Mouflers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mouflers
Mouflers
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Somme
Arrondissement Abbeville
Intercommunalité Communauté de communes Ponthieu-Marquenterre
Maire
Mandat
Yves Crepy
2020-2026
Code postal 80690
Code commune 80574
Démographie
Population
municipale
93 hab. (2017 en augmentation de 8,14 % par rapport à 2012)
Densité 26 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 02′ 52″ nord, 2° 02′ 59″ est
Altitude Min. 30 m
Max. 113 m
Superficie 3,53 km2
Élections
Départementales Canton de Rue
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Mouflers
Géolocalisation sur la carte : Somme
Voir sur la carte topographique de la Somme
City locator 14.svg
Mouflers
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mouflers
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mouflers

Mouflers est une commune française située dans le département de la Somme, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Par la route, le village se trouve à 6 km, d'Ailly-le-Haut-Clocher, 18 km d'Abbeville et 27 km d'Amiens.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Transports en commun routiers[modifier | modifier le code]

En 2019, la localité est desservie par la ligne d'autocars no 28 (Saint-Léger - L'Étoile - Flixecourt - Amiens) du réseau inter-urbain Trans'80 [1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Mofflers est cité en 1066, lors de la création de la collégiale de Picquigny. M. Darsy relève Muffleria dans une note sur Séry. Dès 1144, Moufflers apparaît dans un cartulaire de Valloires, cité par Eugène III, pape[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
  1977 Bellegueule[3]    
1977 2001 André Roussel[3]    
mars 2001 En cours
(au 11 juillet 2020)
Yves Crépy   Réélu pour le mandat 2020-2026[4],[5],[6]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[8].

En 2017, la commune comptait 93 habitants[Note 1], en augmentation de 8,14 % par rapport à 2012 (Somme : +0,23 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
148127159162177182191192189
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
182176162169160137140124122
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1179898971019010010283
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
9210174809983888693
2017 - - - - - - - -
93--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

L'école intercommunale Victor Hugo a été implantée à Ailly-le-Haut-Clocher. Elle scolarise 303 élèves au cours de l'année scolaire 2014-2015 et regroupe des écoliers d'Ailly-le-Haut-Clocher, Brucamps, Domqueur, Ergnies, Long, Mouflers, Yaucourt-Bussus[11].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Vaast[12],[13] reconstruite en brique en 1868 dans le style néo-gothique, en vogue à l'époque. Elle est composée d'une tour-clocher en avant corps, d'une nef à quatre travées, de deux chapelles formant transept et d'un chœur à trois pans. Seules les trois fenêtres du chœur sont habillées de meneaux et de vitraux. L'ancien édifice[14], de taille plus modeste, était situé dans le cimetière actuel. Bâti en craie locale et couvert en tuiles, il était composé d'un chœur gothique (XVIe s.), d'une nef romane à une seule travée ainsi que d'un clocher en charpente avec flèche recouverte d'ardoises. L'église primitive cohabita un temps avec la nouvelle avant d'être démolie[15]. La tour actuelle a perdu ses quatre clochetons d'origine.[16] Elle est aujourd'hui menacée de destruction[17].
  • Moulin seigneurial : vestiges de la tour en pierre calcaire (2e moitié du XVIIe s.)[18]
  • Monument aux morts.

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

L'Œdicnème criard, la Bondrée apivore et le Busard Saint-Martin sont répertoriés sur le territoire communal. La Blackstonie perfoliée pousse le long du chemin reliant le bois Melan et le bois des Dames.

Un couloir de biodiversité utilisé par les chauves-souris et les oiseaux est constitué entre les deux bois communaux[19].

Au , 10 espèces d'insectes, 13 espèces de mammifères et 14 espèces d'oiseaux sont recensés sur la base Clicnat de l'association Picardie Nature dans la commune de Mouflers[20].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le réseau Trans'80 en ligne ».
  2. Jacques Garnier, Dictionnaire topographique du département de la Somme, p 93, tome 2, Archives départementales de la Somme.
  3. a et b Le Courrier picard, « Ancien maire et berger », p. 14, 25 novembre 2017, édition Picardie maritime.
  4. « Liste des maires de la Somme », sur http://www.somme.pref.gouv.fr, (consulté le 22 février 2009)
  5. « Liste des maires de la Somme » [xls], Liste des élus du département de la Somme, Préfecture de la Somme, (consulté le 9 juin 2014)
  6. « Affichage du nom du maire à la mairie. »
  7. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  11. Bulletin municipal de Long, juillet-août 2015.
  12. Clochers.org
  13. 40000clochers.com
  14. « http://www1.arkhenum.fr/bm_abbeville_macqueron/_app/visualisation.php?id=3444 », sur www1.arkhenum.fr (consulté le 28 avril 2018)
  15. « http://www1.arkhenum.fr/bm_abbeville_macqueron/_app/visualisation.php?id=3443 », sur www1.arkhenum.fr (consulté le 28 avril 2018)
  16. « Mnesys visualisation », sur recherche.archives.somme.fr (consulté le 28 avril 2018)
  17. « Mouflers : le maire envisage de démolir son église. », sur www.lagazettedupatrimoine.fr (consulté le 11 juillet 2020)
  18. « Ancien moulin à blé de Mouflers (vestiges) - Inventaire Général du Patrimoine Culturel », sur inventaire.hautsdefrance.fr (consulté le 28 avril 2018)
  19. Mission régionale d'autorité environnementale (Mrae) de la région Hauts-de-France, mise en compatibilité du plan d'urbanisme de Mouflers, page 3 sur 5, n° Garance 2018-2023, décision délibérée du .
  20. « Base Clicnat de Picardie Nature ».