Bataille de Hloukhiv

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La bataille de Hloukhiv est une série d'affrontements qui a commencé le 24 février 2022 dans la ville de Hloukhiv, Raïon de Hloukhiv, Oblast de Soumy, dans le cadre de la Invasion russe de l'Ukraine en 2022.

Ligne du temps[modifier | modifier le code]

24 février 2022[modifier | modifier le code]

Tôt le matin du 24 février 2022 à 05h23, les troupes russes ont franchi la frontière d'État de l'Ukraine, en passant par le point de contrôle de Bachivsk][1]. Environ 90 personnes ont été faites prisonnières lors de la prise du poste de contrôle. Selon le conseiller du chef Administration d'État régionale de Soumy Alyona Boyarynova 26 gardes-frontières ont été faits prisonniers[2]. Selon le chef des douanes de Soumy Yuri Azarov, 18 douaniers ont été faits prisonniers au poste de contrôle douanier de Bachivsk. Ils ont été emmenés au village russe de Kokino district de Vygonitsky dans région de Bryansk[3]. La plupart des détenus étaient des employés d'autres services (Contrôle de l'État dans le domaine de la quarantaine végétale, vétérinaire), des vendeuses et des chauffeurs. C'était les gens qui étaient au point de contrôle[4].

Le coup de force près de Glukhov a été porté par les soldats de la 58e brigade d'infanterie motorisée qui ont tenté de les arrêter, des combats ont éclaté[5]. Plusieurs soldats ont été blessés et une ambulance de la brigade a été appelée pour les évacuer. Une ambulance sur la base du MTLB, marquée des signes de la Croix-Rouge et immédiatement conduite par un sergent subalterne Nesolonyi Mykhailo Mykhailovych Le véhicule blindé a été touché, des frères ont réussi à en sortir les blessés, mais ils n'ont pas eu le temps de sauver Mikhail - il est mort de la mort du héros, accomplissant son devoir au poste de combat jusqu'au dernier moment[6].

Environ 09h50, sur l'autoroute Kipti-Glukhiv-Bachivsk près du poste de police, une station-service a explosé et pris feu[7]. Les combats ont eu lieu dans une unité militaire sur l'autoroute Kipti-Batchivsk, où un soldat Andriy Ivashko et trois blessés ont été tués[8].

À 10 h 30, les six premiers militaires blessés ont été emmenés à l'hôpital de la ville de Hlukhiv. À la clinique, elle a appelé pour venir donner du sang aux blessés. Plus d'une centaine de personnes ont immédiatement fait la queue pour donner leur sang. Une demi-heure plus tard, deux blessés ont été transportés de Hlukhiv à l'hôpital de Chostka[9]. Ils ont des blessures modérées. Au total, 11 blessés ont été soignés ici : le premier jour, l'un d'eux (dans un état grave) a été envoyé à l'hôpital régional de Soumy et un autre (avec des blessures mineures) a été renvoyé chez lui[8]. Selon le directeur Volodymyr Horokh, un militaire envoyé de Hlukhiv a subi une intervention chirurgicale, mais il était dans un état critique en soins intensifs[10].

A midi le 24 février, des troupes ont transité par Hlukhiv[11]. Il y avait des informations sur l'encerclement des troupes sur l'ancien aérodrome[2]. Les troupes russes ont pris le contrôle de la route Kiev-Moscou et de la frontière avec la Russie pour la région de Tchernihiv[12].

Vers 16 h 24, dans la région de Hlukhiv, l'armée a utilisé Système de défense antimissile Javelin et neutralisé une colonne de 15 véhicules blindés russes T-72[13],[14].

À partir de 23h30, des batailles défensives se déroulaient dans les zones du village Peremoha (district de Hlukhiv)) et de la ville de Hlukhiv. La colonne ennemie de la 58e brigade russe a été arrêtée a déclaré la vice-ministre ukrainienne de la Défense Anna Malyar[2].

