Pertes humaines de la guerre russo-ukrainienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les pertes humaines de la guerre russo-ukrainienne comprennent six morts lors de l'annexion de la Crimée par la Fédération de Russie en 2014, et des milliers de morts parmi les civils et les forces militaires pendant la guerre du Donbass (2014-2022) et l'invasion russe de l'Ukraine (depuis 2022).

Crise de Crimée[modifier | modifier le code]

Lors de l'annexion russe de la Crimée du 23 février au 19 mars 2014, six personnes ont été tuées. Les morts comprennent : trois manifestants (deux pro-russes et un pro-ukrainien[1],[2]) deux soldats ukrainiens[3] et un soldat pro-russe[4]. Les deux soldats ukrainiens tués sont régulièrement inclus dans le bilan militaire de la guerre du Donbass[5]. Le 10 août 2016, la Russie accuse les forces spéciales ukrainiennes d'avoir mené un raid près de la ville d'Armyansk, au cours duquel deux militaires russes perdent la vie. Le gouvernement ukrainien qualifie le rapport de provocation[6]. Dix personnes ont été victimes de disparition forcée entre 2014 et 2016 et sont toujours portées disparues en 2017[7].

Guerre dans le Donbass (2014-2022)[modifier | modifier le code]

Le nombre total de décès confirmés dans la guerre du Donbass, commencé le 6 avril 2014, est estimé entre 14 200 et 14 400 jusqu'au 31 décembre 2021, y compris les décès militaires hors combat[8]. La plupart des morts ont eu lieu au cours des deux premières années de la guerre entre 2014 et 2015, lorsque des combats majeurs ont eu lieu avant les accords de Minsk.

Pertes humaines[modifier | modifier le code]

Détails Pertes Période Source
Total 14 200 à 14 400 tués 6 avril 2014 – 31 décembre 2021 Nations unies[8]
Civils 3 404 tués (dont 306 étrangers) 6 avril 2014 – 31 décembre 2021 Nations unies[8]
Forces armées ukrainiennes,
Garde nationale et volontaires
4 400 tués 6 avril 2014 – 31 décembre 2021 Nations unies[8]
4 641 tués[note 1] 6 avril 2014 – 23 février 2022 Musée de l'Histoire militaire[9],[10],[11]
Forces séparatistes 6 517 tués 6 avril 2014 – 23 février 2022 Nations unies, RPD & RPL[8],[12],[13]
Forces armées russes 400 à 500 tués[note 2] 6 avril 2014 – 10 mars 2015 Département d'État américain[14]

Au départ, le nombre connu de victimes militaires ukrainiennes variait considérablement en raison du fait que l'armée ukrainienne sous-estimait considérablement ses pertes[15], comme l'ont rapporté des médecins, des militants et des soldats sur le terrain, ainsi qu'au moins un législateur[15],[16],[17],[18],[19]. Plusieurs responsables médicaux furent débordés en raison du nombre important des victimes[15]. Finalement, le ministère ukrainien de la Défense déclare que les chiffres enregistrés par le Musée national de l'Histoire militaire sont les chiffres officiels, bien qu'encore incomplets[20], avec 4 629 décès (4 490 identifiés et 139 non identifiés) répertoriés au 1er décembre 2021[5],[10].

Selon les Forces armées ukrainiennes, 1 175 des militaires ukrainiens sont morts de causes non liées au combat au 5 mars 2021[21]. Par la suite, l'armée n'a pas publié de nouveaux chiffres sur leurs pertes hors combat, classant ces informations secret d'État[22].

Décès par région[modifier | modifier le code]

2018 Ukrainian Deaths
Décès de soldats ukrainiens en 2018[23].

Le tableau suivant n'inclut pas les 298 décès dus à l'abattage du vol 17 de Malaysia Airlines ni les décès de militaires ukrainiens, qui sont répertoriés séparément.

Région Pertes Période Source
Région de Donetsk 2 420 civils et rebelles tués[24] 6 avril 2014 – 15 février 2015 BCAH
Région de Lougansk 1 185 civils et rebelles tués[24] 1er mai 2014 – 15 février 2015 BCAH
Région de Donetsk 5 042 civils et rebelles tués[25] 6 avril 2014 – 18 février 2022 RPD
Région de Louhansk 1 700 à 2 000 civils et rebelles tués[note 3] 6 avril 2014 – 25 mars 2022 RPL

Disparus et capturés[modifier | modifier le code]

Début juin 2015, les procureurs de la région de Donetsk signalent 1 592 civils disparus dans les zones contrôlées par le gouvernement, dont 208 avaient été localisés[30]. Dans le même temps, un rapport des Nations unies indique qu'entre 1 331 et 1 460 personnes sont portées disparues, dont au moins 378 soldats et 216 civils. 345 corps non identifiés, pour la plupart des soldats, sont détenus dans des morgues de l'oblast de Dnipropetrovsk ou enterrés[31]. Au total, fin octobre, 774 personnes sont portées disparues selon le gouvernement[32], dont 271 militaires[33]. Fin décembre 2017, le nombre de disparus confirmés du côté ukrainien est de 402[34], dont 123 soldats[35]. Les séparatistes signalent également 433 disparus de leur côté à la mi-décembre 2016[36], et 321 disparus à la mi-février 2022[37].

À la mi-mars 2015, selon le Service de sécurité ukrainien, 1 553 séparatistes avaient été libérés de captivité lors d'échanges de prisonniers entre les deux camps[38]. Par la suite, l'Ukraine libère 322 autres personnes fin février 2016[39],[40],[41] tandis qu'en septembre, 1 598 membres des forces de sécurité et 1 484 civils avaient été libérés par les rebelles[42]. Fin mars 2016, 1 110 combattants et sympathisants séparatistes, dont 743 civils, seraient toujours détenus par les forces ukrainiennes[43]. Le chiffre des prisonniers séparatistes est mis à jour à 816, dont 287 à 646 civils, en décembre[44],[36]. Fin mai 2015, le commandant ukrainien de l'aéroport de Donetsk, Oleg Kuzminykh, capturé lors de la bataille pour le complexe, est libéré[45].

En décembre 2017, un important échange de prisonniers a lieu au cours duquel les rebelles libèrent 73 des 176 prisonniers qu'ils détiennent, tandis que l'Ukraine libère 306 des 380 de leurs prisonniers. Parmi ceux ayant été libérés par l'Ukraine, 29 amenés au point d'échange refusent de retourner sur le territoire tenu par les séparatistes, tandis que 40 ayant déjà été libérés précédemment ne se sont pas présentés à l'échange. Parmi ceux libérés par les rebelles, 32 sont des soldats. Cela porte le nombre total de prisonniers libérés par les rebelles à 3 215[34]. Parmi ceux encore détenus par les séparatistes, 74 sont des militaires[46]. Le nombre de prisonniers libérés est mis à jour à 3 224 fin juin 2018[47], tandis que le nombre de ceux encore détenus par les rebelles est estimé à 113[48]. Fin décembre 2019, un nouvel échange de prisonniers a lieu, l'Ukraine libérant 124 combattants séparatistes et leurs partisans, tandis que 76 prisonniers, dont 12 militaires, sont renvoyés en Ukraine par les rebelles. Cinq ou six autres prisonniers libérés par les séparatistes décident de rester dans les territoires contrôlés par les rebelles[49],[50].

Combattants étrangers[modifier | modifier le code]

Des volontaires étrangers sont impliqués dans le conflit, combattant des deux côtés. L'ONG Cargo 200 rapporte avoir documenté la mort de 1 479 citoyens russes combattant au sein des forces rebelles[51]. Le Département d'État des États-Unis estime que 400 à 500 d'entre eux sont des soldats russes réguliers[14]. Deux Kirghizes et un Géorgien sont également tués en combattant du côté séparatiste[52],[53]. De plus, au moins 233 citoyens ukrainiens nés à l'étranger et 19 étrangers sont morts du côté ukrainien[54]. L'un des militaires tués est l'ancien commandant rebelle tchétchène Isa Munayev (en)[55].

Fin août 2015, selon une fuite signalée par le site d'information russe Delovaya Zhizn, 2 000 soldats russes ont été tués en Ukraine au 1er février 2015[56],[57].

Civils et journalistes étrangers[modifier | modifier le code]

Entre 306 et 313 civils étrangers ont été tués dans la guerre du Donbass avant l'invasion de 2022 :

  • 298 passagers et membres d'équipage du vol 17 de Malaysia Airlines[58];
  • Le journaliste italien Andrea Rocchelli et son fixeur et interprète russe, l'activiste Andreï Mironov[59],[60];
  • Entre 4[60] et 11 journalistes et travailleurs des médias russes[51], les quatre confirmés par le CPJ sont : Igor Kornelyuk et Anton Volochine, respectivement correspondant et ingénieur du son ; Anatoly Klyan, cadreur ; et Andrey Stenin, photojournaliste ;
  • Un civil russe tué dans le bombardement de Donetsk[61];
  • Un diplomate lituanien[62].

Mines terrestres et autres explosifs[modifier | modifier le code]

À la suite du conflit, de vastes étendues de la région du Donbass sont truffées par des mines terrestres et d'autres restes explosifs de guerre[63]. Selon le Coordonnateur humanitaire des Nations unies en Ukraine, en 2020, l'Ukraine est l'un des pays les plus touchés par les mines au monde, avec près de 1 200 victimes de mines/explosif depuis le début du conflit en 2014[64]. Un rapport de l'UNICEF publie en décembre 2019 indique que 172 enfants ont été blessés ou tués à cause de mines terrestres et d'autres explosifs[65],[66].

Invasion russe de l'Ukraine (depuis 2022)[modifier | modifier le code]

Pertes humaines[modifier | modifier le code]

Détails Pertes Période Source
tués blessés
Civils 12 000 à +28 521

(estimés)[67],[68]

24 février – 7 août 2022 Gouvernement ukrainien
5 401 7 466 24 février – 7 août 2022 Nations Unies[69]
Forces ukrainiennes
(Forces armées, Garde nationale)
10 000 tués
7 200 disparus (5600 capturés)
30 000 24 février – 3 juin 2022 Gouvernement ukrainien[70],[71]
+193 000 tués et blessés 24 février – 8 août 2022 République populaire de Donetsk[72]
Forces russes et alliées
(Forces armées, Garde nationale,
FSB, PMC Wagner, Forces séparatistes)
15 000 45 000 24 février – 20 juillet 2022 Estimations américaines, britanniques et estoniennes[73],[74],[75]
70 000 à 80 000 tués et blessés 24 février – 8 août 2022 Estimation américaine[76]
40 830 [note 4] 24 février – 31 juillet 2022 Gouvernement ukrainien[77]
Forces armées russes
(Forces armées, Garde nationale, FSB)
5 185 24 février – 28 juillet 2022 Mediazona & BBC News Russian[78]
5 004 24 février – 7 août 2022 Important Stories[79]
Forces de la RPD 2 534 10 761 25 février – 3 août 2022 République populaire de Donetsk[80]
Forces de la RPL 500 à 600 24 février – 5 avril 2022 Gouvernement russe[81]

Selon Mediazona et BBC News Russian, sur 5 185 militaires russes dont la mort a été documenté le 21 juillet 2022, 17 % (879) étaient des officiers, tandis qu'environ 19,8 % (1 028) étaient membres des troupes de fusiliers motorisés et 18,2 % (943) étaient membres des forces aéroportées russes[78]. Au plus fort des combats entre mai et juin 2022, selon le président ukrainien Volodymyr Zelensky[82] et le conseiller présidentiel Mykhaïlo Podoliak, entre 100 et 200 soldats ukrainiens sont tués quotidiennement au combat[83], tandis que le conseiller présidentiel Oleksiy Arestovytch estime que 150 soldats sont tués et 800 sont blessés quotidiennement[84]. Mi-juin, Davyd Arakhamia (en), le négociateur en chef de l'Ukraine avec la Russie, déclare à Axios qu'entre 200 et 500 soldats ukrainiens sont tués chaque jour[85]. Fin juillet, les pertes quotidiennes ukrainiennes tombent à environ 30 tués et environ 250 blessés[82].

