Nouvelle guerre froide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'expression de nouvelle guerre froide[1] (ou seconde guerre froide[2],[3], ou guerre froide 2.0[4]) a été utilisée pour décrire un regain des tensions diplomatiques entre le monde occidental (en particulier les États-Unis et l'Union européenne) et la Russie poutinienne[2].

Description[modifier | modifier le code]

La nouvelle guerre froide se caractérise entre autres par les nouveaux outils de communication en jeu: Les réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter sont instrumentalisé par les services secrets comme outil de propagande ou contre-propagande. Les accusations d'ingérences russes dans l'élection présidentielle américaine de 2016 illustrent cette montée des tensions[5].

L'une des principales tensions économiques concerne le dossier Nord Stream 2 qui prévoit la mise en place d'un gazoduc reliant directement la Russie et l'Allemagne par voie maritime[6]. L'une des principales tensions politiques concerne le conflit israélo-palestinien[7]. Dans la guerre civile syrienne, la Russie et les États-Unis s'opposent frontalement au sujet du régime de Bachar el-Assad[8]. Au niveau militaire, les tensions se raniment autour de l'île norvégienne de Vardø qui se situe à 60 kilomètres des côtes russes, et où l'armée américaine a installé une base de surveillance[9],[10].

Alors que cette expression était jusqu'alors beaucoup utilisée par des médias de masse, le Premier ministre russe Dimitri Medvedev l'emploie en février 2016, pour dénoncer la situation géopolitique internationale[11]. Selon le politologue Fiodor Loukianov, « À force de crier au loup, cette notion (nouvelle guerre froide) a fini par perdre sa force ». La géopolitique du XXe n'étant plus constituée de deux blocs bipolaires, la nouvelle guerre froide n'affiche forcément pas toutes les caractéristiques de la Guerre froide du XXe siècle[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Simon Tisdall, « The new cold war: are we going back to the bad old days? », sur The Guardian,
  2. a et b (en) Dmitri Trenin, « Welcome to Cold War II », sur Foreign Policy,
  3. (en) As Cold War II Looms, Washington Courts Nationalist, Rightwing, Catholic, Xenophobic Poland, Huffington Post, 15 octobre 2015
  4. a et b « Une nouvelle Guerre froide vient-elle de commencer? », Russia Beyond,‎ (lire en ligne)
  5. Stéphane Distinguin, « La nouvelle guerre froide aura-t-elle lieu sur le Web ? », Libération,‎ (lire en ligne)
  6. Bertille Bayart, « Nord Stream 2, la nouvelle guerre froide du gaz », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  7. « Pierre Razoux : « Une nouvelle guerre froide au Levant » », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  8. « États-Unis - Russie : une nouvelle guerre froide ? », France TV Éducation,‎ (lire en ligne)
  9. Arnaud Lefebvre, « La nouvelle guerre froide s’orchestre depuis le pôle Nord », Express Business,‎ (lire en ligne)
  10. « En Arctique, les ferments d'une nouvelle guerre froide », Les Échos,‎ (lire en ligne)
  11. Pour Moscou, le monde a « glissé dans une nouvelle guerre froide », France24, 13 février 2016

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hélène Richard, Russie : vers une nouvelle guerre froide ?, Paris, La Documentation française, , 192 p. (lire en ligne)

Pages liées[modifier | modifier le code]