25 février[modifier | modifier le code]

Vers 15h20 le 25 février, 17 véhicules blindés de transport de troupes russes à une vitesse avec l'armée en armure sont passés devant un poste de police de la circulation près de Glukhov, ont tiré tout autour, mais les voitures civiles n'ont pas été touchées. L'équipement est allé vers Kiev (a atteint Dubovychi). Vers 18 heures, des soldats d'une colonne de véhicules ennemis se déplaçant le long de l'autoroute Kipti-Bachivsk en direction de Krolevets ont tout abattu: un civil a été tué (sa voiture a été abattue) et un blessé a été opéré à l'hôpital Hlukhiv[2].

Dans la soirée du 25 février, l'ennemi prend le contrôle de l'autoroute Kipti-Batchivsk et déploie son matériel. Une colonne de véhicules blindés sillonne la route, tirant de manière chaotique dans des endroits où il peut y avoir des personnes et les civils ne sont pas autorisés à entrer sur la route[2], pour que les gens ne se présentent pas, ne comptent pas, ne prennent pas de photos. Certains équipements sont restés à la périphérie de la région. Mais personne n'est encore touché[15],[16].

Les jours suivants[modifier | modifier le code]

Dans la soirée du 26 février, 52 prisonniers ont été renvoyés en Ukraine au poste de contrôle de Bachivsk. 26 autres gardes-frontières sont restés en captivité[4].

Le dimanche 27 février, trois BTG des districts de Khomutovka, Hlukhiv et Baturyn ont été arrêtés[17].

Dans la soirée du 1er mars, les troupes ukrainiennes ont partiellement libéré l'autoroute Kipti-Bachivsk. L'entrée de la Russie en Ukraine a également été bloquée à deux endroits. Ils fabriquaient des blocs de bois, des blocs et d'autres structures de clôture. Après cela, la défense terroriste contrôlée de la région de Soumy a pris le contrôle de la route avec l'installation de points de contrôle[18],[19].

Le 2 mars, les gardes-frontières du 5e détachement frontalier, un groupe avancé avec des unités des forces armées ukrainiennes, ont chassé les occupants et franchi la frontière de l'État à Région de Soumy[20].

À 13 heures le 17 mars, Hlukhiv et Konotop étaient sans électricité. Selon le maire de Konotop, Artem Semenikhin, le réseau ne pouvait pas tenir. Oblenergo fait tout son possible pour se reconnecter. Il n'y a pas d'approvisionnement en électricité dans la communauté de la ville de Hlukhiv, a déclaré le conseil municipal[21]. Au 19 mars, 28 300 abonnés restaient sans électricité dans la région de Soumy depuis le 17 mars, selon l'OVA de Soumy. En particulier, le 18 mars, Nadiya Vailo, chef de la communauté Hlukhiv, a signalé un manque partiel de lumière. "Le problème s'est posé au niveau de l'État. Autrement dit, ce n'est pas Sumioblenergo et Glukhiv REM. En consommation normale, nous avons besoin de 8 MW. Aujourd'hui, nous avons 3,5 MW", a-t-elle déclaré dans un communiqué[22].

Pertes[modifier | modifier le code]

Le 24 février 2022, les militaires Mykhailo Nesolonyi et Andriy Ivashko ont été tués. M. Nesolonyi était le chauffeur du MT-LB du 16e bataillon séparé de la 58e brigade d'infanterie motorisée. Le 2 mars 2022 : "pour son courage personnel et son héroïsme démontré dans la défense de la souveraineté de l'État et de l'intégrité territoriale de l'Ukraine, sa fidélité au serment militaire", il a reçu le titre de "Héros de l'Ukraine" avec l'Ordre de l'Étoile d'Or (à titre posthume)[23]. A. Ivashko a servi dans les troupes défense anti-aérienne, situées près du village d'Oblozhky dans l'unité militaire connue sous le nom de "Deaf-2"[24].

Sur le chemin de son travail le commandant du 34e poste d'incendie et de sauvetage d'État du village Esman de la région de Soumy Oleksiy Hrechanyk a été tué. Au début, il a perdu le contact avec lui, puis il a été retrouvé mort près de sa propre voiture sur le chemin de l'unité, il était père de deux enfants[25].

