Ousmane Dabo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dabo (homonymie).

Ousmane Dabo
Image illustrative de l’article Ousmane Dabo
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (41 ans)
Lieu Laval (France)
Taille 1,85 m (6 1)
Période pro. 1995-2011
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Saisons Club
- Drapeau : France Stade lavallois
- Drapeau : France Stade rennais
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1995-1998 Drapeau : France Stade rennais 46 (2)
1998-2000 Drapeau : Italie Inter Milan 18 (0)
1999 Drapeau : Italie Vicence 13 (0)
2000-2001 Drapeau : Italie Parme FC 18 (0)
2000-2001 Drapeau : France AS Monaco 22 (1)
2000-2001 Drapeau : Italie Vicence 17 (1)
2001-2003 Drapeau : Italie Atalanta Bergame 56 (4)
2003-2006 Drapeau : Italie Lazio Rome 97 (3)
2006-2008 Drapeau : Angleterre Manchester City 18 (0)
2008-2010 Drapeau : Italie Lazio Rome 59 (1)
2011Drapeau : États-Unis New England Revolution03 (0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2003 Drapeau : France France 03 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Ousmane Dabo, né le à Laval (Mayenne), est un footballeur professionnel français qui a évolué au poste de milieu de terrain entre 1995 et 2011.

Carrière[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Ousmane Dabo est formé au Stade lavallois[1] puis au Stade rennais, club avec lequel il fait ses débuts dans le championnat de France à l'âge de 18 ans durant la saison 1995-1996[2]. En 1998, avec son coéquipier Mikaël Silvestre, il refuse de signer son premier contrat professionnel à Rennes et pour cause : ils viennent de passer trois années et un total de près de cent matchs de l'élite sous statut de stagiaire, une pratique courante à l'époque. Ils sont tous deux recrutés par l'Inter Milan. Ces départs désormais rendus possibles par l’arrêt Bosman provoquent une vive polémique dans le milieu du football[3]. Devant les protestations du Stade rennais, la FIFA demande au club italien de verser une « indemnité de formation » de 4,27 millions d'euros par joueur[4].

Le jeune milieu de terrain dispute quelques matches dans le Calcio avec son nouveau club, mais ne peut prétendre à une place de titulaire ; il est alors prêté à Vicenza en janvier 1999. Dabo est transféré à Parme en janvier 2000, et prêté à l'AS Monaco, puis de nouveau à Vicenza. Il signe à l'Atalanta Bergame en 2001, y passe deux saisons et s'impose comme titulaire. Le club lombard est relégué en Série B à l'issue de la saison 2002-2003, Dabo est alors recruté par la Lazio de Rome. Après avoir subi plusieurs blessures durant sa première saison, il s'impose dans le club romain[5].

Arrivé au terme de son contrat, il accepte une offre de Manchester City[6]. Agressé par son coéquipier Joey Barton lors d'un entraînement, il est conduit à l'hôpital[7]. Le joueur français porte plainte en mai 2007[8]. Barton est suspendu par son club ; il plaide coupable et est condamné par la justice britannique en juillet 2008[9]. Ousmane Dabo retourne à la Lazio en janvier 2008[2] où il donne la victoire en finale de coupe d'Italie en mai 2009 contre la Sampdoria Gênes en marquant le dernier tir au but pour la Lazio, à l'issue d'une finale très disputée. Il gagnera ensuite la supercoupe d'Italie contre l'Inter Milan de Mourinho en aout 2009.

Il s'engage en février 2011 en faveur des New England Revolution, une franchise américaine située près de Boston et y termine sa carrière en juillet 2011.

En équipe de France[modifier | modifier le code]

Ousmane Dabo est sélectionné en équipe de France espoirs par Raymond Domenech. Il participe au tournoi de Toulon en 1997 et 1998[10], puis aux éliminatoires du championnat d'Europe espoirs 2000[11].

En 2000-2001, Ousmane Dabo dispute deux matches avec l'équipe de France A' dirigée par Guy Stéphan[12]. Il est appelé en équipe de France par Jacques Santini pour disputer la Coupe des confédérations 2003. Le joueur se dit ravi de sa sélection, alors qu'il évolue dans un club luttant pour le maintien, et déclare profiter des absences d'autres milieux de terrain, tels Emmanuel Petit, Patrick Vieira et Claude Makelele[13]. Durant le tournoi, il participe aux matches opposant la France au Japon et à la Nouvelle-Zélande. Dabo est de nouveau appelé en août 2003, à l'occasion d'un match amical face à la Suisse puis face à Israël en septembre[5].Il sera convoqué dans la liste des 30 joueurs sélectionnés pour l'Euro 2004 mais ne sera pas retenu dans la liste finale de 23 joueurs.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Métis, son père Moussa Dabo est français d’origine sénégalaise et sa mère est mayennaise. Son père lui aussi footballeur, a joué au Stade lavallois dans les années 1970[13].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]