Crossover classique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crossover classique
Origines stylistiques Chant lyrique, opéra, musique savante, pop, rock, musique de variétés, latine
Origines culturelles Fin des années 1990 ; Angleterre, États-Unis
Instruments typiques Variés

Crossover classique ou pop opératique[1] , est un genre musical qui mêle et combine des éléments de style classique (chant lyrique, l'opéra et la musique savante) avec la musique populaire (pop, rock, la musique de variétés et le latine).

Le terme «crossover classique», a été inventé par les maisons de disques dans les années 1980[2].

Défini comme un genre, a gagné en popularité depuis les années 1990 et a acquis sa propre liste de Billboard[2].


Selon les critiques musicaux, les chansons de pop opératique se popularisaient avec la montée des musiciens Tin Pan Alley au début des années 1900[3]. Les migrants italiens aux États-Unis populariseront des chanteurs tels qu'Enrico Caruso et inspireront la création de « chansons nouvelles » utilisant la langue italienne.

Les chansons sont souvent utilisées dans le répertoire opératique « pour créer un point satirique et topique[3]. » Popularisés par le vaudeville américain, des exemples de comédies musicales et de jazz incluent That Opera Rag d'Irving Berlin, My Cousin Caruso de Billy Murray et les riffs de Louis Armstrong sur Rigoletto et Pagliacci[3]. Des artistes représentatifs du genre incluent notamment Andrea Bocelli[4], Romina Arena[5] et Nikolaï Baskov[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Pop opératique avec Il Divo ce jeudi », (consulté le 24 avril 2015).
  2. a et b « Música Classical Crossover », 24 août, 2015
  3. a, b et c (en) Larry Hamberlin, Tin Pan Opera: Operatic Novelty Songs in the Ragtime Era, Oxford University Press, (ISBN 9780195338928, lire en ligne), « Introduction », p. 3.
  4. (en) « Andrea Bocelli: The king of Operatic pop », sur The Sydney Morning Herald, (consulté le 24 avril 2015).
  5. (en) « Romina Arena: All hail the 'Queen of Popera' », sur The ArbiterOnline, (consulté le 24 avril 2015).
  6. (en) « Opera pop star Baskov performs », sur Kyiv Post, (consulté le 19 avril 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]