Les deux pays ayant tendance à minorer leurs propres pertes militaires et à amplifier celles de l'adversaire, il est difficile de démêler le vrai du faux dans leurs déclarations respectives. Les décès au combat peuvent être déduits à partir de diverses sources, y compris l'imagerie satellite et l'image vidéo des actions militaires[86]. Selon un chercheur du Département de recherche sur la paix et les conflits de l'Université d'Uppsala en Suède, le gouvernement ukrainien est engagé dans une campagne de désinformation visant à remonter le moral et les médias occidentaux sont généralement partisans à communiquer ses affirmations, tandis que la Russie minimise « probablement » ses propres pertes. L'Ukraine a également tendance à être plus silencieuse au sujet de ses propres morts militaires[87]. Selon BBC News, les allégations ukrainiennes des pertes russes incluent peut-être également des blessés[88]. Les analystes mettent en garde contre l'acceptation des affirmations ukrainiennes comme des faits, car les pays occidentaux mettent l'accent sur l'attrition subie par l'armée russe, tandis que la Russie veut minimiser ses pertes[89].

Le nombre de morts civils ainsi que de morts militaires est impossible à déterminer avec précision (à court terme) étant donné le brouillard de guerre[90],[86]. Le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH) considère que le nombre de victimes civiles est considérablement plus élevé que celui que les Nations unies sont en mesure de certifier[91].

Pertes civiles[modifier | modifier le code]

Le 4 juillet 2022, le procureur général ukrainien annonce qu'au moins 345 enfants ont été tués pendant la guerre, et 644 autres blessés[92]. Un mois auparavant, le 18 mars, les autorités ukrainiennes avaient annoncé 109 enfants tués et plus de 130 autres blessés, avec le plus grand nombre connu de victimes dans l'oblast de Kiev où 55 enfants ont perdus la vie, ainsi que 34 autres tués à Kharkiv[93],[94]. Selon la Russie, le bombardement ukrainien des zones frontalières de l'oblast de Belgorod a tué deux personnes[95],[96]. En outre, une attaque ukrainienne contre des plates-formes de forage en mer Noire au large de la Crimée a fait sept disparus[97].

Pertes civiles par zone
Région Pertes Période Source
Oblast de Tchernihiv + 700 tués[98] 24 février – 29 mars 2022 Gouvernement ukrainien
Oblast de Dnipropetrovsk 18 tués[99],[100],[101] 24 avril – 28 juin 2022
Oblast de Donetsk
(hors Marioupol)
675 tués[102] 24 février – 3 août 2022
Oblast de Kharkiv + 1 000 tués[103] 24 février – 7 août 2022
Oblast de Kiev + 1 589 tués[104] 24 février – 31 mars 2022
Oblast de Louhansk 1 966 tués[105] 24 février – 26 mai 2022
Oblast de Lviv 7 tués[106] 18 avril 2022
Marioupol + 22 000 tués[107] 24 février – 25 mai 2022
Oblast de Mykolaïv 403 tués[108] 24 février – 2 août 2022
Oblast d'Odessa 32 tués[109],[110],[111] 24 février – 1er juillet 2022
Oblast de Poltava 18 tués[112] 27 juin 2022
Oblast de Soumy + 100 tués[113] 24 février – 4 avril 2022
Oblast de Jytomyr 13 tués[114],[115],[116],[117] 1er – 10 mars 2022
Total + 28 521 tués 24 février – 7 août 2022
Pertes civiles par zone
Région Pertes Période Source
République populaire de Donetsk 774 tués[118] 26 février – 3 août 2022 RPD
République populaire de Lougansk 77 tués[119] 17 février – 28 juillet 2022 RPL

Civils étrangers[modifier | modifier le code]

En excluant les victimes civiles ukrainiennes, au moins 36 personnes de dix-neuf pays ont été tuées pendant la guerre. Ci-dessous, une liste des nationalités des victimes étrangères.

Pertes humaines étrangères de l'invasion russe de l'Ukraine en 2022
Pays Morts Références
Drapeau de la Grèce Grèce 12 [120],[121]
Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan 5 [122]
Drapeau de la Biélorussie Biélorussie 2 [123]
Drapeau des États-Unis États-Unis 2 [124]
Drapeau de l'Afghanistan Afghanistan 1 [125]
Drapeau de l'Algérie Algérie 1 [126]
Drapeau de l'Arménie Arménie 1 [127]
Drapeau du Bangladesh Bangladesh 1 [128]
Drapeau de l'Égypte Égypte 1 [129]
Drapeau de la France France 1 [130]
Drapeau de l'Inde Inde 1 [126],[131]
Drapeau de l'Irak Irak 1 [126],[132]
Drapeau de l'Irlande Irlande 1 [133]
Drapeau d’Israël Israël 1 [134]
Drapeau de la Lituanie Lituanie 1 [135]
Drapeau de la Moldavie Moldavie 1 [136]
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 1 [137]
Drapeau de la Russie Russie 1 [138]
Drapeau de la Tchéquie Tchéquie 1 [139]
TOTAL 36
Civils étrangers tués
Date Nationalité Nom Prénom Âge Circonstances Source(s)
13 septembre 2022 Drapeau de la Croatie Croatie Fabijanić Andro 29 Humanitaire tué par l'explosion d'une mine antichar. [140]
26 juillet 2022 Drapeau de la Moldavie Moldavie - - - Civil moldave tué à un poste frontière russe par un bombardement ukrainien. [141]
10 juillet 2022 Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Urey Paul 45 Humanitaire britannique capturé par les séparatistes, mort en détention. [137]
30 mai 2022 Drapeau de la France France Leclerc-Imhoff Frédéric 32 Journaliste français tué à Lyssytchansk dans un bombardement russe. [130]
2 avril 2022 Drapeau de la Lituanie Lituanie Kvedaravicius Mantas 45 Réalisateur lituanien tué à Marioupol alors qu'il fuyait la ville. [135]
24 mars 2022 Drapeau de la Russie Russie Baulina Oksana 42 Journaliste russe tuée dans un bombardement russe à Kiev. [142]
17 mars 2022 Drapeau des États-Unis États-Unis Hill James - Civil américain tué par balles à Tchernihiv. [143]
15 mars 2022 Drapeau de l'Égypte Égypte Hamed Yahia - Civil égyptien tué à Marioupol lors d'un bombardement russe. [129]
14 mars 2022 Drapeau de l'Irlande Irlande Zakrzewski Pierre 55 Journaliste franco-irlandais tué par balles à Horenka. [144]
13 mars 2022 Drapeau des États-Unis États-Unis Renaud Brent 50 Journaliste américain tué par balles à Irpin. [145]
10 mars 2022 Drapeau de la Biélorussie Biélorussie - - - Civil biélorusse tué à Korosten lors d'un bombardement russe. [146]
10 mars 2022 Drapeau de la Biélorussie Biélorussie - - - Civil biélorusse tué à Korosten lors d'un bombardement russe. [146]
3 mars 2022 Drapeau de la Tchéquie Tchéquie - - - Civil tchèque tué à Makariv, corps retrouvé dans une fosse commune. [139]
3 mars 2022 Drapeau de l'Arménie Arménie Soghomonyan Vahik - Civil arménien tué lors des combats à Kherson. [147]
2 mars 2022 Drapeau du Bangladesh Bangladesh Hadisur Arif 29 Marin bangladais tué à Olvia (en) lorsqu'un missile a touché son bateau. [148]
1er mars 2022 Drapeau de l'Inde Inde - - - Étudiant indien tue à Kharkiv lors d'un bombardement russe. [126]
28 février 2022 Drapeau de la Grèce Grèce - - - Civil grec tué à Sartana lors d'un bombardement russe. [149]
28 février 2022 Drapeau de la Grèce Grèce - - - Civil grec tué à Sartana lors d'un bombardement russe.
28 février 2022 Drapeau d’Israël Israël Brodsky Roman 40 Civil ukraino-israélien tué par balles par une milice ukrainienne vers Kiev. [150]
27 février 2022 Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan Mammadov Goshgar 35 Civil azéri tué par balles à Kharkiv. [122]
27 février 2022 Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan Ismayilov Neimat 46 Civil azéri tué à Koutchourhan avant de passer la frontière moldave.
27 février 2022 Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan Ismayilov Rahim 56 Civil azéri tué à Koutchourhan avant de passer la frontière moldave.
27 février 2022 Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan Ismayilov Gabil 27 Civil azéri tué à Koutchourhan avant de passer la frontière moldave.
27 février 2022 Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan Salmanov Jamal 25 Civil azéri tué à Koutchourhan avant de passer la frontière moldave.
27 février 2022 Drapeau de l'Algérie Algérie Talbi Mohammed 25 Étudiant algérien tué à Kharkiv dans les combats. [126]
27 février 2022 Drapeau de la Grèce Grèce - - - Civil grec tué à Sartana lors d'un bombardement russe. [151]
27 février 2022 Drapeau de la Grèce Grèce - - - Civil grec tué à Sartana lors d'un bombardement russe.
27 février 2022 Drapeau de la Grèce Grèce - - - Civil grec tué à Sartana lors d'un bombardement russe.
27 février 2022 Drapeau de la Grèce Grèce - - - Civil grec tué à Sartana lors d'un bombardement russe.
27 février 2022 Drapeau de la Grèce Grèce - - - Civil grec tué à Sartana lors d'un bombardement russe.
27 février 2022 Drapeau de la Grèce Grèce - - - Civil grec tué à Sartana lors d'un bombardement russe.
27 février 2022 Drapeau de la Grèce Grèce - - - Civil grec tué à Buhas (uk) lors d'un bombardement russe.
27 février 2022 Drapeau de la Grèce Grèce - - - Civil grec tué à Buhas (uk) lors d'un bombardement russe.
27 février 2022 Drapeau de la Grèce Grèce - - - Civil grec tué à Buhas (uk) lors d'un bombardement russe.
27 février 2022 Drapeau de la Grèce Grèce - - - Civil grec tué à Buhas (uk) lors d'un bombardement russe.
26 février 2022 Drapeau de l'Afghanistan Afghanistan - Mumtaz - Étudiant afghan tué à Kiev lors d'un bombardement russe. [152]
25 février 2022 Drapeau de l'Irak Irak - - - Étudiant irakien tué à Kiev lors d'un bombardement russe. [153]

Combattants étrangers[modifier | modifier le code]

En excluant les pertes militaires russes et ukrainiennes, au moins 108 combattants d'autres pays ont été tués pendant la guerre. Ci-dessous, une liste des nationalités des combattants étrangers victimes.

