Eliaquim Mangala

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mangala.
Eliaquim Mangala
CSKA-MC (3).jpg
Mangala sous le maillot de Manchester City
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Angleterre Manchester City
Numéro 20
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (25 ans)
Lieu Colombes (France)
Taille 1,87 m (6 2)
Période pro. Depuis 2008
Poste Défenseur central
Pied fort Gauche
Parcours junior
Saisons Club
1996-2002 Drapeau : Belgique AC Lustin
2002-2004 Drapeau : Belgique CS Wépionnais
2004-2008 Drapeau : Belgique UR Namur
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2008-2011 Drapeau : Belgique Standard de Liège 100 0(4)
2011-2014 Drapeau : Portugal FC Porto 094 (13)
2014- Drapeau : Angleterre Manchester City 064 0(0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2009-2012 Drapeau : France France espoirs 023 0(2)
2013- Drapeau : France France 008 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 3 juillet 2016

Eliaquim Mangala, né le à Colombes, est un footballeur international français qui évolue au poste de défenseur central à Manchester City. Il a la particularité rare, comme Antoine Griezmann, pour un international français, de n'avoir jamais joué en club dans son pays.

Avec sa sélection, il participe à la coupe du monde 2014 et à l'Euro 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts professionnels[modifier | modifier le code]

Né à Colombes, de parents originaires de la République démocratique du Congo, Eliaquim déménage très tôt dans sa jeunesse pour la Belgique où ses parents s'installent et où il commence le foot à l'AC Lustin. Il fréquente l'Institut Saint-Louis, à Namur. Eliaquim Mangala fait ses gammes à Lustin, Wépion et l'UR Namur, des clubs de la province de Namur en Belgique, avant de rejoindre Liège à l'âge de 16 ans.

Après plusieurs saisons dans le centre de formation du Standard, et grâce au Standard de Liège, il deviendra international espoirs français et gagnera progressivement sa place de titulaire au sein de la défense du club liégeois. Lors de sa première titularisation le 17 janvier 2009 contre le FC Dender, il délivre une passe décisive à Milan Jovanović à la troisième minute de jeu. Le 16 septembre 2009, il inscrit le tout premier but de l'histoire du Standard de Liège en Ligue des champions face à Arsenal FC, après seulement 2 minutes de jeu, n'empêchant toutefois pas ses couleurs de s'incliner 2-3, et ce malgré un record établi par l'équipe de mener 2-0 après 5 minutes de jeu face aux Gunners.

FC Porto[modifier | modifier le code]

En août 2011 il est transféré au FC Porto pour 6 millions d'euros en même temps que le capitaine liégeois Steven Defour[1]. Dès sa première saison, il est champion du Portugal.

La saison suivante débute par une victoire en Supercoupe du Portugal face à l'Académia de Coimbra. Il est de nouveau champion du Portugal au terme de la saison et atteint les huitièmes de finale de la Ligue des champions.

La saison suivante commence de la même manière en remportant une nouvelle Supercoupe du Portugal, cette fois ci-contre le Vitoria SC. À la suite de l'élimination du FC Porto de la Ligue des Champions, 33,33 % des droits d'Eliaquim Mangala ont été cédés à la société Doyen Sports Investments Limited d'une part et 10 % d'autre part à la société Robi Plus[2]. Le 27 février 2014, il permet à son équipe du FC Porto de se qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue Europa en inscrivant un doublé de la tête et ainsi battre à la différence de buts marqués à l'extérieur l'Eintracht Francfort[3].

Manchester City[modifier | modifier le code]

Le , il rejoint Manchester City. La presse britannique évoque comme montant du transfert la somme de 31,9 millions de livres sterling (40 millions d'euros)[4] alors que la presse française parle, elle, de 53,8 millions d'euros[5]. Il y porte le numéro 20 et fait sa première apparition le , au cours de la 6e journée de Premier League pour le choc face à Chelsea FC au cours duquel il sort une très bonne performance. Il est finalement élu homme du match par le club [6]. Lors de son deuxième match contre Hull, il marque contre son camp avant de provoquer un penalty ce qui n’empêche pas son équipe de l'emporter. Dès sa première saison au club, il prend part à trente et une rencontres toutes compétitions confondues.

Lors de sa seconde saison en Angleterre, il prend part à trente-cinq rencontres toutes compétitions confondues et atteint les demi-finales de la Ligue des champions avant d'être éliminé par le Real Madrid. Il est blessé pendant plusieurs mois, ce qui l'éloigne des terrains et il ne prend pas part à la finale de la coupe de la ligue.

Parcours en sélection[modifier | modifier le code]

Il vit en Belgique depuis qu'il a 5 ans et a déjà été appelé chez les -18 ans Belges mais n'a pas rejoint cette sélection.

