Rio Mavuba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rio Mavuba
Image illustrative de l’article Rio Mavuba
Mavuba avant CSKA Moscou-LOSC le 22 novembre 2011.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France FCE Mérignac-Arlac
Numéro -
Biographie
Nom Rio Antonio Mavuba
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (34 ans)
Lieu Océan Atlantique
Taille 1,72 m (5 8)
Période pro. 2003-2018
Poste Milieu de terrain
Parcours amateur
Saisons Club
2018- Drapeau : France FCE Mérignac-Arlac0 0(0)
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2003-2007Drapeau : France Girondins de Bordeaux154 0(1)
2007-2008Drapeau : Espagne Villarreal CF014 0(1)
2008 Drapeau : France LOSC Lille019 0(1)
2008-2017Drapeau : France LOSC Lille351 0(4)
2017-2018Drapeau : République tchèque Sparta Prague014 0(0)
Total 552 0(7)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2004-2006 Drapeau : France France espoirs 020 0(1)[1]
2004-2014Drapeau : France France013 0(0)[1]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 14 septembre 2018

Rio Antonio Mavuba, né le en mer, est un ancien footballeur international français d'ascendant congolais par son père qui à disputé la coupe du monde 1974 avec le Zaïre et d'origine angolaise par sa mère. Il est le capitaine emblématique du LOSC Lille de 2009 à 2017. Son poste préférentiel est le milieu de terrain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né sur une pirogue fuyant la guerre civile angolaise, puis réfugié en France et apatride jusqu'à l'âge de 20 ans, Rio Mavuba accède à la nationalité française en 2005. Sa mère, Thérèse Mavuba, est angolaise. Son père, Ricky Mavuba, est un ancien milieu défensif zaïrois qui a participé à la Coupe du monde 1974 avec l'équipe du Zaire. En club, son père a défendu les couleurs du club de Vita avec lequel il a remporté la ligue des champions africaine 1973. Rio Mavuba a grandi à Mont-de-Marsan et à Bordeaux, il a 4 frères plus âgés et 7 sœurs[2]. Il vit désormais à Faches-Thumesnil[3]. Le 22 juin 2017, il épouse Élodie, sa compagne, la mère de son fils Tiago et de sa fille Aliyah[4].

Parcours en club[modifier | modifier le code]

Formé aux Girondins de Bordeaux, il débute en Ligue 1 lors de la saison 2003-2004 à la suite du remplacement d'Élie Baup par Michel Pavon. Au fil des mois, il s'impose comme un cadre de l'équipe bordelaise avec d'autres jeunes comme Marouane Chamakh ou Julien Faubert. Mais sa dernière saison sous le maillot de Bordeaux est perturbée par la question récurrente d'un possible transfert en fin d'exercice. Il perd la confiance de son entraîneur Ricardo en Ligue des champions au profit du jeune Pierre Ducasse, et perd son statut de titulaire en fin de saison. Le , il rejoint l'équipe espagnole de Villarreal pour sept millions d'euros. En Espagne, Mavuba joue très peu, si bien qu'au marché des transferts de janvier 2008, le club espagnol trouve un accord avec le Lille OSC pour que Mavuba rejoigne le Nord en prêt jusqu'à la fin de la saison. À l'issue de la saison, Mavuba est définitivement transféré au LOSC[5].

Rio Mavuba s'impose rapidement au sein de l'effectif lillois et hérite du brassard de capitaine lors de la saison 2008-2009.

Le , Rio Mavuba prolonge son contrat jusqu'en juin 2015 avec le LOSC. Lors de la saison 2010-2011, Lille réalise le doublé coupe-championnat et Mavuba prend part à chacune des 38 rencontres de Ligue 1 disputées par le club nordiste.

En décembre 2011, la disponibilité et le sourire de Rio Mavuba lui valent l'attribution du prix orange par le magazine France Football[6], ce dernier consistant à récompenser le joueur le plus "sympa" de l'année. Il réalise une saison 2011-2012 pleine en participant une nouvelle fois aux 38 matchs de Ligue 1. Fin 2012, il est élu dans l'équipe-type de Ligue 1 par le journal L'Équipe[7].

Sa saison 2012-2013 est plus difficile, avec en particulier une grave blessure au genou droit qui l'éloigne des terrains durant plusieurs mois. Mais dès la saison 2013-2014 il retrouve son brassard de capitaine et participe pleinement au bon début de parcours du LOSC.

Au mois de décembre 2014, il annonce à la radio son intention de quitter le LOSC à l'issue de la saison 2014-2015. Le 26 mai 2015, jour de la présentation du nouvel entraineur Hervé Renard, il prolonge à Lille jusqu'en 2019[8].

Lors de l'été 2017, lui et de nombreux autres joueurs du LOSC sont mis à l'écart du groupe professionnel après l'arrivée de Marcelo Bielsa[9]. Le 21 juillet 2017, il s'engage avec le Sparta Prague pour 3 ans[10]. Mais la saison tchèque est un calvaire entre pépins physique et niveau en deça,le joueur ne participe qu'à 11 matchs de championnat si bien que le club praguois annonce ne plus compter sur le joueur dès la fin mai 2018, malgré les deux années de contrat restantes[11]. Fin août 2018, il résilie son contrat[12].

Le 14 septembre 2018, Rio Mavuba prend une licence au FCE Mérignac-Arlac (National 3)[13].

En sélection[modifier | modifier le code]

En 2004, il participe à un rassemblement avec l'équipe nationale de la République démocratique du Congo, le pays de son père. Peu après, il intègre l'équipe de France espoirs et en devient le capitaine dès le Tournoi de Toulon en juin 2004 jusqu'à la demi-finale de l'Euro espoirs 2006.