Pertes humaines de combattants étrangers du côté ukrainien lors de l'invasion russe de l'Ukraine en 2022
Pays Morts Allégeance Références
Drapeau de la Géorgie Géorgie 19 Forces armées ukrainiennes [154],[155]
Drapeau de la Biélorussie Biélorussie 9 Forces armées ukrainiennes [156],[157]
Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan 5 Forces armées ukrainiennes
  • Bataillon Sich
[158],[159]
Drapeau des États-Unis États-Unis 5 Forces armées ukrainiennes [160],[161]
Drapeau du Brésil Brésil 3 Forces armées ukrainiennes [162]
Drapeau de la France France 3 Forces armées ukrainiennes [163],[164],[165]
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 3 Forces armées ukrainiennes [166],[167]
Drapeau de l'Australie Australie 2 Forces armées ukrainiennes [168]
Drapeau de la Colombie Colombie 2 Forces armées ukrainiennes [169]
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 2 Forces armées ukrainiennes [170]
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 1 Forces armées ukrainiennes [171]
Drapeau du Canada Canada 1 Forces armées ukrainiennes [172]
Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud 1 Forces armées ukrainiennes [173]
Drapeau de la Croatie Croatie 1 Forces armées ukrainiennes [174]
Drapeau du Danemark Danemark 1 Forces armées ukrainiennes [175]
Drapeau de l'Espagne Espagne 1 Forces armées ukrainiennes [176]
Drapeau d’Israël Israël 1 Forces armées ukrainiennes [177]
Drapeau de l'Italie Italie 1 Forces armées ukrainiennes [178]
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 1 Forces armées ukrainiennes [179]
Drapeau de la Pologne Pologne 1 Forces armées ukrainiennes [180]
Drapeau de la Suède Suède 1 Forces armées ukrainiennes [181]
Drapeau de la Tchéquie Tchéquie 1 Forces armées ukrainiennes [182]
TOTAL 65
Identités des combattants tués
Date Nationalité Nom Prénom Age Circonstance(s) Source(s)
20 sept 2022 Drapeau de l'Italie Italie Galli Benjamin 27 Tué au combat. [183]
20 sept 2022 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas - - 27 Tué au combat. [184]
13 sept 2022 Drapeau de la Croatie Croatie - - 29 Tué par l'explosion d'une mine antichar. [185]
5 sept 2022 Drapeau de la Biélorussie Biélorussie - - - Tué au combat près de Kherson. [186]
5 sept 2022 Drapeau d’Israël Israël Fialka Dima 39 Tué au combat. [177]
28 août 2022 Drapeau de la Colombie Colombie Muñoz Jaime 38 Tué par un booby-trap russe près de Kharkiv. [169]
27 août 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie - - - Tué au combat près de Kramatorsk. [187]
26 août 2022 Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan Huseynov Said - Tué au combat près de Mykolaiv. [188]
26 août 2022 Drapeau des États-Unis États-Unis - - 24 Tué au combat. [189]
25 août 2022 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Abelen Dominic 28 Tué au combat. [179]
24 août 2022 Drapeau de l'Australie Australie Danahay Jed 27 Tué au combat près d'Izioum. [190]
24 août 2022 Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Mackintosh Graig - Tué au combat. [191]
18 août 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie Jokhadze Berdia - Tué au combat près de Kherson. [192]
16 août 2022 Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan Agalov Elshad - Tué au combat. [159]
29 juillet 2022 Drapeau de la Biélorussie Biélorussie - - - Tué au combat. [193]
22 juillet 2022 Drapeau de la Colombie Colombie Marquez Christhian 32 Tué au combat à Izioum. [194]
18 juillet 2022 Drapeau des États-Unis États-Unis Lucyszyn Luke - Tué au combat à près de Siversk, tué par un tir d'obus de char. [181]
18 juillet 2022 Drapeau des États-Unis États-Unis Young Bryan - Tué au combat à près de Siversk, tué par un tir d'obus de char. [181]
18 juillet 2022 Drapeau de la Suède Suède Patrignani Edvard 28 Tué au combat à près de Siversk, tué par un tir d'obus de char. [195]
18 juillet 2022 Drapeau du Canada Canada Roy-Sirois Emile-Antoine 31 Tué au combat à près de Siversk, tué par un tir d'obus de char. [172]
18 juillet 2022 Drapeau de la Pologne Pologne Valentek Tomasz - Tué au combat. [180]
17 juillet 2022 Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan Gulamov Karim 34 Tué au combat. [196]
10 juillet 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie Gogol Kahka - Tué dans un bombardement dans l'oblast de Louhansk. [197]
4 juillet 2022 Drapeau de la France France Landes Sébastien 28 Tué au combat près d'Izioum. [165]
2 juillet 2022 Drapeau du Brésil Brésil Burigo Douglas 40 Tué dans un bombardement près de Kharkiv. [198]
2 juillet 2022 Drapeau du Brésil Brésil Do Valle Thalita 39 Tué dans un bombardement près de Kharkiv. [199]
26 juin 2022 Drapeau de la Biélorussie Biélorussie Marchuk Ivan - Tué au combat à Lyssytchansk. [200]
25 juin 2022 Drapeau de la France France Duguet Adrien 20 Blessé par une frappe d'artillerie près de Kharkiv, mort de ses blessures. [164]
18 juin 2022 Drapeau de l'Espagne Espagne Martinez Angel 31 Tué au combat. [176]
18 juin 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie Zviadauri Aluda - Tué au combat à Sievierodonetsk alors qu'il portait secours à un blessé. [201]
18 juin 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie - - - Tué au combat. [202]
18 juin 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie - - - Tué au combat. [202]
10 juin 2022 Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Gatley Jordan - Tué au combat à Sievierodonetsk. [167]
10 juin 2022 Drapeau de la Tchéquie Tchéquie - Michal - Tué par un tir de mortier près de Donetsk. [182]
6 juin 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie Grigolia Giorgi - Tué au combat près de Bakhmut. [203]
5 juin 2022 Drapeau du Brésil Brésil Bahi André 43 Tué au combat à Sievierodonetsk. [162]
2 juin 2022 Drapeau de l'Allemagne Allemagne Clavis Björn-Benjamin - Tué au combat. [204]
2 juin 2022 Drapeau de la France France Blériot Wilfried 32 Tué par une frappe d'artillerie près de Kharkiv. [205]
25 mai 2022 Drapeau de l'Australie Australie O'Neill Michael 47 Tué au combat. [168]
16 mai 2022 Drapeau de la Biélorussie Biélorussie Volat Pavel - Tué au combat. [206]
15 mai 2022 Drapeau des États-Unis États-Unis Zabielski Stephen 52 Tué au combat en déclenchant une mine. [161]
15 mai 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie Shurghaia Rati 38 Tué au combat à Izioum. [207]
12 mai 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie Bigvava Tato 27 Tué par un tir de missile anti-bunker à Marioupol. [208]
4 mai 2022 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Vogelaar Ronald 55 Tué par une frappe d'artillerie près de Kharkiv. [170]
4 mai 2022 Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan Mammadov Fuad - Tué au combat près de Donetsk. [209]
28 avril 2022 Drapeau de la Biélorussie Biélorussie Dzuybaylo Konstantin 34 Tué par une frappe d'artillerie près de Marinka. [210]
25 avril 2022 Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Sibley Scott 36 Tué au combat à Mykolaïv. [166]
25 avril 2022 Drapeau du Danemark Danemark - - 25 Tué au combat à Mykolaïv. [175]
25 avril 2022 Drapeau des États-Unis États-Unis Cancel Willy 22 Tué au combat à Mykolaïv. [160]
23 avril 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie Orbeladze Vitaly 46 Tué au combat à Izioum. [211]
22 avril 2022 Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud - - - Tué au combat. [173]
16 avril 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie Tsaava Alika - Tué au combat à Roubijne. [212]
16 avril 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie Bitsadze Zaza - Tué au combat à Roubijne. [212]
16 avril 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie Kasradze Arkadi - Tué au combat à Roubijne. [212]
12 avril 2022 Drapeau de la Biélorussie Biélorussie Rubasheuski Zmitser 30 Tué par une frappe d'artillerie près de Louhansk. [213]
9 avril 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie Menabdishvili David 49 Tué par une frappe d'artillerie à Izioum. [214]
9 avril 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie Shanava Nika 21 Tué par une frappe d'artillerie à Izioum. [214]
27 mars 2022 Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan Hasanov Elmur 29 Tué au combat à Irpin. [158]
26 mars 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie Gobejishvili David 51 Tué au combat à Irpin. [155]
24 mars 2022 Drapeau de la Biélorussie Biélorussie Apanasovich Zitmer 32 Tué au combat à Irpin. [157]
19 mars 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie Chikobava Bakhva 54 Tué par une frappe d'artillerie à Marioupol lors du siège de la ville. [215]
18 mars 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie Beriashvili George - Tué au combat à Irpin. [215]
18 mars 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie Ratiani David - Tué au combat en déclenchant une mine à Irpin. [215]
13 mars 2022 Drapeau de la Biélorussie Biélorussie Skoble Alexei 31 Tué au combat dans une embuscade près de Kiev. [216]
4 mars 2022 Drapeau de la Biélorussie Biélorussie Khrenov Ilya 27 Blessé au combat à Boutcha, mort de ses blessures. [216]
Pertes humaines de combattants étrangers du côté russe lors de l'invasion de l'Ukraine en 2022
Pays Morts Allégence Références
Drapeau de la Géorgie Géorgie 17 Forces armées Russes /Séparatistes
  • Bataillon Pyatnashka
[217],[218]
Drapeau du Kirghizistan Kirghizistan 13 Forces armées Russes / Séparatistes [219],[220]
Drapeau du Tadjikistan Tadjikistan 9 Forces armées Russes / Séparatistes [221],[222]
Drapeau de la Biélorussie Biélorussie 1 Forces armées séparatistes [223]
Drapeau de l'Italie Italie 1 Forces armées séparatistes [224]
Drapeau de la Moldavie Moldavie 1 Forces armées Russes / Séparatistes [225]
Drapeau de la Serbie Serbie 1 Forces armées séparatistes [226]
TOTAL 43
Identités des combattants tués
Date Nationalité Nom Prénom Age Circonstances Source(s)
1er juillet 2022 Drapeau du Kirghizistan Kirghizistan Aliev Adilet - Tué au combat. [227]
? juillet 2022 Drapeau du Kirghizistan Kirghizistan - - - Tué au combat. [225]
? juillet 2022 Drapeau du Kirghizistan Kirghizistan - - - Tué au combat. [225]
? juillet 2022 Drapeau du Kirghizistan Kirghizistan - - - Tué au combat. [225]
? juillet 2022 Drapeau du Kirghizistan Kirghizistan - - - Tué au combat. [225]
? juillet 2022 Drapeau du Kirghizistan Kirghizistan - - - Tué au combat. [225]
? juillet 2022 Drapeau du Kirghizistan Kirghizistan - - - Tué au combat. [225]
22 juin 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie Jioev Marat 34 Tué au combat. [228]
8 juin 2022 Drapeau du Kirghizistan Kirghizistan Kurbanbaev Amanbek 49 Blessé au combat, mort de ses blessures dans un hôpital de Moscou. [229]
3 juin 2022 Drapeau du Kirghizistan Kirghizistan Polotov Ruslan 38 Tué au combat à Roubjiné. [219]
2 juin 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie Bagaev Alan - Tué au combat. [218]
1er juin 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie Alborov Oleg - Tué au combat. [218]
1er juin 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie Dudaev Alan - Tué au combat. [218]
? juin 2022 Drapeau de la Moldavie Moldavie - - - Tué au combat. [225]
? juin 2022 Drapeau du Tadjikistan Tadjikistan - - - Tué au combat. [225]
? juin 2022 Drapeau du Tadjikistan Tadjikistan - - - Tué au combat. [225]
? juin 2022 Drapeau du Tadjikistan Tadjikistan - - - Tué au combat. [225]
27 mai 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie Tskhovrebov Roland 36 Tué au combat. [218]
27 mai 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie Kajaev Remik - Tué au combat. [218]
18 mai 2022 Drapeau du Kirghizistan Kirghizistan Ozubekov Syrgakbek 19 Tué au combat. [220]
12 mai 2022 Drapeau de la Biélorussie Biélorussie Markov Nikolai 67 Tué au combat à Popasna lorsque son avion est abattu par un missile sol-air. [223]
19 avril 2022 Drapeau du Kirghizistan Kirghizistan Karimov Islamjon - Tué au combat. [230]
17 avril 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie Bakaev Andrei - Tué au combat. [231]
17 avril 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie Tedeev Alan - Tué au combat. [231]
17 avril 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie Bestaev Atsamaz - Tué au combat. [231]
17 avril 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie Jioev Atsamaz - Tué au combat. [231]
15 avril 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie Kaziev Ruslan - Tué au combat. [232]
13 avril 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie Besaev Ruslan 36 Tué au combat. [218]
6 avril 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie Kulumbegov Robert - Tué au combat. [217]
6 avril 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie Kirkinadze Akhra 36 Tué au combat près de Donetsk. [217]
4 avril 2022 Drapeau de la Serbie Serbie Dimitrijević Stefan - Tué au combat près de Louhansk. [226]
? avril 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie Lokhov Alim - Tué au combat. [231]
? avril 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie Kortiev Inal 37 Tué au combat. [218]
30 mars 2022 Drapeau de l'Italie Italie Ongaro Edy 46 Tué au combat à Avdiïvka par l'explosion d'une grenade à main. [224]
23 mars 2022 Drapeau du Tadjikistan Tadjikistan Murtazoev Ramazon 38 Tué au combat. [221]
23 mars 2022 Drapeau du Tadjikistan Tadjikistan Saidov Saidakbar 50 Tué au combat. [221]
23 mars 2022 Drapeau du Tadjikistan Tadjikistan - - - Tué au combat. [233]
23 mars 2022 Drapeau du Tadjikistan Tadjikistan - - - Tué au combat. [222]
23 mars 2022 Drapeau du Tadjikistan Tadjikistan - - - Tué au combat. [222]
23 mars 2022 Drapeau du Tadjikistan Tadjikistan - - - Tué au combat. [233]
14 mars 2022 Drapeau du Kirghizistan Kirghizistan Zarifulin Rustam 26 Tué au combat à Izioum. [234]
8 mars 2022 Drapeau du Kirghizistan Kirghizistan Dorboev Egemberdi 19 Tué au combat. [235]
? mars 2022 Drapeau de la Géorgie Géorgie Kozaev Vladimir 34 Tué au combat. [228]

