Mozaïk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mozaïk
Image illustrative de l'article Mozaïk
Logo du réseau Mozaïk

Image illustrative de l'article Mozaïk
Un GX327 du réseau Mozaïk à Fort-de-France

Situation Communauté d'agglomération du Centre de la Martinique, Martinique
Type Autobus
Entrée en service
Lignes 60 + une ligne BHNS
Gares 3 sur Fort-de-France,1 sur Lamentin,Schoelcher,Saint-Joseph
Propriétaire Communauté d'agglomération du Centre de la Martinique
Exploitant Compagnie foyalaise des transports urbains

Mozaïk est le nom commercial du réseau de transport en commun des 4 communes de la Communauté d'agglomération du Centre de la Martinique (CACEM).

Le réseau est géré par la Compagnie foyalaise des transports urbains (CFTU), et dessert les villes de Fort-de-France, Schœlcher, Le Lamentin et Saint-Joseph, en Martinique.

Le réseau Mozaïk[modifier | modifier le code]

Le réseau Mozaïk a été créé le 7 juin 2000. Le capital partagé de 1 325 000 euros est réparti à 53 % par la CACEM, 27 % par la ville de Fort-de-France, et les 20 % restant sont financés par Transdev.

Les bus circulent de 4 h 35 à 21 h 30.

Dates importantes[modifier | modifier le code]

Le GX117 no 224 du réseau Mozaïk charge ses voyageurs, à son terminus Saint-Joseph.
  • 2000 : création de la Compagnie Foyalaise de Transport urbain pour assurer le transport de passagers de la Ville de Fort-de-France
  • 2002 : entrée de la CACEM dans le capital de la CFTU ;
  • 2002 : SEM d’or dans la catégorie Service ;
  • 2005 : attribution par la CACEM d'une Délégation de Service public (DSP) à la CFTU pour le transport public ;
  • 2006 : 1er janvier, élargissement du périmètre d'intervention de la CFTU aux quatre communes du Centre (Fort-de-France, Schœlcher, Le Lamentin et Saint-Joseph) ;
  • 2006 : lancement du réseau Mozaïk et intégration des anciens transporteurs privés ;
  • 2007 : en avril, contrat d'exploitation provisoire accordé après suspension de la DSP, à la suite d'un recours d'un concurrent ;
  • 2008 : ouverture en juillet de l'Agence de vente au 120, boulevard Général de Gaulle ;
  • 2011 : attribution par la CACEM d'une nouvelle Délégation de Service public (DSP) pour l'exploitation de son réseau de transport urbain pour une durée de 12 ans, soit jusqu'en 2023 ;

Chiffres-clés[modifier | modifier le code]

Un GX-327 de la ligne 26 Mozaïk, dans le quartier de Cluny à Schœlcher.
Le dépôt Mozaïk, (où l'on peut voir des Agora S ou des MAN Unvi) Place des Almadies à Fort-de-France.
Un MAN Unvi de la ligne 1A (future 31), à Aliker
  • 6 732 089 km parcourus en 2011[1] ;
  • 8 320 178 voyages en 2011[1] ;
  • 58 lignes[2] dont 19 exploitées par la CFTU ;
  • 12 groupements d'affrétés[1] ;
  • 55 relais de vente Mozaïk et 3 agences (bureaux de tabac, commerces de proximité...) [2];
  • 319 salariés à la CFTU[2]
  • 200 salariés chez les affrétés[1].

La CFTU étudie également la mise en place d'un Système d'Aide à l'Exploitation (SAE) ainsi que l'Information Dynamique Voyageurs (IDV) indiquant les temps d'attentes aux clients via des bornes disponibles aux arrêts de bus[2].

La ligne 320 qui relie Fort-de-France à Saint-Joseph est en cours de test grâce à la technologie de géolocalisation du SAE[2].

Le réseau[modifier | modifier le code]

Les lignes Mozaïk depuis septembre 2012[modifier | modifier le code]

Un Agora S de la ligne 100 arrive à son terminus, près de l'Université Antilles Guyane.
La ligne 420 est la plus fréquentée du réseau Mozaïk. Desservie soit par des Mercedes Citaro comme sur l'image ou par des GX-327
Dès septembre 2012, la ligne C12 devenue la ligne 426[3].
Gare multimodale de la Pointe-Simon, à Fort-de-France
Un bus de la ligne S5, dans le couloir réservé au TCSP, à Fort-de-France
Beaucoup de lignes du réseau Mozaïk sont gérées par des co-traitants ou affrétés

En septembre 2012, le réseau est composé de 59 lignes régulières fonctionnant de 4 h 35 à 21 h 30 et réparties en trois types de lignes :

  • Les lignes structurantes : fréquences de 10 à 15 minutes ;
  • Les lignes complémentaires : fréquences de 15 à 30 minutes ;
  • Les lignes locales : fréquences de 30 à 120 minutes.

Une navette a d'ailleurs été créé afin de désenclaver le centre-ville de Fort-de-France, et inciter les clients à utiliser cette navette plutôt que leur véhicule personnel. Il s'agit de la ligne 211 qui relie le P+R de Dillon, à Fort-de-France.