Il honore finalement sa première sélection en équipe de France Espoirs le 13 novembre 2009 en amical face à la Tunisie, mais doit renoncer au match de qualification pour l'Euro 2011 contre la Slovénie, prévu quelques jours plus tard, en raison d'une blessure aux adducteurs. Il est vice-capitaine de l'équipe de France espoir. Le 15 novembre 2011, il ouvre le score contre la Slovaquie, le principal adversaire pour la qualification à l'Euro Espoirs 2013[7].

Il est convoqué en équipe de France le 16 mai 2013 par Didier Deschamps pour effectuer la tournée d'été en Amérique du Sud. L'équipe de France affronte en match amical l'Uruguay le 5 juin et le Brésil le 9 juin. Il obtient sa première sélection lors du match contre l'Uruguay. En février 2014, il est de nouveau convoqué en équipe de France pour le match amical du 5 mars prévu face aux Oranje et débute la rencontre comme titulaire. Il fait partie des 23 appelés pour la coupe du monde 2014 et pour l'Euro 2016[8]. Il prend seulement part au quart de finale contre l'Islande où il entre en fin de match. La sélection française arrive en finale où elle s'incline contre le Portugal .

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Eliaquim Mangala au 3 juillet 2016[9]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : France France Total
Division M B M B M B M B C M B M B M B
2008-2009 Drapeau de la Belgique Standard de Liège D1 11 0 - - - - - - C3 3 0 - - 14 0
2009-2010 Drapeau de la Belgique Standard de Liège D1 31 1 2 0 - - 1 0 C1+C3 5+6 1+0 - - 45 2
2010-2011 Drapeau de la Belgique Standard de Liège D1 35 1 6 1 - - - - - - - - - 41 2
Sous-total 77 2 8 1 - - 1 0 - 14 1 - - 100 4
2011-2012 Drapeau du Portugal FC Porto D1 7 0 - - 4 1 - - C1+C3 1+1 0+0 - - 13 1
2012-2013 Drapeau du Portugal FC Porto D1 23 4 2 2 5 1 1 0 C1 8 0 1 0 40 7
2013-2014 Drapeau du Portugal FC Porto D1 21 2 4 0 4 0 1 0 C1+C3 6+6 0+3 2 0 44 5
Sous-total 51 6 6 2 13 2 2 0 - 22 3 3 0 97 13
2014-2015 Drapeau de l'Angleterre Manchester City PL 25 0 1 0 2 0 - - C1 3 0 2 0 33 0
2015-2016 Drapeau de l'Angleterre Manchester City PL 23 0 - - 3 0 - - C1 7 0 3 0 36 0
Sous-total 48 0 1 0 5 0 - - - 10 0 5 0 69 0
Total sur la carrière 176 8 15 3 18 2 3 0 - 46 4 8 0 266 17

Liste des matches internationaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En Club[modifier | modifier le code]

Avec le Standard de Liège, il est champion de Belgique en 2009 avant de remporter la Supercoupe de Belgique 2009. Il remporte également la Coupe de Belgique en 2011.

Parti ensuite au FC Porto, il est champion du Portugal à deux reprises en 2012 et 2013 et remporte la Supercoupe du Portugal en 2012 et 2013.

Sous les couleurs de Manchester City ensuite, il est vice-champion d'Angleterre en 2015 mais il est blessé et ne prend pas par à la finale de coupe de la ligue remporté en 2016 par son club.

En Sélection[modifier | modifier le code]

Il est finaliste de l'Euro 2016 mais battu lors de la prolongation.

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. « Le FC Porto officialise l'arrivée de Defour et Malanga pour 12,5 millions d'euros », sur opl.fr, 17 août 2011.
  2. « Lavezzi et Mangala, des transferts qui font tâche », sur butfootballclub.fr,‎ (consulté le 23 septembre 2013)
  3. « Mangala sauve Porto », sur lequipe.fr,‎
  4. « Eliaquim Mangala is most expensive defender in British football after completing £32m move to Manchester City », sur dailymail.co.uk,‎
  5. « Mangala rejoint City et devient le défenseur le plus cher de l'histoire », sur LeParisien.fr, 11 août 2014.
  6. « Eliaquim Mangala impressionne déjà toute l'Angleterre », sur eurosport.fr,‎ .
  7. Ludovic Aurégan, « L’équipe de France Espoirs s’impose contre la Slovaquie à Angers », sur my-angers.info,‎ .
  8. « Liste des 23 : les Bleus sans Hatem Ben Arfa, avec Lucas Digne à l'Euro », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎
  9. « Statistiques de Eliaquim Mangala », sur footballdatabase.eu
  10. Le premier chiffre correspond au score de l'équipe jouant à domicile.
    Le score est écrit en vert si l'équipe de France a gagné le match, en noir si elle a fait match nul et en rouge si elle a perdu le match.