Équipe de France de football au Championnat d'Europe 2008

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Équipe Nationale de France de football au championnat d'Europe 2008
Drapeau de la France

Fédération FFF

Organisateur(s) Drapeau de l'Autriche Autriche
Drapeau de la Suisse Suisse
Participation 7e
Meilleure performance Médaille d'or, Europe Médaille d'or, Europe Champion en 1984 et 2000
Classement Phase des poules
Sélectionneur Drapeau : France Raymond Domenech
Capitaine Drapeau : France Lilian Thuram
Meilleur buteur Thierry Henry (1)
Maillots
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Équipe de France de football

Cet article relate le parcours de l'équipe de France de football au Championnat d'Europe 2008, organisé du 7 au 29 juin 2008 en Autriche et en Suisse.

Qualifications[modifier | modifier le code]

L'équipe de France était dans le groupe B des qualifications pour l'Euro 2008, un des groupes les plus relevés des éliminatoires surnommé le "groupe de la mort" puisque l'Italie, la France (les deux finalistes du Mondial 2006) ainsi que l'Ukraine (quart de finaliste du Mondial 2006) étaient présents.

  Nations J V N D bp bc Diff. Pts Nations Drapeau : Italie Drapeau : France Drapeau : Écosse Drapeau : Ukraine Drapeau : Lituanie Drapeau : Géorgie Drapeau : Îles Féroé
1 Drapeau : Italie Italie 12 9 2 1 22 9 13 29 Drapeau : Italie XXX 0-0 2-0 2-0 1-1 2-0 3-1
2 Drapeau : France France 12 8 2 2 25 5 20 26 Drapeau : France 3-1 XXX 0-1 2-0 2-0 1-0 5-0
3 Drapeau : Écosse Écosse 12 8 0 4 21 12 9 24 Drapeau : Écosse 1-2 1-0 XXX 3-1 3-1 2-1 6-0
4 Drapeau : Ukraine Ukraine 12 5 2 5 18 16 2 17 Drapeau : Ukraine 1-2 2-2 2-0 XXX 1-0 3-2 5-0
5 Drapeau : Lituanie Lituanie 12 5 1 6 11 13 -2 16 Drapeau : Lituanie 0-2 0-1 1-2 2-0 XXX 1-0 2-1
6 Drapeau : Géorgie Géorgie 12 3 1 8 16 19 -3 10 Drapeau : Géorgie 1-3 0-3 2-0 1-1 0-2 XXX 3-1
7 Drapeau : Îles Féroé Îles Féroé 12 0 0 12 4 43 -39 0 Drapeau : Îles Féroé 1-2 0-6 0-2 0-2 0-1 0-6 XXX

Matchs de préparation[modifier | modifier le code]

Avec deux victoires et un match nul contre des équipes sud-américaines, l'équipe de France a relativement bien préparé l'Euro 2008. Elle n'a encaissé aucun but en trois matchs et possède une défense plus que solide mais inquiète dans sa capacité à mener des matchs et marquer des buts en attaque placée.

Date Stade, ville Adversaire Résultat Buteurs français
27 mai 2008 Stade des Alpes, Grenoble Drapeau : Équateur Équateur 2-0 Gomis (58e, 85e)
31 mai 2008 Stadium municipal, Toulouse Drapeau : Paraguay Paraguay 0-0 Aucun
3 juin 2008 Stade de France, Saint-Denis Drapeau : Colombie Colombie 1-0 Ribéry (24epén.)

Maillot[modifier | modifier le code]

L'équipe de France joue avec ses couleurs traditionnelles à domicile : maillot bleu, short blanc et chaussettes rouges. Cependant, Adidas, équipementier de la sélection depuis 1972 a confectionné un nouveau maillot extérieur, rouge, en 2008.

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Effectif[modifier | modifier le code]

L'équipe est entraînée par Raymond Domenech, sélectionneur depuis 2004, assisté par Pierre Mankowski et Bruno Martini, entraîneur des gardiens.

L'annonce des joueurs sélectionnés pour la phase finale de la compétition s'est déroulée en plusieurs étapes. Ainsi, une liste élargie à trente joueurs est annoncée le 18 mai[1]. Tous ces joueurs participent au stage de préparation qui s'achève par le premier match de préparation, face à l'Équateur. Le 28 mai, la liste est réduite à 23 joueurs, conformément au règlement de la compétition. Le gardien Mickaël Landreau, les défenseurs Julien Escudé et Philippe Mexès, les milieux Alou Diarra et Mathieu Flamini ainsi que les attaquants Hatem Ben Arfa et Djibril Cissé peuvent cependant être rappelés pour remplacer un joueur blessé jusqu'au 7 juin. Mathieu Flamini joue d'ailleurs le dernier match de préparation face à la Colombie en raison de la blessure de Patrick Vieira, sans être retenu pour la compétition.

Les plus grandes surprises sont les sélections de Steve Mandanda, normalement quatrième gardien qui entraîne la non-sélection de Mickaël Landreau (Raymond Domenech avait toujours annoncé que la hiérarchie des gardiens ne changerait pas) ainsi que Bafétimbi Gomis à la place de Djibril Cissé.