Élu meilleur joueur de ce Tournoi de Toulon, il est ensuite appelé pour la première fois en équipe de France A par Raymond Domenech, dont c'est également le premier match en tant que sélectionneur, lors de la rencontre amicale face à la Bosnie-Herzégovine disputée le . En octobre 2004, il obtient sa seconde sélection lors d'un match de qualification pour la Coupe du monde 2006 face à l'Irlande. À cette époque, il est régulièrement comparé à Jean Tigana, notamment par le sélectionneur lui-même.

Le , Mavuba fait partie de la liste des 29 joueurs convoqués par Domenech pour affronter la sélection malienne et l'Angleterre[14] mais il n'entre pas en jeu. Sa dernière sélection remonte au lors du match amical face à l'Autriche (victoire 1-0).

Le , Mavuba est nommé dans la liste des joueurs retenus par le nouveau sélectionneur Didier Deschamps pour le match amical face à l'Uruguay qui se déroule le 15 août suivant[15]. Sa blessure lors de la saison 2012-2013 l'éloigne à nouveau de l'équipe de France.

En novembre 2013, du fait de son bon début de saison, il est de nouveau appelé par Didier Deschamps dans le groupe des 23 joueurs retenus pour affronter l'Ukraine en match de barrages.

Le 13 mai 2014, Didier Deschamps annonce que Rio Mavuba est dans la liste des 23 joueurs convoqués à la Coupe du monde 2014, au Brésil. Suite à des performances déclinantes en club, et à l'émergence d'autres joueurs (Geoffrey Kondogbia, Morgan Schneiderlin, puis N'Golo Kanté), il quitte le groupe France lors de la saison 2014-2015, et ne sera pas appelé pour représenter la France à l'Euro 2016.

Reconversion[modifier | modifier le code]

Le 3 septembre 2018, il annonce en direct sur la radio RMC qu'il raccroche définitivement les crampons à 34 ans, et par là même, qu'il devient consultant sur cette station[16]. Consultant pour l'ensemble des chaînes du groupe Altice France, il commente aussi des matches de Ligue des champions et de Ligue Europa avec Éric Huet sur les chaînes RMC Sport et sur RMC Story.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Rio Mavuba au 30 octobre 2017[17]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : France France Total
Division M B M B M B M B C M B M B M B
2003-2004 Drapeau de la France Girondins de Bordeaux Ligue 1 20 1 2 0 - - - - C3 5 0 - - 27 1
2004-2005 Drapeau de la France Girondins de Bordeaux Ligue 1 38 0 2 0 1 0 - - - - - 3 0 44 0
2005-2006 Drapeau de la France Girondins de Bordeaux Ligue 1 37 0 2 0 3 0 - - - - - - - 42 0
2006-2007 Drapeau de la France Girondins de Bordeaux Ligue 1 32 0 2 0 3 0 - - C1 7 0 3 0 47 0
Sous-total 127 1 8 0 7 0 - - - 12 0 6 0 160 1
2007-2008 Drapeau de l'Espagne Villarreal CF Liga 5 0 4 0 - - - - C3 5 1 - - 14 1
Sous-total 5 0 4 0 - - - - - 5 1 - - 14 1
2007-2008 Drapeau de la France LOSC Lille (prêt) Ligue 1 17 1 2 0 - - - - - - - - - 19 1
2008-2009 Drapeau de la France LOSC Lille Ligue 1 36 0 2 0 2 0 - - - - - - - 40 0
2009-2010 Drapeau de la France LOSC Lille Ligue 1 35 0 - - 2 0 - - C3 13 0 - - 50 0
2010-2011 Drapeau de la France LOSC Lille Ligue 1 38 1 6 0 2 0 - - C3 8 0 - - 54 1
2011-2012 Drapeau de la France LOSC Lille Ligue 1 38 1 2 0 1 0 1 0 C1 6 0 - - 48 1
2012-2013 Drapeau de la France LOSC Lille Ligue 1 19 0 1 0 1 0 - - C1 5 0 3 0 29 0
2013-2014 Drapeau de la France LOSC Lille Ligue 1 33 1 2 0 1 0 - - - - - 4 0 40 1
2014-2015 Drapeau de la France LOSC Lille Ligue 1 30 1 1 0 2 0 - - C1+C3 2+5 0+0 - - 40 1
2015-2016 Drapeau de la France LOSC Lille Ligue 1 35 0 - - 2 0 - - - - - - - 37 0
2016-2017 Drapeau de la France LOSC Lille Ligue 1 18 0 1 0 - - - - C3 1 0 - - 20 0
Sous-total 299 5 17 0 13 0 1 0 - 40 0 7 0 377 5
2017-2018 Drapeau de la République tchèque Sparta Prague HET liga 11 0 2 0 - - - - C3 1 0 - - 14 0
Total sur la carrière 442 6 31 0 20 0 1 0 - 58 1 13 0 565 7

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En sélection[modifier | modifier le code]

Distinction personnelle[modifier | modifier le code]

Caritatif[modifier | modifier le code]

En avril 2009, Rio Mavuba crée la Fondation Rio Mavuba[18], « Les orphelins de Makala », un orphelinat destiné à encadrer 31 enfants dans un quartier constitué de bidonvilles, et situé a Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo. Ayant son père natif de ce quartier, Rio a décidé d'investir utilement et de manière durable dans ce projet. C'est dans une bâtisse où vivait son père que l'orphelinat a été créé.

Clips vidéo[modifier | modifier le code]

En 2015, Rio Mavuba apparaît dans le clip de la chanson Sapés comme jamais de Maître Gims featuring Niska.

En 2018, il apparaît dans le clip de la chanson Mercy de Madame Monsieur qui représentent la France au 63e Concours Eurovision de la chanson.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :