Max Levin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Max Levin
Image dans Infobox.
La mère de Max Levin à Kiev le 5 avril 2022
Fonction
Pigiste
Reuters
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Максим Євгенович ЛевінVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Максим Євгенович ЛевінVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Période d'activité
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions

Max Levin, aussi écrit Maks Levine (en ukrainien : Макс Левін), de son nom complet Maksym Ievhenovytch Levine (Максим Євгенович Левін) est un photojournaliste, photographe documentaire et vidéaste ukrainien, né le à Boïarka, Ukraine, et mort le à Guta-Mezhigirska dans la région de Kiev, au cours de l’invasion de l’Ukraine par la Russie en 2022. L'ONG Reporters sans frontières affirme, enquête à l'appui, que le journaliste a été exécuté par les forces russes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Max Levin est né le 7 juillet 1981 à Boïarka. Dès l’âge de quinze ans, il veut devenir photographe. Il est membre d’un club photo et prend des photos avec un appareil photo « Kiev 19 »[1]. Il devient ingénieur en systèmes informatiques après l’obtention d’un diplôme de l’Institut polytechnique de Kiev[1].

Il travaille comme photojournaliste à partir de 2006[2],[3] pour le magazine Pension, le journal Kievskie Vedomosti, l’agence photo Fotolenta et UNIAN ; Gazeta 24 (2007-2008)[1], le site web LB.ua (2010-2020)[1] ; il est pigiste pour Focus, Profil, Ukrainian Week[4], Reuters (depuis 2013)[5], Associated Press[6] et la BBC[7], vidéaste et photographe pour Hromadske.TV (2021-2022)[4].

Il réalise de nombreux projets photo et vidéo pour des organisations humanitaires, comme l’Organisation mondiale de la santé, l’ONU, l’UNICEF, l’OSCE, ONU Femmes[8].

La plupart de ses projets documentaires sont liés à la guerre en Ukraine car « chaque photographe ukrainien rêve de prendre une photo qui arrêtera la guerre »[8].

Il a survécu au massacre d’Ilovaisk du mois d’août 2014 pendant la guerre du Donbass[9]. Au cours de cette opération, il est blessé mais parvient à s’échapper avec trois autres journalistes[2].

Basé à Kiev, Max Levin est marié et père de quatre fils[10].

Mort[modifier | modifier le code]

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky remet à la mère de Max Levin l’Ordre du Courage à titre posthume le 5 avril 2022.

Max Levin, dès le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie en 2022, travaille pendant plusieurs jours comme fixeur pour le photographe de guerre Patrick Chauvel[11]. Il couvre la guerre pour différents médias occidentaux lorsqu’il disparaît le alors qu’il se rend dans une zone de combat à Vychhorod, près du village de Gouta-Mejyguirska à quelques dizaines de kilomètres au Nord de Kiev[7],[12].

Après de longues recherches, la police ukrainienne retrouve son corps le [12]. Selon l’ONG ukrainienne IMI (Institut of mass information) citant des informations préliminaires du parquet général, « le journaliste « non armé » aurait été atteint par « deux tirs » de militaires russes »[10].

Selon l’ONG française Reporters sans frontières, « Il était sans arme et portait une veste “Presse” et a été tué comme cinq autres journalistes depuis le début de la guerre en Ukraine »[13],[14].

Le 5 avril 2022, le président ukrainien Volodymyr Zelensky remet à la mère de Max Levin l’Ordre du courage ukrainien de 3e classe à titre posthume[15].

Le 22 juin 2022, un rapport d’enquête de Reporter sans frontières indique que Max Levin et son accompagnateur et ami, le soldat Oleksi Chernychov , « ont probablement été interrogés et torturés par les forces russes le jour de leur disparition, le 13 mars 2022 », puis « froidement exécutés »[16]. L'ONG a remis un rapport aux autorités ukrainiennes, ainsi que des preuves matérielles qu'elle estime être « accablantes » à l'encontre des militaires russes[17],[18].

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

Octobre 2021. Exposition After Ilovaysk de Max Levin à Boyarka

Liste non exhaustive[3]

  • « Maydan : Human Factor »,
  • « Ukraine 24. War&Peace », Los Angeles,
  • « Conflict Zone : Ukraine », Chicago
  • « Donbass War and Peace », Parlement européen, Bruxelles,
  • « Donbass : guerre et paix », Prague,
  • « La bataille d’Ilovaisk », Musée national Taras Shevchenko, Kiev,
  • « After Ilovaysk », Boyarka

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2015 : Ordre du Mérite ukrainien de 3e classe[19]
  • 2022 : Ordre du courage ukrainien de 3e classe à titre posthume[15]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (uk) « Mакс Левін - Кабинет автора на портале новостей LB.ua », sur LB.ua (consulté le )
  2. a et b Maks Levin | LensCulture, « Searching for Honesty in Ukraine’s Murky War - Photographs and text by Maks Levin », sur LensCulture (consulté le )
  3. a et b Maks Levin | LensCulture, « Maks Levin », sur LensCulture (consulté le )
  4. a et b (uk) « Максим Левін почав працювати у hromadske », sur detector.media,‎ (consulté le )
  5. (en) Reuters, « Ukrainian photographer and Reuters contributor, Maksim Levin, killed covering war », Reuters,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. « Mакс Левін - Кабинет автора на портале новостей LB.ua », sur LB.ua (consulté le )
  7. a et b « Guerre en Ukraine : un photojournaliste ukrainien porté disparu près de Kiev », sur Franceinfo, (consulté le )
  8. a et b « Documentalist and photographer Maks Levin found dead », sur LB.ua (consulté le )
  9. (en) Jamie Dettmer, « Should the U.S. Arm Ukraine’s Militias? », The Daily Beast,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. a et b « Guerre en Ukraine: un photographe et documentaliste chevronné retrouvé mort près de Kiev », sur Nice-Matin, (consulté le )
  11. « Guerre en Ukraine : le journaliste ukrainien Maks Levin « exécuté par les Russes », selon Reporters sans frontières », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  12. a et b (it) « Ucraina, Max Levin trovato morto: il fotografo e documentarista era scomparso da Kiev da giorni », sur Globalist, (consulté le )
  13. Libération et AFP, « Guerre en Ukraine: un photojournaliste ukrainien a été tué par balles », sur Libération, (consulté le )
  14. « Le photographe ukrainien Maks Levine retrouvé mort près de Kiev », sur L'Obs, (consulté le )
  15. a et b (pl) « Fotoreporter pośmiertnie odznaczony orderem. Zełenski podpisał dekret », sur TVN24 (consulté le )
  16. « Guerre en Ukraine : les forces russes ont "froidement exécuté" le photojournaliste ukrainien Maks Levin et son accompagnateur, selon RSF », sur Franceinfo, (consulté le )
  17. « Enquête exclusive de RSF sur la mort de Maks Levin : “les informations et preuves collectées indiquent que ce journaliste ukrainien a été exécuté" | RSF », sur rsf.org (consulté le )
  18. « Mort du journaliste ukrainien Maks Levin : les preuves d'une exécution par les forces russes », RSF,‎ (lire en ligne)
  19. (uk) « Розпорядження Президента України №313/2015 », sur Офіційне інтернет-представництво Президента України (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Portfolio[modifier | modifier le code]