Numéro / Nom Club[2] Date de naissance J. Buts Yellow card.svg Yellow card.svgRed card.svg Red card.svg
Gardiens de but
1 Steve Mandanda Drapeau : France Olympique de Marseille 28.03.1985 0 0 0 0 0
16 Sébastien Frey Drapeau : Italie AC Fiorentina 18.03.1980 0 0 0 0 0
23 Grégory Coupet Drapeau : France Olympique lyonnais 31.12.1972 3 0 0 0 0
Défenseurs
2 Jean-Alain Boumsong Drapeau : France Olympique lyonnais 14.12.1979 1 0 1 0 0
3 Éric Abidal Drapeau : Espagne FC Barcelone 11.07.1979 2 0 0 0 1
5 William Gallas Drapeau : Angleterre Arsenal FC 17.12.1977 3 0 0 0 0
13 Patrice Évra Drapeau : Angleterre Manchester United 15.05.1981 2 0 1 0 0
14 François Clerc Drapeau : France Olympique lyonnais 18.04.1983 1 0 0 0 0
15 Lilian Thuram Capitaine Drapeau : Espagne FC Barcelone 01.01.1972 2 0 0 0 0
17 Sébastien Squillaci Drapeau : France Olympique lyonnais 11.08.1980 0 0 0 0 0
19 Willy Sagnol Drapeau : Allemagne FC Bayern Munich 18.03.1977 2 0 1 0 0
Milieux de terrain
4 Patrick Vieira Drapeau : Italie Inter Milan 23.06.1976 0 0 0 0 0
6 Claude Makélélé Drapeau : Angleterre Chelsea FC 18.02.1973 3 0 1 0 0
7 Florent Malouda Drapeau : Angleterre Chelsea FC 13.06.1980 2 0 0 0 0
10 Sidney Govou Drapeau : France Olympique lyonnais 27.07.1979 2 0 1 0 0
11 Samir Nasri Drapeau : France Olympique de Marseille 20.06.1987 2 0 0 0 0
20 Jérémy Toulalan Drapeau : France Olympique lyonnais 10.09.1983 3 0 1 0 0
21 Lassana Diarra Drapeau : Angleterre Portsmouth FC 10.03.1985 0 0 0 0 0
22 Franck Ribéry Drapeau : Allemagne FC Bayern Munich 07.04.1983 3 0 0 0 0
Attaquants
8 Nicolas Anelka Drapeau : Angleterre Chelsea FC 14.03.1979 3 0 0 0 0
9 Karim Benzema Drapeau : France Olympique lyonnais 17.12.1987 2 0 0 0 0
12 Thierry Henry Drapeau : Espagne FC Barcelone 17.08.1977 2 1 1 0 0
18 Bafétimbi Gomis Drapeau : France AS Saint-Étienne 06.08.1985 2 0 0 0 0
Sélectionneur
  Raymond Domenech 24.01.1952
Liste des sept joueurs non retenus Joueurs qui ont participé au stage d'entraînement et qui pouvaient faire office de remplaçants jusqu'au 7 juin
  Mickaël Landreau Drapeau : France Paris-Saint-Germain 14.05.1979
  Julien Escudé Drapeau : Espagne FC Seville 17.08.1979
  Philippe Mexès Drapeau : Italie AS Rome 30.03.1982
  Alou Diarra Drapeau : France Girondins de Bordeaux 15.07.1981
  Mathieu Flamini Drapeau : Angleterre Arsenal FC 07.03.1981
  Hatem Ben Arfa Drapeau : France Olympique lyonnais 07.03.1987
  Djibril Cissé Drapeau : France Olympique de Marseille 12.03.1981

Résultats[modifier | modifier le code]

Premier tour : groupe C[modifier | modifier le code]

Date Match Buteurs
9 juin 2008 France Drapeau : France 0 - 0 Drapeau : Roumanie Roumanie Aucun
13 juin 2008 France Drapeau : France 1 - 4 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Drapeau : France : Henry (71e)

Drapeau : Pays-Bas : Kuyt (10e), Van Persie (60e), Robben (72e), Sneijder (90e)

17 juin 2008 France Drapeau : France 0 - 2 Drapeau : Italie Italie Drapeau : Italie : Pirlo (25e s.p), De Rossi (62e)

L'équipe de France a attaqué la compétition par un match nul inquiétant 0-0 face à la Roumanie, puis se fait battre lourdement par les Pays-Bas (4-1, ce qui constitue la plus lourde défaite en compétition officielle de la France depuis 1968). Lors du troisième match décisif, les Bleus, handicapés par l'expulsion précoce d'Abidal, qui provoque un pénalty, s'inclinent face à l'Italie (2-0). Comme pour la coupe du monde de 2002, les Bleus sont éliminés dès le premier tour.

Durant ce Championnat d'Europe 2008, les choix du sélectionneur Raymond Domenech ont été très contestés et la défense française, d'habitude un des atouts français, fut perméable (encaissant six buts) tandis que le secteur offensif, pourtant prometteur, ne fut guère prolifique manquant cruellement de réalisme (seulement un but inscrit).

Cet Euro marque la fin d'une époque. Peu après la défaite contre l'Italie, deux cadres français Lilian Thuram (recordman des sélections en équipe de France A) et Claude Makélélé ont annoncé leur retraite internationale. Le sort du sélectionneur national sera scellé par la fédération lors de la réunion du 3 juillet.

Séjour et hébergement[modifier | modifier le code]

Les Bleus sont logés à l'hôtel Mirador Kempiski au Mont-Pèlerin sur les hauteurs de Vevey près du Lac Léman. Cet hôtel 5 étoiles a été construit en 1904 et était à l'origine un centre médical. Chaque joueur possède une chambre de 25 à 30 m². L'hôtel dispose d'une piscine chauffée et d'une salle de musculation. Les Bleus s'entraînent au Stade de Lussy, à 11 kilomètres du Mont-Pèlerin dans la commune de Châtel-Saint-Denis[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Gomis dans les 30 », sur www.lequipe.fr, (consulté le 8 juin 2008).
  2. Le club indiqué est le dernier pour lequel le footballeur a joué durant la saison 2007-2008.
  3. « Bienvenue chez les Suisses » in L'Équipe, jeudi 5 juin 2008, n°16 694, page 11.