Accident d'hélicoptère de 2023 à Brovary

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Accident d'hélicoptère de 2023 à Brovary
L'hélicoptère impliqué, ici en 2020.
L'hélicoptère impliqué, ici en 2020.
Caractéristiques de l'accident
Date
TypeCrash
SiteBrovary, Kiev, Ukraine
Coordonnées 50° 31′ 16″ nord, 30° 48′ 00″ est
Caractéristiques de l'appareil
Type d'appareilEurocopter EC225 Super Puma
CompagnieMinistère des Situations d'urgence ukrainien
Passagers9
Morts14 (dont 5 au sol)
Blessés25
Survivants0

Géolocalisation sur la carte : Ukraine
(Voir situation sur carte : Ukraine)
Accident d'hélicoptère de 2023 à Brovary

L’accident d'hélicoptère de Brovary survient le , pendant la guerre russo-ukrainienne. Un Eurocopter EC225 Super Puma transportant le ministre ukrainien des Affaires intérieures, Denys Monastyrsky, son adjoint Ievheniy Ienine (en) et le secrétaire d'État Iouriy Loubkovytch (uk), s'écrase dans un jardin d'enfants à Brovary, en banlieue de Kiev, en Ukraine.

Contexte[modifier | modifier le code]

L'hélicoptère H225 immatriculé 54 est un appareil d'occasion livré en au Ministère des Situations d'urgence, 21 de ce type ont été livrés entre 2018 et 2021. Lors de l'accident, il transporte trois membres d'équipage et six passagers. Il vole à très basse altitude pour éviter d'être détecté par les forces russes, dans de mauvaises conditions de visibilité en raison du brouillard[1].

Bilan[modifier | modifier le code]

L'hélicoptère transporte neuf personnes et dans un premier bilan, il est annoncé que l'accident a causé la mort d'au moins dix-huit personnes dont neuf personnes au sol, parmi lesquelles trois enfants[2]. Le ministre de l'intérieur ukrainien Denys Monastyrsky est au nombre des victimes[3],[4],[5],[6],[7].

« Ce voyage avait pour but de visiter l’un des points chauds de notre pays où se déroulent les combats » déclare Kyrylo Timochenko, le chef-adjoint du cabinet de la présidence, à la télévision ukrainienne[8].

Kyrylo Timochenko fait une nouvelle déclaration à la presse dans l'après-midi du , et annonce un nouveau bilan : quatorze personnes décédées (dont un enfant) et vingt-cinq personnes blessées (dont onze enfants)[9].

Réactions[modifier | modifier le code]

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky qualifie l'accident de « terrible tragédie » et exprime une « douleur indicible » après ce drame. La mort du ministre de l'Intérieur est « une grande perte », déplore également le Premier ministre ukrainien Denys Chmyhal, appelant à la « création immédiate d'un groupe spécial pour une enquête détaillée sur les circonstances du drame ».

Le président du Conseil européen Charles Michel déplore la perte « d’un grand ami de l'Union européenne » et exprime ses « plus sincères condoléances » au peuple ukrainien. « Nous nous associons à la douleur de l'Ukraine », écrit-il sur Twitter. Emmanuel Macron écrit sur son compte Twitter « La France présente ses condoléances à ses amis ukrainiens ».

Moscou nie toute implication de la Russie dans l'accident[10],[11],[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gaétan Powis, « Crash d'hélicoptère à Kiev : décès du ministre des Affaires internes Denys Monastyrsky », sur Air et Cosmos, (consulté le ).
  2. D.Schlienger, D.Olliéric, R.Mathé, L.Feuillebois, O.Leuta et P.Miette, « Guerre en Ukraine : un hélicoptère s'est écrasé, tuant 18 personnes dont des enfants », sur France 2, (consulté le ).
  3. « Ukraine : ce que l'on sait du crash d'un hélicoptère qui a fait 14 morts, dont le ministre de l'Intérieur », sur TF1 Info, (consulté le ).
  4. Ievheniy Ienine (en) et Iouriy Loubkovytch (uk).
  5. (en) James Waterhouse et Paul Kirby, « Ukraine's interior ministry leadership killed in helicopter crash », sur BBC News, .
  6. (en) Max Hunder et Tom Balmforth, « Ukraine's interior minister among 18 dead in helicopter crash », sur Reuters, .
  7. (en) Maria Kostenko, Sophie Tanno, Brent Swails et Ivana Kottasová, « Helicopter crash near Kyiv kills 18, including Ukrainian interior minister », sur CNN, .
  8. AFP, « Crash d’hélicoptère en Ukraine: les circonstances de la mort du ministre de l’Intérieur (photos et vidéos) », sur Le Soir, (consulté le ).
  9. « Les opérations de recherche après le crash de l’hélicoptère sont terminées à Brovary », sur Le Monde, (consulté le ).
  10. Europe 1, « Ukraine : le ministre de l’Intérieur tué dans le crash d’un hélicoptère près de Kiev », sur Radio1 Tahiti, (consulté le ).
  11. AFP, « Ukraine : un ministre tué dans le crash d'un hélicoptère près d'une école », sur Nouvelle Aube (en), (consulté le )
  12. AFP, « Le crash d’un hélicoptère près de Kiev fait 14 morts, dont le ministre de l’Intérieur : “Il se rendait sur le front” », sur 7sur7.be, (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]