Le 25 février, un chauffeur de taxi de Hlukhiv a été tué sur le tronçon Kipti-Bachivsk entre Esmannia et Godunivka. Son véhicule a été détruit[16].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (uk) « Путін атакував Україну: всі подробиці про нове російське вторгнення », sur Новини.live,‎ (consulté le )
  2. a b c d et e (uk) « Військове вторгнення Росії в Україну: що відбувається на Сумщині. Тиждень перший. Онлайн », sur Суспільне. Новини,‎ (consulté le )
  3. (uk) « Росія тримає у полоні 18 співробітників митниці з Шосткинщини — начальник Сумської митниці », sur Шостка.info,‎ (consulté le )
  4. a et b (uk) « На Глухівщину повертаються полонені на “Бачівську” », sur Глухів.info,‎ (consulté le )
  5. (uk) « Російські війська зробили спробу прориву кордону в районі Бачівська і були зупинені біля Глухова », sur Глухів.info,‎ (consulté le )
  6. (uk) « Загинув під знаком Червоного Хреста в перший день війни… », sur Армія.inform,‎ (consulté le )
  7. (uk) « Біля Глухова палає заправка », sur Глухів.info,‎ (consulté le )
  8. a et b (uk) « У Конотопі та Глухові на Сумщині повідомляють про поранених та загиблих », sur Суспільне. Новини,‎ (consulté le )
  9. (uk) « У Шосткинській лікарні рятують поранених з-під Глухова », sur Глухів.info,‎ (consulté le )
  10. (uk) Інна Зябченко, « У Сумській обласній лікарні - троє поранених військових », sur Суспільне. Новини,‎ (consulté le )
  11. (uk) « В Охтирці тривають бої, російські війська контролюють частину траси М02 та зайшли до Сум - голова ОДА », sur Інтерфакс-Україна,‎ (consulté le )
  12. (uk) « Генштаб ЗСУ повідомив про зупинення танкової атаки на Сумщині », sur Радіо Свободи,‎ (consulté le )
  13. (uk) « У районі Глухова на Сумщині ЗСУ знешкодили колону техніки РФ з 15 танків », sur Суспільне. Новини,‎ (consulté le )
  14. (uk) « В районі Глухова військові знешкодили колонну техніки РФ », sur Глухів.info,‎ (consulté le )
  15. (uk) « Оперативна інформація про ситуацію на Сумщині, зокрема і на Шосткинщині, від Сумської ОДА », sur Шостка.info,‎ (consulté le )
  16. a et b (uk) « Віктор Губенко: у Шосткинському районі наразі бойових дій немає, з Ніжина їдуть 4 автобуси з жителями Шосткинщини », sur Шостка.info,‎ (consulté le )
  17. (uk) Роман Петренко, « Ворог зазнає втрат, але не полишає спроб захопити Київ – свіжий звіт ЗСУ », sur Українська правда,‎ (consulté le )
  18. (uk) Віолетта Орлова, « Траса на Москву у Сумській області під контролем українських військ - голова ОДА », sur УНІАН,‎ (consulté le )
  19. Траса на Москву у Сумській області під контролем українських військ — голова ОДА
  20. (uk) Борис Ткачук, « Українські прикордонники та ЗСУ вийшли на лінію державного кордону на Сумщині », sur hromadske,‎ (consulté le )
  21. (uk) « Вторгнення Росії в Україну: що відбувається на Сумщині. Тиждень четвертий. Онлайн », sur Суспільне. Новини,‎ (consulté le )
  22. (uk) « Без світла майже 28,5 тисяч абонентів Сумщини », sur Суспільне. Новини,‎ (consulté le )
  23. (uk) « Президент присвоїв звання Героя України 15 захисникам », sur www.ukrinform.ua,‎ (consulté le ).
  24. (uk) « У Глухові трагічно загинув кролевчанин », sur 05453.com.ua Сайт Кролевця,‎ (consulté le )
  25. (uk) « У Глухові трагічно загинув кролевчанин », sur Глухів.info,‎ (consulté le )