Machiel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Machiel
L'église Saint-Pierre.
L'église Saint-Pierre.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Somme
Arrondissement Abbeville
Canton Rue
Intercommunalité Communauté de communes du Ponthieu-Marquenterre
Maire
Mandat
Francis Dailly
2014-2020
Code postal 80150
Code commune 80496
Démographie
Population
municipale
182 hab. (2014)
Densité 28 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 16′ 05″ nord, 1° 49′ 33″ est
Altitude Min. 17 m – Max. 76 m
Superficie 6,61 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte administrative de la Somme
City locator 14.svg
Machiel

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte topographique de la Somme
City locator 14.svg
Machiel

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Machiel

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Machiel

Machiel est une commune française, située dans le département de la Somme en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village est situé dans la vallée de la Maye, sur le chemin de grande circulation qui va de Rue à Auxi-le-Château. Par la route, Abbeville est à 28 km, Crécy à 5 km et Rue à 12 km.

Deux hameaux complètent le chef-lieu :

  • Rossignol, 46 habitants en 1899,
  • Wacourt, 3 habitants en 1899.

Sol, hydrologie, relief[modifier | modifier le code]

Les terres sont plutôt médiocres : un tiers d'entre elles est surtout composé de calcaire et les deux tiers restants sont sablonneux[1].

La fontaine Saint-Pierre alimente un ruisseau de quelques mètres qui grossit lui-même la Maye. L'eau de cette fontaine serait dotée de propriétés bénéfiques[1].

Le territoire est plutôt accidenté : pentes, côtes et plateaux[1].

Communes voisines[modifier | modifier le code]

Rose des vents Vironchaux Vironchaux Ligescourt Rose des vents
Regnière-Écluse N
O    Machiel    E
S
Machy (Somme) Crécy-en-Ponthieu Crécy-en-Ponthieu

Toponymie[modifier | modifier le code]

On trouve Malchis en 751[1].

Dès 1210, le nom de Machiel est relevé (cartulaire de Ponthieu)[2].

Pour le hameau de Wacourt, Wascurt est mentionné en 1147, dans un cartulaire de Valloires[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Depuis la charte de Crécy de 1194, les hommes de Machy sont « Bourgeois de Crécy »[1].

La chapelle funéraire circulaire de la famille Manessier-de Wacourt, près du chevet de l'église, témoigne de sa présence et de ses armes dès le XIIIe siècle[3].

Charles Honoré d'Ailly, décédé en 1778, inhumé dans le cimetière de Machiel, est seigneur de Rossignol[1].

Le domaine de Machiel est possédé par l'abbaye de Forest-Montiers jusqu'au XVIIIe siècle[1].

Les traces d'un château de faible importance, démoli en 1820, sont encore visibles au lieu-dit le Château, en 1899[1].

En 1899, le village compte encore un moulin à eau et un moulin à vent. La forêt occupe un grand nombre de bûcherons, plusieurs ateliers de serrurerie à domicile subsistent mais le blanchissage de la toile a été complètement abandonné[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Le nombre d'habitants de la commune étant compris entre 100 et 499, le nombre de membres du conseil municipal est de 11[4].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2008 Maurice Duavrant    
mars 2008[5] en cours Francis Dailly   Réélu pour le mandat 2014-2020[6]

Instances judiciaires et administratives[modifier | modifier le code]

Machiel relève du tribunal d'instance d'Abbeville, du tribunal de grande instance d'Amiens, de la Cour d'appel d'Amiens, du tribunal pour enfants d'Amiens, du conseil de prud'hommes d'Abbeville, du tribunal de commerce d'Amiens, du tribunal administratif d'Amiens et de la Cour administrative d'appel de Douai[7].

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

D’après le recensement Insee de 2007, Machiel compte 160 habitants (soit une diminution de 6 % par rapport à 1999). La commune occupe le 29 158e rang au niveau national, alors qu'elle était au 27 825e en 1999, et le 555e au niveau départemental sur 782 communes.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués à Machiel depuis 1793. Le maximum de la population a été atteint en 1841 avec 326 habitants.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[9],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 182 habitants, en augmentation de 19,74 % par rapport à 2009 (Somme : 0,32 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
192 199 263 244 302 282 326 296 300
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
291 302 321 324 292 244 238 224 223
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
226 247 232 170 190 195 192 174 152
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2011 2014
193 175 173 169 177 171 160 169 182
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (25 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (21 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (53,1 % contre 48,4 % au niveau national et 48,5 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 53,1 % d’hommes (0 à 14 ans = 17,6 %, 15 à 29 ans = 22,4 %, 30 à 44 ans = 17,6 %, 45 à 59 ans = 24,7 %, plus de 60 ans = 17,7 %) ;
  • 46,9 % de femmes (0 à 14 ans = 14,7 %, 15 à 29 ans = 9,3 %, 30 à 44 ans = 18,7 %, 45 à 59 ans = 24 %, plus de 60 ans = 33,3 %).
Pyramide des âges à Machiel en 2007 en pourcentage[12]
Hommes Classe d’âge Femmes
1,2 
90  ans ou +
0,0 
7,1 
75 à 89 ans
13,3 
9,4 
60 à 74 ans
20,0 
24,7 
45 à 59 ans
24,0 
17,6 
30 à 44 ans
18,7 
22,4 
15 à 29 ans
9,3 
17,6 
0 à 14 ans
14,7 
Pyramide des âges du département de la Somme en 2007 en pourcentage[13]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,3 
90  ans ou +
1,0 
5,9 
75 à 89 ans
9,1 
12,1 
60 à 74 ans
13,3 
20,6 
45 à 59 ans
20,0 
21,0 
30 à 44 ans
19,8 
20,6 
15 à 29 ans
19,3 
19,5 
0 à 14 ans
17,5 

Enseignement[modifier | modifier le code]

En matière d'enseignement élémentaire, les communes de Vironchaux, Machy, Machiel et Dominois sont associées au sein d'un regroupement pédagogique.

Économie[modifier | modifier le code]

Ces tableaux (en référence) regroupent les chiffres clés de l'économie communale[14].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Pierre, clocher à campenard.
  • Près de l'église, dans le cimetière, une très rare chapelle circulaire, apporte une note originale.
  • Monument aux morts, réalisé par le sculpteur picard Albert Roze.
  • Chapelle au Grand Rossignol, construite peu après 1930, après la crise agricole[15].
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h et i Notice historique et géographique, réalisée par l'instituteur, M. Leclerc, 1899, Archives départementales, Amiens
  2. a et b Le Ponthieu, Gérard Bacquet, 1992, p. 375
  3. Inscriptions et blasons dans la chapelle.
  4. art L. 2121-2 du code général des collectivités territoriales.
  5. « Liste des maires de la Somme », sur http://www.somme.pref.gouv.fr, (consulté le 21 novembre 2008)
  6. « Liste des maires de la Somme » [xls], Liste des élus du département de la Somme, Préfecture de la Somme, (consulté le 9 juin 2014)
  7. « Liste des juridictions compétentes pour une commune », sur le site du Ministère de la Justice et des Libertés (consulté le 4 juin 2014).
  8. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  12. « Évolution et structure de la population à Machiel en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 15 novembre 2010)
  13. « Résultats du recensement de la population de la Somme en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 15 novembre 2010)
  14. Les données de l'Insee sur le village.
  15. André Guerville, Chapelles et oratoires en Pays de Somme, Abbeville, Frédéric Paillart, coll. « Richesses en Somme », 4e trimestre 2003, 302 p., p. 28 (ASIN B000WR15W8).