11″ est
Altitude Min. 218 m
Max. 258 m
Superficie 13,2 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte administrative de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Neuvelle-lès-la-Charité

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte topographique de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Neuvelle-lès-la-Charité

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Neuvelle-lès-la-Charité

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Neuvelle-lès-la-Charité

Neuvelle-lès-la-Charité est une commune française située dans le département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Neuvelle-lès-la-Charité
Noidans-le-Ferroux Raze Rosey
La Romaine
(Le Pont-de-Planches)
Neuvelle-lès-la-Charité Mailley-et-Chazelot,
Grandvelle-et-le-Perrenot
Fretigney-et-Velloreille Lieffrans, Bourguignon-lès-la-Charité

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune est composée du village de Neuvelle et du hameau la Charité, réunis en 1812.

L'abbaye de la Charité, dédiée à Notre-Dame de la Charité, abbaye cistercienne d'hommes, fondée en 1133 par des moines de Bellevaux à la demande d’Adélaide de Traveset[1], et disparue en 1791, était située sur la commune actuelle de Neuvelle-lès-la-Charité, en Haute-Saône, alors dans le diocèse de Besançon.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

La commune fait partie de l'arrondissement de Vesoul du département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté. Pour l'élection des députés, elle dépend de la première circonscription de la Haute-Saône.

Elle fait partie depuis 1801 du canton de Scey-sur-Saône-et-Saint-Albin[2]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, le territoire de ce canton s'est étendu de 17 à 46 communes.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune est membre depuis 2009 de la Communauté de communes des Combes, créée le .

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
2001 2014 Michel Bague    
avril 2014[3] en cours
(au 19/7/2015)
Patrick Le Garf    

Démographie[modifier | modifier le code]


L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[5].

En 2015, la commune comptait 226 habitants[Note 1], en diminution de 0,44 % par rapport à 2010 (Haute-Saône : -0,77 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
550521586657782720665690723
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
620593612558509472484405364
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
361336343280295302322255228
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
212207194188199201228227226
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « L’abbaye se lance dans la course », L'Est républicain,‎ (lire en ligne).
  2. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. « Patrick Le Garf succède à Michel Bague », L'Est républicain, édition de Haute-Saône,‎ (lire en ligne) « Michel Bague, maire depuis 2001, a présidé sa dernière séance de conseil municipal le vendredi 21 mars (...). L’étroite et assidue collaboration avec la secrétaire fut également soulignée par Michel Bague qui laisse la place à Patrick Le Garf, élu avec dix voix ».
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  7. « La grange cistercienne de Fontaine-Robert », notice no PA70000029, base Mérimée, ministère français de la Culture
  8. « L'ancienne abbaye cistercienne Notre-Dame-de-la-Charité », notice no PA00135346, base Mérimée, ministère français de la Culture
  9. « Le jardin d'agrément dit parc de l'abbaye », notice no IA70000061, base Mérimée, ministère français de la Culture