Loïc Rémy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Loïc Rémy
Chelsea 2 West Brom 0 The Blues go marching on (15672771328).jpg
Rémy sous le maillot de Chelsea en 2014.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Angleterre Chelsea FC
Numéro 18
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (28 ans)
Lieu Rillieux-la-Pape (France)
Taille 1,85 m (6 1)
Période pro. Depuis 2006
Poste Attaquant
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
1993-1994 Drapeau : France JSO Givors
1994-1999 Drapeau : France ASPTT Lyon
1999-2006 Drapeau : France Olympique lyonnais
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2006-2008 Drapeau : France Olympique lyonnais 018 0(0)
2008 Drapeau : France RC Lens 012 0(4)
2008-2010 Drapeau : France OGC Nice 074 (30)
2010-2012 Drapeau : France Olympique de Marseille 111 (42)
2012-2014 Drapeau : Angleterre Queens Park Rangers 015 0(6)
2013-2014 Drapeau : Angleterre Newcastle United 027 (14)
2014- Drapeau : Angleterre Chelsea FC 028 0(9)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2007 Drapeau : France France -20 ans 004 0(2)
2007-2008 Drapeau : France France espoirs 011 0(3)
2009- Drapeau : France France 030 0(7)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 8 août 2015

Loïc Rémy, né le à Rillieux-la-Pape (Rhône) est un footballeur international français qui évolue au poste d'attaquant au Chelsea FC.

Biographie[modifier | modifier le code]

Olympique lyonnais[modifier | modifier le code]

Cet attaquant (qui peut également occuper le poste de milieu offensif droit) d'ascendance martiniquaise, est formé à l'Olympique lyonnais, et fait ses premières apparitions dans l'effectif professionnel lors de la saison 2006-2007. Le , il dispute son premier match de Ligue 1 sous les couleurs lyonnaises lors du derby face à l'AS Saint-Étienne. Il débute la rencontre sur le banc et entre en jeu à la 73e minute à la place de Sylvain Wiltord. Il prend part à cinq rencontres de championnat et un match en Ligue des champions cette saison et devient champion de France. Il se taille une réputation flatteuse d'attaquant, qui lui vaut d'être comparé à Thierry Henry.[réf. nécessaire].

La saison suivante, il est de nouveau champion de France en jouant 6 rencontres de Ligue 1 avant d'être prêté au mercato hivernal.

RC Lens[modifier | modifier le code]

Le , Rémy est prêté pour une durée de six mois au Racing Club de Lens avec une option d'achat de l'ordre de huit à dix millions d'euros. Dix jours plus tard, lors de sa première rencontre en tant que Sang et Or, Loïc Rémy marque son premier but en Ligue 1 contre Caen, qu'il dédie à Joël Bats. Loïc Rémy apparaît alors, au vu de ses performances avec le club lensois, comme une des révélations du football français de sa génération au même titre que Karim Benzema, Hatem Ben Arfa et Samir Nasri.

Le 29 mars suivant, il participe à la finale de la Coupe de la Ligue perdue par le club lensois, mais doit céder sa place en début de match pour cause de blessure. À la fin de la saison, et suite à la descente du RC Lens, Loïc Rémy retourne à Lyon.

OGC Nice[modifier | modifier le code]

Se dirigeant vers un nouveau prêt pour la saison 2008-2009, il signe finalement un contrat de quatre ans avec l'OGC Nice le , la transaction s'élevant à huit millions d'euros[1]. C'est le plus gros transfert de l'histoire du club azuréen[2]. Il joue son premier match lors de la première journée de Ligue 1 contre Le Havre. La semaine suivante, il offre la victoire contre Nancy (2-1) en marquant puis en offrant une passe décisives à Mahamane Traoré. Il marque le premier doublé de sa carrière contre Boulogne en Coupe de la Ligue puis son premier doublé en Ligue 1 contre Lorient le 11 avril 2009. En total, lors de sa première saison sur la Côte d'Azur, il dispute 32 matchs et inscrit 11 buts en championnat.

Longtemps annoncé pour rejoindre son club formateur l'Olympique lyonnais[3], il reste finalement niçois et inscrit 14 buts en 34 matchs de Ligue 1 la saison suivante et participe donc grandement au maintien de Nice en première division.