Les lignes avec un fond vert desservent la ville de Fort-de-France, avec un fond rouge, Schœlcher, fond bleu Saint-Joseph et avec un fond orange Le Lamentin[3].


Index des lignes de bus du réseau Mozaïk de Fort-de-France avant septembre 2012

Gestion des lignes[modifier | modifier le code]

  • Lignes gérées par les cotraitants : 5, 9, 14, 110, 104, 112, 301, 302, 303, 304, 307,321, 340, 341, 342, 401, 403, 426, 444[4].
  • Lignes gérées par les affrété : 4, 8, 10, 12, 15, 16, 18, 20, 21, 22, 28, 30, 105,111, 402, 404, 406, 408, 416, 440, 441, 442[4].

État de parc[modifier | modifier le code]

Le réseau Mozaïk a un parc de véhicules très diversifié

Le réseau est exploité à l'aide de 96 véhicules, répartis en [5]:

Parc relais[modifier | modifier le code]

Il y a également 3 parcs relais (sur 4 villes desservies).

Délégation de service public[modifier | modifier le code]

L'actuelle délégation de service public a été votée lors du conseil communautaire du . Deux sociétés étaient candidates, la CFTU et la Compagnie martiniquaise de transport (CMT). C'est la CFTU qui a été retenue pour assurer l'exploitation, pour une durée de 10 ans à compter du , le réseau, baptisé Mozaïk et qui dessert les villes de Fort-de-France, Schœlcher, Le Lamentin et Saint-Joseph a été mis en service le [6].

Évincé lors de cet appel d'offres, la CMT a attaqué la délibération, qui a été annulée au principe que la Communauté d'agglomération du Centre de la Martinique n'avait pas consulté les commissions qui sont en partenariat avec eux, en pleine restructuration du réseau. L'exploitation a continué au titre de la continuité du service, à travers une convention provisoire conclue en . En 2010, la CACEM a lancé par un appel à candidatures, le cahier des charges pour la nouvelle délégation. Cet appel d'offre pour une délégation de service public d'une durée de 12 ans a été remporté par l'exploitant en place, la CFTU, via un groupement momentané d'entreprises appelé « Ensemble pour Mozaïk » constitué de la CFTU (Mandataire), Véolia Transdev Outre-Mer, et de 4 transporteurs Martiniquais, appelés co-traitants (SAS Sotravom, Saithsoothane SARL, SMTV et SAT)[7], à compter du . Cette délégation comprend, outre la gestion du réseau et les investissements pour l'achat de véhicules, le financement et la construction d'un centre technique sur un terrain de la CACEM à la Trompeuse[8].

Les affrétés[modifier | modifier le code]

La ligne 304 est une ligne affrétée, qui dessert la commune de Saint-Joseph.
La ligne 104 dessert Schœlcher. C'est une ligne affrétée par la CETRAM.

Afin d'épauler la CFTU dans l'exploitation du réseau, la CACEM a fait appel à des entreprises partenaires, les cotraitants et les affrétés présents principalement sur les communes du Lamentin, Saint-Joseph et Schœlcher, ils assurent environ 50 % de la desserte[9].

Ces transporteurs sont les suivants

Les entreprises affrétées:

  • Les Transports Boniface ;
  • Les Transports Euphrasie & Fils ;
  • La Coopérative des entreprises de transports martiniquaises (CETRAM) ;
  • La Coopérative des transporteurs réunis du centre(CTRC) ;
  • La Société martiniquaise de transports de voyageurs SAS(SMTV) ;
  • TRANCAPITAL;
  • SERTRANS.

Les entreprises cotraitantes:

  • S.M.T.V.
  • SOTRAVOM
  • SAITHSOOTHANE
  • S.A.T.

Construction du TCSP[modifier | modifier le code]

Article détaillé : BHNS de Martinique.

Un projet de TCSP est actuellement en cours de réalisation à la Martinique. En 2015, il reliera le centre-ville de Fort-de-France (Pointe Simon) au Lamentin, à la Place Mahault d'une part et à l'échangeur de Carrère d'autre part[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d mozaik.mq - Qui sommes nous ? Chiffres clés
  2. a, b, c, d et e http://www.t-u-f.org/t1310-fort-de-france-reseau-mozaik#49751 t-u-f.org : Chiffres 2010
  3. a et b http://www.t-u-f.net/fdf_guide.html Transports Urbains Français (t-u-f.net) : Réseau Mozaïk au 3 septembre 2012
  4. a, b et c http://www.t-u-f.net/fdf_historique.html Transports Urbains Français (t-u-f.net) : Gestion des lignes du réseau Mozaïk
  5. Transports Urbains Français (t-u-f.net) : Parc Mozaïk 2012
  6. cacem.org - CFTU
  7. mozaik.mq - Qui sommes nous ? Le GME, Ensemble pour Mozaïk
  8. http://www.t-u-f.net/fdf_projets.html Transports Urbains Français (t-u-f.net) : Précisions sur la Délégation de Service Public
  9. mozaik.mq - Qui sommes nous ? Les affrétés et les cotraitants
  10. Les Martiniquais prendront le bus à haut niveau de service


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]