Identification et rapatriement[modifier | modifier le code]

Serhiy Kyslytsya, l'ambassadeur d'Ukraine auprès des Nations unies, annonce le 27 février 2022 que le pays a contacté le Comité international de la Croix-Rouge pour obtenir de l'aide dans l'effort de rapatriement des corps des soldats russes tués[236]. Craignant que la Russie ne signale le nombre ou les pertes de soldats en Ukraine, le ministère ukrainien de l'Intérieur commence à lancer des appels le même jour pour que les proches des soldats russes aident à identifier les soldats blessés, capturés ou tués. L'initiative, appelée Ichtchi Svoïkh (russe : Ищи Своих), semble viser en partie à saper le moral et le soutien à la guerre en Russie et est rapidement bloquée par le régulateur des médias du gouvernement russe le jour où l'initiative débuta à la demande du bureau du procureur général de Russie[87],[237].

Lors de la retraite des forces russes du nord de l'Ukraine, l'identification des civils morts n'ayant pas été signalés en raison de problèmes de communication et de combats constants commencent à être répertoriée. La documentation et l'identification des corps débutent avec l'exhumation de nombreuses tombes creusées à la hâte et des décombres sont déblayés pour photographier, identifier et dénombrer les victimes. Dans certains endroits, les villageois répertoriaient eux-mêmes les pertes, comme à Yahidne, un village au nord de Kiev, en utilisant un mur du sous-sol d'une école pour écrire les noms des défunts lorsque la ville était occupée par les Russes[238].

Les autorités ukrainiennes utilisent la technologie de reconnaissance faciale qui leur a été fournie par Clearview AI le 12 mars 2022 pour aider à identifier le défunt, ainsi qu'à l'utiliser potentiellement pour découvrir des espions russes, contrôler les personnes aux points de contrôle et éventuellement lutter contre la désinformation. Le directeur général de Clearview affirme que la technologie pourra être plus affective que la correspondance des empreintes digitales ou d'autres aspects identifiables de l'individu, bien qu'une étude du département américain de l'énergie souligne le problème de la décomposition du corps réduisant l'efficacité[239],[240]. Les autorités de Kiev ont également contacté la Commission internationale pour les personnes disparues, organisation qui traite de la question des personnes portées disparues créée après les conflits des Balkans dans les années 1990 et le massacre de Srebrenica en 1995, et identifie les individus en collectant des échantillons d'ADN des personnes décédées et des familles pour les comparer. L'organisation documente également l'emplacement du corps et la façon dont l'individu est décédé[241].

Fin mai 2022, les autorités ukrainiennes ont entreposé au moins 137 corps de soldats russes recueillis près de Kiev[242], ainsi que 62 autres dans la région de Kharkiv[243]. Début juin, les corps de 160 soldats russes ont été échangés contre les corps de 160 militaires ukrainiens dans le cadre d'un transfert entre l'Ukraine et la Russie[244].

Décès notables[modifier | modifier le code]

Armée ukrainienne[modifier | modifier le code]

Civils et journalistes ukrainiens[modifier | modifier le code]

  • Le 7 mars, le maire d'Hostomel, Iouriy Prylypko, est tué par les forces russes[269].
  • Le 17 mars, le danseur de ballet ukrainien Artem Datsychyne décède des suites de blessures subies le 26 février lors d'un bombardement russe à Kiev[270].
  • Le 18 mars, l'actrice ukrainienne Oksana Chvets décède lors d'un bombardement d'un immeuble résidentiel à Kiev[271].
  • Le 18 mars, Borys Romantchenko, survivant des camps de concentration nazis, est tué lors d'un bombardement à Kharkiv[272].
  • Le 23 mars, le maire de Motyjyn, Olha Soukhenko, est tué par les forces russes[273].
  • Le 31 mars, Oleksi Tsibko, joueur de rugby à XV, est tué par les forces russes[274].
  • Le 2 avril, le bureau du procureur général annonce la mort du photographe ukrainien Max Levin à la suite de tirs d'armes légères russes. Il était porté disparu depuis le 13 mars[275].
  • Le 29 avril, le conseil municipal de Marioupol annonce qu'Alina Peregudova, 14 ans, médaillée d'or du championnat national d'Ukraine d'haltérophilie en 2021 (elle était en passe de représenter l'Ukraine aux prochains Jeux olympiques), est tuée dans un bombardement russe contre Marioupol. Sa mère perd également la vie dans l'attaque[276],[277].
  • Le 30 avril, Lyubov Panchenko (en), une créatrice de mode, est morte de faim[278],[279].
  • Le 31 juillet, Oleksiy Vadaturskyi (en), un homme d'affaires spécialisé dans la logistique agricole et céréalière et fondateur de Nibulon (en), la plus grande entreprise de logistique céréalière d'Ukraine, est tué dans le bombardement russe de Mykolaïv. Sa femme est également tuée dans l'attaque[280].

Civils et journalistes étrangers[modifier | modifier le code]

Armée russe et forces séparatistes[modifier | modifier le code]

Civils ukrainiens pro-russes[modifier | modifier le code]

Prisonniers de guerre[modifier | modifier le code]

Soldats russes capturés lors de la bataille de Soumy.

La Russie affirme avoir capturé 572 soldats ukrainiens au 2 mars 2022[304], tandis que l'Ukraine affirme que 562 soldats russes sont détenus comme prisonniers au 20 mars[305], dont 10 ont déjà été libérés lors d'échanges de prisonniers contre cinq soldats ukrainiens et le maire de Melitopol Ivan Fedorov[306],[307]. Par la suite, le premier échange de prisonniers a lieu le 24 mars, lorsque 10 soldats russes et 10 ukrainiens, ainsi que 11 marins civils russes et 19 ukrainiens, font l'objet d'un échange[308],[309].

Le 8 mars, un journaliste de défense ukrainien du Kyiv Independent annonce que le gouvernement ukrainien s'efforce de faire en sorte que les prisonniers de guerre russes aident à relancer l'économie ukrainienne dans le plein respect du droit international[310]. Selon l'ambassadrice d'Ukraine aux États-Unis, Oksana Markarova, un peloton de la 74e brigade de fusiliers motorisés de la Garde de l'oblast de Kemerovo s'est rendu à l'Ukraine, affirmant qu'ils « ne savaient pas qu'ils avaient rejoint l'Ukraine pour tuer des Ukrainiens »[311]. L'Ukraine tient une série de conférences de presse avec environ une douzaine de prisonniers de guerre, où ils sont sommés de tenir des commentaires contre l'invasion, de prétendre avoir été manipulés et souhaité la fin du conflit russo-ukrainien. Alors que certains font part de leurs inquiétudes quant au fait que les conférences violent la Convention de Genève en raison d'une potentielle humiliation inutile, les journalistes américains ayant parlé aux prisonniers de guerre indépendamment de la conférence affirment qu'il n'y a aucune intervention des responsables ukrainiens, par coercition physique ou mentale[312]. Amnesty International fait valoir que l'article 13 de la Troisième Convention de Genève interdit les vidéos de soldats capturés[313].

Le 11 mars, le ministère ukrainien de la Défense déclare que les forces armées russes tentent de contraindre les prisonniers de guerre ukrainiens à se battre pour la Russie en échange d'une amnistie[314]. Le chef du siège de la coordination ukrainienne pour le traitement des prisonniers de guerre, Iryna Vereshchuk, fait part de ses inquiétudes quant au fait que la Russie s'avère réticente à divulguer quelconque informations aux autorités ukrainiennes sur l'emplacement des prisonniers de guerre ukrainiens. À compter du 16 mars, la Croix-Rouge internationale se voit dans l'interdiction par la Russie de rencontrer les prisonniers capturés[315].

Le 21 avril, la Russie affirme que 1 478 soldats ukrainiens ont été capturés au cours de la bataille de Marioupol[316]. Le 22 avril, Youri Sirovatko, ministre de la Justice de la République populaire de Donetsk, affirme que quelque 3 000 prisonniers de guerre ukrainiens sont détenus sur le territoire de la RPD[317]. Le 20 mai, le ministère russe de la Défense affirme que 2 439 soldats ukrainiens ont été faits prisonniers au cours des cinq jours précédents à la suite de la reddition des derniers défenseurs de Marioupol, retranchés à l'intérieur de l'usine métallurgique Azovstal[318]. Le 26 mai, Rodion Miroshnik, ambassadeur de la République populaire de Louhansk en Russie, affirme qu'environ 8 000 prisonniers de guerre ukrainiens sont détenus sur le territoire de la RPD et de la RPL[319].

Dans un rapport de The Independent du 9 juin, le journal cite un rapport des services de renseignement selon lequel plus de 5 600 soldats ukrainiens ont été capturés, tandis que le nombre de militaires russes détenus comme prisonniers est tombé à 550, contre 900 en avril, à la suite de plusieurs échanges de prisonniers[320]. En revanche, le journal Ukrayinska Pravda affirme que 1 000 soldats russes sont détenus comme prisonniers au 20 juin[321].