Olympique de Marseille[modifier | modifier le code]

Rémy à l'échauffement avec l'OM avant un match de Ligue des champions à Moscou.

Loïc Remy pose ses valises à Marseille le 19 août 2010 quasiment en même temps qu’André-Pierre Gignac. Son transfert est marqué par une anomalie cardiaque décelée lors de la visite médicale[4]. Toutefois, cela ne l’empêche pas de poursuivre sa carrière de footballeur professionnel. Et bien lui prend puisque pour sa première saison sous la tunique olympienne, l’attaquant inscrit, toutes compétitions confondues, 18 buts en 41 matches dont 16 en Ligue 1. ll joue son premier match à l'OM contre Bordeaux le 29 août 2010 et marque son premier but contre Nancy le 16 octobre suivant. Il marque un doublé contre Lille huit jours plus tard et un contre Caen lors de la dernière journée de championnat. Son efficacité le place à la sixième place du classement des buteurs et permet à l’OM de terminer à la deuxième position derrière Lille, obtenant ainsi un nouveau billet pour la Ligue des champions .

La saison suivante, ses statistiques globales sont encore meilleures. S’il marque un peu moins en Ligue 1 (12 buts tout de même), il inscrit 22 buts en 47 matches (un au Trophée des champions qu'il remporte, deux en Ligue des champions, trois en Coupe de France et quatre en Coupe de la Ligue) dont trois doublés contre Lens, Lille et Quevilly.

Son entente avec Mathieu Valbuena fait des merveilles : « Petit Vélo » est passeur décisif sur 50 % de ses buts parmi l’élite. International français depuis le 2 juin 2009, son talent lui permet d’espérer une place de titulaire chez les Bleus pour l’Euro 2012. Mais une blessure à la cuisse gauche contractée lors de l’avant-dernière journée de championnat le prive d’un billet pour l’Ukraine et la Pologne. Mais plus grave encore, elle le perturbera dans sa préparation de la saison 2012/2013.

Du coup, Loïc Remy ne débute pas la saison en tant que titulaire et ne joue que des bouts de match en essayant de retrouver la forme. Avec Gignac et les frères Ayew en grande forme, les places sont chères, très chères sur le front de l’attaque olympienne. Mais il s’accroche. Il pense vaincre le signe indien en signant un doublé face à Limassol au stade Vélodrome mais il doit attendre près de deux mois pour enfin faire trembler les filets en Ligue 1 (contre Lyon pour une défaite 4-1 au Vélodrome).

En janvier 2013, remplaçant depuis plus de six mois, il choisit de découvrir le championnat anglais à Londres, dans le club des Queens Park Rangers, entraîné par Harry Redknapp. Le club est dernier du classement à cinq longueurs du premier non relégable. Il y retrouve les anciens olympiens Djibril Cissé et Stéphane Mbia.

Départ pour l'Angleterre[modifier | modifier le code]

Queens Park Rangers[modifier | modifier le code]

Le , Loïc Rémy signe un contrat de quatre ans et demi en faveur des Queens Park Rangers[5]. Il porte le numéro 18 et marque dès son premier match contre West Ham.

Newcastle[modifier | modifier le code]

Après six buts en quatorze matchs mais n'empêchant pas le club d'être relégué, il est prêté à Newcastle United[6]. Il inscrit 14 buts en 27 rencontres sous le maillot des Magpies.

Annoncé au Liverpool FC fin juillet 2014, Loïc Rémy ne satisfait pas à la visite médicale[7] et réintègre l'effectif des Queens Park Rangers[8].


Chelsea[modifier | modifier le code]

Loïc Rémy avec Chelsea en 2015

Le 31 août 2014, il signe en faveur des Blues de Chelsea pour 4 ans et un montant estimé à 13,5 millions d'euros (équivalent à sa clause libératoire)[9].

Il marque son premier but lors de son premier match sous ses nouvelles couleurs contre Swansea le 13 Septembre 2014, quelques minutes après avoir remplacé Diego Costa.

