Pop française

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La pop française est un genre de musique pop chanté en français. Des chanteurs originaires de France, du Canada, de Belgique, de Suisse, ou autres régions/pays francophones, contribuent particulièrement au genre. Le genre cible principalement un public francophone, dans un marché considérablement restreint mais largement indépendant du marché anglophone.

Histoire[modifier | modifier le code]

Julien Clerc (2008).

Le terme de pop français souligne, d'une part, des similitudes avec la musique pop anglo-saxonne dominant l'international, et met, d'autre part, certaines particularités de la musique pop française à l'honneur - la langue fortement inspirée de la musique française traditionnelle et les particularités de l'histoire de la musique pop française[1]. Jusqu'aux années 1960, le jazz reste la musique la plus importée en provenance des États-Unis. La tradition du jazz français remonte aux années 1920. Une célébrité bien connue du genre est, à cette période, la danseuse, actrice et chanteuse Joséphine Baker. La citoyenne américaine avait déjà déménagé dans les années 1920 en France et adoptée la nationalité française en 1937. Les caractéristiques de l'évolution de la musique pop française s'étendent au-delà du guitariste de jazz Django Reinhardt[2]. Des musiciens de jazz français tels que Barney Wilen contribuent particulièrement à des bandes originales de films connus comme Ascenseur pour l'échafaud (1958) ou Les Liaisons dangereuses (1959)[3].

Artistes de pop française[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « French Pop », sur Musicline.de (consulté le 26 février 2011).
  2. (de) Ralf Dombrowski, « Jazz-Legende Django Reinhardt: Von der Katastrophe zur Kunst », sur Spiegel Online, .
  3. « Jazz in Ile-de-France », sur www.neues-paris-ile-de-france.de.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) David Looseley, Popular Music in Contemporary France: Authenticity, Politics, Debate, Berg Publishers, 2004 (ISBN 1-85973-636-X)
  • (en) Hugh Dauncey & Steve Cannon (éditeurs), Popular Music in France from Chanson to Techno: Culture, Identity, and Society, Ashgate Publishing, 2003 (ISBN 0-7546-0849-2)
  • Hugh Dauncey & Philippe Le Guern, Stéréo. Sociologie comparée des musiques populaires – France / Grande-Bretagne, Nantes, Éditions Mélanie Seteun, 2008 (ISBN 978-2-916668-13-0).
  • Barbara Lebrun & Catherine Franc, French Popular Music. Actes du Colloque de Manchester, juin 2003, Volume! La revue des musiques populaires, Nantes, Éditions Mélanie Seteun, 2003 (ISSN 1634-5495)
  • Collectif (auteur) Un siècle de chansons françaises 1979-1989 (Partition de musique), Csdem, 2009 (ISMN 979-0-2313-1373-4)