Échanges[modifier | modifier le code]

Date Prisonniers russes Prisonniers ukrainiens Références
1er mars 2022 1 soldat 5 soldats [322]
16 mars 2022 9 soldats 1 civil [307]
24 mars 2022 10 soldats, 11 civils 10 soldats, 19 civils [323]
1er avril 2022 Inconnu 86 soldats [324]
9 avril 2022 ? soldats, 18 civils 12 soldats, 14 civils [325]
14 avril 2022 Inconnu 22 soldats, 8 civils [326]
15 avril 2022 4 soldats 5 soldats [327]
19 avril 2022 Inconnu 60 soldats, 16 civils [328]
21 avril 2022 Inconnu 10 soldats, 9 civils [329]
28 avril 2022 Inconnu 33 soldats, 12 civils [330]
30 avril 2022 Inconnu 7 soldats, 7 civils [331]
6 mai 2022 ? soldats, 11 civils 28 soldats, 13 civils [332],[333]
10 juin 2022 4 soldats 4 soldats, 1 civil [334]
18 juin 2022 5 ? 5 civils [335]
28 juin 2022 15 ? 16 soldats, 1 civil [336]
29 juin 2022 144 soldats 144 soldats [199]
21 septembre 2022 55 prisonniers 188 soldats [337]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le nombre de soldats ukrainiens tués comprend la mort de deux militaires lors de l'annexion de la Crimée par la Fédération de Russie.
  2. La mort des soldats russes n'a pas été confirmée par leur gouvernement et a peut-être été incluse dans le bilan des combattants rebelles morts.
  3. La RPL signale que 1 700 civils ont été tués en novembre 2021[26], une mise à jour en mars 2022 portera le chiffre à 2 000[27]. Cependant, d'après des rapports antérieurs, il est évident que les chiffres de la RPL comprennent à la fois des civils et des soldats[28],[29].
  4. Le ministère ukrainien de la défense utilise les termes "pertes au combat" et "liquidé". Selon la BBC, ces chiffres incluent les soldats blessés[1],[2], tandis que d'autres interprètent les chiffres comme se référant uniquement aux personnes tuées[3],[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Two die in rallies outside Crimean parliament, says ex-head of Mejlis », Kyiv Post,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  2. (ru) LB.ua, « ru:Погибший крымский татарин шел в военкомат, захваченный "дружинниками" » [« Deceased Crimean Tatar was captured by "vigilantes" on the way to the military enlistment office »] [archive du ],‎ (consulté le )
  3. « Russian marine kills Ukraine navy officer in Crimea, says ministry » [archive du ], Reuters, (consulté le )
  4. Heather Saul et Kim Sengupta, « Ukraine crisis: Pro-Russian troops storm naval base as Clinton warns of 'aggression' from Putin », The Independent,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  5. a et b (uk) « Книга пам'яті загиблих » [archive du ], Herman Shapovalenko, Yevhen Vorokh, Yuriy Hirchenko (consulté le )
  6. Roland Oliphant, « Putin accuses Ukraine of 'terror' over alleged Crimea raid », The Telegraph,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  7. « Situation of human rights in the temporarily occupied Autonomous Republic of Crimea and the city of Sevastopol (Ukraine) », sur OHCHR
  8. a b c d et e « Conflict-related civilian casualties in Ukraine », sur Office of the United Nations High Commissioner for Human Rights, (consulté le )
  9. (uk) « Книга пам'яті загиблих » [« Memorial Book to the Fallen »] [archive du ], sur Herman Shapovalenko, Yevhen Vorokh, Yuriy Hirchenko (consulté le )
  10. a et b The Museum of Military History also lists separately 139 currently unidentified soldiers who were killed: 66 at Krasnopolye cemetery, 63 at Kushugum cemetery and 10 at Starobilsk cemetery.
  11. These Ukrainian soldiers were killed in Donbas in 2021 Ukraine soldier dies in shelling attack: Armed forces
  12. « The overview of the current social and humanitarian situation in the territory of the Donetsk People's Republic as a result of hostilities between 23 and 29 January 2021 » [archive du ]
    « The overview of the current social and humanitarian situation in the territory of the Donetsk People's Republic as a result of hostilities between 25 and 30 December 2021 » [archive du ]
    « The overview of the current social and humanitarian situation in the territory of the Donetsk People's Republic as a result of hostilities from 05 to 11 February 2022 » [archive du ]
  13. 20 LPR fighters were killed during 2021, of which one died in January, a period that is included in the OHCHR figures. In addition, four LPR fighters died between 1 January and 23 February 2022. This represents a total of 23 LPR fighters killed after the period covered by the OHCHR figures.
  14. a et b Kenasari, « US says about 500 Russian soldiers killed in eastern Ukraine » [archive du ], Agence Anadolu, (consulté le )
  15. a b et c « Ukraine hides devastating losses as Russia-backed fighters surge forward », KyivPost,‎ (lire en ligne, consulté le )
  16. Lucian Kim, « The Battle of Ilovaisk: Details of a Massacre Inside Rebel-Held Eastern Ukraine », Newsweek,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  17. « Ukraine crisis: A mood of relief, anger and mutiny prevails among retreating troops », The Independent,‎ (lire en ligne, consulté le )
  18. (en) Butusov, « At least 300 Ukrainian soldiers were killed during hostilities in Mariupol, Donetsk airport and near Debaltseve in 2015 » [archive du ], en.censor.net, (consulté le )
  19. « As fighting in east escalates, confusion over number of casualties », KyivPost,‎ (lire en ligne [archive du ])
  20. « Ukrainian Defence Ministry says 1,750 confirmed military deaths in conflict up to February 2015 », uatoday.tv,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  21. (uk) « За два місяці в ході бойових дій на Донбасі загинули 11 військових – ЗСУ » [archive du ] (consulté le )
  22. (uk) « На запит "Новинарні": Генштаб оприлюднив статистику бойових втрат 2021 року » [archive du ],‎ (consulté le )
  23. « Книга пам'яті загиблих » [archive du ] (consulté le )
  24. a et b « Office of the United Nations High Commissioner for Human Rights » [archive du ], unocha.org, (consulté le )
  25. « The overview of the current social and humanitarian situation in the territory of the Donetsk People's Republic as a result of hostilities in the period from 12 and 18 February 2022 », (consulté le )
  26. [5]
  27. More than 2,000 civilians killed since Kiev launched war against Donbass
  28. « Almost 6,000 civilians killed in Donbass conflict » [archive du ] (consulté le )
  29. « 232 persons perish in AFU shelling since year's turn – DPR Ombudsman's Office » [archive du ], (consulté le )
  30. « Over 1,500 people gone missing in Kiev-controlled area of Donbas in 2015 — report », TASS,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  31. « Report on the human rights situation in Ukraine 16 February to 15 May 2015 » [archive du ], Office of the United Nations High Commissioner for Human Rights, (consulté le )
  32. (uk) « uk:Зниклими безвісти в Донбасі вважаються 774 українця - СБУ » [« 774 Ukrainians deemed to be missing in Donbas - SBU »] [archive du ], sur Ua-Pressa.com,‎
  33. « Nearly 2,000 Ukrainian soldiers killed in east Ukraine conflict zone » [archive du ], (consulté le )
  34. a et b « Next prisoner swap: Ukraine may exchange 74 for 29 hostages, 103 still captive in Donbas » [archive du ] (consulté le )
  35. « SBU chief says 403 Ukrainian citizens missing as a result of Donbas war », Ukrainian Independent Information Agency,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  36. a et b « 816 Donetsk residents still kept in Ukraine's prisons — rignts ombudswoman » [archive du ] (consulté le )
  37. « The overview of the current social and humanitarian situation in the territory of the Donetsk People's Republic as a result of hostilities in the period from 12 and 18 February 2022 » [archive du ], (consulté le )
  38. « Militants held in captivity 180 Ukrainian servicemen » [archive du ], Ukraine News: Information portal newspaper "Young Bukovynets", (consulté le )
  39. « More than 1,200 people held prisoner by Kiev — DPR human rights ombudsperson », TASS,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  40. « 157 Ukrainians in militant captivity - Ukrainian officials » [archive du ] (consulté le )
  41. « Ukraine, LPR exchange prisoners in three-for-six format », TASS,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  42. « Ukraine's Security Service discloses number of released captives and those still held hostages », Ukraine Today,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  43. « Human rights commissioner: DPR authorities lost contact with 200 prisoners held in Ukraine », TASS,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  44. « Ukraine frees two prisoners — DPR ombudsman » [archive du ], (consulté le )
  45. « Ukrainian commander freed by Kremlin separatists » [archive du ], KyivPost
  46. « Poltorak: 3,332 soldiers killed in Ukraine since beginning of Russian aggression » [archive du ] (consulté le )
  47. « SBU together with other agencies returns, finds 3,224 prisoners in Donbas – Hrytsak » [archive du ] (consulté le )
  48. « Number of Ukrainian hostages in Donbas reported » [archive du ] (consulté le )
  49. « Ukraine and pro-Russian separatists exchange prisoners », BBC News,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  50. « Ukraine's SBU publishes lists with names of Ukrainians freed in Donbas prisoner swap » [archive du ] (consulté le )
  51. a et b « Проект "Груз-200 из Украины в Россию". » [archive du ] (consulté le )
  52. « Another Georgian Man Killed Fighting In Ukraine » [archive du ], Radio Free Europe/Radio Liberty (consulté le )
  53. « Kyrgyz Mercenary Details Russian Military Role In Ukraine » [archive du ], Radio Free Europe/Radio Liberty (consulté le )
  54. (uk) Herman Shapovalenko, Yevhen Vorokh et Yuriy Hirchenko, « Memorial Book to the Fallen » [archive du ], sur memorybook.org.ua (consulté le )
  55. « Isa Munayev died in the battle for Debaltseve », (consulté le )
  56. Michael Segalov, « The number of Russian troops killed or injured fighting in Ukraine seems to have been accidentally published », The Independent, London,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  57. Alexey Eremenko, « Russia's Classified Ukraine Crisis Death Toll Appears to Have Leaked », NBC News,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  58. « Statement by Assistant Secretary-General for Human Rights Ivan Šimonović at the Human Rights Council Inter-active dialogue on Ukraine, 29 September 2015 » [archive du ], OHCHR, (consulté le )
  59. (en) « Italian becomes first journalist killed in east Ukraine » [archive du ], sur South China Morning Post (consulté le )
  60. a et b (en-US) « 8 Journalists and Media Workers Killed in Ukraine between 2014 and 2015 », Committee to Protect Journalists (consulté le )
  61. Karoun Demirjian et Michael Birnbaum, « Russia warns Ukraine of 'irreversible consequences' after cross-border shelling », The Washington Post,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  62. « Ukraine crisis: Lithuania envoy killed in Luhansk », BBC News,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  63. (en) « Ukraine's desperate attempt to defuse landmines – as more are planted » [archive du ], the Guardian, (consulté le )
  64. « Landmines Still Pose a Threat to Two Million Ukrainians » [archive du ], United Nations Ukraine, (consulté le )
  65. (en) « 430,000 children continue to bear the brunt of eastern Ukraine conflict » [archive du ], www.unicef.org (consulté le )
  66. (en) « Children endure deadly legacy of landmines in eastern Ukraine » [archive du ], www.unicef.org (consulté le )
  67. « National Police Chief: 1,200 bodies of dead Ukrainians not yet identified », sur Interfax-Ukraine
  68. Voir le tableau ci-dessous dans la section Décès civils par zones pour une description détaillée des décès civils par villes ou provinces, selon les autorités ukrainiennes.
  69. « Ukraine: civilian casualty update 3 June 2022 », sur Office of the United Nations High Commissioner for Human Rights, (consulté le )
  70. « 10,000 Ukrainian soldiers killed, Kyiv says », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  71. « Ukraine lost about 10,000 soldiers in war with Russia – Arestovich – News », sur newsreadonline.com
  72. Kiev regime’s irretrievable combat losses may exceed 193,000 — DPR militia
  73. « CIA director estimates 15,000 Russians killed in Ukraine war », Reuters,‎ (lire en ligne, consulté le )
  74. « Estonian intelligence chief: Ukraine unlikely to reclaim all territory », (consulté le )
  75. « 15,000 Killed In Russia's Ukraine "Cannon Fodder", Say US, UK », Agence France-Presse,‎ (lire en ligne, consulté le )
  76. « Pentagon says Russian casualties in Ukraine up to 80,000 », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le )
  77. « War in Ukraine - Total approximate losses of the enemy for Day 158 », Ukrainska Pravda,‎ (lire en ligne)
  78. a et b « Всплеск смертей офицеров: что известно о потерях России в Украине к концу июля », BBC News Russian,‎ (lire en ligne, consulté le )
    « Russian casualties in Ukraine. Mediazona count, updated », Mediazona,‎ (lire en ligne, consulté le )
  79. « Война в цифрах »,‎
  80. Le RPD déclare que 2 547 de ses militaires ont été tués et 10 811 blessés entre le 1er janvier et le 3 août 2022[6], dont 13 morts et 50 blessés entre le 1er janvier et le 25 février 2022[7]. Au total, les pertes s'élèvent à 2 534 tués et 10 761 blessés pendant la période de l'invasion russe.
  81. La Russie déclare que 1 500 militaires de la RPD et de la RPL ont été tués du 24 février au 5 avril 2022[8]. En soustrayant les pertes officiellement confirmées de la RPD (s’élevant à 979 tués du 26 février au 7 avril 2022)[9][10] , environ 500 à 600 militaires de la RPL sont morts au combat du 24 février au 5 avril 2022.
  82. a et b (en-US) « Ukraines losses have fallen to 30 dead per day Zelenskyy », sur news.yahoo.com (consulté le )
  83. « Ukrainian casualties: Kyiv losing up to 200 troops a day – Zelensky aide », BBC News,‎ (lire en ligne)
  84. (en) « Ukraine’s high casualty rate could bring war to tipping point », sur the Guardian, (consulté le )
  85. « Ukraine suffering up to 1,000 casualties per day in Donbas, official says », Axios,‎ (lire en ligne)
  86. a et b « As Russian Troop Deaths Climb, Morale Becomes an Issue, Officials Say », sur New York Times, (consulté le )
  87. a et b « Why is it so hard to get accurate death tolls in the Russia-Ukraine war? » [archive du ] (consulté le )
  88. « BBC investigation reveals confirmed Russian military deaths », sur BBC News, (consulté le )
  89. « How many Russian soldiers have died in the war in Ukraine? », The Guardian, 22 mars 2022.
  90. Isabelle Khurshudyan and Griff Witte, « Civilians are dying in Ukraine. But exactly how many remains a mystery. », The Washington Post, 26 février 2022.
  91. « Ukraine: Civilian casualties as of 24.00 15 March 2022 [EN/RU/UK] – Ukraine », sur ReliefWeb, (consulté le )
  92. (en) « Some 345 children already killed in Ukraine over Russian armed aggression – PGO », sur Interfax-Ukraine (consulté le )
  93. (en-GB) Yogita Limaye, « Ukraine children: Killed as he escaped, Elisei is one of 200 child victims », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  94. (en) Bill Chappell, « 109 empty strollers sit in a Lviv square, representing children killed in the war », NPR,‎ (lire en ligne, consulté le )
  95. (en) « Russia Reports First Civilian Casualty in Ukraine War », NPR,‎ (lire en ligne, consulté le )
  96. (en-GB) « As it happened: Biggest-ever US aid package for Ukraine approved », sur BBC News (consulté le )
  97. (en-US) « Ukraine hits oil Crimean drilling platforms, pro-Russian regional head says », sur news.yahoo.com (consulté le )
  98. New graves still being dug in Chernihiv
  99. « Russian shelling kills 10 in Dnipropetrovsk Oblast, Ukrainian forces withdraw from Lyman in Donetsk Oblast », sur sports.yahoo.com
  100. (en) Reuters, « One person dies in night shelling in Ukraine's Dnipropetrovsk, governor says », Reuters,‎ (lire en ligne, consulté le )
  101. « Кількість постраждалих унаслідок ворожої атаки по Дніпру зросла до 7 людей, зокрема, поранена 6-річна дитина – голова ОВА », sur Інтерфакс-Україна
  102. Russia’s war has killed 415 civilians in Donetsk Oblast since Feb. 24.
  103. « Russia’s war has killed over 1,000 civilians, including 50 children in Kharkiv Oblast »
  104. Plus de 1 500 tués dans l'oblast de Kiev, dans des zones anciennement contrôlées par la Russie[11], tandis que 89 ont été tués dans la ville de Kiev[12]. Au total, plus de 1 589 civils auraient été tués.
  105. 256 tués à Kreminna[13][14], 60 tués à Bilohorivka[15], 150 tués à Lyssytchansk[16], 1 500 tués à Sievierodonetsk[17], totalisant 1 966 tués
  106. Seven Lviv Civilians Killed in Russian Missile Attack
  107. « At least 22,000 civilians killed in Mariupol – mayor's adviser », Interfax-Ukraine,‎ (lire en ligne, consulté le )
  108. Occupiers killed 403 people in the Mykolaiv region, but no plans for mandatory evacuation – Oblast Military Administration
  109. (uk) Наталка Лотоцька, « Окупанти двічі обстріляли село Біленьке на Одещині, загинула людина » [archive du ], sur LB.ua,‎ (consulté le )
  110. A. B. C. News, « Russia pummels port of Odesa in attempt to disrupt supplies », sur ABC News
  111. « Strike on Serhiivka in Odesa Oblast: casualty toll increases », sur news.yahoo.com
  112. (en) « Officials fear more bodies will be found in ruins of Kremenchuk mall », sur CNN News,
  113. Bodies of 100 civilians killed by Russians found in Sumy region as search continues
  114. The Kyiv Independent news desk, « 2 Belarusians among civilians killed by Russian planes coming from Belarus. », sur The Kyiv Independent,
  115. (en) « Russian forces bomb houses in Malyn, leaving victims, including small children », sur Ukrayinska Pravda (consulté le )
  116. (en) « One person dies, two injured from airstrike in Zhytomyr – Emergency Service », sur Interfax-Ukraine (consulté le )
  117. (en) Reuters, « Four dead in Russian strike on Ukrainian city of Zhytomyr – adviser to interior minister », Reuters,‎ (lire en ligne, consulté le )
  118. La RPD dénombre 782 civils tués sur ses territoires entre le 1er janvier et le 3 août 2022[18], dont 8 sont morts entre le 1er janvier et le 25 février 2022[19], totalisant 774 tués à compter du début de l'invasion russe.
  119. « 77 LPR residents killed in Ukrainian army strikes since February 17 - JCCC », sur lug-info.com
  120. « Greece says 10 expats killed in Ukraine, summons Russian ambassador » [archive du ], (consulté le )
  121. « Two more Greek expats killed in strikes in Ukraine », Proto Thema,‎ (lire en ligne [archive du ])
  122. a et b (en) « Bodies of five slain Azerbaijanis sent home from Ukraine », sur www.azerbaycan24.com, (consulté le ).
  123. « Two Belarusians were killed in Korosten, which was shelled from Belarus » [archive du ], Ukrainska Pravda,
  124. (en-US) « James Hill, a Minnesota native who stayed in Ukraine to care for his partner, is 2nd American killed by "Putin's senseless war" », www.cbsnews.com (consulté le )
  125. « Afghan student Mumtaz killed in Ukraine in Russian invasion », The Namal,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  126. a b c d et e Jennifer Hassan et Niha Masih, « Indian, Algerian students killed in Ukraine; others stranded during Russia's invasion beg for help », Washington Post,‎ (lire en ligne [archive du ] Accès payant, consulté le )
  127. (en-US) « Armenian civilian killed in Ukraine » [archive du ], Public Radio of Armenia (consulté le )
  128. « Ukraine: Bangladeshi Sailor Killed in Missile Attack Was His Family's Sole Breadwinner » [archive du ], the Wire, (consulté le )
  129. a et b « First Egyptian casualty in Ukraine killed in Mariupol shelling - Foreign Affairs - Egypt », sur Ahram Online (consulté le )
  130. a et b « Guerre en Ukraine. En direct : un journaliste français tué près de Severodonetsk », sur www.vosgesmatin.fr (consulté le )
  131. Razdan, « Indian Student, Killed In Ukraine, Was Standing In A Grocery Store Queue » [archive du ], (consulté le )
  132. Nidhi Razdan, « Indian Student, Killed In Ukraine, Was Standing In A Grocery Store Queue » [archive du ], (consulté le )
  133. Pengelly et Luscombe, « Fox News cameraman Pierre Zakrzewski killed in Ukraine » [archive du ], The Guardian, (consulté le )
  134. Ilya Yegorov, « Friends of Israeli killed in Ukraine raising funds to bring him to burial in Israel », Israel Hayom,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  135. a et b (en) Reuters, « Lithuanian documentary maker Kvedaravicius killed in Mariupol », Reuters,‎ (lire en ligne, consulté le )
  136. (ro) Viorica Rusica, « UPDATE Ministerul de Externe confirmă: Un moldovean a fost ucis într-o explozie care s-a produs la frontiera Rusiei cu Ucraina », sur NewsMaker, (consulté le )
  137. a et b AFP, « Guerre en Ukraine: le Britannique Paul Urey capturé par les séparatistes meurt en détention », sur La Libre.be (consulté le )
  138. « Ukraine war: Russian journalist Oksana Baulina killed in Kyiv shelling », BBC,
  139. a et b (cs) « V hromadném hrobě u Kyjeva bylo nalezeno tělo českého občana | ČeskéNoviny.cz », sur www.ceskenoviny.cz (consulté le )
  140. (hr) « Humanitarac iz Zagreba Andro Fabijanić poginuo u Ukrajini », sur www.vecernji.hr (consulté le )
  141. « One Moldovan citizen killed, one wounded in Ukrainian attack on Russian border checkpoint », sur TASS (consulté le )
  142. (en-GB) « Ukraine war: Russian journalist Oksana Baulina killed in Kyiv shelling », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  143. Steve Almasy CNN, « American killed in Ukraine described increasing hardships for civilians in city near Russia », sur cnn.com (consulté le )
  144. (en) « Fox News cameraman and producer killed in Ukraine », sur the Guardian, (consulté le )
  145. Alban Kacher, « L’Américain Brent Renaud, premier journaliste étranger tué en Ukraine », sur Libération (consulté le )
  146. a et b (en) « Two Belarusians were killed in Korosten, which was shelled from Belarus », sur Ukrayinska Pravda (consulté le )
  147. (en-US) « Armenian civilian killed in Ukraine », sur Public Radio of Armenia (consulté le )
  148. « Ukraine: Bangladeshi Sailor Killed in Missile Attack Was His Family’s Sole Breadwinner », sur The Wire (consulté le )
  149. (en-US) « Two more Greek expats killed in strikes in Ukraine » (consulté le )
  150. Par Times of Israel Staff, « Images des tirs ukrainiens meurtriers qui ont visé la voiture de Roman Brodsky », sur fr.timesofisrael.com (consulté le )
  151. (en) Reuters AthensFebruary 27 et 2022UPDATED: February 27, « Greece says 10 expats killed in Ukraine, summons Russian ambassador », sur India Today (consulté le )
  152. (en) « Afghan student Mumtaz killed in Ukraine in Russian invasion », sur The Namal, (consulté le )
  153. « Kurdish student reportedly killed in Ukraine-Russia conflict », Rudaw,‎ (lire en ligne, consulté le )
  154. (en) « Third Georgian Soldier Killed in Ukraine », Georgia Today (consulté le )
  155. a et b « Fourth Georgian volunteer dies in war in Ukraine », sur Agenda.ge (consulté le )
  156. (be) « Лукашэнка адрэагаваў на ўтварэньне ва Ўкраіне беларускага батальёну імя Кастуся Каліноўскага », Радыё Свабода // Radio Free Europe/Radio Liberty (consulté le )
  157. a et b « https://twitter.com/abpindia1/status/1507875568091799554 », sur Twitter (consulté le )
  158. a et b (en) « Azerbaijani sniper killed in Ukraine laid to rest in Goranboy-PHOTO-UPDATED », sur Apa.az (consulté le )
  159. a et b « Очередной азербайджанец погиб в боях за Донбасс », sur haqqin.az (consulté le )
  160. a et b Ellie Kaufman and Clarissa Ward CNN, « American killed fighting alongside Ukrainian forces in Ukraine », sur cnn.com (consulté le )
  161. a et b (en-US) Seth Harp et Seth Harp, « A Second American Has Died in Ukraine. He's Unlikely to Be the Last », sur Rolling Stone, (consulté le )
  162. a et b « https://twitter.com/visegrad24/status/1533614216229396480 », sur Twitter (consulté le )
  163. « Premier décès d'un combattant français en Ukraine »
  164. a et b « Guerre en Ukraine : un second Français, âgé de 20 ans, est mort au combat contre les Russes », sur ladepeche.fr (consulté le ).
  165. a et b (ru) « Французский разведчик погиб на Изюмщине », sur 2day.kh.ua (consulté le )
  166. a et b (en-GB) « Ukraine conflict: British man Scott Sibley killed », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  167. a et b « "Il a rejoint l'Ukraine pour aider": un ancien soldat britannique tué à Severodonetsk », sur BFMTV (consulté le ).
  168. a et b « Les autorités ukrainiennes donnent les noms de quatre volontaires étrangers tués », sur lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr (consulté le )
  169. a et b (es) Semana, « Atención: otro soldado colombiano murió en Ucrania al caer en un campo con explosivos », sur Semana.com Últimas Noticias de Colombia y el Mundo, (consulté le )
  170. a et b (en-GB) « First Dutch volunteer killed on battlefield in Ukraine », sur DutchNews.nl, (consulté le )
  171. « Guerre en Ukraine. Le volontaire français tué sur le front était originaire du Calvados »
  172. a et b Olivier Faucher, « Guerre en Ukraine: mort au combat «en héros» », sur Le Journal de Montréal (consulté le )
  173. a et b (en) Yonhap, « S. Korea verifying report of death of volunteer fighter in Ukraine », sur The Korea Herald, (consulté le )
  174. (hr) « MVEP potvrdio smrt hrvatskog državljanina u Ukrajini », sur www.vecernji.hr (consulté le )
  175. a et b (en-US) « Danish citizen dies in Ukraine conflict », sur The Local Denmark, (consulté le )
  176. a et b (es) « Muere un español que combatía en la guerra de Ucrania y que se alistó para luchar contra Rusia », sur El Español, (consulté le )
  177. a et b (en) Shay Mogilevsky, « Israeli youth soccer coach killed fighting Russians in Ukraine war », Ynetnews,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  178. (it) Sky TG24, « Ucraina, morto sul campo foreign fighter italiano di 27 anni: chi era », sur tg24.sky.it (consulté le )
  179. a et b (en) « 'Always thinking of helping others': Father of soldier killed in Ukraine gives heartfelt tribute », sur Stuff, (consulté le )
  180. a et b (en-US) « The network reported the death of a Polish MMA fighter in the Donbass », sur Perild, (consulté le )
  181. a b et c (en) Christopher Miller, « Russian tank attack in eastern Ukraine kills 2 Americans, Canadian and Swede », sur POLITICO (consulté le )
  182. a et b (en) « Prague confirms first Czech volunteer soldier killed in Ukraine », sur www.ukrinform.net (consulté le )
  183. (it) Sky TG24, « Ucraina, morto sul campo foreign fighter italiano di 27 anni: chi era », sur tg24.sky.it (consulté le )
  184. (nl) « Nederlander (27) in Oekraïne gesneuveld », sur nos.nl, (consulté le )
  185. (hr) « MVEP potvrdio smrt hrvatskog državljanina u Ukrajini », sur www.vecernji.hr (consulté le )
  186. « https://twitter.com/tadeuszgiczan/status/1566825549082890243 », sur Twitter (consulté le )
  187. « Georgian volunteer dies in war in Ukraine », sur Agenda.ge (consulté le )
  188. (ru) Media.Az, « В Украине погиб военнослужащий-азербайджанец - ФОТО », sur media.az (consulté le )
  189. (en) Isabel van Brugen, « Exclusive: U.S. confirms American volunteer killed fighting in Ukraine », sur Newsweek, (consulté le )
  190. (en) « Selfless Aussie killed by Russian forces while providing medical support in Ukraine », sur 7NEWS, (consulté le )
  191. « UK citizen killed in Ukraine where he volunteered as medic », sur www.aa.com.tr (consulté le )
  192. « Georgian volunteer dies in Ukraine war », sur Agenda.ge (consulté le )
  193. « https://mobile.twitter.com/nexta_tv/status/1553124605614870529 », sur Twitter (consulté le )
  194. (es) canalrcn.com, « La historia del soldado colombiano que viajó a la guerra de Ucrania y murió », sur La historia del soldado colombiano que viajó a la guerra de Ucrania y murió, (consulté le )
  195. (sv) S. V. T. Nyheter, « Svensk man dödad i stridigheter i Ukraina », SVT Nyheter,‎ (lire en ligne, consulté le )
  196. (en) « M2 channel TV presenter Karim Gulamov killed in action », sur imi.org.ua (consulté le )
  197. (uk) Лілія Рагуцька, « У боях за Україну загинув доброволець із Грузії », sur WAR OBOZREVATEL,‎ (consulté le )
  198. (en-US) « Father of a Brazilian who went to fight in the War in Ukraine says he was warned about his son’s death: ‘we are in shock’ | Rio Grande do Sul », sur brazil Posts English, (consulté le )
  199. a et b (en-US) « 'Exploded': Account of the fight that killed 2 Brazilians in Ukraine - News Rebeat », sur https://newsrebeat.com (consulté le )
  200. (be) « Васіль «Сябро» Парфянкоў, Васіль «Атам» Грудовік, Вадзім «Папік» Шатроў. Што вядома пра зьніклых пад Лісічанскам беларусаў », sur Радыё Свабода (consulté le )
  201. (en-US) « Another Georgian Fighter Killed in Ukraine », sur Civil.ge, (consulté le )
  202. a et b (en) « Georgian fighter was killed in Ukraine », sur www.interpressnews.ge (consulté le )
  203. (en-US) « Georgian volunteer fighter died in Ukraine », sur 1TV (consulté le )
  204. Philippe CHAPLEAU Stéphanie SÉJOURNÉ, « Guerre en Ukraine. Le volontaire français tué sur le front était originaire du Calvados », sur Ouest-France.fr, (consulté le )
  205. « INFO EUROPE 1 - Premier décès d'un combattant français en Ukraine », sur Europe 1 (consulté le )
  206. (en) Censor.NET, « Commander of company of Belarusian battalion of Kastus Kalinovsky Pavel "Volat" was lost. PHOTOS », sur Censor.NET (consulté le )
  207. (en) « Another Georgian fighter killed in Ukraine », sur www.interpressnews.ge (consulté le )
  208. (en-US) « Georgian Fighter Killed in Bombing of Azovstal », sur Georgia Today, (consulté le )
  209. (en) « Another Azerbaijani killed in Ukraine », sur turan.az (consulté le )
  210. (ru) « В Украине погиб еще один белорус — Константин Дюбайло », sur Новости Беларуси | euroradio.fm (consulté le )
  211. (en) « უკრაინაში კიდევ ერთი ქართველი მებრძოლი, ვიტალი ორბელაძე დაიღუპა », sur ghn.ge (consulté le )
  212. a b et c ლიზი საფარიანი, « უკრაინაში კიდევ ორი ქართველი მებრძოლი დაიღუპა », sur ბორჯომი TV (consulté le )
  213. (be) « «Міру не будзе ніколі, пакуль існуе такая грозная імперыя, як Расея». Забіты яшчэ адзін беларус », sur belsat.eu (consulté le )
  214. a et b (en-US) « Two More Georgian Fighters Killed in Ukraine », sur Civil.ge, (consulté le )
  215. a b et c (en-US) « Three Georgian Volunteer Fighters Killed in Ukraine », sur Civil.ge, (consulté le )
  216. a et b (be) « Лукашэнка адрэагаваў на ўтварэньне ва Ўкраіне беларускага батальёну імя Кастуся Каліноўскага », sur Радыё Свабода (consulté le )
  217. a b et c Кавказский Узел, « Volunteers from South Ossetia and Abkhazia perish in Donbass », sur Caucasian Knot (consulté le )
  218. a b c d e f g et h (en-US) « Ukraine War: Four S. Ossetian Fighters Buried Over the Week », sur Civil.ge, (consulté le )
  219. a et b (en-US) Ruslan KHARIZOV, « Kyrgyzstani Ruslan Polotov killed in Ukraine », sur 24.kg, (consulté le )
  220. a et b (en-US) Gulmira Makanbai kyzy, « Another native of Kyrgyzstan Syrgakbek Ozubekov killed in Ukraine », sur 24.kg, (consulté le )
  221. a b et c (en) « Two Tajik Men Killed While Fighting In Russian Army's Ranks In Ukraine Buried In Homeland », sur Radio Free Europe/Radio Liberty (consulté le )
  222. a b et c (en) « Official Dushanbe Silent As Tajik Society Deeply Divided On Ukraine War », sur Radio Free Europe/Radio Liberty (consulté le )
  223. a et b (en) « The Belarusian Aviation Colonel Shot Down in Eastern Ukraine Identified », sur charter97.org (consulté le )
  224. a et b « Italiano ucciso in guerra, era miliziano in Donbass | ANSA.it », sur www.ansa.it (consulté le )
  225. a b c d e f g h i j et k (ru) « Примерно 20 батальонов: что мы знаем о потерях России за полгода войны в Украине », BBC News Русская служба (consulté le )
  226. a et b (sh) « Dobrovoljac iz Srbije poginuo boreći se na ruskoj strani u Ukrajini », sur Radio Slobodna Evropa (consulté le )
  227. (en-US) Jazgul MASALIEVA, « Another native of Kyrgyzstan killed in Ukraine - », sur 24.kg, (consulté le )
  228. a et b (en-US) « Ukraine War: Tskhinvali Bids Farewell with Two More Fighters », sur Civil.ge, (consulté le )
  229. (ru) « В войне в Украине погиб майор милиции в отставке из Кыргызстана », sur Радио Азаттык (Кыргызская служба Радио Свободная Европа/Радио Свобода) (consulté le )
  230. (en-US) Gulmira Makanbai kyzy, « Another native of Kyrgyzstan killed in hostilities in Ukraine », sur 24.kg, (consulté le )
  231. a b c d et e (ru) « В Цхинвали похоронили военного, погибшего на войне в Украине », sur Эхо Кавказа (consulté le )
  232. (ru) « Соцсети: в Украине погиб еще один доброволец из Южной Осетии », sur Эхо Кавказа (consulté le )
  233. a et b « At least four Tajik men reportedly killed while fighting in Russian army's ranks in Ukraine | Tajikistan News ASIA-Plus », sur www.asiaplustj.info (consulté le )
  234. (en-US) Tatyana KUDRYAVTSEVA, « Another native of Kyrgyzstan killed in Ukraine », sur 24.kg, (consulté le )
  235. (en-US) Gulmira Makanbai kyzy, « Killed in Ukraine native of Kyrgyzstan buried in Issyk-Kul region », sur 24.kg, (consulté le )
  236. (en) Kika, « Ukraine seeks Red Cross help with Russian bodies: 'Bury them with dignity' » [archive du ], Newsweek, (consulté le )
  237. (en) Schreck, « 'Mama, I Didn't Want To Come': Ukraine Asks Russians To ID Their Killed, Captured Relatives » [archive du ], Radio Free Europe/Radio Liberty, (consulté le )
  238. (en) « Ukrainian villagers count the dead after weeks of being confined in a school basement », sur ABC News, (consulté le )
  239. (en) Paresh Dave et Jeffrey Dastin, « Exclusive: Ukraine has started using Clearview AI’s facial recognition during war », Reuters,‎ (lire en ligne, consulté le )