Titulaire contre Bolton en seizième de finale et entré en jeu face à Derby County en quart, Loïc Rémy participe à l'épopée victorieuse de Chelsea en Coupe de la Ligue. Il ne dispute cependant pas la finale remportée par les Blues face à Tottenham le mais sera sacré champion d'Angleterre deux mois plus tard. Lors de la dernière journée de championnat, il s'offre un doublé contre Sunderland (3-1) et termine la saison avec 9 buts en 27 matchs toutes compétitions confondues.

En sélection[modifier | modifier le code]

Loïc Rémy, en équipe de France, le

Le , Rémy est convoqué par René Girard, alors sélectionneur de l'équipe de France espoirs. Il est titulaire lors du match opposant les Bleuets à l'Arménie à Colmar et marque un but à la 34e minute (score final 1-1). Rémy porte le maillot des espoirs à onze reprises (trois buts) entre 2007 et 2008[10].

Le , Loïc Rémy est convoqué par Raymond Domenech en équipe de France, en remplacement de Thierry Henry[11]. Il joue avec le groupe A' qui affronte le Mali à Charléty. Lors de ce match, il remplace Samir Nasri à la 52e minute [12].

Il honore sa première sélection en A le à l'occasion d'un match amical face au Nigeria[13].

Le , lors de sa quatrième sélection, il marque son premier but en équipe de France d'une frappe croisée à la 83e minute durant le match comptant pour les éliminatoires de l'Euro 2012 contre la Roumanie (victoire 2-0).

Le , Loïc Rémy fait partie de la pré-liste de Laurent Blanc en vue de l'Euro 2012 mais il est contraint de déclarer forfait dix jours plus tard en raison de la lésion à la cuisse gauche dont il a été victime lors de la dernière journée de championnat[14].

Le , Rémy est convoqué par Didier Deschamps pour disputer les matchs éliminatoires à la Coupe du monde 2014 face à la Géorgie et l'Espagne. Il effectue alors son retour en équipe de France après pratiquement un an d'absence[15]. En mai 2014, il est sélectionné parmi les 23 joueurs qui participent à la Coupe du monde 2014[16].

Le , il inscrit le but de la victoire contre l'Espagne, et signe son 6e but en équipe de France et son 5e au Stade de France.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Loïc Rémy au 8 août 2015[17]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd
2006-2007 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 5 0 0 3 0 1 C1 1 0 0 9 0 1
2007-2008 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 6 0 0 2 0 0 C1 1 0 0 9 0 0
Sous-total 11 0 0 5 0 1 - 2 0 0 18 0 1
2007-2008 Drapeau de la France RC Lens (prêt) Ligue 1 10 3 0 2 1 0 - - - - 12 4 0
Sous-total 10 3 0 2 1 0 - - - - 12 4 0
2008-2009 Drapeau de la France OGC Nice Ligue 1 32 11 2 4 2 0 - - - - 36 13 2
2009-2010 Drapeau de la France OGC Nice Ligue 1 34 14 3 2 2 0 - - - - 36 16 3
2010-2011 Drapeau de la France OGC Nice Ligue 1 2 1 0 0 0 0 - - - - 2 1 0
Sous-total 68 26 5 6 4 0 - - - - 74 30 5
2010-2011 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 31 15 3 3 0 0 C1 7 2 0 41 17 3
2011-2012 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 29 12 5 9 8 0 C1 9 2 1 47 22 6
2012-2013 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 14 1 0 2 0 0 C3 7 2 1 23 3 1
Sous-total 74 28 8 14 8 0 - 23 6 2 111 42 10
2012-2013 Drapeau de l'Angleterre Queens Park Rangers PL 14 6 0 - - - - - - - 14 6 0
Sous-total 14 6 0 - - - - - - - 14 6 0
2013-2014 Drapeau de l'Angleterre Newcastle United (prêt) PL 26 14 2 1 0 0 - - - - 27 14 2
Sous-total 26 14 2 1 0 0 - - - - 27 14 2
2014-2015 Drapeau de l'Angleterre Queens Park Rangers PL 1 0 0 - - - - - - - 1 0 0
Sous-total 1 0 0 - - - - - - - 1 0 0
2014-2015 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC PL 19 7 0 4 1 2 C1 4 1 0 27 9 2
2015-2016 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC PL - - - 1 0 - C1 - - - 1 0 0
Sous-total 19 7 0 5 1 2 - 4 1 0 28 9 2
Total sur la carrière 223 84 15 33 14 3 - 29 7 2 285 105 20

