Fleurey-lès-Faverney

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fleurey-lès-Faverney
Image illustrative de l'article Fleurey-lès-Faverney
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement Vesoul
Canton Port-sur-Saône
Intercommunalité Communauté de communes Terres de Saône
Maire
Mandat
Franck Tisserand
2014-2020
Code postal 70160
Code commune 70236
Démographie
Population
municipale
444 hab. (2014)
Densité 39 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 44′ 45″ nord, 6° 05′ 06″ est
Altitude Min. 210 m – Max. 368 m
Superficie 11,29 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte administrative de Haute-Saône
City locator 14.svg
Fleurey-lès-Faverney

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte topographique de Haute-Saône
City locator 14.svg
Fleurey-lès-Faverney

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Fleurey-lès-Faverney

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Fleurey-lès-Faverney

Fleurey-lès-Faverney est une commune française située dans le département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Conflandey Faverney Breurey-lès-Faverney Rose des vents
Amoncourt N Provenchère
O    Fleurey-lès-Faverney    E
S
Villers-sur-Port

Géologie[modifier | modifier le code]

Les sous-sol de la commune font partie du Réseau de cavités à rhinolophes de Vesoul. Fleurey-lès-Faverney possède une cavité naturelle sous ses terres. Les anciennes galeries de mine désaffectées de Fleurey se situent à proximité des rivières de la Lanterne et de la Saône. Ces cavités abritent plus de 70 espèces de chauves-souris[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Village très ancien jadis nommé Floriacus. On y exploitait au XVIIIe siècle des mines de fer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

Fleurey-lès-Faverney fait partie de l'arrondissement de Vesoul du département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté. Pour l'élection des députés, elle dépend de la première circonscription de la Haute-Saône.

La commune fait partie depuis 1801 du canton de Port-sur-Saône[2]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, le territoire de ce canton s'est agrandi, passant de 17 à 46 communes.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune était membre de la communauté de communes de la Saône jolie, créée en 1992.

L'article 35 de la loi n° 2010-1563 du 16 décembre 2010[3] « de réforme des collectivités territoriales » prévoyant d'achever et de rationaliser le dispositif intercommunal en France, et notamment d'intégrer la quasi-totalité des communes françaises dans des EPCI à fiscalité propre, dont la population soit normalement supérieure à 5 000 habitants, les communautés de communes :
- Agir ensemble ;
- de la Saône jolie ;
- des six villages ;
et les communes isolées de Bourguignon-lès-Conflans, Breurey-lès-Faverney et Vilory ont été regroupées pour former le la communauté de communes Terres de Saône, dont est désormais membre la commune.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1989 2014[4] Jacques Choulet    
2014[5] en cours
(au 15 juillet 2016)
Franck Tisserand   Professeur des écoles
Président Sictom/Sytevom[Quand ?]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[7],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 444 habitants, en augmentation de 10,72 % par rapport à 2009 (Haute-Saône : -0,36 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
570 577 634 629 638 633 668 631 668
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
564 531 554 495 479 474 463 466 459
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
447 429 460 378 385 371 361 317 350
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
422 431 402 393 411 365 394 413 444
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Depuis 2015, une course annuelle de « caisses à savon » est organisée dans la commune en août par les associations locales, la Fédération comtoise de caisses à savon (Fecocas) de Port-sur-Saône, soutenues par la municipalité et la CCTS[9]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Fleurey-lès-Faverney.svg

Les armes de la commune se blasonnent ainsi : De pourpre au marteau d’or emmanché de sinople, embouté d’argent et morné de gueules.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Mine de Fleurey », sur http://www.donnees.franche-comte.developpement-durable.gouv.fr/ (consulté le 7 janvier 2013)
  2. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Loi n° 2010-1563 du 16 décembre 2010 de réforme des collectivités territoriales sur Légifrance.
  4. « Le maire Jacques Choulet ne se représente pas », L'Est républicain,‎ (lire en ligne) « Après vingt-cinq années passées au poste de maire de la commune de Fleurey-lès-Faverney, Jacques Choulet a décidé de ne pas briguer un nouveau mandat ».
  5. « Municipales : Franck Tisserand dévoile sa liste », L'Est républicain,‎ (lire en ligne) « Déjà adjoint à Fleurey-lès-Faverney, sous la mandature de Jacques Choulet, Franck Tisserant conduit une liste pour les prochaines élections municipales. Il souhaite œuvrer au sein de la com com Terres de Saône dans une intercommunalité solidaire et associative ».
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  9. « Caisses à savon - à Fleurey-lès-Faverney : À fond les petits bolides », L'Est républicain, édition de Vesoul - Haute-Saône,‎ (lire en ligne).