  240. (en-GB) James Clayton, « How facial recognition is identifying the dead in Ukraine », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  241. (en-US) Mike Corder, « 'An investigation into a gigantic crime scene': Forensics team heads to Ukraine to ID dead », sur wwltv.com, (consulté le )
  242. Ukraine war: Bodies of dead Russian soldiers abandoned near Kyiv
  243. Tending Russia's Dead as They Pile Up in Ukraine
  244. Ukraine and Russia exchange bodies of dead soldiers
  245. Jackson, « "Heroic" Ukrainian soldier blows up bridge, himself to halt Russia advances » [archive du ], Newsweek, (consulté le )
  246. (en) « Legendary Ukrainian display pilot known as Grey Wolf dies in combat », The Week,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  247. (uk) Gazeta.ua, « Ветеранка Ірина Цвіла загинула під час оборони Києва » [archive du ], Gazeta.ua,‎ (consulté le )
  248. a et b (uk) Frusevich, « Під час бою за Гостомель загинув герой України Валерій Чибінєєв » [archive du ], APNEWS.COM.UA,‎ (consulté le )
  249. « Film star Pasha Lee dies fighting Russian troops in Ukraine » [archive du ] (consulté le )
  250. (uk) « У війні з окупантом загинув народний депутат VIII скликання свободівець Олександр Марченко », Svoboda,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  251. (uk) « Колишній нардеп з Одещини Євген Дейдей загинув під час війни » [archive du ], Suspilne Media (consulté le )
  252. « ЗА НЕВІДОМИХ ОБСТАВИН ПІШОВ ІЗ ЖИТТЯ КОЛИШНІЙ ДЕПУТАТ ЄВГЕН ДЕЙДЕЙ » [archive du ], 5UA (consulté le )
  253. (sr) « СМРТ СТИГЛА ГЛАВНОГ ИДЕОЛОГА УКРАЈИНСКИХ НАЦИСТА: Николај Кравченко погинуо у Мариупољу у редовима злогласног Азова », NOVOSTI (consulté le )
  254. « Один із творців батальйону Азов: від рук окупантів загинув Микола Крук Кравченко », NV (consulté le )
  255. (uk) « Чемпион мира по кикбоксингу погиб при обороне Мариуполя »
  256. (uk) « УКАЗ ПРЕЗИДЕНТА УКРАЇНИ №201/2022 »,‎
  257. (en) Jayden Collins, « Former Ukrainian rugby union captain Oleksii Tsibko dies defending country », sur sportbible.com, (consulté le ).
  258. (uk) « У бою з окупантами загинув український поет Юрій Руф », Dilo,‎ (lire en ligne, consulté le )
  259. (uk) « У бою загинув заступник командувача ВМС Ігор Бедзай », sur Ukrinform,‎
  260. (uk) « Загинув заступник командувача ВМС ЗСУ Ігор Бедзай », sur Intefax Ukraine
  261. (en) « Tributes pour in for activist Roman Ratushny killed in Ukraine war »,
  262. (uk) « На фронті загинув відомий журналіст »,‎
  263. « Shock as Ukrainian war correspondent Oleksiy Chubashev is killed fighting for Ukraine », sur Euro Weekly News,
  264. (uk) « На фронті загинув командир батальйону "Карпатська Січ" Олег Куцин »,‎
  265. (uk) « Загинув командир батальйону «Карпатська Січ» Куцин »,‎
  266. (uk) « Захищаючи Батьківщину загинув командир 28-ї ОМБр полковник Віталій Гуляєв »,‎
  267. (uk) « Загинув льотчик-штурмовик, 28-річний Герой України Олександр Кукурба »,‎
  268. (uk) « Был "юбилейный" боевой вылет: Зеленский раскрыл детали гибели пилота-героя »,‎
  269. (es) « Las tropas rusas matan a un alcalde ucraniano mientras repartía comida y medicinas a los enfermos » [archive du ], Los Replicantes, (consulté le )
  270. « Ukrainian ballet star Artem Datsyshyn dies after Russian shelling », BBC News, (consulté le )
  271. В Киеве во время ракетного обстрела погибла заслуженная артистка Украины Оксана Швец (ru)
  272. « Ukraine war: Holocaust survivor killed by Russian shelling in Kharkiv », BBC News,‎ (lire en ligne)
  273. Niamh Kennedy et Anastasia Graham Yooll, « Russian forces hold 11 Ukrainian mayors captive and kill one in detention, says Ukrainian minister », CNN,‎ (lire en ligne, consulté le )
  274. Brendan Gallagher, « Oleksiy is one of the real heroes », The RugbyPaper, no 708,‎ , p. 25 (lire en ligne)
  275. (en-US) Megan Specia, « A Ukrainian photojournalist who went missing near Kyiv is found dead. », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  276. (en) Joshua Thurston, « Alina Peregudova: 14-year-old Olympic hopeful killed by Russian shelling », sur The Times (ISSN 0140-0460, consulté le )
  277. (en) Fraser Watson, « Ukrainian Olympic hopeful, 14, killed by Russian shelling in Mariupol », sur mirror, (consulté le )
  278. Joshua Manning, « Iconic Ukrainian artist who opposed KGB starves to death following Russian occupation », EuroWeekly News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  279. Jay Nordlinger, « Extraordinary People », National Review,‎ (lire en ligne, consulté le )
  280. (en-GB) « Oleksiy Vadatursky: Ukraine grain tycoon killed in Russian shelling of Mykolaiv », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  281. (en) « Lithuanian documentary maker Kvedaravicius killed in Ukraine's Mariupol », Reuters,‎ (lire en ligne, consulté le )
  282. La Dépêche du Midi avec AFP, « Mort de Frédéric Leclerc-Imhoff : la presse russe qualifie le journaliste de « mercenaire » qui « livrait des armes » aux soldats ukrainiens », sur ladepeche.fr site du quotidien La Dépêche du Midi, (consulté le )
  283. (en) Batchelor et Dalton, « Russian Major General Andrei Sukhovetsky killed by Ukrainians in 'major demotivator' for invading army » [archive du ], Independent, (consulté le )
  284. (ru) « "Спарту" возглавил Артем Жога — отец убитого нацистами Героя ДНР » [archive du ], EADaily (consulté le )
  285. « Another Russian general liquidated in Ukraine » [archive du ], (consulté le )
  286. (en) Jamie Ross, « Russian Officer Complains About Dead General and Comms Meltdown in Intercepted Call », The Daily Beast,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  287. (en) « Ukrainian defenders eliminate commander of Russian army – Gerashchenko » [archive du ], Interfax-Ukraine (consulté le )
  288. (en) Alistair Smout et Andrew Macaskill, « Russia may use chemical weapons in false flag attack but not more broadly, Western official says », Reuters,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  289. (en) Mark Urban, « The heavy losses of an elite Russian regiment in Ukraine », sur bbc.com,
  290. (en-US) AP, « Ukraine says fourth general killed during battle for Mariupol » [archive du ], www.timesofisrael.com (consulté le )
  291. « Ukrainian Defense Forces eliminated the Deputy Commander of the Russian Black Sea Fleet », mil.in.ua,‎ (lire en ligne, consulté le )
  292. (ru) « ВСУ ликвидировали замкомандующего Черноморского флота рф: подробности », telegraf.com.ua,‎ (lire en ligne, consulté le )
  293. (fi) « Sodan nopeaa päätöstä luvanneen kenraalin sanotaan kuolleen », Verkkouutiset,‎ (lire en ligne)
  294. « Ukraine war: Captain of sunken Russian warship died on board, Ukraine claims »
  295. « Russia Loses Another Major General in Ukraine Fighting »
  296. (uk) « Погиб очередной генерал РФ: под Изюмом уничтожен командир войск РЭБ Симонов », dialog.ua,‎ (lire en ligne)
  297. (en-GB) Alisha Rahaman Sarkar, « Vladimir Putin loses 42nd colonel in war with Ukraine », sur MSN, (consulté le )
  298. The Moscow Times, « Russian Major General Shot Down Over Ukraine – BBC Russian », sur The Moscow Times, (consulté le )
  299. « Russian general killed in eastern Ukraine, Russian state media reporter says », sur Reuters, (consulté le )
  300. « Putin's 'Lady Death' is first female colonel killed in Ukraine as rocket attack hits car », sur Express, (consulté le )
  301. (uk) Tanya Matyash, « На Луганщині знайшли застреленим мера-сепаратиста Струка », LB.ua,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  302. (uk) Eugene Frusevich, « Під час бою за Гостомель загинув герой України Валерій Чибінєєв » [archive du ], sur APNEWS.COM.UA,‎ (consulté le )
  303. (ru) « Экс-нардеп Жвания погиб во время обстрела — Геращенко », sur www.segodnya.ua (consulté le )
  304. « Moscow: Nearly 500 of its troops have been killed in Ukraine » [archive du ], WHDH (consulté le )
  305. Bahtiyar Abdulkerimov, « Ukraine holding 562 Russian prisoners of war », Agence Anadolu, (consulté le )
  306. « Ukraine, Russia Exchange Prisoners For First Time Since Invasion, Ukrainian Military Officer Says », Radio Free Europe/Radio Liberty,‎ (lire en ligne, consulté le )
  307. a et b David Ljunggren, « Ukraine swapped nine Russian soldiers to free detained mayor -Interfax », (consulté le )
  308. « Ukraine announces first proper POWs exchange with Russia », sur Interfax, (consulté le )
  309. « Today's key developments », sur BBC News, (consulté le )
  310. (en) Villarreal, « Ukraine government says Russian POWs will 'work to revive' economy » [archive du ], Newsweek, (consulté le )
  311. Joseph Choi, « Ukrainian ambassador says Russian platoon surrendered to Ukrainian forces », The Hill,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  312. (en) Mayer, « Russian POWs vow to "rise up" against Putin when they get home », Newsweek, (consulté le )
  313. « Russia/Ukraine: Prisoners of war must be protected from public curiosity under Geneva Convention », Amnesty International,‎ (lire en ligne)
  314. (en) Cole, « Russia trying to get Ukraine POWs to change sides, Kyiv claims », Newsweek, (consulté le )
  315. (en) « Russia doesn’t reveal locations where Ukrainian POWs are held », www.ukrinform.net, (consulté le )
  316. Putin claims victory in Mariupol; Ukrainian fighters hold on
  317. В ДНР содержатся около 3000 украинских военнопленных
  318. Russia says Azovstal siege is over, shows video of defenders surrendering
  319. Russia-Backed Separatists Claim to Hold 8,000 Ukrainian POWs
  320. « Ukraine forces outgunned up to 40 to one by Russian forces, intelligence report reveals », sur The Independent,
  321. (en) Aila Slisco, « Ukraine kills 106 Russian troops Monday in contentious Donbas region: UTG », sur Newsweek, (consulté le )
  322. « Ukraine, Russia Exchange Prisoners For First Time Since Invasion, Ukrainian Military Officer Says », Radio Free Europe/Radio Liberty,‎ (lire en ligne, consulté le )
  323. Bill Chappell, « Snake Island sailors are freed as Ukraine and Russia conduct a prisoner exchange », sur NPR, (consulté le )
  324. Some 86 Ukrainian servicemen released under exchange with Russia - President's Office dpty head
  325. Ukraine and Russia exchange prisoners for 3rd time since war began
  326. There is another exchange of prisoners of war, 30 Ukrainians return home – Vereschuk
  327. Prisoners exchanged in Kherson, says Ukraine
  328. Ukraine receives 76 prisoners of war in swap with Russia: Kyiv Deputy PM
  329. Prisoner swap with Russia: 19 Ukrainians returning home
  330. Ukraine welcomes back 33 soldiers and 12 civilians in prisoner exchange with Russia
  331. Ukraine exchanges prisoners with Russia, 14 people coming home, deputy PM says
  332. Vereschuk: Another exchange of prisoners takes place, 28 servicemen, 13 civilians return home
  333. Eleven sailors return to Russia from Ukraine, human rights ombudsperson says
  334. Ukraine Conducts 11th Prisoner Exchange With Russia
  335. « Five Ukrainian civilians return in prisoner swap with Russia, directorate says », sur www.reuters.com,
  336. « 16 Ukrainian soldiers and one civilian have been freed from captivity », sur Ukrayinska Pravda
  337. « L’Ukraine annonce l’échange de 215 prisonniers militaires, dont des combattants de l’usine Azovstal »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références externes[modifier | modifier le code]