Liste des matches internationaux[modifier | modifier le code]

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Buts internationaux de Loïc Rémy
Date Lieu Adversaire Score Résultat Compétition
1. Stade de France, Saint-Denis, France Drapeau : Roumanie Roumanie 1-0 2-0 [19] Éliminatoires Euro 2012
2. Stade de la Mosson, Montpellier, France Drapeau : Chili Chili 1-0 1-1 [20] Match amical
3. Stade de France, Saint-Denis, France Drapeau : Albanie Albanie 2-0 3-0 [21] Éliminatoires Euro 2012
4. Stade de France, Saint-Denis, France Drapeau : États-Unis États-Unis 1-0 1-0 [22] Match amical
5. Stade de France, Saint-Denis, France Drapeau : Norvège Norvège 3-0 4-0 Match amical
6. Stade de France, Saint-Denis, France Drapeau : Espagne Espagne 1-0 1-0 Match amical
7. Stade Républicain Vazgen Sargsyan, Erevan, Arménie Drapeau : Arménie Arménie 0-1 0-3 Match amical

Palmarès[modifier | modifier le code]

Loïc Rémy et son no 11 lors du Trophée des champions 2011.

En club[modifier | modifier le code]

Avec l'Olympique lyonnais, il est Champion de France 2007 et 2008.

Il est finaliste de la Coupe de la Ligue en 2008 avec le RC Lens, battu par le Paris SG 2-1.

Avec l'Olympique de Marseille, il remporte le Trophée des champions en 2011 en battant Lille sur le score fleuve de 5 buts à 4. Il remporte la Coupe de la Ligue en 2012 en battant le Montpellier HSC 1-0 alors que la saison précédente l'OM avait déjà remporté la Coupe de la Ligue mais Rémy n'a pas joué la finale. Il est également vice-champion de France lors de la saison 2010-2011 et 2012-2013.

Parti en Angleterre ensuite, il est Champion d'Angleterre en 2015 avec Chelsea. Son club remporte la League Cup mais Rémy reste sur le banc. Il est finaliste du Community Shield 2015 perdu face à Arsenal 1-0.

En sélection[modifier | modifier le code]

Avec l'équipe de France des -20 ans, il remporte le Tournoi de Toulon en 2007 en battant la Chine 3-1.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La carrière niçoise de Loïc Rémy en images », Nice Matin, 19 aout 2010.
  2. « Loïc Rémy : « Un nouveau départ » », sur www.ogcnice.com,‎ (consulté le 22 janvier 2012)
  3. « Rémy vers un comeback à l'OL », L'Équipe.fr, 14 juillet 2009.
  4. OM : anomalie cardiaque confirmée pour Loïc Remy, article sur footmercato.net
  5. « Loïc Remy transféré à QPR », om.net, 16 janvier 2013.
  6. à Newcastle (officiel), France Football, le 5 août 2013.
  7. Rémy recalé à la visite médicale, francefootball.fr, 28 juillet 2014.
  8. Rémy retourne aux QPR, francefootball.fr, 28 juillet 2014.
  9. « Remy signs »
  10. (en) Fiche de Rémy sur transfermarkt.co.uk.
  11. « Henry déclare forfait », L'Équipe.fr, 24 mars 2008.
  12. Match France A' - Mali, selectiona.free.fr, 25 mars 2008.
  13. Loïc Rémy, fiche sur fff.fr.
  14. « Rémy forfait pour l'Euro », francefootball.fr, 25 mai 2012.
  15. « Loïc Rémy effectue son grand retour », tf1.fr, 14 mars 2013.
  16. Les 23+7 pour la Coupe du monde, lequipe.fr, 13 mai 2014.
  17. Statistiques de Loïc Rémy sur footballdatabase.eu
  18. Le premier chiffre correspond au score de l'équipe jouant à domicile.
    Le score est écrit en vert si l'équipe de France a gagné le match, en noir si elle a fait match nul et en rouge si elle a perdu le match.
  19. Match : France-Roumanie, footballdatabase.eu.
  20. Match : France-Chili, footballdatabase.eu.
  21. Match : France-Albanie, footballdatabase.eu.
  22. Match : France-États-Unis, footballdatabase.eu.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :